s
19 708 Pages

Comme nous devenons chrétiens
auteur Luigi Giussani
1 re éd. original 2007
sexe sage
subgénero religion
langue originale italien

Comme nous devenons chrétiens est un sage la prêtre catholique et théologien Luigi Giussani, fondateur du mouvement Communion et Libération, publié en 2007.

Historique de la publication

Comme nous devenons chrétiens
la mosaïque La résurrection du fils de la veuve de Naïn la Cathédrale de Monreale Il est l'une des images contenues dans le volume Comme nous devenons chrétiens

Le livre, publié par Marietti Gênes le long des lignes d'un volume de prestige au plus tôt deux ans plus tôt droit La liberté de Dieu, Il contient la transcription non éditée d'une conférence au Giussani Basilique de Saint-Antoine à Padoue 11 Février 1994 sur le thème « comment devenir chrétiens » qui a ensuite donné le titre.[1][2]

Le volume est accompagné des images des mosaïques Cathédrale de Monreale, de Basilique San Marco de Venise et Baptistère du Dôme de Florence narrant la vie de Jésus.

contenu

En conférence Giussani traduit le thème « comment devenir chrétiens » à « comment un mouvement de foi dans nos cœurs. » cœur est l'auteur de « la place des grandes questions », de la vérité, de la justice, de l'amour, celle du bonheur. « Le cœur, bibliquement parlant, c'est l'endroit des grandes questions, ce qui réduit en profondeur le mot plus court, le plus court et le plus important de tous ceux que nous pouvons dire le mot Je[3] le mot cœur donc « indique le phénomène de l'ego de l'essence humaine, événement - dans la nature et dans l'histoire du monde - une relation avec Dieu, avec l'infini. » L'homme dit Giussani citant l'encyclique Redemptor hominis de Jean-Paul II, « Il est relation avec l'infini [...] est que le niveau de la nature où la nature devient le besoin de relation avec l'infini, le besoin de relation avec Dieu. »[4]

Giussani explique la façon dont la rencontre chrétienne remplit le cœur de l'homme racontant la rencontre entre Jésus et les disciples Andrea et Jean (Jn 1,35 à 40). Ainsi, d'autres épisodes évangéliques a raconté comment la rencontre avec la veuve de Naïn à l'enterrement de son fils à qui Jésus a dit: « Ne pleure pas! ( 'Lc 7,11 à 17), Celui avec le pécheur qui oint les pieds de Jésus dans la maison du pharisien (7,36-50 lc) Et la rencontre avec Zachée (Luc 19,1-10). Dans tous ces exemples Giussani souligne l'unicité de Jésus capable de répondre à la cœur homme, « Je suis le chemin, la vérité et la vie » (Jn 14,6).[5] Ainsi, comme l'auteur dit: « notre religiosité naturelle [...] vient à travers un événement de l'histoire où un homme, né des entrailles d'une fille de quinze ou seize ans, dit-il, vieillissait, » I Je suis Dieu. » « la nouveauté apportée par Jésus est la capacité de pardon.[6]

Pour Giussani « la méthode pour être chrétiens, pour devenir chrétien, pour devenir à nouveau chrétien, est simple. La méthode a son origine dans la foi: la foi est la reconnaissance d'une présence exceptionnelle, inexpliquée, dont la présence exceptionnelle a à voir avec notre destin ".[7] L'homme à être lui-même doit aimer le Christ, tout en reconnaissant le caractère exceptionnel qui répond à son destin. Cette reconnaissance est appelée la foi. L'auteur conclut en soulignant que le cœur ne se donne pas cette exceptionnalité, « le plus grand exceptionnalité est l'homme qui supplie le mystère de le connaître, de l'aimer et de le servir: beg. »[8]

Editions

  • Luigi Giussani, Comme nous devenons chrétiens, 1 re éd., Genova, Marietti 1820, 2007, pp. 48, ISBN 978-88-211-6954-0.

notes

  1. ^ Giussani, p. 9
  2. ^ Savorana, cap. 30
  3. ^ Giussani, pp. 12-13
  4. ^ Giussani, pp. 14-18
  5. ^ Giussani, pp. 19-27
  6. ^ Giussani, pp. 27-30
  7. ^ Giussani, pp. 35-38
  8. ^ Giussani, pp. 38-39

bibliographie

  • Alberto Savorana, Don Giussani vie, 1 re éd., Milan, Rizzoli, Septembre 2013, p. 1350, ISBN 978-88-586-5777-5.

Articles connexes

  • Communion et Libération

liens externes