s
19 708 Pages

Pour une nouvelle interprétation de Platon. En relisant la métaphysique du grand dialogue à la lumière des « doctrines non écrites »
auteur Giovanni Reale
1 re éd. original 1984
sexe sage
langue originale italien

« Celui qui a la sagesse oser engager vos pensées à un tel moyen d'expression, pour moitié immobile, car ils sont précisément les mots énoncés par écrit les caractères

(Platon, lettre VII, Trad. en. R. Racine, chez Platon, Tous les écrits, édité par G. Reale, p. 1821)

Pour une nouvelle interprétation de Platon. En relisant la métaphysique du grand dialogue à la lumière des « Doctrines Unwritten" Il est une œuvre de philosophe italien Giovanni Reale, publié pour la première fois à Milan en CUSL 1984 et est venu au projet final 1991, année de la dixième édition[1]. Depuis sa vingt et unième édition en 2003, le travail est publié par La vie et la pensée Il revisité avec un nouveau look et dilatée; plus tard reçu à la vingt-deuxième édition langue italienne, considérable un vrai record pour une monographie philosophique.

Le renversement d'interprétation romantique

Les travaux du Royal mine l'interprétation romantique traditionnelle de Platon par date Friedrich Schleiermacher[2], selon lequel la dialogues platoniciens contiennent toute la pensée du philosophe idées. En effet, Schleiermacher fonde son modèle d'interprétation aussi sur l'importance accordée par romance les mots, considérés comme révélant la pensée de l'auteur. L'interprétation de Schleiermacher « réponse » d'une certaine façon aux néo-platonicienne, qui voulaient les dialogues de Platon comme ayant métaphores, derrière lequel il était possible de voir leur vrai sens. Reale, au contraire, avec ce travail, réévalue largement les soi-disant « doctrines non écrites » (en grec: ἄγραφα δόγματα, Agrafa dogmata), En voyant Platon le moment de la transition de l'ère de la 'oralité l'ère de écriture. Selon Royal, le philosophe des idées, tout en étant dans la position de ne pas pouvoir toutefois nier l'importance toujours croissante de l'écriture, il a préféré consacrer leurs connaissances le plus important des disciples'académie, prouvant ainsi sensible au choix du maître Socrate ne pas écrire quoi que ce soit.

Les dialogues platoniciens réinterprétés à la lumière des doctrines non écrites

notes

  1. ^ Deuteros Plous, travail n.3
  2. ^ Hans Krämer, Le paradigme romantique dans l'interprétation de Platon, 1991 Naples

bibliographie

  • Giovanni Reale, Pour une nouvelle interprétation de Platon, Bompiani, 2010. ISBN 88-452-6549-8

liens externes

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez