s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche d'autres utilisations, voir Fermo (désambiguïsation).
Fermo
commun
Fermo - Crest Fermo - Drapeau
Fermo - Voir
localisation
état Italie Italie
région Blason de Marche.svg Marche
province Province de Fermo-Stemma.png Fermo
administration
maire Paolo Calcinaro (liste civique) De 17/06/2015
territoire
Les coordonnées 43 ° 09'37.51 « N 13 ° 43'05.16 « E/43.160419 N ° 13,7181 ° E43.160419; 13,7181(Fermo)Les coordonnées: 43 ° 09'37.51 « N 13 ° 43'05.16 « E/43.160419 N ° 13,7181 ° E43.160419; 13,7181(Fermo)
altitude 319 m s.l.m.
surface 124,53 km²
population 37396[1] (31-12-2016)
densité 300,3 ab./km²
fractions vue liste
communes voisines Altidona, Belmonte Piceno, Francavilla d'Ete, Grottazzolina, lapedona, Magliano di Tenna, Massa Fermana, Mogliano (MC), Monte Urano, montegiorgio, monterubbiano, Ponzano di Fermo, Porto San Giorgio, Porto Sant'Elpidio, Rapagnano, Sant'Elpidio a Mare, Torre San Patrizio
autres informations
Cod. Postal 63900
préfixe 0734
temps UTC + 1
code ISTAT 109006
Cod. Cadastral D542
Targa FM
Cl. tremblement de terre zone 2 (Moyenne de sismicité)
Cl. climat Zone D, 1955 GG[2]
gentilé Fermo
patron Santa Maria Assunta et San Sabino à Spoleto
Jour de fête 15 et 16 août août
cartographie
Carte de localisation: Italie
Fermo
Fermo
Fermo - Carte
Position de la ville de Fermo dans la province du même nom
site web d'entreprise

Fermo (firmum Picénum en latin[3], Φίρμον Πικηνόν en grec[4]) Il est commune italienne de 37,396 habitants[1], chef-lieu de province du même nom en Marche Sudistes. Il est à la maison archiépiscopal.

Il est à environ 6 km de mer Adriatique, dans une zone à haute concentration démographique qui comprend également les villes côtières de Porto San Giorgio et Porto Sant'Elpidio et le soi-disant zone de chaussure (Montegranaro, Monte Urano, Sant'Elpidio a Mare).


Images de Fermo
Fermo
Palazzo dei Priori
Fermo
Piazza del Popolo
Fermo
Eglise de Saint-François
Fermo
A l'intérieur de la Bibliothèque de Fermo

index

Géographie physique

Fermo
voir sur sibillini

Fermo se lève sur le sommet et le long des pentes du Colle Sabulo (319 m s.l.m.), Probablement parce que ce qu'on appelle la formation principalement tuf (latin sàbulum = sable).

La Colle Sabulo est dominé par la cathédrale dédiée à Santa Maria Assunta; 6 km de Porto San Giorgio et 40 km de Macerata. Il est pratiquement à égale distance de Ascoli Piceno (67 km) et Ancône (68 km).

Autres distances: de Pescara 90 km de Pérouse 160 km de Rome 250 km de Bologne 270 km de Florence 300 km de Naples 350 km et Milan 480 km.

« Situé dans une aere très saine colline des équipements uniques au cœur du Piceno, près de la poitrine Adriatique, non loin des Apennins

(bulle papa Sisto V 24 mai 1584 à la hauteur de la cathédrale métropolitaine[5])

La ville est divisée en deux parties: la partie historique, cultivé autour et au-dessus de la colline Sabulo, il est resté presque intact au fil des siècles avec sa belle apparence médiéval, et une nouvelle partie.

« Je aime vraiment Fermo, ... soeur de sang Urbino, Blonder, plus de matières grasses et une plus grande ouverture d'esprit et doux ... »

(Paolo Volponi[6])

territoire

Le territoire de Fermo comprend entièrement du côté est du territoire Porto San Giorgio. Il est bordé au sud du fossé San Biagio et la crête qui traverse la ville de Madonna Bruna, et au nord par la rivière Tenna, avec des zones différentes sur la rivière (par exemple. Campiglione, Villa San Claudio).

Fermo a 3 km de la côte au sud de Porto San Giorgio (Marina Palmense) et à 4 km de la côte nord (Lido di Fermo, Casabianca et Lido San Tommaso).

Certaines zones municipales exclaveBoara (0,3 km², bordé au nord par montegiorgio, sud avec Belmonte Piceno et Grottazzolina, et à l'est Magliano di Tenna) Et Mouette (5 km², bordé au nord par Mogliano et Francavilla d'Ete, sud avec Massa Fermana et à l'est montegiorgio; du côté de Mogliano, cette frontière géographique de l'île province de Macerata).

La terre est parsemée de maisons, selon l'utilisation de 'économie agraire métayage, qui comprenait la présence d'une famille agricole sur chaque parcelle de terrain, même si la taille de quelques hectares.

climat

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Station météorologique de Fermo.

L'emplacement caractérise le type de climat tempéré chaud Méditerranée.

Les origines du nom

Le nom vient probablement du latin firmus, avec le sens de « vrai » ou « par certaines » limites. D'autres hypothèses indiquent une source de Sabine Perwom ou par "étrusque par mu, avec le sens de « mauvais », être considéré conjointement avec le plan initial de la ville[7].

histoire

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Histoire de Fermo.
Fermo
centre-ville

fouilles archéologiques menée à Fermo, en trois zones distinctes, ils sont revenus matière funéraire construit jusqu'à IX siècles-VIII BC, appartenant au type proto-étrusques, si bien que les chercheurs ont appelé la région une île culturelle de Fermo Villanova[8]. Cologne Roman en 264 BC, Sans participer à diverses campagnes de guerre, et ses habitants se la la citoyenneté romaine en 90 BC attaché à royaume lombard, puis au royaume de Franks. Il est devenu le centre et la capitale de la marque fermana, une grande surface qui s'étendait bourru à plus de Vasto (Chieti) Et la Apennins la mer.

« ... comme autrefois appelé Fermo Piceno, donc en d'autres temps a été appelé Marca Fermana, Fermo étant la première ville qui existait dans cette province »

(bulle Sixte V du 24 mai 1584 pour l'élévation de la cathédrale Metropolitan[5])

commune libre la fin du XIIe siècle, a rencontré plus tard, l'alternance de différentes seigneuries. en période napoléonienne, Ce fut la capitale de la Département de Tronto (Un des trois départements ils ont été divisés Marche) et ils ont également été inclus Ascoli et même au départ Camerino. Les autres départements étaient ceux de metauro avec le capital et Ancône bourru Macerata avec le capital.

en 2004 Il a été établi Province de Fermo, 147/2004 avec le droit parlementaire, la province actuelle jusqu'en 1860 quand il a été aboli par un décret-loi du gouvernement Cavour (ministre de l'Intérieur Minghetti), le décret ne promulgué en droit et unie avec le Piceno à proximité Ascoli, bien qu'à l'époque il était plus petit à la fois la zone géographique, tant pour les résidents et l'évaluation que celle de Fermo.

La zone environnante, ce qui correspond plus ou moins à la province de Fermo, est appelée « l'Fermo », et jusqu'au milieu du XXe siècle, il a été communément appelé « Le Fermana » dérive probablement de l'ancien nom de Marca Fermana (source: Treccani Encyclopédie ed. 1922).

symboles

Blasons de l'emblème

Quaterly, en première et quatrième rouge à croix de pommade argent, dans les deuxième et troisième aigle noir d'or couronné de même, tous estampillé par un casque de famille noble avec des flourishes or surmonté d'un bras traversant dans le courrier sortant par une couronne Marquis, vêtue de blanc et tenant sa main un globe rouge. Sous le bouclier, la devise dans la liste bifida or en lettres majuscules rouges: « FIRMVM SIGNATURE ROMANORVM COLOGNE »

la armes Fermo est un bouclier, divisé en quatre parties: deux d'entre elles contiennent un 'aigle, deux un croix.

la devise la ville est Firmum firmae fidei romanorum colonie (Traduit par latin, moyens Pourtant, la colonie romaine de la foi ferme)[9]. romanorum Cologne (Cologne Roman en latin)[10]; il est un honneur gagné par la ville grâce à la fidélité a assuré la Romains en premier et Deuxième Guerre punique. à partir de 1336, la ville de Fermo était si puissant qui a couru le dicton: Quand faut-il arrêter Fermo, toutes les marques secoue.[11]

Fermo
tour Assomption

événements

L'anniversaire de la plus importante de Fermo est la fête de Maria Assunta, célébrée le 15 Août. Dans cette période, il a eu lieu le Palio.

le Palio

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Palio (Fermo).

À partir de 1982 vous exécutez, toutes les 15 Août, la tour Assomption dans l'édition moderne.

Monuments et sites

architecture religieuse

la cathédrale

Fermo
Cathédrale de Fermo
  • Cathédrale de Fermo - L'édifice religieux, dédié à l'Assomption de Marie au ciel, se dresse dans la partie haute de la ville, sa présentation prospectus asymétrique de style gothique le carré de la gyrfalcon (point de vue). A côté de la cathédrale abrite la Musée diocésain.

Églises dans le centre historique de Fermo

Fermo
A l'intérieur de l'église de Sant'Agostino
  • Chiesa del Carmine, avec joint couvent, érigé au début de XIVe siècle être Céphalonie. Il a été donné le nom de « Santa Maria Novella de la Charité », a ensuite été consacrée à la Madonna del Carmine. Il a été construit dans le style gothique, qui reste presque rien à cause des changements radicaux au fil des ans: en 1688 Il a été agrandi et modernisé en finale 1794 architecte Pietro Augustoni.
    la façade, style roman, est brique et pilastres en travertin. A l'intérieur, il est très spacieux: il est divisé en trois naves divisé par des colonnes massives et arcs en plein cintre. L 'abside Il est occupé par un pavillon en bois décoré et doré époque baroque dans lequel il est inclus la peinture de « La Nativité » par le peintre Baciccio ledit Baciccio[12].
  • Eglise de Saint-Jérôme, appartenant au monastère de capucins, via Leopardi, sur le bord des anciens remparts de la ville[13].
  • Eglise de la Pietà, une fois que le siège du paroisse San Matteo, allant Céphalonie[14].
  • Eglise des Clarisses (dédiée à la Visitation), avec un couvent de cloîtrée, via Lattanzio Firmiano[15].
  • Eglise de Notre-Dame des Larmes, via Garibaldi.
  • Église de la Madonna delle Grazie, au large même nom[16].
  • Eglise de San Domenico, près de la Piazza del Popolo[17].
  • Eglise de San Francesco large Mora; Il a été construit sur le côté est de la ville entre 1240 et 1425 (L'achèvement de beffroi); La façade a été modifiée XVIIIe siècle, tandis que portail il est daté 1 604; l'intérieur des proportions impressionnantes et est retourné à son aspect d'origine par la restauration de XXe siècle, Il se compose de trois naves divisé par six grands piliers et par 'abside polygonale; dans la chapelle latérale, dédiée à la SS. Sacramento, est la tombe de Ludovico Euffreducci 1527, attribué à Andrea Sansovino; le complexe comprend le couvent de Frères mineurs conventuels
  • Eglise de Saint-Philippe, fermé dans les années vingt du siècle dernier et de restauration en cours; l'ancien couvent des Philippines est maintenant le Palais de Justice.
  • Eglise de Saint-Martin (anciennement Saint-Ignace), jésuite, l'intérieur a deux autels (celui de Saint François de Rome et celle de la Vierge) semble être conçu Andrea Pozzo et fabriqué à partir de 1701. Ces autels sont la seule architecture connue de Pozzo dans les Marches[18].
  • Eglise de San Michele Arcangelo, abrite déjà Collégiale et paroisse Insigne, en Bertacchini[19].
  • Eglise de San Pietro, une fois que le siège de la paroisse, via Lattanzio Firmiano.
  • Eglise de San Rocco, sur la Piazza del Popolo, dans la partie quatorzième la galerie ouverte[20].
  • Eglise de Sant'Agostino, avec attenant ancien couvent, dans via Montani. Il est célèbre pour avoir l'intérieur d'un bouchon couronne placé sur la tête de Jésus avant d'être crucifié. Le bouchon est enfermé dans un reliquaire très précieux pour les matériaux et les techniques de construction. On pense que le sanctuaire a été commandé par le frère Augustin Rogeroli Venise et ensuite le couplage à la fois dans Fermo.[21].
  • Eglise Sainte-Catherine et le couvent de Chanoines réguliers du Latran, in via Brunforte.
  • Eglise de Sainte-Lucie, le siège de la paroisse, via Marconi[22].
  • Eglise de San Zeno, la plus ancienne de la ville ont reçu jusqu'à nous, large Fogliani.
  • Mercy Temple avec le couvent adjacent de la Déchaux Augustines, Via Augusto Murri.
  • Oratoire de Santa Monica, la largeur Alvaro Valentini.

D'autres églises dans la ville de Fermo

  • Eglise de l'amour miséricordieux du Christ, dans le nouveau quartier de Santa Petronilla.
  • Église de la Madonna del Ferro, dans la partie ouest de la ville.
  • Eglise de San Lorenzo, le monastère capucin.
  • Eglise de Saint-Alexandre, au séminaire de l'archidiocèse au district du conseil Dart.
  • Eglise de Saint-Antoine de Padoue, quartier Viale Trento / Villa Vitali.
  • Eglise de Santa Maria degli Angeli, dans le Borgo Diaz / Cappuccini.

D'autres églises sur le territoire de Fermo

  • Eglise de l'Immaculée Conception, à Ponte Ete.
  • Eglise des Sacrés-Cœurs, dans le même nom.
  • Eglise de Saint-Gabriel, dans Campiglione.
  • Eglise de San Giovanni Battista, à Torre di Palme.
  • Eglise de Saint Jean Bosco, à Molini di Tenna.
  • Eglise de Saint-Jérôme, dans le même nom.
  • Eglise de Saint-Joseph le travailleur à Marina Palmense.
  • Eglise de San Marco au Marshes, dans la localité.
  • Eglise de Saint-Norberto vescovo, à Lido di Fermo.
  • Eglise de Santa Maria, en Capodarco.
  • Eglise de Santa Maria a Mare, dans la localité.
  • Eglise de Saint-Thomas de Canterbury, à Lido San Tommaso.
  • Église de SS. Crucifix, à Monte Rinaldo.

Fontaines historiques

Il y a plusieurs fontaines historiques présents dans Fermo:

  • Fonte di San Francesco di Paola, à l'intersection de l'avenue et Via Trento Zeppilli;
  • Source Fallera (XIVe siècle) Dans le même nom;
  • Fontana dell'Episcopio (1690), Réalisé au moment de l'archevêque Ginetti, dans la Via Leopardi;
    Fermo
    Fontana Episcopat, fixe
  • Fontana Catalani (1735), Via Recanati;
  • Fontana Spinucci (1813) Ne fonctionne plus, Via Rialto;
  • Fontana di Porta San Francesco (projet 1894); il a été ouvert à l'occasion de l'inauguration de l'aqueduc Polesio (22 Août, 1896) Qu'il portait l'eau à Fermo; l'aqueduc a augmenté plus tard 1951 de la canalisation de Pescara Arquata del Tronto et 1981 eau Foce di Montemonaco;
  • Fontana del Duomo (1927), Le carré de la gyrfalcon.

parcs

Un espace vert est situé au gerfaut o Girone, le point culminant de la colline Sabulo, où il y a le Duomo, la Villa Florence (de XVIe siècle un 1820 couvent de cappuccini) Et le Memorial Park, avec des vues différentes. Un autre parc public est situé à l'intérieur Villa Vitali, établissement appartenant à la municipalité Viale Trento. Plus récemment mis en place une zone entièrement équipée, appelé le parc Pennyroyal.

architecture civile

  • Complexe Porta San Francesco Torretta-horaire, architecte arrêt Giovanni Battista Carducci
  • la zone Théâtre romain, du côté nord de la colline Sabulo
  • Palais de l'Université sur la Piazza del Popolo (le siège de la Bibliothèque Municipale Romolo Spezioli)
  • Azzolino Palace, Corso Céphalonie, l'architecte Sangallo le Jeune
  • Palazzo Fogliani, Fogliani large
  • Palazzo Vinci, large Ostilio Ricci
  • Palazzo Vinci-GIGLIUCCI, le gerfaut
  • Palazzo Vitali-Rosati, étant Céphalonie
  • Palazzo Plus, Corso Cavour
  • Sassatelli Palace, à Corso Cavour, également de résidence préfet Fermo, est l'une des plus grandes œuvres de Pietro Augustoni dans Marche
  • Torre Matteucci, étant Céphalonie
  • Villa Vitali, Viale Trento
  • Villa Mancini, près de Cappuccini
Fermo
Fermo - Piazza del Popolo, vue depuis le balcon du Palais de l'Université

citernes romaines

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: citernes romaines de Fermo.

la citernes romaines Ils sont un bâtiment de travail hypogée de augustéenne, d'environ 2000 mètres carrés répartis en 30 chambres placées sur 3 rangées parallèles, réalisé dans le but d'accumuler l'eau. L'état de conservation est excellente et peut être visité.

Piazza del Popolo

La Piazza del Popolo, enfermé entre deux gros fichiers loggias, est le salon de la ville. Sur la place se trouve le Palazzo dei Priori, bureau de représentation de la municipalité et galerie de photos Municipal. A l'intérieur, la salle du globe.

Aquila Théâtre

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Aquila Théâtre.
Fermo
A l'intérieur du Théâtre Aquila

Le Théâtre Aigle, avec une capacité d'environ 1000 places[23], 124 étapes de cinq rangées et environ 350 mètres carrés étape, il se classe parmi les théâtres les plus impressionnants XVIIIe siècle Marche et 'Italie centrale.

architecture militaire

la vieille ville Fermo est bordé par un ville fortifiée quinzième, de ère Sforza, encore partiellement visible, muni tours portes rompitratta et accès; les portes des murs historiques dédiés à Saint-Antoine, Santa Caterina et San Giuliano sont toujours présents, alors que les entrées du port correspondant à la ville Saint-François (Aussi appelé "Porta Marina") et Porta San Marco Ils ont été éliminés dans 'huit cents suite à l'intervention urbanistic de Giovanni Battista Carducci qui a créé la nouvelle Porta San Francesco à quelques mètres du vieux port Sainte-Lucie.

la château Cependant, Fermo, a été abattu à la fin du XVe siècle par la fureur populaire qui a vu l'outil de puissance du Sforza, puis expulsé de la ville. Le château était au-dessus de la colle Sabulo, où il y a l'esplanade du gerfaut, qui abrite un parc public à côté de la cathédrale.

statues

la statue Plus important est que, en l'honneur de Sixte V, évêque de Fermo sur la loggia centrale du Palazzo dei Priori, le travail de Accursio Baldi. D'autres statues sont dédiés à Annibal Caro (Dans la cour du Théâtre d'Eagle) et Giacomo Leopardi (Dans la rue du même nom), tous deux donnés par le bienfaiteur Lorenzo Plus Conte.

mausolées

  • Bienheureux Adamo Adami (-1285?), Les religieux, l'église de San Francesco
  • Giovanni Visconti d'Oleggio (environ 1304-1366), gouverneur de Fermo, dans la cathédrale
  • Giovanni Bertacchini (environ 1430-1484), juriste, à San Domenico
  • Lodovico Euffreducci (1494-1520), chef de file à San Francisco
  • Saporoso Matteucci (1515-1578), leader dans le Duomo (cénotaphe recompose)
  • Teodoro Adami (? -6 en Juillet 1648), tué dans le soulèvement de 1648, à San Domenico
  • Beato Antonio Grassi (1592-1671), religieux dans l'église du Carmine
  • Pompeo Azzolino (-1706?), Le noble arrêt, héritier Decio Azzolino et Christine de Suède, dans l'église du Carmine (plaque)
  • Abate Giuseppe Colucci (Penna San Giovanni 1752 - Fermo 1809), écrivain, dans la cathédrale
  • Chiara Spinucci (1741-1792), épouse de Francesco Saverio de Saxe, dans la cathédrale
  • Giuseppe Fracassetti (1802-1883), écrivain, dans le cimetière civil

Points de vue

Depuis Girfalco o Girone, point le plus haut de la colline, il ouvre une vue dégagée sur 180 ° vers la côte, au nord de Macerata et au sud monterubbiano. Dans des conditions particulières de la visibilité que vous pouvez voir les reliefs de la Croatie. D'autres vues extraordinaires peut être apprécié de Torre di Palme, fraction Fermo, au sud de la ville et donnant sur la mer.

souterrain

Au sous-sol de Fermo est un vaste réseau de tunnels, des puits et des réservoirs, dont certains époque romaine et médiéval, avec la fonction du travail de la protection des sols par drainage/consommation eau[24].

sites archéologiques

Dans la périphérie de Fermo, ils ont été identifiés et partiellement excavé trois grands nécropole: Il est proposé dans le quartier à l'est, dans le district de Misericordia et Solfonara vers l'ouest. L'époque de référence la plus importante de ces cimetières est que proto-villanovien (à partir de IX un VIIe siècle avant JC). Les zones ont été couvertes, et les artefacts sont largement exposés à la partie Musée archéologique national d'Ancône[8] et en partie dans la section archéologique « De Villanoviens à Piceni », en dépôt au Palazzo dei Priori.

espaces naturels

  • Woods Cugnolo, près de Torre di Palme: situé dans le même nom est un des rares exemples de maquis méditerranéen côte Adriatique intacte. Il étend sur environ 5 hectares et est l'une des zones protégées floristique de la région des Marches. Vous pouvez visiter par un chemin équipé d'une route circulaire qui touche la grotte des Amants et villas du XVIIIe siècle.

société

Démographie

recensement de la population[25]

Fermo

nationalité

Au 31 Décembre 2014 résidents étrangers était 3605.[26] Major:

dialecte

la dialecte arrêter clairement qu'il appartient à la zone centrale de la Marche, comprenant la bande transversale de la montagne à la mer Camerino-Macerata-Stationnaire, et il est identifié sous le nom de dialecte Macerata-stop-camerte avec un 'zone de référence d'environ 500 000 personnes.

religion

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Archidiocèse de Fermo.

Pourtant, avec Pesaro et Ancône, Il est l'un des trois métropolitaine voit de Eglise catholique Marche (45 dans toute l'Italie). De 1585-1907, mais à quelques exceptions près (par exemple. Giannotto Gualterio dans le dix-septième et Alessandro Borgia au XVIIIe siècle), l'archevêque de Fermo était le même cardinal.

L'Institut de théologie Marchigiano, agrégée à Faculté de théologie de Université pontificale du Latran, Il a son siège à Ancône et bureau à Fermo[27]; Il donne:

  • le degré de baccalauréat en théologie, ce qui équivaut à un premier degré;
  • le degré de licence en théologie sacramentel, équivalent à un spécialiste des études supérieures.

A Fermo sont publiés:

  • la hebdomadaire diocésain La Voix des Marches[28];
  • le magazine trimestriel Firmana: théologie et blocs-notes pastoral[29].
  • Archives historiques Bulletin diocésain Notebooks Archive historique archevêque de Fermo, qui a maintenant dépassé les vingt années d'activité (voir ci-dessous sous la rubrique « Archives »);

Fermo a aussi son séminaire.

musique

Pueri Cantores de la cathédrale de Fermo

Festival de Bababoom à Marina Palmense - Fermo[30]

Institutions, organisations et associations

Siège de la section de diagnostic de 'Institut expérimental Zooprofilattico Ombrie et les Marches

Association culturelle Bababoom[30]

Les hôpitaux et les soins

Il y a les équipements suivants:

  • Hôpital civil Augusto Murri une partie de la superficie de 11 Regional Health Authority Marche Unica. Ouvert en 1934, il a élargi dans les années 50, 70 et 90 -2000. Il devrait être remplacé à l'avenir par un nouveau réseau hospitalier dans la région Campiglione.
  • Ancien Villa Maria, hôpital garnison part of 'INRCA - Hôpital Institut national et des personnes âgées (Institut de l'Hospitalisation et de la recherche médicale - IRCCS)
  • Privé Villa Verde accord Clinique
  • Maison de retraite Marchese Monsignani Sassatelli (avec 120 sièges)

dall 'Unification de l'Italie un 1978, Fermo a accueilli le 'hôpital psychiatrique Provincial. Jusqu'à ce que les années soixante-dix à Fermo ont été logés dans un orphelinat et un orphelinat (nommé d'après Matteo Mattei), originaire des organismes de bienfaisance, et que ces dernières années ont été gérées par les autorités provinciales de Ascoli et Macerata ensemble.

culture

(LA)

Firmana Civitas, antiquitate, ac anobli litterarum armorum rerumque gestarum gloire Celebris atque insignis, procédure et universam Picenes regionem, Marchiam Firmanam denominatam Fuissé legitur »

(IT)

« La ville de Fermo, le célèbre et illustre par son ancienneté et de la noblesse, pour la gloire des lettres, des armes, des faits, des actes, dont même la région Picena que vous avez choisi d'être appelé Marca Fermana ... »

(diplôme de baccalauréat formule de l'Université de Fermo 1585-1826[31][32])
Fermo
Vue de la ville de Fermo

éducation

La ville de Fermo était le siège d'enseignement supérieur, depuis la création de 'université travailler Lothaire I (825), Suivi par des étudiants de partout dans le 'Italie, en particulier, par "zone centrale, mais aussi de la proximité Abruzzes, groupes d'étudiants de ainsi que 'Illyrie et Allemagne. A Fermo étaient également des installations pour la réception actuelle des étudiants: le Collège des Propagande Fide (Illyrienne College, l'Eglise des Pères Oratoriens, puis il est devenu le palais de la cour); le Collège des Sapienza Marziale (la zone d'embarquement est occupée par le nouveau bâtiment de école primaire Sagesse); le Collège Fontevecchia (ancien couvent dominicain).

histoire de l'Université

En l'an 825, Lothaire I, avec un célèbre décret, Fermo choisi comme le siège d'une école publique, le choix de la ville parmi seulement neuf en Italie destiné à devenir le centre d'études. Mais il n'est pas attesté à l'ouverture réelle de l'école.

L'université a été créée en Fermo 1585 par Sisto V et travaillé jusqu'à 1826 quand, manque la ville ressources suffisantes pour le maintenir, il a été fermé par décret de la Congrégation des études.

il avait enseignants illustres, mais la plupart des médecins Fermo; sa zone de chalandise couvrant une vaste zone autour de, et loin ne manquent pas d'élèves provenant des endroits, tels que ceux autrichien de Graz.

L'utilisation de l'Université de la subvention Sixte V de désigner avec collation ou comte Palatino et des Chevaliers de la milice Aurata.

Bibliothèques et archives

Bibliothèque municipale publique Romolo Spezioli

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Spezioli Bibliothèque.

La bibliothèque se compose de:

  • 127 manuscrits
  • 3000 manuscrits
  • 350.000 livres et brochures
  • 681 incunables
  • 15.000 éditions Cinquecento

La qualité et la quantité de la bibliothèque ont mis cet établissement parmi les vingt premières bibliothèques publiques italiennes.

Séminaire archevêque Bibliothèque

Riche en volumes 45,000.[33]

D'autres bibliothèques

  • Bibliothèque du Conservatoire de musique « G. B. Pergolèse "
  • Bibliothèque du ministère du Patrimoine culturel
  • Bibliothèque du Gymnase lycée « Annibal Caro »
  • Bibliothèque des archives de Fermo État
  • Bibliothèque Mgr Archives historiques
  • Géographique Polar Institute Library "Silvio Zavatti"
  • État technique Bibliothèque de l'Institut « G. et M. Montani "
  • Bibliothèque de la Faculté de génie de siège Fermo
  • Bibliothèque du Comité de la société Dante Alighieri de Fermo
  • Bibliothèque de l'Association des travailleurs de l'aide mutuelle
  • Bibliothèque du Studio Ils signe de l'Université Ancient
  • Bibliothèque provinciale d'histoire contemporaine
  • Bibliothèque Garçons Villa Vitali (branche de la section Bibliothèque publique)
  • Bibliothèque monastère bénédictin de San Giuliano
  • Bibliothèque Centre communautaire « Ressuscité »
  • Bibliothèque du monastère capucin
  • Bibliothèque du couvent de Notre-Dame de la Miséricorde

Un gel fonctionne, en outre, la BUC - Bibliothèque de l'Université Conservatoire - machines, installations à usages multiples pour ceux qui assistent les institutions culturelles de la ville avec adresse incontournable Emeroteca et le point de collecte pour la bibliothèque Spezioli et demande de prêt entre bibliothèques.

Archives de l'État

Fermo abrite Archives de l'État.

archives diocésaines

Les archives historiques de 'archidiocèse Il conserve la majorité des documents paroisses dans lequel la ville a été divisée. La direction d'archives par la publication semestrielle de la revue du commerce Notebooks Archive historique archevêque de Fermo.

écoles

  • la École secondaire classique "Annibal Caro« Le successeur direct du lycée a voulu au moment de napoléonienne.
  • la la science de lycée "Temistocle Calzecchi Onesti" opéré par Fermo une quarantaine d'années la XXe siècle.
  • L 'État industriel Institut technique « Montani », à l'annexe internat, suivi par des étudiants de toute l'Italie, il est l'un des premiers mis en place en Italie, formateur des plus grands producteurs, ingénieurs, militaire et entrepreneurs.
  • art Institute « Umberto Preziotti » dans le nouvel emplacement du campus de l'école.
  • Institut professionnel Administration d'Etat pour l'industrie et l'artisanat « Ostilio Ricci » (dans les locaux du couvent de Santa Marta, où il a travaillé l'École nationale d'embarquement du nom Giuseppe Sacconi, fermé en soixante-dix XXe siècle).
  • Institut des ventes techniques, pour géomètres et tourisme « Giovan Battista Carducci » - « Galileo Galilei », est le seul lycée pour l'économie de la région, avec plus d'un millier d'étudiants.
  • la Lycée classique "Paul VI« (1976-2011) fondé par évêque émérite Cleto Bellucci était High School Gymnase égalité fermé par manque de fonds[34].

université

Fermo était basée jusqu'en 2013, Faculté de patrimoine culturel, part of 'Université de Macerata (Ceci, comme il l'avait rapporté la même université, était un « signe de reconnaissance de l'importance historique de la ville, parmi les plus grandes municipalités et les riches des Marches, à l'université jusqu'en 1800 et, depuis 2009, la capitale de la province »[35]).

A Fermo sont situés les cursus suivants qui composent l'offre de formation de 'Université Politecnica delle Marche:

  • faculté ingénierie:
    • cours premier degré trois en génie informatique et l'automatisation (sous réserve de disponibilité)
    • Baccalauréat en premier diplôme de trois ans en logistique ingénierie et de production
    • cours spécialiste des études supérieures en gestion de l'ingénierie
  • faculté médecine et chirurgie
    • Baccalauréat en premier diplôme de trois ans en soins infirmiers
Les cours techniques et médicaux sont basés à l'édifice municipal par Brunforte, l'ancienne maison de la Mission, construit en XVIIIe siècle pour recevoir le missionnaires de Congrégation de la Mission.

Fermo abrite la État Conservatoire de musique "G. B. Pergolèse« Avec 39 cours d'études.

musées

En plus des musées, à Fermo peuvent visiter les installations suivantes:

Pinacoteca Civica

la Pinacoteca Civica, mis en scène à la Palazzo dei Priori, conserve des oeuvres Rubens, Giovanni Lanfranco et Jacobello del Fiore; au sein de la même structure, il occupe la section archéologique « Dai Villanoviens à Picenes».

L'intérieur du Palazzo dei Priori comprennent la salle Portrait, la salle du Conseil décoré avec Pio Panfili en 1 762, les salles de conférence de la ville et la salle globe, la partie la plus ancienne de la bibliothèque.

Musée diocésain

la Musée diocésain, situé à côté de Cathédrale de Fermo, Elle rassemble des œuvres artistiques de l'archidiocèse de Fermo. La première chambre contient une missel la XIII siècle, la Missel de Firmonibus éclairé en 1436 par Giovanni Ugolino de Milan. La zone de 'argenterie Il contient deux verres à pied art gothique, l 'ostensoir le cardinal Filippo de Angelis, un petit temple lapis lazuli. Le protagoniste des salles des vêtements est le chasuble Saint Tommaso Becket. Le musée contient également des peintures de Crivelli et Pomarancio.

Musées scientifiques de Villa Vitali

médias

TV Radio

Un gel fonctionne de façon continue depuis le 2 Juillet, 1976, L 'diffuseur radio Radio Uno Fermo, la nature commerciale et d'inspiration catholique programmation généraliste, gérée par la Coopérative sociale « Romolo Murri ». Quelques jours plus tôt (mai 1976) des volontaires ont fondé Radio City campagne, émetteur de nature informative et d'inspiration politique (communiste), qui est sorti des affaires 8 Juin, 1984, après vient d'avoir une piscine de plus de deux cents employés, ayant a aidé à organiser des concerts à Fermo par Gucci, Bertoli, Finardi et activé à Fermo en 1982 un de la première agence de terminaux ADN Kronos. En 1983, il fonde Radio Horizon, commerciale et généraliste, la politique de centre-gauche d'inspiration; cesse transmissions quelques années plus tard. Au milieu des années 80 agents commerciaux Stefano et Fabio Castori déplacé à Fermo Radio Vague, né quelques années plus tôt dans la ville voisine Moresco, qui transmissions cesse quelques années plus tard. Je lance la même radio Web Radio Coupe d'Italie. Il faut aussi souligner l'expérience artisanale de Idea Radio, dirigé par quelques gars après l'école pendant une courte période dans les milieu des années 80. Sans TV est une chaîne locale qui diffuse des nouvelles et des événements quotidiens à la fois dans la ville de Fermo que sa province. Auparavant, ils ont également porté sur les Marches Fermo TV et Centro Marche.

imprimer

A Fermo il y a salles de rédaction avec leurs éditions locales pour tous les jours Resto del Carlino Il (Ouvert depuis 1998) et Corriere Adriatico (Ouvert depuis 1983). page de nouvelles locales dans l'édition locale du journal le Messager Rome a eu dans la ville une équipe de rédaction de 1970 à 1981. Dans les années 70 jusqu'au début des années 80 dans la ville avaient un petit bureau à l'autre jour aussi Rome le temps. Ils ont également ouvert les rédacteurs en chef de Journal of Fermo (Journaux du circuit Longarini) 1989-1993, la Corriere del Fermo (Appartenant à la Corriere Ombrie, Donati Finegil Publishing) 1998-2000 et de Le nouveau verrou (Appartenir à un groupe d'édition de journal local L'Espresso circuit) pendant quelques mois entre 1998 et 1999. Est-ce encore publié périodique actualité locale mensuelle Nouvelles Courier, la publication annuelle pour le Guide d'information sociale et il y a le siège et la rédaction de la publication de l'information musicale music club.

Personnes liées à Fermo

  • Strabon Pompeius (Firmum, 135 BC - Summer 87 BC) de général romain, père de Gneo Pompeo Magno.
  • Gneo Pompeo Magno (Firmum, 29 106 Septembre C.-B. - Pelusium, 48 BC), général et homme politique romain.
  • Lucio Taruzio (Firmum, I siècle avant notre ère) astrologue, mathématicien et philosophe romain
  • Zen Renier (Venise - Venise 1268) du maire Fermo, chef et le doge de Venise
  • Giovanni della Verna (Fermo 1259 - La Verna en 1322) religieux franciscain
  • Domenico Capranica (Capranica Prenestina 1400 - Rome 1458) "de Fermo cardinal"
  • Enea Silvio Piccolomini (Corsignano 1405 - Ancône 1464) Papa Pio II
  • Galeazzo Maria Sforza (Fermo 1444 - Milan 1476) duc de Milan
  • Oliverotto da Fermo (Fermo 1473 - Senigallia 1503) chef
  • Ludovico Guerrieri Gonzaga (1483-1530), conseiller Francesco II Gonzaga et le lieutenant-général de Federico Gonzaga
  • Vincenzo Guerrieri Gonzaga (1495-1563), chevalier au service de Francesco II Gonzaga puis Federico II Gonzaga
  • Felice Peretti (1521 - 1590) papa Sisto V, ancien évêque de Fermo
  • Marchetto Morrone (1530 Fermo - Fermo 1599), commandant des troupes et le sergent-major fermane papa Sisto V
  • Ostilio Ricci (Fermo 1540 - Florence 1603) maître de Galileo Galilei
  • Uberto Maria Visconti (- Fermo 1648) vice-gouverneur de Fermo[36]
  • Decio Azzolino (Fermo 1623 - Rome 1689) Cardinal
  • Lorenzo Adami (Fermo, 1630-1685) capitaine de garde et ambassadeur en Suède reine Christine de Suède[37]
  • Romolo Spezioli (Fermo 1642 - Rome 1723) médecin
  • Giacomo Rospigliosi, Cardinal, gouverneur de la ville papale 1668-1671
  • Teodorico Pedrini (Fermo 1671 - Pékin 1746) et musicien missionnaire
  • Alessandro Borgia (Velletri, 1682 - Fermo, 1764) archevêque et historien
  • Domenico Spinucci (Fermo 1739 - Benevento 1823) Cardinal
  • Chiara Spinucci (Fermo 1741 - Porto San Giorgio 1792) comtesse de Lusace
  • Giuseppe Giordani (Surnommé Giordanello) (Naples 1751 - Fermo 1798) compositeur
  • Cesare Brancadoro (Fermo 1755 - Fermo 1837) archevêque et cardinal
  • Tommaso Bernetti (Fermo 1779 - Fermo, 1852) Cardinal
  • Andrea Postacchini (Fermo 1 781 - Fermo 1862) lutherie
  • Andrea Caraffa (Tours, 1789 - Tivoli 1845) la physique mathématique
  • Giovanni Battista Carducci (Fermo 1806-1878) architecte et écrivain[38]
  • Candido Augusto Vecchi (Fermo 1813 - Ascoli Piceno 1869), patriotique et historique
  • Ferdinand Bracciforti (Fermo 1827 - Milan 1907) linguiste, professeur et patriote
  • Francesco Graziani (Fermo 1828-1901), baryton
  • Augusto Murri (Fermo 1841 - Bologne 1932), docteur
  • Gaetano Falconi (Fermo 1851 - Loreto 1925), homme politique, député et sénateur du Royaume
  • Godefroy de Crollalanza (Fermo 1855 - Bari 1905) Histoire
  • Enrico Ducci (Fermo 1864 - Naples 1940) mathématicien
  • Isaia Billé (Fermo 1874 - Fermo 1961) bassiste, compositeur et publiciste
  • Raffaello Santarelli (Fermo 1883 - Rome 1939) poète
  • Umberto Preziotti (Fermo 1893 - Florence 1976) fondateur de l'Art Institute of Fermo
  • Elio gratuit Quintilii (1906 - 1988), architecte et peintre
  • Giuseppe Pende (Casamassima 1914 - Fermo 2001) artiste
  • Franco Matacotta (Fermo 1916 - Gênes 1978) poète
  • Silvio Zavatti (1917 Forlì - Ancône, 1985) explorateur, anthropologue
  • euro Teodori (Fermo 1925 - Monterubbiano 2014) musicien, acteur, réalisateur et scénariste
  • Giovanna Bemporad (Ferrara 1928 - Rome 2013) poète et traducteur
  • Luigi Di Ruscio (Fermo 1930 - Oslo 2011) poète
  • Eriberto Guidi (21 Mars, 1930 Fermo - Fermo 4 Janvier, 2016) photographe
  • Ermelli Cupelli (1931 Fermo - Fermo 2013), et maire national adjoint de Fermo
  • Giancarlo Petrini (Fermo 1945) Bishop
  • Angelo Ferracuti (Fermo 1960) Writer
  • Barbara Capponi (Fermo 1968) journaliste
  • Roberto Minervini (Fermo 1970) réalisateur et scénariste
  • Lighea (Fermo 1970) chanteur
  • Giorgio Montanini (Fermo 1977) acteur

Géographie politique

fractions

chambre, campiglione, Cantagallo, Casabianca, Capodarco, moulin à papier Tenna, Tanneries, Contrada Borea, Ete Palazzina, Faleriense, Mouette, Girola, Lido di Fermo, Madonnetta d'Ete, Marina Palmense, Moie, Tenna Molini, Montesecco, Ram, Mur, pompéien Ponte Ete Vivo, Sacrés Cœurs, Salette, Salvano, San Biagio, San Girolamo, San Lorenzo, San Marco, San Michele, Lido San Tommaso , Torre di Palme, Villa San Claudio

urbain

Le capital est réparti sur une zone presque entièrement vallonné, caractérisé par un petit espace supérieur plat correspondant à 'acropole. La vieille ville, entourée mur quinzième, Il est resté identique à celui de XVIIIe siècle, avec quelques reconstructions insignifiantes de structures individuelles; intervention urbaine unique digne de mention est celui effectué dans la seconde moitié de 'huit cents dall 'architecte arrêt Giovanni Battista Carducci, consistant en la construction d'un tronçon de route avec un accès facile à la place. Via Roma, avec la perspective ornementale typique sur la construction de ladite tour, et la soi-disant nouvelle route, sont le résultat des opérations compliquées expropriation et les interventions incisifs à l'est du tissu urbain et au sud de la ville.

La nouvelle partie de la ville a développé le long des lignes des nombreuses collines qui rayonnent du centre dans certains grands quartiers à l'extérieur du centre-ville (Viale Trento, Santa Caterina, capucins, Fléchettes, de Santa Petronilla) et externe (Campiglione), et a connu une forte croissance démographique, en particulier dans ses zones maritimes (Lido San Tommaso, dans une moindre mesure Marina Palmense), stimulé par les gouvernements de centre-gauche qui ont réussi à années nonante.

subdivisions historiques

Les quartiers historiques où la capitale est divisée sont les suivants:

Dans ces districts doivent être ajoutés:

  • Torre di Palme
  • le hameau de Capodarco.

Dans l'édition d'aujourd'hui de subdivision tour Assomption les terres ont été incorporées campiglione et Molini-girola.

fractions

  • Capodarco, siège délégation municipal.
  • Torre di Palme (Commune indépendante jusqu'en 1877), Abritant délégation municipal.
  • campiglione, fraction reconnu que récemment statut municipal Fermo, parce qu'ils cultivé démographique et économique au cours des vingt dernières années.

districts

  • Santa Caterina
  • Santa Pétronille
  • San Girolamo
  • cappuccini
  • capucins
  • Jeu de fléchettes
  • Casabianca
  • Santo Stefano
  • Valloscuro

économie

La région autour de Fermo est active dans deux districts industriels fabrication:

  • district de chaussures;[39]
  • District Hat.[40]

agriculture

L 'agriculture Il était la principale source de revenu jusqu'à ce que la sixties la XXe siècle.

industrie

Fermo est situé dans un quartier industriel dédié à production de chaussures.

artisanat

Parmi les activités économiques les plus traditionnelles, ils sont très répandus et actifs artisanat, comme l'art de dentelle célèbre dans Italie, En outre le traitement cuivre, visant à la réalisation d'une large gamme de produits, allant de la poterie à amphore.[41]

tourisme

la vocation touristique le territoire a été abordée, ainsi que la réceptivité hôtel, sur camping. Dans les zones du territoire du sud Fermo (Marina Palmense) et au nord (Lido di Fermo) insiste sur la concentration plus élevée, par extension, un camping au sud des Marches. Sur la côte il y a un tronçon de piste cyclable une partie de realizzanda ciclovia Adriatica qui, une fois terminé, reliera tous les lieux côte Adriatique.

