s
19 708 Pages

FC St. Pauli
football Football pictogram.svg
FC St Pauli.png
Kiezkicker, Freibeuter der Liga
signes distinctifs
Uniformes de course
manche gauche
manche gauche
T-shirt
T-shirt
canal droit
canal droit
short
chaussettes
maison
manche gauche
manche gauche
T-shirt
T-shirt
canal droit
canal droit
short
chaussettes
transfert
manche gauche
manche gauche
T-shirt
T-shirt
canal droit
canal droit
short
short
chaussettes
troisième divisé
Couleurs sociales Blanc et Granata.svg brun-blanc
hymne Vous ne marcheras jamais seul
données de l'entreprise
ville Hambourg (district Sankt Pauli)
pays Allemagne Allemagne
confédération UEFA
fédération Drapeau de Germany.svg DFB
championnat 2. Bundesliga
fondation 1910
président Allemagne Oke Göttlich
entraîneur Allemagne Olaf Janßen
stade Millerntor-Stadion
(24,487 sièges)
site Web www.fcstpauli.com
réalisations
Il nous invite à suivre modèle voix

la Fußball-Club St. Pauli von 1910 e.V., mieux connu sous le nom FC St. Pauli, est un club de sport de l'entreprise allemand dont le siège est à district homonyme de Hambourg et le plus connu pour son section de football, qui joue actuellement en Zweite Liga. Le polisportiva comprend également des équipes rugby, football, base-ball, bowling, échecs, cyclisme, handball, softball, roller derby et tennis de table.

En dépit de l'équipe de football n'a jamais réalisé d'importants succès sur le terrain, le club est largement reconnu une culture unique, l'équipe a une très large soutien populaire comme l'une des équipes du « culte » de la nation.

histoire

les débuts

L'histoire commence dans le FC Sankt Pauli 1899, comme un groupe informel d'amateursHamburg-St. Pauli Turn-Verein 1862. Le premier match joué à l'arrière 1907 contre 'Aegir, équipe de nageurs au sein d'une société. L'équipe, cependant, n'a été officiellement fondée le 15 mai, 1910, jouer comme St. Pauli TV dans le Groß-Hamburg Kreisliga (Alsterkreis). L'équipe a obtenu un premier temps que des résultats médiocres; en 1931 Il est venu dans le deuxième tour du Championnat d'Allemagne du Nord, mais étant battu par 'HSV. del 1934 la première apparition dans Gauliga Nordmark, l'un des seize manches de la première division de football allemand créé dans la réorganisation a eu lieu avec l'avènement de troisième Reich. Le Sankt Pauli a été immédiatement reléguée, mais il est revenu dans une division supérieure 1936; rétrogradé de nouveau en 1940 et ripromossi 1942 Ils y sont restés jusqu'à la fin de Guerre mondiale.

La période d'après-guerre

Après la guerre, le St. Pauli a commencé à jouer dans 1947 en Oberliga Nord. Une deuxième place dans la saison 1947-48 Il a permis à l'équipe de se qualifier pour la première fois à la phase finale du championnat, qui comprenait les meilleures équipes de toute l'Allemagne de l'Ouest. Il a avancé aux demi-finales où par le futur vainqueur, il a été éliminé Nuremberg (2-3). Le club a continué à jouer à un niveau optimal pour tous la cinquantaine, mais il n'a jamais réussi à gagner sur ses rivaux amers de 'Hambourg terminant deuxième cinq fois en sept éditions et du Nord dell'Oberliga toujours éliminés dans les premiers tours de la ronde nationale 1949 un 1951. Depuis le milieu des années cinquante au début des sixties St. Pauli a également été surclassé par Werder Brême et Osnabrück et dans cette même période, il ne pouvait pas aller au-delà de la quatrième place dans le groupe régional.

La lutte pour la promotion de la Bundesliga

Fußball-Club St. Pauli von 1910
Graphique historique de 1965 classement

en 1963 Il a été créé pour Bundesliga, le nombre maximum de championnat d'Allemagne. Hambourg, Werder Brême et Eintracht Braunschweig ont été les équipes inscrites dans la Bundesliga en ce qui concerne l'Oberliga du Nord, puisque celui-ci avait obtenu de meilleurs résultats que les autres membres du groupe au cours des années précédentes. Le St. Pauli a été ajouté à la place Regionalliga Nord, le deuxième niveau du football allemand.

Le club a remporté la deuxième division 1964, mais il est venu dernier dans les séries éliminatoires. Il a gagné à nouveau dans la Regionalliga 1966, mais pas la promotion au profit de Weiss Essen-Rot différence de buts. Dans les années qui ont suivi l'équipe a remporté la division 1971 et 1974 et la deuxième place dans le 1972 et 1973 mais soit lamentablement échoué lors des séries éliminatoires.

Le succès de la Bundesliga et la croissance du football professionnel en Allemagne a conduit l'Association allemande de football pour créer la Zweite Bundesliga, qui est devenu le deuxième niveau du football national à son tour divisé en deux groupes; St. Pauli a donc été inclus dans le groupe du Nord (Zweite Bundesliga Nord) et 1977, Forte première place finale du groupe a réussi à l'exploit historique de gagner le haut vol. La joie de la promotion n'a pas duré longtemps: après seulement une année, l'équipe, en fait, relégué.

Le retour aux cadets n'a pas duré longtemps: en 1979, au bord de la faillite, le club a été dépouillé de la licence professionnelle et a été reléguée au Oberliga Nord. La bonne performance offerte entre 1981 et 1983 Il ne suffisait pas pour répondre à la situation d'urgence financière. Mais, 1984, l'équipe a été en mesure nell'exploit à promouvoir dans la deuxième division, en dépit d'être terminé deuxième deux points derrière l'équipe réserve du Werder Brême (il a été promu St. Pauli puisque les équipes de réserve ne pouvait pas, et ne peut pas encore être promu dans la deuxième division).

St. Pauli et le phénomène « Kult »

Au milieu des années années quatre-vingt St. Pauli a effectué une percée qui lui a fait changer complètement l'image: il est passé de l'équipe traditionnelle véritable phénomène culte. La raison réside dans l'emplacement du stade: la société a transféré le siège du stade dans le quartier de la zone portuaire près de Reeperbahn, le quartier rouge au centre de la vie nocturne. Les ventilateurs adopté comme emblème officiel pavillon noir, le crâne et des os; la société a également été la première en Allemagne d'interdire l'entrée dans leur stade pour les partisans de l'extrême droite. Avec ces décisions, le club est passé d'une audience moyenne de 1600 personnes (1981) À 20.000 personnes (fin années nonante).

En ce qui concerne les résultats, le St. Pauli est revenu à la Bundesliga 1988 y rester pendant trois ans, et 1995 pendant deux saisons; l'équipe a passé les championnats restant toujours Zweite Bundesliga. Les partisans du FC St. Pauli se rassemblent dans de nombreux clubs de supporters dispersés non seulement en Allemagne, mais dans tous les continents. Très actif est les supporters organisés, parmi lesquels le groupe 18auf12.

Les années 2000 et 2010

Après une brève apparition dans le top club de vol, datant 2001-2002, la société est venu au bord de la faillite, assez pour démarrer leur propre collecte de fonds, le soi-disant Retteraktion. Ils ont commencé à imprimer T-shirt avec la crête du club et entouré par le mot Retter (Sauveteur / sauveur): Plus de 140 000 d'entre eux ont été vendus en 6 semaines. Il a été également organisé une rencontre amicale avec Bayern Monaco toujours essayer de gonfler les coffres du club. Cependant, les résultats sur le terrain a conduit à une relégation plus loin dans la Regionalliga Nord.

en 2005 St. Pauli a également commencé à organiser le travail de charité avec des tiers; l'équipe et les fans ont créé l'initiative viva con agua de sankt pauli, une collecte de fonds pour l'achat de distributeurs d'eau pour les écoles Cuba.

Au cours de la saison 2005,2006 l'équipe est devenu le protagoniste d'une course sans précédent Coupe d'Allemagne, gagnant contre Wacker Burghausen, Bochum, et surtout en battant des équipes comme série d'un maximum Hertha Berlin et, dans les quarts de finale, Werder Brême. La victoire 3-1 à Millerntor-Stadion (Epuisé) qualifié pour l'équipe en demi-finale et le prochain tour l'équipe gagné 1 million € en droits de télévision et les sponsors financiers loin des problèmes. St. Pauli a quitté la compétition en demi-finale le 12 Avril, battu par Bayern Monaco avec un but de Owen Hargreaves et deux Claudio Pizarro.

Pendant la saison 2006-2007, l'équipe a gagné la promotion à Hambourg Zweite Bundesliga avec un jeu d'épargner, le 25 mai 2007, grâce à dessiner à la maison avec la dynamo Dresde (2-2).

Le retour à la Bundesliga et la rétrogradation soudaine de Zweite Liga

En plaçant deuxième dans la saison 2009-2010 deuxième division, l'équipe a été promu Bundesliga depuis la saison 2010-2011.

La saison de Bundesliga a bien commencé, avec le St. Pauli qui ferme le premier tour à la mi-table. Le 16 Février 2011 St. Pauli a remporté pour la deuxième fois dans son histoire, le derby de la ville contre le camp ennemi 'Hambourg avec des objectifs de Gerald Asamoah. Après cette victoire, cependant, l'équipe boucles d'une série de sept défaites consécutives[1] et gagne un total de seulement 1 point (fruit de 2-2 est arrivée à échéance en conflit direct à la maison du salut VfL Wolfsburg[1]) Dans onze courses.

Ces résultats plongent le St. Pauli de la mi-dernière table dans la ligue et culminent, le 7 mai 2011, avec la relégation en mathématiques Zweite Bundesliga, sanctionné par la lourde défaite 1-8 à domicile souffert aux mains de l'avant-dernier jour Bayern Monaco[1][2] (Pour les Bavarois, ce fut la victoire la plus large jamais atteint dans leur histoire dans un match hors de portée en Bundesliga[2]). Le St. Pauli se ferme alors sa saison avec la onzième défaite[2] (1-2 sur le champ de Mainz[2]) Au cours des douze derniers matches de championnat[2], la vingt-totale[2], terminer la saison en dernière place avec 29 points[3].

en saison 2011-2012 St. Pauli après un bon départ échoue la promotion objectif, terminant quatrième au classement, à égalité de points avec Fortuna Düsseldorf mais avec une différence de but pire, manquant ainsi l'occasion des éliminatoires.

en saison 2012-2013 les choses vont mal pour le St. Pauli et dans les huit premières courses ne reçoivent qu'une victoire et quatre défaites. Le Schubert technique a été mise à sac et a pris sa place Michael Frontzeck. L'équipe parvient à réagir et, grâce à une série de bonnes performances, au moins loin des bidonvilles de la ligue.

en 2014-2015 saison le St. Pauli dans les quatre premières courses ne reçoit que 4 points: par conséquent, le technicien Vrabec est soulagé et a pris sa place Thomas Meggle, déjà entraîneur de U23.[4]

histoire

Histoire de St. Pauli Fußball-Club von 1910
  • 1899: fondation du club
  • 1947-1948 · 2ème Oberliga Nord.
  • 1948-1949 · 1e à Oberliga Nord.
  • 1949-1950 · 2ème Oberliga Nord.

  • 1950-1951 · 2ème Oberliga Nord.
  • 1951-1952 · 3ème Oberliga Nord.
  • 1952-1953 · 9ème Oberliga Nord.
  • 1953-1954 · 2ème Oberliga Nord.
  • 1954-1955 · 7e Oberliga Nord.
  • 1955-1956 · 13º en Oberliga Nord.
  • 1956-1957 · 4ème Oberliga Nord.
  • 1957-1958 · 9ème Oberliga Nord.
  • 1958-1959 · 7e Oberliga Nord.
  • 1959-1960 · 4ème Oberliga Nord.

  • 1960-1961 · 4ème Oberliga Nord.
  • 1961-1962 · 4ème Oberliga Nord.
  • 1962-1963 · 6º en Oberliga Nord; admis Regionalliga Nord.
  • · 1 en 1963-1964 Regionalliga Nord.
  • · 1964-1965 2e en Regionalliga Nord.
  • · 1 en 1965-1966 Regionalliga Nord.
  • · 5 en 1966-67 Regionalliga Nord.
  • · 4ème 1967-1968 Regionalliga Nord.
  • · 3ème 1968-1969 Regionalliga Nord.
  • · 4ème 1969-1970 Regionalliga Nord.

  • · 1970-1971 2e en Regionalliga Nord.
  • · 1 en 1971-1972 Regionalliga Nord.
  • · 1 en 1972-1973 Regionalliga Nord.
  • · 1973-1974 2e en Regionalliga Nord.
  • 1974-1975 · 3ème dans la 2. Bundesliga.
  • 1975-1976 · 14 dans la 2. Bundesliga.
  • 1976-1977 1uparrow green.svg 1 en 2. Bundesliga. Promu Bundesliga
  • 1977-1978 1downarrow red.svg 18 en Bundesliga. 2. Bundesliga en Reléguée
  • 1978-1979 1downarrow red.svg 6º en 2. Bundesliga, mais permis révoqué. Relégué à Oberliga Nord
  • · 10 en 1979-80 Oberliga Nord.

  • · 1 en 1980-81 Oberliga Nord.
  • 1981-1982 · 6º en Oberliga Nord.
  • · 1 en 1982-1983 Oberliga Nord.
  • 1983-1984 1uparrow green.svg 2ème Oberliga Nord. Promu dans le 2. Bundesliga
  • 1984-1985 1downarrow red.svg 17º dans la 2. Bundesliga. Relégué à Oberliga Nord
  • 1985-1986 1uparrow green.svg 1e à Oberliga Nord. Promu dans le 2. Bundesliga
  • 1986-1987 · 3ème dans la 2. Bundesliga.
  • 1987-1988 1uparrow green.svg 2e en 2. Bundesliga. Promu Bundesliga
  • 1988-1989 · 10 en Bundesliga.
  • 1989-1990 · 13 en Bundesliga.

  • 1990-91 1downarrow red.svg 16e en Bundesliga. 2. Bundesliga en Reléguée
  • 1991-1992 · 4ème dans la 2. Bundesliga.
  • 1992-93 · 17 dans la 2. Bundesliga.
  • 1993-94 · 4ème dans la 2. Bundesliga.
  • 1994-1995 1uparrow green.svg 2e en 2. Bundesliga. Promu Bundesliga
  • 1995-1996 · 15 en Bundesliga.
  • 1996-1997 1downarrow red.svg 18 en Bundesliga. 2. Bundesliga en Reléguée
  • 1997-1998 · 4ème dans la 2. Bundesliga.
  • 1998-1999 · 9 dans la 2. Bundesliga.
  • 1999-1900 · 14 dans la 2. Bundesliga.

  • 2000-01 1uparrow green.svg 3º en 2. Bundesliga. Promu Bundesliga
  • 2001-02 1downarrow red.svg 18 en Bundesliga. 2. Bundesliga en Reléguée
  • 2002-03 1downarrow red.svg 17º dans la 2. Bundesliga. Relégué à Regionalliga Nord
  • · 8 en 2003-04 Regionalliga Nord.
  • 2004-05 · 7e Regionalliga Nord.
  • · 6 en 2005-06 Regionalliga Nord.
  • 2006-07 1uparrow green.svg 1e à Regionalliga Nord. Promu dans le 2. Bundesliga
  • 2007-08 · 9 dans la 2. Bundesliga.
  • 2008-09 · 8 dans la 2. Bundesliga.
  • 2009-10 1uparrow green.svg 2e en 2. Bundesliga. Promu Bundesliga

  • 2010-11 1downarrow red.svg 18 en Bundesliga. 2. Bundesliga en Reléguée
  • 2011-12 · 4ème dans la 2. Bundesliga.
  • 2012-13 · 10 dans la 2. Bundesliga.
  • 2013-14 · 8 dans la 2. Bundesliga.
  • 2014-15 · 15 dans la 2. Bundesliga.
  • 2015-16 · 7 dans la 2. Bundesliga.
  • 2016-17 · 7 dans la 2. Bundesliga.

Ouvrages d'art

stade

Le jeu principal du golf St. Pauli est le Millerntor-Stadion. Les travaux sur le stade a commencé à 1961, mais son achèvement a été retardé jusqu'à ce que 1963 car il n'y avait d'abord pas de système de drainage en place, ce qui rend le terrain inutilisable après la pluie. A l'origine, il comptait 32.000 supporters, mais la capacité a été réduite pour des raisons de sécurité.

en 1970, le stade a été rebaptisé Wilhelm Koch Stadium, en l'honneur d'un ancien président du club, mais ce nom est devenu très controversé quand il a été découvert que Wilhelm Koch avait été membre du parti nazi pendant la guerre. Après les protestations du ventilateur, le nom a été changé à nouveau pour Millerntor-Stadion 1999.

Une rénovation totale a commencé 2006. Elle a pris fin avec l'achèvement de la nouvelle tribune Nord en Juillet 2015. Le stade depuis comprend alors une capacité de 29.546 spectateurs, dont 16940 sont debout et 12606 sont assis.

Le stade est situé à côté de Heiligengeistfeld, et est dominé par la tristement célèbre Tour Flak et du bâtiment IV au nord de Deutsche Telekom au sud. Il est facilement accessible par U3 de Hamburg Metropolitan (la station St. Pauli et Station feldstrasse).

réalisations

Compétitions nationales

  • Stadtliga Hambourg: 1
1947
  • Regionalliga Nord: 4
1964, 1966, 1972, 1973, 2007
  • 2. Bundesliga Nord: 1
1976-1977
1981, 1983, 1986
  • Hamburger Pokal: 4
1986, 2004, 2005, 2006

autres classements

  • Coppagermania.png Coupe d'Allemagne:
demi-finaliste: 2005-2006

concours de jeunesse

  • Oberliga Hambourg / Schleswig-Holstein: 3
1995, 1999, 2003
  • Oberliga Hambourg: 1
2011
  • Hamburger Pokal: 3
1998, 2001, 2008

Fan club

Les fans de St.Pauli sont ouvertement des sympathies de gauche: à certaines occasions, cela a causé des conflits avec les néonazis et les hooligans loin. La société, en reconnaissant ces valeurs, a adopté une attitude ouvertement contre le racisme, le fascisme, le sexisme, l'homophobie, incarnant cette position dans son Statut. Le lien avec le quartier de Hambourg du même nom est confirmé par leurs partisans à des événements traditionnels, comme le Hafenstraße et Bambule. Le centre de l'activité est le St. enracinement Pauli Fanladen.

L'affection des fans est démontré par la présence massive à des matchs à domicile: la saison 2011-2012, il a été très souvent complet. Le St. Pauli a plus d'abonnés que de nombreuses équipes Bundesliga. Les statistiques montrent également que l'équipe compte environ 11 millions de supporters à travers Allemagne. Ces dernières années, le nombre de fan club officiel a connu une croissance très marquée, dépassant le nombre de 500 en 2011. Le club a aussi le plus grand de fans féminins de toutes les équipes allemandes. Pour cette raison, en 2002 le magazine masculin de publicité maxime Il a été retiré de la scène, comme il a été jugé sexiste par les partisans.

A l'occasion du centième anniversaire du club, les fans ont enregistré la chanson St.Pauli Joyeux anniversaire, Cent Beers pour vous écrit par Henning Knorr et Christoph Brüx.

Les partisans ont actuellement une relation forte avec les fans de Ternana, Hapoel Tel Aviv la Celtic FC et avec une partie de ceux de Sampdoria, De plus, dans le passé avec celles du Bohemians 1905. le groupe ultras Sankt Pauli est jumelée avec Schickeria München, partisans Bayern Monaco. Ce lien est mis en évidence par l'échange fréquent de drapeaux affichés dans les étapes respectives.

La culture de masse dans St.Pauli

Le club a accueilli la FIFI Wild Cup 2006, un tournoi composé des équipes nationales non reconnues comme du Groenland, du Tibet et de Zanzibar, en participant comme République de St. Pauli.

en 2008 la Nike Il a commémoré le club avec deux chaussures exclusives dunk, tous deux publiés en quantités limitées. La Dunk High (de couleur noire, et le crâne symbole et os croisés) a été émis à tous les pays d'Europe, avec seulement 500 paires produites. Le Dunk Low (blanc et lisse, en gardant le cuir imprégné équipe logo panneau latéral) n'a été libéré de magasins en Allemagne, en Suisse et en Autriche, avec seulement 150 paires produites.

Relations avec la musique et la culture punk rock

Les joueurs de St. Pauli ont à plusieurs reprises assisté au festival métal lourd Wacken Open Air.

Le St. Pauli ouvre ses jeux Hells Bells de AC / DC et célèbre tous les objectifs avec song 2 de tache.

St. Pauli est une icône mondiale de la culture punk. est souvent porté par des artistes internationaux Le symbole (crâne et os croisés brun et blanc):

  • bandes Asian Dub Foundation et Panteón Rococó; Georg Hólm, Le bassiste du groupe post-rock islandais Sigur Rós; Alex Rosamilia, guitariste The Gaslight Anthem; Chris Urbanowicz, ancien guitariste de Editeurs.
  • Sur le site Web du groupe KMFDM Il a été le camping depuis longtemps l'image d'un poing dirigé contre une croix gammée avec les mots St. Pauli fans gegen Rechts! (ventilateurs St. Pauli contre à droite). En effet Sasha Konietzko, co-fondateur et leader du groupe, originaire de Hambourg, Il est un grand fan de St. Pauli.
  • Un autre éminent partisan est Andrew Eldritch, chanteur du groupe Les Sœurs de la Miséricorde, il portait le symbole bien connu du crâne lors de la tournée 2006.
  • Dave Doughman, chanteur Dayton, qui a utilisé régulièrement les symboles sur sa guitare et les amplificateurs, il a été transféré à St. Pauli 2010.
  • la Bad Religion Au contraire, ils ont participé à un match de charité contre la troisième équipe de St. Pauli 2000.

Plusieurs groupes ont rendu hommage au St. Pauli:

  • Le groupe de rock punk Norvège Turbonegro il a enregistré en allemand une version spéciale de leur chanson I Got Erection.
  • en 2009, le groupe italien patchanka/ska punk, talc Il a écrit la chanson St.Pauli, qui devint plus tard l'hymne de l'équipe. Le groupe a joué aussi une série de concerts à Millerntor-Stadion, cependant, également utilisé par le groupe de Glasgow Sillages.
  • même la Grande-Bretagne art Brut ils ont écrit une chanson sur le club, gravé sur leur album Il est un peu compliqué.

Rosa 2017-2018

Mise à jour le 6 Août, 2017

N. rôle joueur
1 Allemagne P Philipp Heerwagen
2 Allemagne Clemens Schoppenhauer
3 Allemagne Lasse Sobiech
4 Allemagne Philipp Ziereis
5 Suisse Joël Keller
6 Allemagne C Christopher Avevor
7 Allemagne C Bernd Nehrig
8 Allemagne C Jeremy Dudziak
9 Maroc A Aziz Bouhaddouz
10 Allemagne C Christopher Buchtmann
11 Allemagne A Sami Allagui
13 Japon A ryō Miyaichi
14 Norvège C Mats Moller Dæhli
15 Allemagne Daniel Buballa
N. rôle joueur
16 Allemagne Marc Hornschuh
19 Allemagne Luca Milan-Zander
20 Allemagne C Richard Neudecker
22 Turquie C Cenk Şahin
23 Allemagne C Johannes Flum
27 Allemagne Jan-Philipp Kalla
28 Pologne A Waldemar Sobota
29 Allemagne A Jan-Marc Schneider
30 Allemagne P Robin Himmelmann
31 Allemagne C Maurice Jerome Litka
33 Allemagne P Svend Brodersen
35 Allemagne Brian Koglin
37 Corée du Sud C Choi Kyoung-Rok
39 Corée du Sud C Yi-Young Park

notes

  1. ^ à b c Weltfußball: FC St. Pauli-Ergebnisse 2010/2011 (Extrait le 05/07/2011)
  2. ^ à b c et fa FCB demütigt den neuen Zweitligisten St. Pauli sur Kicker.de (Extrait le 05/07/2011)
  3. ^ Tableaux 1. Fußball-Bundesliga 2010/2011 sur Welt Online (Extrait le 15-05-2010)
  4. ^ site officiel sur fcstpauli.com

D'autres projets

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR263115991 · GND: (DE2104300-0

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez