s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche d'autres utilisations, voir Cavassa (désambiguïsation).

la Cavassa de Carmagnola et Saluzzo seigneurs des Cervignasco et le consignori Beinasco et Costigliole Saluzzo

histoire

La famille était présent à Cavassa Carmagnola déjà au XIIIe siècle: Goslinus Cavaxza a été témoin dans un acte de 1217, Otto Cavassa a été nommé en 1227 parmi les hommes Carmagnola Les députés du Marquis Bonifacio II du Monferrato, Regent par la volonté de Manfred III pour déterminer les limites du terrain acheté du monastère Casanova des comptes Lomello. Au XIVe siècle Obertone Cavassa a été nommé parmi les leaders de la présente maison à la réunion du 8 Décembre 1309, tenu par Manfredo IV de Saluzzo avec les citoyens Carmagnola ainsi que ses fils et Gadello Giovanni Ardizzone et père d'Andrea.

Giovanni Cavassa, le fils d'Andrea avait deux fils, Barthélemy et je vous le défends. Barthélemy, conseiller Mondovi en 1388, il était le père de Henry, maire de Carmagnola avec Clément d'Montaldo en 1437, un an après la même accusation a été couvert par Filippo Granetto et Bonifacio Ternavasio. Henry a acheté en 1438 par la famille Ferrer Mondovi, un manoir appelé Palais des éléphants en raison des fresques sur la façade représentant une procession d'éléphants fait en 1567 pour recevoir le duc Gonzague-Nevers Ludovico. Aujourd'hui, cette maison abrite la Société des travailleurs Francesco Bussone. Henry était maire à nouveau en 1442 avec Antonio Gatto et est mort en 1476, ne laissant qu'une seule fille, Gloriosa, qui a épousé d'abord John Roero Sommariva et, d'autre part, le cousin Galeazzo. Je défends la vie en 1406 était le père de: Giovannone maire de Belluno en 1405, un conseiller au Parlement Grenoble en 1422 et le maire Peter Carmagnola en 1490 avec John de Pagno et Giacomo Granetto. Peter était le père de Giovanni et Galeazzo.

  • Giovanni Cavassa, était le père de Théodore est mort en 1504, décurion de Carmagnola Enrico Gamena en 1515 et en 1517 avec Matthieu de Facis. Teodoro marié Bianchetta Granetto, fille de James et avait Costanzo, avec décurion Bertino Granetto Carmagnola en 1539., qui a épousé en 1522 Maria di Rivalta Orsini, fille de William, Rivalta monsieur. De cette dernière paire sont nés: Joseph, né en 1530, père de Giovanni Nicola qui a été envoyé ambassadeur au roi Henri II de France, père Giovanni Nicolò Teodoro qui a épousé Luciana Borgaro.[1].
  • Galeazzo Cavassa, qui est mort en 1483, il a obtenu son diplôme en droit en 1450 et en 1464 a reçu de Louis II de Saluzzo le bureau du Vicaire général du marquis [2] et le don du palais de la Renaissance a appelé à nouveau Maison Cavassa. Il a été enterré dans l'église Saint-Jean de Saluzzo. Il a épousé son cousin Glorieux, fille de Henry et ils avaient: 1) François, vicaire marquis 2) Feliciano [3] 3) Gio Pietro, directeur et maire de Carmagnola dans les années 1509 et 1510, puis maire de Saluzzo dans les années 1511/12 et encore maire Carmagnola en 1512.[4] 4) mari Paul de père Antonina Hellions: 1) Jérôme [5] 2) John qui a apporté le pallium sous lequel Henri II de France entré Carmagnola 3) père Thomas de François et Galeazzo II, Podesta de soutien-gorge, vicaire d'Asti en 1529, le conseiller Marquis Michele Antonio de Saluzzo. et plusieurs fois maire de Carmagnola [6] Galeazzo II était le père de 1) Bartolomeo canonico de Carmagnola en 1554 [7]s 2) Giovanni Paolo, commandant des arquebusiers [8] 3) Giuovanni père Battista Galeazzo [9]

Francesco Cavassa est mort en 1528, fils de Galeazzo, a été créé en 1488 vicaire particulier du marquis Louis II de Saluzzo et juge suprême de la procédure d'appel. Il construit à partir de Matteo Sanmicheli la tombe de son père Galeazzo dans l'église Saint-Jean de Saluzzo et le portail de Maison Cavassa et il a confié à Hans Clemer Retable de Notre-Dame de la Miséricorde où les portraits Louis II de Saluzzo et Margarita de Foix de Candale. En 1502, il devint vicaire de la campagne au marquis de Saluzzo Louis II de Saluzzo, puis son conseiller. En 1504, il devint vicaire général du marquis sous la régence de Marguerite de Foix de Candale.[10] qui a obtenu la protection des Louis XII de la France. Vicaire général a donné lieu à la Chambre des comptes, et en 1511 il a obtenu de Le pape Jules II Saluzzo qui achètent le rang d'un évêché. Sa chance a pris fin lorsque Giovanni Ludovico, qui avait été emprisonné pour avoir allié Charles V, a été publié en 1528. Francesco a été emprisonné dans la forteresse de Revello où il est mort. Son fils Thomas en 1543 a été appelé par Gabriele de Saluzzo et son intendant Pietro Granetto pour donner naissance à la cour pour la connaissance des causes de Marquis de Saluzzo. toujours Gabriele de Saluzzo Elle l'a appelé dans la même année pour occuper le poste de Podesta.[11] . Son fils Francis était trois fois maire de Carmagnola [12]

Giuseppe Cavassa né en 1610, fils de Giovanni Nicola, en 1650, il était commissaire des finances pour les troupes qui ont hiverné dans Carmagnola. Il a épousé Lucretia Menochio.[13] et il était le père du mari Gio Nicola Demarchi de Francesca, épouse Anna Maria de Louis Provagnetto, Antonia Leonora, l'épouse de Michael Azzano Capra (1658) et Gio Agostino (1644-1686) époux de Julia Provagnetto et père de Louis (1675-1752 ) époux de Maria Amma Spanzotti et père de l'épouse Anna Elisabeth de Filippo Antonio Goretti et, la seconde épouse de Carlo Alessio Rasetti et Gio Francesco Maria.

Des représentants de la famille Cavassa

  • Gio Francesco Maria (1723-1771) épousa Rosa Felicita Teresa Franchi et sa seconde épouse Maria Maddalena Casanova. Il était le père de canonico Ludovico Gerolamo (1754-1830) du prêtre Carlo Emanuele (1770-1800), épouse Anne de Pietro Mancio, Teresa Chiaverotti épouse de Joseph et Giovanni Battista (1760-1806) époux de Maria Paola Giordano (1767 -1843).
  • Vincenzo Giacinto Cavassa (1798-1856), professeur de la faculté de l'Académie royale militaire de Turin.
  • Francesco Cavassa (1865-1944), médecin, chevalier de l'Ordre de la Couronne de l'Italie, le mari Andreina Zeppegno et père de Lydia épousa Ferdinand Rimini
  • « Emilio Cavassa (1911-1985), Chevalier Grand Officier de l'Ordre de la Couronne de l'Italie, le mari de Maria Parmi
  • Umberto Vittorio Cavassagiornalista

notes

  1. ^ Les autres fils de Giovanni Cavassa étaient: Gioffredo, abbé de Saint Costanzo Villar et père d'Augustin Lionello, Canon premier à Carmagnola, puis à Saluzzo
  2. ^ lettres patentes de Louis II de Saluzzo du 6 Juillet 1464 à Galeazzo Cavassa
  3. ^ Feliciano Cavassa est mort en 1521, un prêtre de la collégiale Carmagnola (1480-1520) et avant de Sainte-Croix à Val di Macra
  4. ^ Gio Pietro Cavassa était le père de: Sebastian Provost de la Collégiale de Carmagnola, Giovanni Francesco canonico à la paroisse de St. Stephen Ash
  5. ^ Girolamo Cavassa en 1537 est devenu directeur du Marchese Francesco Saluzzo puis Vicaire du marquis avec Gabriele de Saluzzo
  6. ^ Galeazzo II Cavassa était maire avec Antonio en 1539. Bagato en 1541 avec Matthew de Facis en 1542 avec Gabriele Bucio en 1545 avec Costanzio Romerio en 1547 avec Giacomo Gamna en 1552 avec Francesco Ternavasio, en 1553 avec Guglielmino Sportini et en 1555 avec Pietro Alberini.
  7. ^ Bartolomeo Cavassa Carmagnola indigo était aussi en 1577 avec Agostino Brachi
  8. ^ Giovanni Paolo était maire de Carmagnola en 1579 avec Gian Francesco Longo et avec Giacomo Tesio 1580
  9. ^ Galeazzo Cavassa était maire en 1604 avec Giuseppe Longo, en 1608 avec Gio Giacomo Petiti en 1621 avec Percivalle Sola, en 1628 avec Francesco Albertino en 1632 avec Alessandro Brizio et Gio Battista Bertini1639
  10. ^ Marguerite De De Foix Candale dans le dictionnaire biographique - Treccani
  11. ^ Tommaso Cavassa a également été maire de Carmagnola en 1546 avec Gerolamo Boetti, en 1547 avec Bernardino Raterio, en 1553 avec des pétards Pietrino, en 1555 et en 1557 avec Gabriele Minozio Nicola Portesio
  12. ^ Francesco Cavassa était maire en 1600 avec Petrino Boetti, en 1601 avec Antonio Maria Gribaudo et en 1605 avec Manfrino Brizio
  13. ^ Lucrezia Menochio fille de Gio James et Leonora Ballada, aïeule Raphael Menochio

bibliographie

  • Saluzzo Castellar Memorial, 1482-1528, édité par V. Promis, dans l'histoire italienne Divers,. 1, VIII (1869)
  • Pietro Granetto Stylus regius Galliarum iuridicus olim Salucianis præscriptus. Burgi Sebusianorum (Bourg en Bresse), Jean Tainturier, 1630
  • Francesco Agostino Della Chiesa, « Couronne de Savoie, ou les deux provinces rapportent les valeurs mobilières et qui lui appartiennent » Cuneo 1655-1657
  • Malacame, monuments des arts et des lettres. SALUZZESE sous la domination de Ludwig et M. F. (ms. sec. XVIII)
  • Delfino muletti, Carlo muletti « Souvenirs historiques et diplomatiques appartenant à la ville et le marquis de Saluzzo » Lobetti-Bodoni, 1830
  • Antonio Manno, « Bibliographie historique des états de la monarchie de Savoie », Fratelli Bocca, 1884
  • Raphael Menochio, « souvenirs historiques de la ville de Carmagnola » 1890
  • Faustino Curlo, "L'histoire de la famille de Cavassa Carmagnola et Saluzzo," Bovo et Baccolo, 1904 Armando Tallone
  • Noemi Gabrielli, "Art dans le vieux marquis de Saluzzo", Istituto Bancario San Paolo, 1974
  • Bartrolomeo Bertalmia, « Questions relatives Carmagnola de ses origines à nos jours » Typographie Ramondini ,, Torino, 1976
  • Michele Ruggiero, "Histoire du Piémont", Piémont édition Stall, Turin, 1979
  • Nicola Ghietti « Les familles et les personnages de l'histoire Carmagnolese » Giuseppe Graziano typographe Torino 1980
  • Petit archives historiques de l'ancien marquisat de Saluces sous le patronage de Ludovico de Saluzzo conte-Crissolo le marquis de Saluzzo / dirigé par Domenico Chiattone; la collaboration de colle de Costanzo Rinaudo, Ferdinando Gabotto, Giuseppe Roberti. - Rist. anast. - Saluzzo: Editorial Rouge, 1987
  • Aldo Alessandro Mola, "Saluzzo: une ancienne capitale", Newton Compton, 2001

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez