s
19 708 Pages

Masques celluloïd
titre original Afficher les gens
langue originale Anglais
Pays de production États-Unis d'Amérique
année 1928
durée 82 min
caractéristiques B / N
relations: 1,20: 1
film muet
sexe comédie, sentimental
Réalisé par king Vidor
scénario Agnes Christine Johnston, Laurence Stallings
producteur Marion Davies, Irving Thalberg, king Vidor
Maison de production Productions Cosmopolitan
distribution (Italie) Metro-Goldwyn-Mayer
photographie John Arnold
montage Hugh Wynn
musique William Axt
scénographie Cedric Gibbons
costumes Henrietta Frazer
interprètes et caractères
  • Marion DaviesPeggy Pepper
  • William HainesBilly Boone
  • Dell Henderson: Col Pepper
  • Paul Ralli: Andre Telfair
  • Tenen Holtz: Directeur de casting
  • Harry Gribbon: Directeur des comédies
  • Sidney Bracey: Directeur des drames
  • Polly Moran: Serveuse
  • Albert Conti: Producteur

Masques celluloïd (Afficher les gens) Il est film la 1928 réalisé par king Vidor. pour le véhicule des protagonistes Marion Davies et William Haines, le film est un regard enjoué sur Hollywood la fin du film muet (il a été libéré un an après de Le chanteur de jazz) Et comprend plusieurs camées Personnalité de cinéma dans le rôle d'eux-mêmes Charlie Chaplin, Douglas Fairbanks, William S. Hart, John Gilbert, Elinor Glyn et même Vidor et Davies.

Le film a été présenté en première au New-York 11 Novembre 1928 et publié en États-Unis de Metro-Goldwyn-Mayer le 20 Novembre avec une bande son complète Movietone synchronisée partition musicale et des effets sonores. Le film a été refait en 1982 avec une nouvelle partition d'orchestre de Carl Davis. En 2003, il a été choisi pour la conservation dans la Registre national du film de Bibliothèque du Congrès comme « culturellement, historiquement ou esthétiquement importants »[1] et 14 Juin 2012 se distribué pour la première fois en DVD sur demande dans le collier de collection Archive Warner avec la bande sonore originale.

intrigue

Peggy Pepper, jolie et muet actrice en herbe, a plein de grandes attentes dans la « Mecque du cinéma » en essayant de se positionner comme une actrice dramatique. Mais son style est si maladroit et emphatique qui se brise à travers comme une actrice comique. Il commence à donner des airs, snober son partenaire dès le début qui l'a aidée dans sa carrière. Finalement, la jeune fille est de retour avec ses pieds sur le terrain et au patient Billy.

distribution

Date de sortie

Les dates de sortie internationales étaient les suivants:

  • 20 novembre 1928 en États-Unis
  • 1929 en Autriche (Es Tut sich beim était Film)
  • 2 août dans France (mirages)
  • 16 septembre à Finlande (Ilveilijöitä)
  • 20 septembre à Irlande
  • 6 décembre à Pays-Bas (Talon Hollywood op stelten)
  • 1930 en Allemagne (Es Tut sich était à Hollywood)
  • 14 avril à Italie
  • 12 février 1931 en Portugal (Miragens)

hospitalité

critique

M. Hall, New York Times 12 novembre 1928:
Une satire lourde de la vie Hollywood dirigé par King Vidor. Mais ce n'est pas le seul responsable de la gaieté de ce film, comme Marion Davies soutient le mérite en raison de son action particulièrement habile.
Vidor, qui plus d'une fois prouvé être un magicien pour diriger les acteurs, a obtenu un résultat ici apparemment impossible, faring par William Haines interprétation contenue.

Le magazine du cinéma, a. XI, 9, le 15 mai 1930:
Pour une fois, il est permis de percer les mystères des studios de la capitale de l'art silencieux. Cette œuvre originale, il nous emmène dans les cercles artistiques d'Hollywood et mettant en vedette des acteurs aux prises avec toutes les difficultés que présente la carrière avant de gagner la gloire et la richesse.
Interprétation d'une plus grande spontanéité que vous ne voulez pas le: il est clair, en effet, que ce les acteurs ont apporté beaucoup sinon tous d'eux-mêmes. Le film présente également des scènes gracieuses comme celles des étoiles sont assis tranquillement à la table: Douglas, Charlie Chaplin et d'autres, satisfaits d'être pris par la lentille pour un changement comme en plein air. photographie douce et forte.

notes

  1. ^ (FR) Bibliothèque du Congrès +25 Films au Registre national du film, Bibliothèque du Congrès, 16 décembre 2003. Récupéré le 7 Janvier, 2012.

bibliographie

  • The Big Parade - Les films de King Vidor par Sergio et Andrea Toffetti Morini, Lindau 1994 ISBN 88-7180-106-7
  • (FR) Jerry Vermilye, Les films des années vingt, Citadel Press, 1985 - ISBN 0-8065-0960-0 p 66..

liens externes