s
19 708 Pages

Pietro Costantino Sassu (Sassari, 7 juillet 1939 - Sassari, 1 Juillet 2001) Ce fut un ethnomusicologue et compositeur italien.

biographie

Né dans une famille de musiciens, son père Joseph était un corniste, il a immédiatement reçu une bonne éducation musicale. Encore adolescent, il a déménagé à Rome où, au 'Accademia di Santa Cecilia, il a étudié la corne et il a reçu son diplôme, sous la direction de maestro Domenico Ceccarossi. A l'académie avait également assisté à la Centre d'études de musique populaire, réalisé par Diego Carpitella. Ensuite, il étudiera la composition à Conservatorio Arrigo Boito de parme et musique Paleografia à l'École de musique paléographie et philologie Cremona.

Sassu s'est distingué comme un érudit de la musique populaire italienne,[1] ethnomusical articulé promotion de la recherche interdisciplinaire dans plusieurs régions italiennes, y compris la Lombardie.[2] Trentin[3] et Basilicate.[4]

Importance est la publication d'avant-garde de nombreuses contributions sur la musique sarde,[5] dont un à launeddas vertueux rapporté Efisio Melis[6] et une série record, dédiée à multisons religieux de la tradition orale en Sardaigne.[7]

Dans les années quatre-vingt il a été membre de la revue du Comité exécutif « Culture musicale ».[8] En 1999 Sassu avait fondé un magazine intitulé « Archives de l'ethnographie. »

En 2007 est né à Sassari l'association intitulée « Archives Sassu ».[9]

écrits

  • Sons de la tradition, avec introduction de Pier Giuseppe Arcangeli, Sassari, 2012.
  • Diego Carpitella, Pietro Sassu, Leonardo Sun (ed) la musique sarde: chants et danses folkloriques, Udine, 2010 ISBN 978-88-6163-065-9
  • Les voix de Sassari: gobbule et d'autres chansons, Udine, 2007 ISBN 978-88-6163-000-0
  • Isa Melli et Pietro Sassu, La civilisation de l'eau: la vie de l'eau et la mort. St. Albert de Ravenne, Bologne, Cappelli ed., 1985.
  • Le góbbula Sassari dans la tradition orale et écrite, dans "ethnique musicale linguistique Archive", Rome 1968, p. 16-35.

notes

  1. ^ Pour un aperçu des études d'ethnomusicologie voir Pietro Sassu, Dall'etnofonia ethnomusicologie. Un siècle d'études sur la musique populaire, dans « Archives of Ethnographie », année VI, 1-2, 2011, numéro publié le dixième anniversaire de la disparition, Université de Basilicate; Paolo Mercurio, Ethnomusicologie le deuil de la perte de Pietro Sassu, dans "The Ortobene", Nuoro, 15/07/2001; Pietro Sassu, en Introduction à la musique Sarda, pp. 159-164, Milan, 2014, ISBN 978-88-6885-013-5; Pietro Sassu, la voix de culture de la culture populaire, dans "BF Magazine", Avril ici 2014.
  2. ^ Sassu a été membre de l'éditeur scientifique de Monde en Lombardie populaire. Dans les années soixante-dix, il était responsable de la promotion des chants plurivoques ethno-musicale de la communauté Premana. Voir. Côme et son territoire, la recherche interdisciplinaire promu par la Région Lombardie, éditée par Roberto Leydi, Milano, 1978. Sassu était collaborateur actif de Roberto Leydi, tant dans le milieu universitaire (DAMS Bologna), aussi bien au Laboratoire de divertissement populaire de École d'art dramatique, à Milan, mis en place dans les années soixante-dix et coordonné par Sandra Mantovani.
  3. ^ Renato Morelli, Musique en mémoire-Pietro Sassu et Trentin, entre la recherche, la communication et le multimédia, dans les "Archives of Ethnographie", année VI, non. 1-2 2011,; Paolo Mercurio, Renato Morelli, deux documentaires dédiés ami ethnomusicologue Pietro Sassu, "BF Magazine", Octobre à 2015.
  4. ^ Nicola Scaldaferri, Basilicata 1997 d'un rapport de recherche sur Lucan musique traditionnelle promu par Pietro Sassu, dans les "Archives of Ethnographie", année VI, 1-2, 2011.
  5. ^ Parmi les nombreux essais ethnomusicologique: Pietro Sassu, Bibliographie des écrits analytiques ethnomusicologique de Julius Fara, dans "Bulletin de l'annuaire et Atlas Demologic Sardo (Brads)", n. 2, pp. 27-32 et n. 6 (pp.79-83); Fonction des stéréotypes dans la Sardaigne de la chanson populaire, en collaboration avec L. Sun, n RIDM. 12, pp. 115-144, Rome, 1972; La Semaine Sainte à Castelsardo, à la Conférence des « représentations archaïques de la tradition populaire, » Viterbo 1981; La musique de tradition orale, dans l'Encyclopédie Sardaigne, par Mario Brigaglia, vol. 1, Cagliari, 1982; Religiosité gestes populaires et liturgiques et des sons, dans "Liturgie et para-liturgie dans la tradition orale", édité par Pietro Sassu et Giampaolo Mele, Cagliari, 1993.
  6. ^ Efisio Melis, Albatros, Milan 1984 VPA 8486, édité par Pietro Sassu et Roberto Leydi.
  7. ^ Le collier titrée Musique en mémoire Il a été édité par Pietro Sassu et Renato Morelli. Les pays impliqués dans la recherche sont Castelsardo, Cuglieri, Orosei, Santulussurgiu. Remarque Edizioni, Udine.
  8. ^ Le magazine a été réalisé par Diego Carpitella. En plus Sassu, ils étaient membres du comité de gestion Roberto Leydi, Tullia Magrini, Ivan Vandor, Francesco Giannattasio et Febo Guizzi.
  9. ^ Pietro Sassu, le savant trouvé, La Nuova Sardegna, 29 / Juin / 2007.

Bibliographie et discographie

  • Piero Arcangeli, Roberto Leydi, Renato Morelli et Pietro Sassu (ed) Chants liturgiques de la tradition orale: la première collection complète du chant liturgique et paraliturgique de la tradition orale en Italie, avec la collaboration de Carlo Oltolina, Milan, 1988. (enregistrement sonore musicale et la monographie fait de l'Année européenne de la musique 1985) ISBN 978-88-6163-080-2
  • Diego Carpitella, Pietro Sassu, Leonardo Sun (ed) Musique sarde. ... Vol 1 - Vol 2 - Vol 3: chants et danses traditionnels: chansons monophoniques, Milan, Albatros, 1973.
  • Diego Carpitella, Pietro Sassu, Leonardo Sun (ed) la musique sarde: chants et danses traditionnels, Milan, Albatros, 1986.
  • Glauco Sanga et Pietro Sassu (ed) Chanteurs de Premana: les protagonistes, Milan, Albatros, 1977.

liens externes