s
19 708 Pages

Miguel Amorós (Valencia, 9 avril 1949) Il est anarchiste, historique et essayiste espagnol.

biographie

Petit-fils d'anarchistes, Miguel Amorós est venu jusqu'à 'anarchisme en 1968. en soixante-dix Il a participé à la fondation de différents groupes anarchistes, parmi cuali Bandera Negra, Tierra Libre, Barricada, Los Incontrolados et Trabajadores por la Autonomía Obrera y la Revolución sociale.[1] Il a été emprisonné pendant la dictature Franco Avant l'exil en France.

Anarchisme est inspiré par Miguel Amorós tout 'autogestion, la subversion de la vie quotidienne, l'histoire des conseils ouvriers, ainsi que les mouvements qui dénoncent la syndicalisme comme une forme de lutte et la ingannosa morale travaillant comme razionaria. Ses vues sont proches de celles du mouvement situationniste et le courant anti-industriel. Miguel Amorós était en contact avec Guy Debord début années quatre-vingt. Il a participé à la diffusion de Comunicados de la prisión de Segovia en 1980, dont l'auteur de textes (A los Libertarios) Il avait raison Guy Debord. au cours de la transition espagnole assemblearie a occupé des postes de travail en faveur de l'autonomie.

entre 1984 et 1992, Miguel Amorós faisait partie du rédacteur en chef du groupe de la revue française post-situationniste Encyclopédie des Nuisances avec Jaime Semprún.

Miguel Amorós a écrit de nombreux articles pour la presse libertaire comme Los amigos de Ludd. Il a également tenu plusieurs conférences sur les questions sociales, notamment sur l'idéologie du progrès et de préjugés qui crée. Ses livres les plus connus sont La Revolución Traicionada. La historia de verdadera Balius y Los Amigos de Durruti (2003) Durruti en el laberinto (2006).

en 2009 Il a publié une biographie de l'anarchiste Valence José Pellicer, fondateur de La Columna de Hierro au cours de la Guerre civile espagnole, qui a servi de fil conducteur pour l'étude de l'anarchisme dans est espagnol. En 2011, il a analysé en Andalousie par l'anarchisme la biographie de Francisco Maroto.

En Juin 2012, Miguel Amorós a publié Salida de emergencia, Livre qu'il a publié sur les problèmes énergétiques actuels siutazione et social en Février 2014, une nouvelle édition de Manuscrito encontrado en Vitoria, texte classique du mouvement ouvrier autonome espagnole écrit à l'origine en 1976 par son Amoros et Jaime Semprún, sous le nom de Los Incontrolados.

En 2014, il a publié 1968. El año de la sublime Acracia, qui analyse les révoltes dans stuenti Madrid en sixties et en particulier l'action du groupe Los Ácratas.

En Avril 2015, il a publié Los Incontrolados de 1937, un livre sur la vie des neuf membres du groupe révolutionnaire Los Amigos de Durruti. A partir de la détermination révolutionnaire et la qualité humaine de ces militants prolétariens, Amorós reconstitue l'affaire des dernières révolution des travailleurs, qui va du 16 Juillet 1936-8 Mars 1937.[2]

Il est actuellement co-rédacteur en chef du magazine libertaire argelaga

Durruti en el laberinto

Miguel Amorós
Durruti Dans le labyrinthe

Dans son livre Durruti en el laberinto publié en 2006, il raconte Amorós précisément le rôle de Buenaventura Durruti dans le développement de révolution anarchiste espagnol. Amorós montre que si Durruti et ses compagnons de Buenaventura Durruti Column Ils ont été trahis par les diverses bureaucraties de déploiement républicain (gouvernement central, Generalitat de Cataluña, Parti communiste), y compris la bureaucratie Confédération nationale du travail (CNT), qui a essayé délibérément d'arrêter la voie révolutionnaire de Durruti jusqu'à attirer la déception qui a conduit à sa mort.

Durruti en el laberinto Il a été réédité en 2014 par virus Editorial, avec l'ajout de nouveaux témoins qui soutiennent la thèse de la responsabilité des agents staliniens dans la mort du Durruti avec l'aide de la CNT dans la bureaucratie gouvernementale.

bibliographie

travaux

  • (ES) Miguel Amorós, Filosofía en el tocador, éditorial de virus, 2016, ISBN 978-84-608-5532-3.
  • (ES) Miguel Amorós, Los Incontrolados de Biografías MILITANTES de 1937. los Amigos de Durruti, Aldarull 2015.
  • (ES) Miguel Amorós, La mirada hacia atrás. Trayectoria revolucionaria de Joaquín Pérez Navarro, Ediciones Octubre 36, 2015.
  • (ES) Miguel Amorós, 1968. El año de la sublime Acracia, Muturreko Burutazioak 2014.
  • (ES) Miguel Amorós, Rock para Principiantes, El SALMON / argelaga 2014.
  • (ES) Miguel Amorós, Los Incontrolados, manuscritos Vitoria en encontrados, Pepitas de calabaza, 2014.
  • (ES) Comité Irradiés, Fisuras en el consentement. Anthologie de escritos Irradiés le Comité de tous les paie, Unissons-nous! 1987-1994, Muturreko Burutazioak 2013.
  • (ES) Miguel Amorós, Francisco Carreño y los Caminos de la arduos Anarquia, Asociación Isaac Puente, 2013.
  • (ES) Miguel Amorós, Salida de emergencia, Pepitas de Calabaza, 2012, ISBN 978-84-939437-9-0.
  • (ES) Miguel Amorós, Maroto et héroe, une biographie de anarquismo Andaluz, éditorial Virus 2011 ISBN 978-84-92559312.
  • (ES) Miguel Amorós, Perspectivas antidesarrollisas, Germinal, 2011.
  • (ES) Miguel Amorós, José Pellicer. El anarquista íntegro, y obra del vida fundador heroica de la Columna de Hierro, éditorial Virus 2009 ISBN 978-84-92559-02-2.
  • Miguel Amorós, Un rapide. Exabruptos anticapitalistas, Corsáris 2009.
  • (ES) Miguel Amorós, Los situacionistas y la Anarquia, Muturreko Burutazioak, 2008 ISBN 978-84-88455-98-7.
  • (ES) Miguel Amorós, Desde Abajo y desde afuera, Ediciones Brulot 2007.
  • (ES) Miguel Amorós, Registre des catástrofes, Anagal Ediciones, 2007.
  • (ES) Miguel Amorós, Durruti en el laberinto, Muturreko Burutazioak 2006 ISBN 978-84-96044-73-9.
  • (ES) Miguel Amorós, Durruti en el laberinto, Virus Editorial, 2014.
  • (ES) Miguel Amorós, Andreu Amorós, José Peidro de la CNT: Retazos del movimiento obrero y la guerre civile Alcoi y en Vila-Real, 2005.
  • (ES) Miguel Amorós, Golpes y contragolpes, Pepitas de Calabaza, 2005 ISBN 84-96044-63-7.
  • (ES) Miguel Amorós, Las Armas de la crítica, Muturreko Burutazioak, 2004 ISBN 84-96044-45-9.
  • (ES) Miguel Amorós, La Revolución Traicionada. La verdadera historia de los Amogos Balius y de Durruti, Virus Editorial, 2003 ISBN 84-96044-15-7.
  • (FR) Miguel Amorós, Correspodance, volume 6, 2007.
  • (FR) Différents auteurs, Les hors de lampe de l'Horloge. Éléments de critique anti-industrielle, Éditions de la Roué, 2014.
  • (FR) Différents auteurs, Le gouvernement Par la Peur Au Temps des catastrophes. Reflexions sur les anti-INDUSTRIELLES Possibilités de résistance, Éditions de la Roué, 2013.

traductions

  • (ES) Jaime Semprún, Le nuclearización del mundo, Pepitas de Calabaza 2007.
  • (ES) Des Nuisances Encyclopédie, Contra el despotisme de la velocidad, Virus éditoriale.
  • (ES) Différents auteurs, Un terroriste en Busca de dos Autores, Muturreko Burutazioak 1999.

notes

  1. ^ Miquel Amorós, José Pellicer, et anarquista íntegro, Virus Editorial, Barcelone, 2009.
  2. ^ Presentacion de Los Incontrolados de 1937, aldarull.org

Articles connexes

autorités de contrôle VIAF: (FR34766176 · LCCN: (FRn2012075205 · ISNI: (FR0000 0000 5943 0057 · BNF: (FRcb15539566t (Date)