s
19 708 Pages

Défi à la ville
titre original The boss
langue originale Anglais
Pays de production USA
année 1956
durée 89 min
caractéristiques B / N
sexe dramatique
Réalisé par Byron Haskin
sujet Ben L. Perry
scénario Ben L. Perry
producteur Frank N. Seltzer
Maison de production Frank Seltzer Productions, Productions fenêtre
photographie Hal Mohr
montage Ralph Dawson
musique Albert Glasser
costumes Richard Chaney, Neva Rames
maquillage Otis Malcolm
interprètes et caractères
  • John PayneMatt Brady
  • William Bishop Bob Herrick
  • Gloria McGehee: Lorry Reed
  • Doe Avedon: Elsie Reynolds
  • Roy RobertsTim Brady
  • Rhys Williams: Stanley Millard
  • Joe FlynnErnie Jackson
  • Robin Morse: Johnny Mazia
  • William Phipps: point
  • Gil Lamb: Henry
  • George Lynn: Tom Masterson
  • Bob Morgan: Hamhead

« Le patron est une créature qui ne lui appartient pas à un parti politique. Il semble que le sillage de l'apathie du public en encourageant la criminalité et la corruption. Il y a quelques années un indignés a augmenté contre lui. Seulement vous, les gens vigilants peut lutter contre la menace d'un patron. »

(Prologue du film.[1])

Défi à la ville (The boss) Il est drame la 1956 réalisé par Byron Haskin et mettant en vedette John Payne. L'auteur de l'histoire et Ben L. Perry scénario était en fait Dalton Trumbo, forcés de travailler sous un autre nom en raison de sa mise à l'index de la « Hollywood Ten » au cours maccarthysme.

intrigue

Frais de la Première Guerre mondiale, Matt Brady retour dans sa ville natale, où son frère aîné Tim est un homme politique influent. Son comportement agressif et autodestructeur l'a amené à être isolé jusqu'à ce qu'il rencontre une femme, Lorry Reed. Tim tombe amoureux d'elle et décide de l'épouser impulsivement, mais Tim frère démontre sa déception avant qu'il est mort d'une crise cardiaque. Matt décide de suivre les traces de son frère en politique, ne pas hésiter à se lier à des gens ambigus et gangsters réels et à venir participer à une fusillade dans laquelle certaines personnes meurent.

production

Le film a vu les débuts sur la grande actrice écran Gloria McGehee (crédité comme Gloria McGhee), qui avait auparavant seulement travaillé à la télévision, et représente la dernière apparition de John Mansfield, dans le rôle non crédité de Morrie Lazetti. Mansfield, qui était alors 37, est mort d'une crise cardiaque le 17 Septembre 1956.[1]

Comme je l'ai suggéré dans la revue variété, le personnage joué par Matt Brady John Payne subrepticement à Thomas il a fait allusion J. Pendergast, les dirigeants politiques corrompus Kansas City dans la première moitié du XXe siècle. Tout comme cela se passe dans le film, Pendergast a pris la direction de la scène politique locale après la mort de son frère Jim.[1] Ernie Jackson, le personnage joué par Joe Flynn, Il a plutôt été consacré à l'avenir président Harry Truman, dont il a été soutenu par Pendergast à l'élection Congrès en 1934.[1]

distribution

Aux États-Unis le film est sorti dans les salles du 22 Août 1956.[2]

critique

Craig Butler Allmovie Il appelle le film « une sorte d'avertissement politique sur le type de Tous les hommes du roi mais à laquelle vous voulez donner plus de crédit qu'il mérite vraiment, « apprécier la preuve de John Payne que « semble ravi par la main, saisit les nombreuses » grandes scènes « et les interprète d'une manière digne, sans être sur le dessus ... Payne est si bon à presque oublier le public qu'on ne sait rien de son caractère. Il est présenté comme un homme insensible et obstiné qui avait soif de pouvoir, mais nous suffisamment de détails donnés sur la façon, il est devenu de cette façon ".[3]

notes

  1. ^ à b c The Boss (1956) - Notes de, www.tcm.com/. Récupéré le 5 Janvier, 2017.
  2. ^ Défi à la ville - Info presse, www.imdb.com. Récupéré le 5 Janvier, 2017.
  3. ^ The Boss (1956) - Craig Butler Examen par, www.allmovie.com. Récupéré le 5 Janvier, 2017.

liens externes