s
19 708 Pages

Comment lire redirigée
neobathiea perrieri
Image de perrieri de neobathiea manquantes
classement Cronquist
domaine Eucaryotes
uni plantae
Sous-règne Tracheobionta
Superdivision spermatophyta
division Angiosperme
classe Liliopsida
sous-classe Liliidae
ordre orchidales
famille Orchidaceae
sous-famille Epidendroideae
tribu Vandées
subtribe angraecinae
sexe neobathiea
espèce pas perrieri
APG Classification
ordre Asparagales
famille Orchidaceae
nom binomial
neobathiea perrieri
(Schltr.) Schltr., 1925
synonymes

Aeranthes perrieri
Schltr., 1913
Bathiea perrieri
(Schltr.) Schltr. 1915

neobathiea perrieri (Schltr.) Schltr., 1925 est un plante de famille tout Orchidaceae, endémique la Madagascar.[1]

Il est le espèces de type la genre neobathiea.

description

Il est une petite orchidée épiphanie avec tige très courte et moyenne 3-5 feuilles, de oblong à accidents vasculaires cérébraux, 3-7 cm de long et 1-2 cm de large, avec une marge ondulée.
L 'floraison Il comprend 1-2 fleurs blanc, lèvre trilobée, provient de la base de l'un éperon de nectar filiformes, 10-12 cm de long.[2]

biologie

Comme la plupart des espèces de angraecinae, Il est également probable que cette espèce est reproduit pour entomophilous pollinisation travailler papillons de nuit la famille Sphingidae, comme sa longue éperon nectar est accessible uniquement aux insectes équipés d'une aussi longue trompe[3]; Toutefois, le particulier insectes pollinisateurs Il n'a pas encore été identifié.

Distribution et habitat

L'espèce est répandue dans Madagascar Nord-Ouest.[1]

Il pousse aussi bien dans forêt sèche la partie occidentale de l'île forêt tropicale Evergreen forêt tropicale de la partie nord.[2]

taxonomie

L'espèce a été découverte par Henri Perrier de la Bâthie et formellement décrit par Rudolf Schlechter en 1913 Aeranthes perrieri. En 1918, le même Schlechter attribué au genre Bathiea rebaptisé par la suite neobathiea.

notes

  1. ^ à b neobathiea perrieri, en Liste mondiale des Orchidaceae, Conseil d'administration des Jardins botaniques royaux de Kew. Récupéré le 24 Mars 20124.
  2. ^ à b Cavestro V., Oeonia, Cryptopus et neobathiea: trois angraecoid génère. Partie 3 - Le genre neobathiea Schltr. (PDF), Dans Orchidées Revue, vol. 113, 2005, pp. 34-38.
  3. ^ Nilsson LA, L Johnsson, Ralison Randrianjohany L et E, Orchidées Angraecoid et à Madagascar centrale sphinx: spécialisés Pollinisation Systèmes et Généraliste butineuses, en Biotropica, Vol. 19, No. 4 (décembre, 1987), pp. 310-318.

bibliographie

  • Cribb et P. Hermans J, Guide de terrain des orchidées de Madagascar, Kew Publishing, 2009, ISBN 9781842461587.
  • Pridgeon, A. M., Cribb, P. J., Chase, M.A. Rasmussen, F. eds, Générer Orchidacearum 6 - Epidendroideae (Partie 3), Oxford University Press, 2014, ISBN 9780199646517.

Articles connexes

D'autres projets

liens externes