s
19 708 Pages

Préface de « Sésame et les lys »
titre original PRÉFACE Sésame et les lys
Ruskin - Sésame et les lys.djvu
la couverture du livre
traduit et commenté par Proust
auteur Marcel Proust
1 re éd. original 1906
1 re éd. italien 1982
sexe sage
subgénero art
langue originale français

en 1906, Après la traduction de La Bible d'Amiens (1904) Marcel Proust fait face à une seconde traduction John Ruskin. Il est une collection de conférences du critique d'art anglais, sorti en 1865.

Historique de la publication

Auparavant, Proust avait aussi des articles écrits Ruskin à Notre-Dame d'Amiens sur "Mercure de France" (avril 1900) et John Ruskin sur "Gazette des Beaux-Arts" (1 Août 1900); Les deux réutilisés abondamment dans la préface La Bible d'Amiens. Après la mort de son père (1903) Il semble que si Proust avait encore besoin de conseils et qui reste attaché à la lecture de Ruskin[1], mais il essaie aussi d'explorer et de découvrir le sens de la beauté grâce à cette influence de bienvenue[2]. Ceci est le premier volume préparé par lui pour lequel il est payé. La préface, dédiée à la princesse Alexandre de Caraman-Chimay (soeur Anna de Noailles), Était sortie sous forme plus longue Sur la conférence sur « La Renaissance latine » du 15 Juin 1905.

Entre la livraison de l'éditeur et la sortie du volume imprimé (12 mai 1906) Aussi meurt la mère de Proust (Jeanne Weil, 1849-1905).

notes

  1. ^ Tadié op. cit., p. 729.
  2. ^ J. Autret, L'influence de Ruskin sur la vie, les idees et l'oeuvre de Marcel Proust, Droz, Genève, 1995.

bibliographie

  • Marcel Proust, Réponse à « Sésame et les lys » de John Ruskin, édité par Barbara Piqué, avant-propos Giovanni Macchia, Editorial nouveau, Milan 1982
  • Jean-Yves Tadié Marcel Proust. Biographie, Gallimard ( "Folio" no. 3213-4), Paris, 1996

Articles connexes

D'autres projets

  • Il contribue à Wikisource Wiktionnaire: Il contient une page français de Préface de « Sésame et les lys »