Infrastructures et transports

La ville est reliée à 'A14 par tollbooth Fermo-Porto San Giorgio (près de Santa Maria a Mare) et du nord Porto Sant'Elpidio.

la stations d'air Ils sont les plus proches 'Ancône Falconara Aéroport, l 'l'aéroport de Pescara et ceux de Rome.

Fermo est relié à Rome, dans toutes les tranches de temps de la journée, à partir d'une pluralité de courses entraîneur ligne (durée environ 3 heures et 30 minutes), sur la route de l'autoroute A24 Teramo-Roma ou via Salaria.

routes

Fermo est situé sur la route de l'ancien route 210 heures County Road 239 Fermana-Faleriense, qui Porto San Giorgio atteint Apennins à Amandola.

Le quartier est traversé par State Road 16 Adriatica, au nord et au sud de Porto San Giorgio, dans la zone Marina Palmense au sud, et Lido di Fermo, Casabianca et Lido San Tommaso nord.

Une section de la route Foothills Abruzzes-Marche, également appelé Mezzina, relie les lieux de Fermo avec Campiglione Cassette d'Ete puis avec Civitanova Marche.

Chemins de fer

A Porto San Giorgio est un gare nommé Fermo-Porto San Giorgio, placé sur chemin de fer Adriatica.

jusqu'à ce que 1956 Fermo a été servi par Chemin de fer Porto San Giorgio-Amandola, voie étroite, construit par la FAA (Adriatique-Apennins Chemins de fer, aujourd'hui Sangritana) a ouvert en 1908 avec la traction à vapeur, électrifiées en 1928, a cessé d'obsolescence en 1956 et a son Fermo gare. Il a été remplacé par trolleybus en un seul coup Fermo-Porto S. Giorgio jusqu'en 1977, et les centres de services dans les chemins restants.

Mobilité urbaine

lignes de transport urbain et sont disponibles Porto San Giorgio (toutes les 20 minutes pendant la journée); centres de banlieue avec la côte et de l'intérieur, Macerata et Ascoli. dédié aux liens déplacements Journée des étudiants, en provenance des pays présents collèges.

Dans le passé, il était lié à Fermo Porto San Giorgio de une ligne de trolleybus.

administration

période Les citoyens d'abord partie Télécharger notes
1860 1861 Domenico Monti municipalités président -
1861 1863 Giuseppe Ignazio Trevisani maire -
1864 Cesare Morroni maire -
1865 1875 Giuseppe Ignazio Trevisani maire -
1876 Antonio Perpenti maire -
1877 1878 Giuseppe Ignazio Trevisani maire -
1883 1884 Giambattista Monti maire -
1886 1887 Augusto Luzi maire -
1888 en 1895 Gaetano Falconi maire -
1944 Giuseppe Giammarco maire -
1944 1952 Nicola Ciccolungo DC maire -
1953 1967 Mario Agnozzi DC maire -
1967 1972 Enrico Ermelli Cupelli PRI maire -
1972 1979 Annio Giostra SPDI (avec PCI, PSI, PRI) maire -
1981 1986 Fabrizio Emiliani PRI maire -
1986 1989 Francesco De Minicis maire -
1989 1990 Augusto Enzo Petrelli maire -
1990 1991 Pasqualino Macchini DC maire -
1991 1993 Fabrizio Emiliani PRI (avec PCI/PDS, PSI, SPDI) maire -
1993 février 1993 Lucio Pisano préfectoral commissaire -
février 1993 27 mai 2001 Ettore Fedeli centre (PDS-DS) maire
28 mai 2001 15 mai 2011 Saturnino Di Ruscio Centre-droit (FI) maire
16 mai 2011 20 février 2015 en Brambatti centre (PD) maire
21 février 2015 14 juin 2015 Vittorio Saladino préfectoral commissaire
15 juin 2015 régnant Paolo Calcinaro Liste civique maire

jumelage

Fermo est jumelée[42] avec:

  • argentin Bahía Blanca, 8 août 1990
  • Allemagne Ansbach, du 15 Juin 2006
  • Mexique León, 9 mai 2000
  • Albanie Berat, 9 mai 2006

Autres informations administratives

Il est co-leader et la région Très bien situé 4 Fermo 'santé régional delle Marche unique.

sportif

football

  • la Fermana, retirés des championnats et manqué en 2006, Il est l'équipe de la ville football qui a obtenu le meilleur résultat, gagner serie B tenue en 1999-2000.

L 'Unione Sportiva Fermana, après l'échec de s'inscrire à 2006 dans le championnat Série C2, Elle est partagée par le championnat première catégorie et après trois saisons, il est passé à championnat Excellence après avoir été d'abord promotion. Maintenant, oui, il a fusionné avec Montegranaro et formé l'équipe de 'F.C. Fermana qui a remporté le championnat série D gagner la promotion à Lega Pro. D'autres équipes sont Futura 96 ​​(équipe de football fraction Capodarco) jouant dans le championnat promotion, le Palmense, jouer dans première catégorie, Santa Caterina, Fermo (Catégorie deuxième), Firmum Azur, Dart board et Molini (Catégorie troisième) Cette dernière équipe Molini village de Tenna. De plus, l'équipe de football de football Monturano Campiglione qui joue dans promotion il est la fraction que la ville voisine de Campiglione Monte Urano.

Football 5

  • L'équipe principale est la Eagles Fermo C5 joue en Serie C1 régionale, l'autre équipe est plutôt le football Fermo 5 jouer en Serie C2 (avec l'équipe de Futsal Campiglione représentant la fraction de Campiglione), mais il y a aussi d'autres équipes en Serie D.

volley-ball

  • L'association sportive « Don Celso Volley-ball », fondée en 1992, opère dans les sections mâles et femelles, comptant environ 200 athlètes.

athlétisme

  • A Fermo, au piste municipal athlétisme, le siège de la A.S.D. Sport Athlétique Fermo, une fois connu sous le nom de la société Athletic Fermo, fondée en 1946.

Basket-ball - Gymnastique

  • La Société exerce ses activités de Victoria depuis plusieurs années à la salle de gym ancien CONI, obtenir des résultats remarquables dans les domaines de gymnastique artistique et fabrication d'outils et basket-ball.

rugby

  • Amatori Rugby Fermo 1935

water polo

  • Fermo natation et water-polo

Les installations sportives

Les sportifs de Fermo

notes

  1. ^ à b depuis ISTAT - Population résidante permanente le 31 Décembre ici 2016.
  2. ^ Table des degrés / jour des communes italiennes regroupées par région et province (PDF), Dans loi 26 août 1993, n. 412, annexe A, Agence nationale pour les nouvelles technologies, l'énergie et l'environnement, 1 mars 2011, p. 151. Récupéré le 25 Avril, 2012.
  3. ^ Auteurs divers (Sous la direction de L. Polverini), firmum Picénum, Pisa, 1987
  4. ^ Strabon, Chr. Estomathiae, 241 (cité dans Rocci, Vocabulaire grec-italien, Città di Castello, 1974, p. 1969)
  5. ^ à b rapporté dans AA.VV., L'Eglise métropolitaine de Fermo, Pourtant, en 2003, 28-31
  6. ^ lettre Paolo Volponi 1976 attaché à une publication commerciale sur 14 dessins de Fermo de Joseph Pende, reproduit intégralement dans Courrier Nouvelles (périodique publié en Fermo), n. 16/2004, le 13 Août 2004, p. 21
  7. ^ Persi-Mangani (ed) Les noms des pays - l'histoire, les récits et les identités des lieux Marches à travers les noms de lieux, Ancône, 2005 115
  8. ^ à b Salle 13 du Musée archéologique national de la Marche dédiée à « île culturelle Fermo villanovien »; cfr. aussi Civilization Villanova
  9. ^ Giuseppe Fumagalli, L'abeille latine, pag. 92, Hoepli, ISBN 978-88-203-0033-3
  10. ^ édité par Adele Anna Amadio et Stefano Papetti. Adolfo de Carolis - La salle de bal du Palais de Gouvernement d'Ascoli Piceno. Fast Edit, Ascoli Piceno, en Décembre 2001.
  11. ^ Pasquali Annalinda, Le Fermo. Firmitas histoires romaines et arabes, Lost in-Mangani (ed) op. cit., 93
  12. ^ pour la Eglise de carmin
  13. ^ pour la église du monastère de capucins
  14. ^ pour la Eglise de piété
  15. ^ pour la Eglise des Clarisses
  16. ^ pour la Eglise de Notre-Dame de Grâces
  17. ^ pour la Eglise de San Domenico
  18. ^ P. Cruciani, l'église des Jésuites de Saint-Martin à Fermo: un discours non publié par Andrea Pozzo dans « Palladio Magazine d'histoire de l'architecture et de la restauration. », Vol. 39, 2007, pp. 47-54, ISSN: 0031-0379
  19. ^ pour la église de San Michele Arcangelo
  20. ^ pour la Eglise de San Rocco
  21. ^ pour la Eglise de Saint-Augustin
  22. ^ pour la église de Sainte-Lucie
  23. ^ Ville de Fermo - présentation de l'Aquila Théâtre
  24. ^ Espagnol-Monelli, puits romains et médiévaux et des tunnels de Firmum Picenum, fixe, 1999
  25. ^ I.Stat Statistiques - ISTAT;  Récupéré le 28/12/2012.
  26. ^ Statistiques démographiques ISTAT
  27. ^ Théologiques Institut Marches, agrégées la Faculté de théologie de l'Université pontificale du Latran Consulté le 14 mai 2012.
  28. ^ Voix des Marches
  29. ^ Firmana: théologie et cahiers pastoraux
  30. ^ à b Festival de Bababoom - Reggae sur la plage, sur festival Bababoom 2016 - Reggae sur la plage. Récupéré le 4 Avril, 2016.
  31. ^ Brizzi dans G. P., The Old University à Fermo, Pourtant, 2001 110
  32. ^ La reproduction d'un diplôme dans le site Web du ministère de la Culture, le projet MICHAEL
  33. ^ Bibliothèques de registre italien
  34. ^ Resto del Carlino Il (20/05/2008): http://www.ilrestodelcarlino.it/fermo/2008/05/20/90160-pochi_iscritti_chiudono_licei.shtml
  35. ^ la ville - Université de Macerata
  36. ^ tué dans la révolte du 6 Juillet 1648; cfr. Yves-Marie Bercé, La révolte Fermo de 1648 avec les nouvelles de Maiolino Bisaccioni, Francesco Maria et Domenico Raccamadori et un mémoire inédit de Giuseppe Fracassetti, Pourtant, l'éditeur Andrea Livi, 2007
  37. ^ Vera Nigrisoli Wärnhjelm, Lorenzo Adami. Lettres de Suède à Regina Cristina et le cardinal Azzolino, Stockholm, 2000; Vera Nigrisoli Wärnhjelm, Le Fermani à la cour de la reine Christine de Suède, Christina de la Suède et Fermo, la Conférence internationale Proceedings, 3 à 4 Stationary Octobre 1995 Fermo, 2001
  38. ^ Teodori Virginie, Architecte Giovan Battista arrêt Carducci: 1806-1878, Pourtant, 2001
  39. ^ chaussures District de Fermo
  40. ^ District Hat
  41. ^ artisanat Atlas cartographique, vol. 2, Rome, A.C.I., 1985, p. 10,12.
  42. ^ jumelage Fermo
  43. ^ Fiche technique de Recchioni sur infofermo.it

bibliographie

  • Giuseppe Fracassetti, Contexte historique de recueil réduit Ville Fermo par l'avocat Giuseppe Fracassetti avec une annexe d'information topographique et statistique de la ville et de son territoire du même auteur, Stationnaire, Conseil. Frères de salicorne rock, 1841.
  • Vincenzo Curi, Guide historique et artistique de la ville de Fermo, Pourtant, Bacher, 1864.
  • Giovan Battista Carducci, Membres de la Commission à l'honneur pour la conservation des « monuments des Marches, des signes ... sur la découverte d'une ville primitive, Pourtant, en 1868.
  • Giovan Battista Carducci, Sur les murs anti-romains de Fermo, les origines et les gloires de cette ville: la recherche, Pourtant, Bacher, 1876.
  • Eugenio Mecchi, Fermo, en Guide de la province d'Ascoli Piceno compilé par la Section Picena C.A.I., Ascoli Piceno, plante Tipogr. E. Cesari, 1889, pp. 281-347.
  • Francesco Trebbi - Gabriele Filoni guerriers, Erection de l'Eglise dans la cathédrale de Fermo Metro: Troisième Centenaire, Pourtant, Bacher, 1890.
  • John napolitains, Fermo en Piceno, avec une plante et trois conseils, Rome, Loescher et C °, 1907.
  • Francesco Maranesi, Guide de la ville historique et artistique de Fermo, Pourtant, en 1944 (j'ed. Milano, Alfieri, 1923).
  • Tito Tomassini, La ville de Fermo dans la toponymie, Stationnaire, impression A.S.C., 1960 (nouvelle éd. Stationnaire, Andrea Livi Editeur, 2008).
  • La peinture Fermo et ses environs, introduction d'Alvaro Valentini, Luigi Dania catalogue critique, Fermo, Fermo Cassa di Risparmio, 1968.
  • Luigi Martellini, Le territoire de Fermo, en l'univers, Florence, Institut géographique militaire, LII (1972), pp. 717-742.
  • Gabriele Nepi, Guide Fermo, Porto San Giorgio et ses environs, Deuxième édition, papeterie, 1981.
  • firmum Picénum, édité par Leandro Polverini et al., Pise, Giardini éditeurs et imprimeurs, 1987.
  • Divers auteurs, Le patrimoine culturel de Fermo et territoire, Actes de la Conférence d'étude, à l'arrêt, Palazzo dei Priori, du 15 au 18 Juin 1994 par Enzo Catani, fixe, Fondazione Cassa di Fermo, 1996. Épargne
  • The Old University à Fermo, texte par Gian Paolo Brizzi, dépôt par Maria Luisa Accorsi, Cinisello Balsamo, Silvana Editoriale (au nom de Carifermo), 2001.
  • Gianluca Frinchillucci, Le musée polaire « Silvio Zavatti » de Fermo, Civitanova Marche 2005.
  • Paolo Cruciani, L'église jésuite de S. Martino in Fermo: un discours non publié par Andrea Pozzo, en Palladio. Magazine d'histoire de l'architecture et de la restauration, vol. 39, 2007, pp. 47-54, ISSN: 0031-0379
  • Fermoimmagine. Etude sur le bonheur urbain, par Giorgio Piccinato, Macerata, Quodlibet, 2008 ( "étude Quodlibet. Ville et Paysage").

Articles connexes

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Fermo
  • Il contribue à Wiktionary Wiktionnaire Dictionnaire contient le lemme "Fermo»
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Fermo

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR247720756 · GND: (DE4236687-2

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez