s
19 708 Pages

Antonio Falangola
Évêque de l'Eglise catholique
BishopCoA PioM.svg
Mandats exercés évêque de Ou Telese Cerreto
évêque de Caserta
30 décembre 1699
Ordonné prêtre 19 décembre 1722
évêque nommé 9 juillet 1736
évêque consacrée 15 juillet 1736
décédé 25 mars 1761

Antonio Falangola (Sorrento, 30 décembre 1699 - Caserta, 25 mars 1761) Ce fut un évêque catholique italien.

biographie

Antonio Falangola
la Séminaire diocésain de Cerreto Sannita dans une représentation de 1763. Mons. Falangola essaya de le rouvrir et le développer.

Né en 1699 d'une famille patricienne Sorrentine, le 19 Décembre, 1722, il a été ordonné prêtre.

En 1735, il a été envoyé à la cour de Vienne qu'il a décidé « très honnête et sérieux incompense louange une partie de son pays. »[1]

Le 9 Juillet 1736, il a été nommé évêque de Ou Telese Cerreto et quelques jours plus tard, le 15 Juillet, il a été consacré à ce bureau.[2]

Dans un rapport du 17 Janvier, 1739 a noté que les âmes (les habitants) du diocèse étaient 26287.[3]

Il a terminé les travaux de construction de Cathédrale de Cerreto Sannita et 18 Septembre, 1740 solennellement consacré l'église.[4]

Le 3 Novembre 1740 déplacé la dépouille mortelle de ses prédécesseurs Giovanni Battista de Bellis et Francesco Baccari de Eglise Saint-Antoine l'enterrement des évêques de la cathédrale de Cerreto Sannita. Mons. Falangola a également pris soin de transporter l'enterrement des évêques aussi les restes des évêques qui avaient été enterrés dans la vieille cathédrale ancienne Cerreto, détruit par tremblement de terre 5 Juin 1688. La procession avec les reliques des évêques passé a quitté Eglise Saint-Joseph, où ils ont été temporairement détenus, et il est venu à la cathédrale où ils ont célébré le « de » bureau mort et a été chantés dans la mémoire de ces évêques qui sont morts. "[5]

Il essaya de rouvrir et d'élargir Séminaire diocésain de Cerreto Sannita qui, en 1739, comme en témoigne un document était déjà pleinement actif dans lequel la feudataire Il se plaignait que trop de clercs et a conclu que, puisqu'elles sont soumises à la juridiction ecclésiastique et exonéré d'impôts avait été nommé, ce qui provoque un préjudice économique à la communauté.[6]

En 1747, il est allé Rome où il a obtenu de papa Benedetto XIII le droit de renouveler signes chorale la chapitre la cathédrale.[7]

Le 29 mai 1747 il a été désigné pour Diocèse de Caserta.

Il est mort en Caserta en 1761 et a été enterré dans cathédrale de Casertavecchia où il repose encore.

notes

  1. ^ Pescitelli, p. 49.
  2. ^ Antonio Falangola, catholic-hierarchy.org. Récupéré le 31 Octobre, 2016.
  3. ^ Giovanni Rossi, Catalogue « évêques de Telese; deuxième impression, avec une introduction, des ajouts, des corrections et des ajouts à nos jours par Nicola Vigliotti, Puglianello, Media Publishing Press, 2008, p. 169.
  4. ^ Pescitelli, p. 48.
  5. ^ Pescitelli, p. 56.
  6. ^ Pescitelli, p. 82.
  7. ^ Rossi, p. 187.

bibliographie

  • Renato Pescitelli, L'église cathédrale, le Séminaire et le palais de l'évêque à Cerreto Sannita, Laurentienne, 1989.
  • Giovanni Rossi, Catalogue des évêques de Telese, Napoli, l'impression Printing Company, 1827.
  • Pietro De Felice, évêque Falangola la pose de la première pierre du Palais, dans Notebooks de l'Association des bibliothèques Séminaire Bibliothèque du Séminaire Civitas Casertana sixième volume, 2005, pp. 73-85.

Articles connexes

  • Cathédrale de Cerreto Sannita
  • Duomo de Casertavecchia
prédécesseur Évêque de Telese o Cerreto successeur BishopCoA PioM.svg
Francesco Baccari 1736-1747 Filippo Gentile
prédécesseur Évêque de Caserta successeur BishopCoA PioM.svg
Ettore la quatrième 1747-1761 Gennaro Maria Albertini