s
19 708 Pages

Chanson de la Flamme
Chanson de la Flamme 1930.JPG
Noah Beery, Alice Gentle, Alexander Gray et Bernice Claire
titre original Chanson de la Flamme
langue originale Anglais
Pays de production USA
année 1930
durée 96 min
relations 01:37: 1
sexe musical
Réalisé par Alan Crosland
sujet le livret Oscar Hammerstein II et Otto A. Harbach
scénario Gordon Rigby (adaptation)
Maison de production La First National Pictures
photographie Lee Garmes
montage Alexander hall
musique David Mendoza (non crédité)
scénographie Anton Grot
costumes Edward Stevenson
interprètes et caractères
  • Alexander Gray: Prince Volodia
  • Bernice Claire : Aniuta, la flamme
  • Noah Beery Konstantin
  • Alice douce: Natasha
  • Bert Roach: Conte Boris
  • Inez Courtney : Grouchy
  • Shep Camp: officiel
  • Ivan Linow: l'ami de Konstantin
  • Gregory Gaye:
  • Janina Smolinska: danseur

Chanson de la Flamme est un film la 1930 réalisé par Alan Crosland. Tourné avant l'adoption de code de Hays, le film - complètement son - est l'adaptation cinématographique éponyme de l'opérette Otto Harbach, Oscar Hammerstein II. Musique par Herbert Stothart et P. George Gershwin, il a fait ses débuts dans l'opérette Broadway 30 décembre 1925 au 44th Street Theatre[1].

Le film a été tourné entièrement en couleur, en utilisant la procédure Procédé de Technicolor 3.

intrigue

Avant l'Empire russe, Anuita, surnommés la flamme, incite le peuple à la révolte avec son chant. Jeune parvient à échapper aux Cosaques, sous le commandement du prince Volodia, en essayant de la capturer. L'un des conspirateurs, Konstantin, en regardant avec avidité Anuita, éveiller la jalousie de Natasha, sa femme. Quand les révolutionnaires ont pris le pouvoir, en jetant le pays dans le chaos. Anuita, dégoûté, il est parti pour son pays natal, la Pologne. Là-bas, à la fête pour la récolte, rencontre Volodia: ils tombent amoureux, mais viennent les troupes Konstantin qui veut arrêter le prince. Anuita intercède pour le bien-aimé, ce qui donne au chantage par Konstantin qui lui demande, en échange de la liberté de Volodia, de devenir sa maîtresse. La jeune fille est retenu captif: le prince déguisé, en essayant de la libérer, mais il est capturé. Tout semble s'effondrer, mais Natasha jaloux tue Konstantin, favorisant ainsi l'évasion des deux amants enfin libre.

production

Le film a été produit par La First National Pictures.

distribution

distribué par Warner Bros., a été publié dans les salles américaines le 25 mai 1930. Dans la même année, a également été distribué en Argentine (29 Septembre, sous le titre La canción de la llama), La Suède (5 Décembre, comme Den röda flamman), L'Irlande (12 Décembre) Le 20 Mars 1932, est également venu en Finlande sous le titre Vapauden Liekki[2].

notes

liens externes