s
19 708 Pages

la fumier Il est un moyen technique engrais utilisé dans agriculture et jardinage afin de donner à sol un ou plusieurs nutriments utilisables par les plantes.

les éléments

la éléments nutriments sont classés en fonction de l'essentialité, les quantités absorbées, aux fonctions exercées. Selon le premier critère peut être divisé en essentiel pour toutes les espèces végétales, essentiel pour certaines espèces et non essentiel. Ces derniers sont absorbés de manière passive, mais ne réalise aucune fonction ou, dans certains cas, ont une action phytotoxiques (par exemple. Le fluor). D'intérêt médico-sanitaire particulier est le rôle de certains éléments non essentiels pour les plantes et génériquement Libellées métaux lourds, comme conduire, la mercure, la cadmium. Ces éléments peuvent être présents accidentellement dans le sol, en raison de la pollution, et, passivement absorbé par les plantes, qui se défendent au moyen de phytochélatine, accumulent dans les tissus végétaux et entrer dans la chaîne alimentaire portant action toxique pour les humains et les autres animaux.

Les éléments de base pour toutes les espèces de plantes sont 16: carbone, oxygène, hydrogène, azote, phosphore, potassium, football, soufre, magnésium, chlore, fer, cuivre, zinc, manganèse, bore, molybdène. Cependant, le carbone, l'oxygène et l'hydrogène, ne sont souvent pas considérés comme des éléments nutritifs, en vertu des différents processus de recrutement par les plantes: la nutrition des plantes se fait par trois voies:

  • Nutrition de carbone: elle consiste à l'absorption de 'le dioxyde de carbone grâce à l'échange de gaz avec le 'atmosphère parce que stomatique. La nutrition de carbone est la source d'approvisionnement sur le carbone et l'oxygène.
  • Nutrition de l'eau: elle consiste en l'absorption de 'eau à travers les racines et secondairement par les stomates et lenticelles. Il est la source d'alimentation par rapport à l'oxygène et de l'hydrogène.
  • Nutrition minérale: elle consiste en l'absorption de tous les autres nutriments, sous la forme de sels minéraux dissous dans l'eau. La nutrition minérale se déroule principalement par l'absorption des racines et secondairement à travers les stomates. Souvent, en parlant de la nutrition des plantes, il se réfère implicitement, au sens strict, la nutrition minérale sans tenir compte du carbone par conséquent, l'oxygène et de l'hydrogène.

nutriments essentiels sens strict se démarquer dans macronutriments et oligo-éléments (Ou des éléments oligodynamiques), selon les quantités mises en oeuvre par l'installation: les macroéléments sont présents, en tant que composants de tissus végétaux, de plus de 0,1% rapportée à la matière sèche; les oligo-éléments sont présents en général inférieure à 0,1% sur la substance sèche. Cela ne signifie pas que les oligo-éléments sont moins importants, si bien qu'en cas d'absence ou la rareté de ceux-ci, la plante peut se manifester des affections plus ou moins graves, appelés génériquement carence en physiopathologie.

Les éléments sont également distincts dans plastique et dynamique, selon la fonction réalisée dans l'organisme. Ce sont des éléments en plastique qui, en entrant dans la composition des composés structurels (hydrates de carbone, des lipides et des protéines structurales), contribuent à la construction des tissus, qui sont les dynamiques, qui entrent dans la composition de enzymes, coenzymes, hormones, etc., sont impliqués dans les processus physiologique. Ce sont des éléments en matière plastique carbone, l'oxygène, l'hydrogène, l'azote, le phosphore, le soufre; Ils sont le calcium dynamique, le potassium, le magnésium et les oligo-éléments.

L'essentiel seulement pour certaines espèces végétales sont sodium, la sélénium, la silicium, la cobalt, la iode et vanadium. Ces éléments, en général, sont présents dans l'usine sans effectuer aucune de la fonction physiologique, mais certaines espèces peuvent manifester des symptômes de carence contre eux.

macroéléments

la macronutriments Ils sont divisés en les principaux éléments de la fertilité (Ou tout simplement macronutriments) Et éléments secondaires (ou mesoelementi). Cette distinction est basée sur la réponse, par les plantes, contribution spécifique par la fertilisation.

En général, les plantes réagissent positivement à l'administration artificielle en raison des principaux éléments nécessaires en grandes quantités et présents dans le sol en quantités limitées pour pénurie réelle ou pour l'immobilisation. L'absence possible de réponse se produit dans des contextes particuliers, principalement en raison de l'équipement haut dans le sol ou les exigences sont limitées par certaines espèces: par exemple, la réponse légumineuses l'administration de l'azote est négligeable ou absent parce que ces plantes bénéficiant d' 'fixation de l'azote symbiotique; pour des raisons différentes, les céréales d'automne-hiver (blé, orge) Cultivées dans sols argileux Ils ne répondent pas à l'administration du potassium au profit de grands équipements dans le sol et les effets résiduels de la fertilisation pratiquées dans des cultures de rotation.

La réponse à l'administration spécifique de mesoelementi est généralement absent parce que, en dépit d'être essentielle et en grandes quantités, sont présentes dans le sol en quantité suffisante ou sont administrés indirectement avec la contribution de divers matériaux (par exemple. Ammendanti) ou avec la prise de engrais faible titre. Toute carence se manifeste dans une plante particulièrement exigeante, sur la terre en particulier et, dans le temps, avec l'utilisation systématique des engrais à titre élevé. Par exemple, de nombreuses légumineuses fourragères et les fruits souffrent d'une carence en calcium dans les sols acides. Les carences en calcium peuvent se produire même dans les zones équatoriales avec averses de pluie.

Sur la base de ce qui a été dit, les principaux éléments de la fertilité sont ceux généralement requis pour l'installation et que par rapport à la fécondation, peuvent se comporter comme des facteurs limitants de la production. Ces éléments sont donc artificiellement administrés avec la fertilisation dans des conditions normales:

  • azote, surtout présent dans les protéine, en les acides aminés et des acides nucléiques
  • phosphore, la plupart du temps présent dans phospholipides, en des acides nucléiques et de phosphore dans le sucre
  • potassium, élément dynamique utilisé comme activateur d'enzymes, est également l'un des principaux composants de cendres

la mesoelementi ne sont apparemment pas nécessaire parce que, dans des conditions normales, aucun effet sur le rendement:

  • football, présenter paroi cellulaire et dans la lamelle moyenne
  • magnésium, présent dans le groupe prothétique de la chlorophylle, tels que catalyseur
  • soufre, présent dans certains les acides aminés
  • chlore

Le sodium est généralement considéré comme un élément non souhaités (sols salins). Cependant, dans Europe du Nord, où il est rare dans le sol, il est attribué une grande importance, en particulier dans la fécondation des pâturages, pour enrichir régime la bétail. Chez les espèces qui manifeste le besoin, le sodium se comporte comme mesoelemento.

azote

Pour les plantes, l'azote est un élément essentiel. Il est présent dans textiles taux de jeunes d'environ 5-6%, dans les tissus matures autour de 1-3%. Classiquement pour estimer le contenu protéine d'un produit multiplie l'azote total par 6,25. Cela signifie que, en moyenne, environ un sixième des protéines est constitué par de l'azote. Il est également présent dans la chlorophylle, en des acides nucléiques, en glycosides et alcaloïdes.

Le niveau de production de la culture est principalement influencée par la disponibilité de l'azote dans le sol. Elle stimule la croissance des plantes et provoque une abondante présence de chlorophylle dans les feuilles.

Il est absorbé principalement sous la forme nitrique. L'utilisation d'engrais azotés peut contenir de l'azote au lieu sous forme de nitrate, ammoniaque, urée et organique.

En nitrique, il est rapidement absorbé par les plantes, et les résultats sont visibles à court terme. Cependant, il a le grave défaut de présenter un dilavabilità élevé, à savoir très rapidement atteint les couches plus profondes du sol, devenant inutilisable et va profaner la aquifère.

Dans la forme d'ammonium, il a une libération plus progressive de l'élément nutritif, à être transformé en azote nitrique, il nécessite une certaine période de temps, requis par nitrification. Si elle ne utilise donc mieux, avec des pertes mineures. Cela est dû aussi au fait que ions New Hampshire4+ Ils se lient plus facilement à colloïdes du sol. Par conséquent, les engrais nitrique sont adaptés aux besoins immédiats, ceux pour les besoins d'ammoniac dilué au fil du temps (par exemple semis).

Dans l'atome d'azote de l'urée de formule est transformé en ammonification dans de l'azote ammoniacal dans une plus ou moins brève période de temps dépend principalement de la température. Il en résulte que les engrais d'urée ont des propriétés similaires à celles des engrais d'ammonium, avec une persistance encore plus. Dans la forme organique de l'azote est converti en ammonification dans de l'azote ammoniacal en tant que dernière étape de minéralisation de la substance organique. Les temps de libération sont strictement dépendants de la température et l'activité biologique des organismes décomposeurs (champignons et bactéries) et peuvent être très longs.

La carence en azote raccourcissement du cycle de vie de la plante, chlorose laisse, un retard de croissance et de la production lente, faible. L'excès d'azote entraîne des déséquilibres dans le cycle biologique de la plante, la mauvaise lignification des tissus, entraînant une prédisposition à l'adversité en particulier parasitaire, luxuriance végétative excessive avec une consommation d'eau plus forte intensité, l'accumulation de nitrate dans les feuilles; En outre, comme mentionné précédemment, l'excès d'azote dans le sol augmente le risque de pollution des nappes phréatiques.

phosphore

Le phosphore est un élément dont la plante n'a pas besoin de grandes quantités, mais sa carence peut causer de graves problèmes: il est extrêmement important au moment de la floraison, mais fonctionne dans tous les processus clés de métabolisme. Il se concentre dans les zones de la jeunesse de la plante, il est important pour le métabolisme énergétique et les réactions de synthèse, de démolition et de transformation. Il augmente également la vitesse de maturation du produit final, et rend la meilleure qualité externe. Il encourage également l'enracinement.

Le phosphore se caractérise par une faible mobilité: une fois déployée dans le sol est bon qu'il est labourait qui faciliterait leur intégration à la hauteur des racines d'absorption. Il est retenu par les colloïdes du sol, par conséquent, ne sont pas soumis à des pertes dues au lessivage. Dans le sol peut être sous forme organique ou minérale. Le phosphore minéral est principalement représenté par trois résidus d'acides de 'l'acide phosphorique en équilibre les uns avec les autres: l'ion dihydrogénophosphate (H2PO4-, très soluble), l'ion phosphate monoacide de (HPO42-, moyennement soluble) et l'ion phosphate (PO43-, insoluble). La relation quantitative entre les trois formes dépend de la pH et l'équilibre se déplace vers la PO ionique43- augmentation de la valeur du pH.

La solubilité du phosphore et, par conséquent, sa facilité d'absorption par les plantes dépendent la réaction du sol: Dans les sols fortement acides du phosphore forment des complexes insolubles avec des hydroxydes de fer et d'aluminium (phosphates de Fe et Al); dans les sols neutres tendent à prévaloir dans la forme de phosphate monocalcique Ca (H2PO4)2, et dicalcique, CaHPO4; dans les sols de base de l'alcalinité constitutionnel (sols calcaires) prédomine, sous forme de phosphate tricalcique, le phosphate de Ca3(PO4)2, insoluble; Enfin, dans les sols de base de l'alcalinité par absorption (sols sodiques) est majoritaire sous la forme de phosphate de sodium, Na3PO4, soluble. À l'exclusion des sols sodiques, non affectée par les usages agricoles, l'absorption de phosphore est donc favorisée dans le sol essentiellement neutre, tandis que dans les sols acides et alcalins subit des phénomènes de insolubilité (rétrograde phosphore).

Une pénurie de phosphore a des conséquences que le développement des plantes minces, d'ériger et un retard de croissance. En général, les effets sont très similaires à une carence en azote. Il est difficile de trouver des cas un excès de phosphore. la engrais minéral phosphate a été le premier à avoir propagation, également en raison de la théorie erronée Justus von Liebig qui surestimés l'importance. Après des décennies d'engrais solide de phosphate, de nombreux Italiens possèdent des terres d'énormes réserves de phosphate. Très souvent, il est donc possible de réduire de façon drastique le phosphore dans les doses d'engrais, ou même les éliminer complètement, pendant plusieurs années consécutives.

certains mycorhizes Ils ont la capacité d'augmenter la biodisponibilité du phosphore présent dans le sol.

potassium

Le potassium est un élément chimique que la plante absorbe facilement et en grandes quantités. Cependant, l'absorption, peut être limitée par la présence d'autres cations tels que le calcium. Dans l'usine, il est présent principalement dans les régions de la jeunesse, et reste libre dans le jus cellulaire sous la forme de différents sels. Des doses appropriées de potassium provoquent la plante d'absorber la 'eau avec plus de facilité, augmente la résistance au gel et aux parasites et est favorisée la synthèse des protéines, ce qui augmente la production de ATP. Le potassium est également impliqué dans l'accumulation des processus de sucres. En outre, les sels de potassium présents dans le jus de cellules sont essentielles dans la détermination de la saveur des fruits.

Le potassium est présent dans le sol sous la forme de K ionique+ incorporée dans la substance organique et, en particulier, dans la fraction minérale du sol. Le potassium minéral est présent sous diverses formes, tous disponibles pour les plantes:

  • réticulaire de potassium: est incorporé dans les réseaux cristallins de certains minéraux, tels que feldspaths et d'autres tectosilicates et quelques-uns phyllosilicates. Il ne peut pas être utilisé par les plantes.
  • fixe Potassium: est incorporé dans les réseaux cristallins de minéraux argileux dans les espaces entre les couches cristallines. Il est généralement pas utilisable par les plantes, à quelques exceptions près (par exemple. La betterave à sucre), cependant, il est lentement mis à disposition.
  • potassium échangeable est adsorbé sur la surface des colloïdes et il est en équilibre avec la fraction soluble. Certaines plantes sont capables d'absorber.
  • soluble de potassium: il est dissous dans l'eau du sol et constitue avec la fraction échangeable assimilable de potassium. Les plantes absorbent principalement la fraction soluble.

Le potassium est essentiellement un petit élément mobile, il a retenu le bien du le pouvoir absorbant du sol; peut toutefois être des lacunes dans les sols calcaires, car il est en compétition avec le calcium et le magnésium dans la saturation des colloïdes. La disponibilité de potassium est cependant pas un problème dans le sol neutre et qu'ils sont équipés d'acides, en particulier ceux qui ont un bon contenu argile. Les sols italiens sont généralement très riches en potassium, de sorte que la fertilisation de potassium est souvent négligé pour les cultures moins exigeantes. Une bonne quantité de potassium dans tous les sens est pas nécessairement corrélée à une disponibilité pour les plantes: les sols sableux, par exemple, peut être riche en potassium mais pauvre constitutionnellement sous forme assimilable car il est principalement le potassium réticulaire.

Le premier effet de la carence en potassium est la turgescence cellulaire diminuée des plantes touchées. En outre, ils sont formés avec des feuilles minces centrales et la décoloration et, en conséquence, une nécrose généralisée des feuilles qui fait prendre un état de dépérissement de la plante. Les effets d'une pénurie de potassium, en particulier avec une alimentation déséquilibrée vers l'azote, sont pauvres aoûtement et une susceptibilité générale aux ravageurs et la production de fruits et le goût fade aplati, avec une teneur réduite en sucres et sels minéraux.

De rares cas de excès de potassium, et ils ne connaissent pas les effets.

oligo-éléments

la oligo-éléments Ils agissent en quantités très limitées, toutefois, jouer un rôle fondamental depuis entrant dans la constitution du enzymes.

  • Boro, pour la lecture
  • manganèse, intervient dans la synthèse de la chlorophylle, des enzymes actives
  • cuivre, présent dans la chlorophylle, des enzymes actives
  • zinc, présent en enzymes et en auxine
  • molybdène, oligo-éléments utilisés pour 'fixation de l'azote, Il est essentiel légumineuses
  • cobalt, l'azote de fixation
  • fer, intervient dans la synthèse de la chlorophylle

La carence en fer se produit de façon très spectaculaire, entraînant un jaunissement des feuilles qui prend son nom chlorose. Le nom se réfère à la cause de la décoloration, l'absence de chlorophylle dans cellule feuille. La dépigmentation des tissus photosynthétiques conduit, dans les cas graves, à la mort par la famine. Il y a d'autres éléments, généralement présents dans le sol, mais qui sont importants pour la croissance des plantes:

  • chlore, Il aide à la croissance des racines
  • silicium, renforce la paroi cellulaire, augmente la résistance à la chaleur et la sécheresse
  • nickel, azote presse

Les oligo-éléments sont principalement utilisés dans les engrais pour la culture hydroponique, car il ne la contribution par le sol. Toutefois, des lacunes spécifiques peuvent se produire pour insolubilisation phénomènes, principalement en raison de pH anormale; dans ce cas, il procède à l'administration, généralement par le foliaire.

titre

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Titre des principaux engrais.

Les engrais sont classés selon titreUne série de nombres qui indique, en pourcentage en masse, la quantité de l'élément, ou des éléments, des éléments nutritifs présents dans l'engrais. Dans l'emballage, il est indiqué dans l'ordre le titre dans de l'azote, le pentoxyde de phosphore (P2OU5) Et d'oxyde de potassium (K2O) lorsque ces éléments sont présents. On peut montrer, suivi du titre de mesoelementi.

Le titre théorique d'un engrais est déterminé par stoechiométrie. Par exemple, la formule moléculaire de 'urée (Un engrais azoté qui a un titre de 46% en N) est H2N-CO-NH2. la poids atomiques des éléments individuels contenus dans le molécule Ils sont les suivants: H = 1; N = 14; C = 12; O = 16. Il y a 4 atomes H, 2 N, une C et une urée O. La masse moléculaire est donc:

Le poids total de l'azote présent dans la molécule d'urée se révèle être

Ce qui suit proportion Il permet le calcul de l'engrais:

à partir de laquelle nous obtenons .

Dans la pratique, toutefois, rarement le titre de l'engrais correspond à la stoechiométrique théorique, car les formulations d'engrais ne sont pas pures, mais contiennent d'autres composants chimiques qui réduisent le titre réel.

Le titre permet de calculer la quantité d'engrais à faire en fonction de la nécessité, en divisant la quantité de nutriments à effectuer pour le titre. Par exemple, avoir à fournir un terrain 150 kg ha-1 N et vouloir distribuer l'urée-46, doit donner la terre kg d'urée par ha.

En pratique, il existe une tendance à utiliser des engrais à titre élevé pour les raisons suivantes:

  • l'unité d'engrais de prix indiqué (prix nominal par rapport au titre) est généralement beaucoup plus faible dans les engrais à titre élevé;
  • une unité d'engrais égale dose la quantité de l'engrais à administrer est inversement proportionnelle à la propriété; il en résulte que l'utilisation d'engrais à faible titre détermine une augmentation des coûts de transport, le stockage et la distribution dans le domaine. Pour la même raison, les engrais à titre élevé simplifient les opérations de culture, car ils permettent d'augmenter l'autonomie de l'épandeur ou semoir.

L'utilisation d'engrais à titre élevé, toutefois, présente un inconvénient: la teneur plus élevée en un ou plusieurs éléments principaux de la fécondité se traduit par une mesoelementi teneur inférieure (calcium, le soufre, le magnésium), par conséquent, l'utilisation systématique d'engrais à titre élevé elle conduit à un épuisement progressif des éléments secondaires. Dans des conditions particulières peuvent donc prouver l'utilisation d'engrais à faible titre spécifique conseillé.

Classification des engrais

engrais
compost: Exemple d'engrais organique

La classification des engrais peut être basée sur des critères différents, mais le plus utilisé est la classification des produits adoptée par la législation communautaire relative aux engrais. Ceci est principalement basée sur la composition chimique, en se référant à la teneur en un ou plusieurs éléments principaux de la fertilité et de la présence ou de l'absence de carbone chimiquement lié à l'un des éléments de la fertilité. D'autres classifications secondaires prennent en considération le type de formulation, la solubilité, la relation avec l'absorption radical (fonctionnalité).

En fonction du contenu des principaux macroéléments, les engrais sont divisés en simple, quand ils ne contiennent qu'un seul élément (azote, phosphore, potassium), et complexe ou composés, quand ils contiennent deux ou trois macronutriments principaux. À son tour, les engrais composés sont divisés en rails, quand ils contiennent deux éléments principaux de la fécondité (NP, NK, PK), et ternaire, quand ils contiennent toutes les macro principale.

En fonction de la teneur en carbone lié chimiquement à un élément principal de la fertilité, les engrais sont divisés en organique, organominéral, minéraux (Ou chimique). En réalité, la distinction entre ces catégories est fondée sur un critère classique adopté par la législation en vigueur:

  • ils sont engrais organiques celles produites par l'activité biologique et qui contiennent du carbone lié chimiquement à un élément de la fertilité;
  • ils sont engrais organiques ceux obtenus par mélange ou par une réaction d'un ou plusieurs engrais organiques avec un ou plusieurs engrais minéraux;
  • ils sont engrais minéraux ou produits chimiques ceux obtenus à partir de gisements minéraux, utilisés tels quels ou traités industriellement avec des procédés de raffinage ou de traitement, ceux obtenus par voie de synthèse, ceux obtenus à partir du traitement industriel des produits inorganiques d'origine biologique.

Cette classification a des conséquences nell'inquadramento produits réglementaires (et reflété dans les possibilités d'emploi dans certains disciplinaires): par exemple, l 'urée, tout en étant un composé organique (le carbone est chimiquement lié à l'atome d'azote), il est classé comme un engrais minéral puisqu'elle provient d'une synthèse chimique industrielle. Pour plusieurs raisons, les engrais phosphatés obtenus à partir du traitement industriel os (Phosphate désagrégé, superphosphate d'os) sont des engrais minéraux, car ils ne contiennent pas de carbone, tout en étant d'origine biologique.

Les engrais peuvent être sous forme liquide ou solide. Ceux sous forme liquide peut être gaz liquéfié, solutions ou suspensions. Ceux sous forme solide peut être granulaire, microgranulé, en cristaux ou en poudre.

En fonction de la formulation des engrais solides peut être libération lente; ces engrais contiennent les nutriments microencapsulée de sorte que sa sortie dans le sol a lieu de limiter progressivement les pertes.

engrais simples et composés fumier

la engrais simples Les engrais sont ceux dans lesquels il n'y a qu'un seul élément (ou de l'azote ou le phosphore ou le potassium). Par exemple, le nitrate du Chili est un engrais simple, en fait il n'y a que de l'azote.

la engrais composés (ou complexeLes engrais) sont ceux dans lesquels il y a deux éléments ou plus. La combinaison entre les éléments peut être obtenu par mélange d'engrais simples ou une combinaison chimique. Traditionnellement, ils se sont appelés composés ceux obtenus par mélange, complexe ceux obtenus par combinaison chimique, mais aujourd'hui les deux termes sont considérés comme synonymes et, entre les deux, on a tendance à préférer le premier.

Les engrais complexes sont définis engrais rails quand il y a deux des principaux éléments de la fécondité; ils sont définis ternaire quand vous avez tous les trois (NPK). Ils sont ceux engrais binaires potassium de phosphore (PK), les nitro-potassium (NK) et le phospho-azote (NP).

Le titre d'un engrais ternaire est marqué par trois nombres séparés par un trait d'union. Le premier chiffre indique le pourcentage en poids d'azote exprimé en N, le deuxième phosphore exprimé sous forme P2OU5 et le troisième potassium exprimée en K2O. Par exemple, un type d'engrais 30-20-25 possède 30% de N, 20% de P2OU5 et 25% de K2O.

Les engrais chimiques

la engrais minéraux, également connu sous le nom produits chimiques, Ils sont les engrais qui ne contiennent pas de carbone. Selon qui contiennent de l'azote, le phosphore ou le potassium sont définis respectivement engrais azoté, l'acide phosphorique ou de potassium.

engrais organiques

engrais
fumier chevalin

Ils sont des engrais qui contiennent du carbone lié à l'un des éléments fertilisants (azote, phosphore, potassium). Selon les règlements des engrais organiques doit nécessairement être d'origine biologique (animale, végétale ou mixte) sont donc exclus de cette catégorie de composés organiques produits par synthèse, par exemple, l 'urée, tout en étant un composé organique, il est considéré comme un engrais minéral en ce qu 'il est produit synthétiquement. D'autre part, l'urée dans le comportement du sol est très similaire à celle d'autres engrais minéraux azotés.

Méthodes de fertilisation

Les engrais sont divisés en:

  • fond fertilisation - Elle est réalisée avec les macroéléments qui restent immobilisés dans le sol: le phosphore, le potassium ou les deux, en fonction de la nécessité. Elle consiste à fertiliser avant de labourer, de manière à enterrer les éléments nutritifs dans le sol section uniforme qui sera étudiée par la rhizosphère de la culture.
  • Compostage de pré-semis - Effectué juste avant la plantation (ou simultanément). Il est utilisé pour donner à la culture, le cas échéant, la première fraction d'azote. Il peut également être utilisé pour distribuer beaucoup de phosphore dans le sol délavage.
  • couverture fertilisation - Il est réalisé avec la culture en place. Il est essentiel pour la distribution d'azote en particulier dans les cultures herbacées, puisque, en adaptant la quantité et la durée de la chirurgie en fonction du développement de la culture, il est possible d'ajuster le cycle. Un type très avancé de terreautage est la fertigation qui se produit principalement sur les arbres et les cultures maraîchères irriguées avec l'irrigation goutte à goutte ou localisée.

notes

bibliographie

  • Luigi Giardini, agronomie, 3e éd., Bologne, PATRON, 1986.
  • AA.VV, Chimie du sol, par Paolo Sequi, Bologne, PATRON, 1989.
  • Alda Belsito, et al., agrochimie, Bologne, Zanichelli, 1988 ISBN 88-08-00790-1.
  • Giuseppe Tassinari, Manuel agronome, 5e éd., Rome, REDA, 1976.

Articles connexes

D'autres projets

liens externes

loi 29 avril 2010, n. 75, en ce qui concerne "engrais"