s
19 708 Pages

Publicis
état France France
fondation 1926 à Paris
fondé par Marcel Bleustein-Blanchet
quartier général Paris
groupe Publicis
secteur publicité
site Web

la Publicis Il est l'un des plus importants agences de publicité le monde.[1][2] Elle a été fondée en 1926, à Paris, de Marcel Bleustein-Blanchet. à partir de 2002 Il fait partie de Publicis.[3]

histoire

Publicis est né en 1926 dans le district Montmartre, travailler Marcel Bleustein-Blanchet. Le nom de l'agence dérive de Crasi entre les mots français « publicité » et « six », celui-ci en référence à l'unité de l'année de fondation, à savoir la marque 6. Comme la tête est le choix d'un lion, signe du zodiaque de Bleustein.[3][4]

L'agence de particularités est le fait de base pas la conception de ses travaux sur une sorte de « mendicité » l'achat, comme ce fut le cas pour la plupart du temps la publicité française, mais sur la construction d'une relation stable et durable entre marque et client.[4] la première slogan conçu par Bleustein sont basés principalement sur jeu de mots, Type:« Brunswick, la fourrure qui est à la mode». Si aujourd'hui ils peuvent sembler quelque peu naïve ou à prix réduit, en vingtaine d'années Ils représentaient une nouveauté.[4]

en 1929 la publicité Publicis est nommé diffuseur exclusif de la radio de l'Etat français. Jusqu'à ce 1935, année où le gouvernement détermine que la radio publique n'a pas eu à chercher une sortie commerciale. Bleustein décide d'acheter sa propre station de radio, Radio-Cité, et de poursuivre ses activités de publicité.[3][4] Egalement dans la une trentaine d'années Bleustein à partir d'un côté fonde Cinéma et Publicité (qui 1970 devenir Mediavision), une agence dédiée à la production de messages publicitaires pour grand écran, et l'autre commence à prendre soin de la vente d'espace publicitaire sur le plus important tous les jours de la France.[3][4] Ceci est, en un sens, la base à partir de laquelle sera développée au cours de XXe siècle l'un des réseaux les plus importantes du monde.

après la Guerre mondiale, abandonné l'activité radio depuis la radio française a été entièrement nationalisée et a été interdit de reclame Publicis concentre ses activités sur annonces imprimées, sur affiches, sur les annonces de cinéma et publicité dynamique.[4]

la la cinquantaine Ils représentent une période particulièrement prospère pour Publicis: clients gagnants tels que coquille, chanteur et Nestlé; en 1957 il a ouvert son propre bureau dans la États-Unis d'Amérique, à New-York; et toujours 1957 déplace son siège de Montmartre Champs-Élysées, dans le bâtiment anciennement occupé par Hôtel Astoria[3][4]. Aussi pendant les années cinquante aussi, il commence à chercher un intérêt, en agissant notamment dans la psychologie de la publicité.[4]

au cours de la sixties Publicis devenir l'un des pionniers de la publicité télévisée Français, en créant des campagnes Renault, L'Oréal, chaussettes Dim et du fromage Boursin.[4] en 1965 a remporté la deuxième position en termes de chiffre d'affaires dans la publicité française, derrière Havas.[3] en 1968 tire la première bouteille en PVC être mis sur le marché.[3]

en 1970 Publicis a été inscrit sur la sac.[4] en 1973 Le siège parisien sur les Champs-Élysées est détruite par un incendie majeur: cet événement conduira à un démembrement des bureaux dans des locaux temporaires à travers la ville, et que vous aurez également une perte importante de temps, d'argent et de clients.[4] en 1975, Après la restauration, Publicis retrouve son siège officiel et Maurice Lévy, qui avait joué un rôle de premier plan pour sauver la plupart des matériaux de feu, de la tête de l'agence.[4][5]

À la fin du ' soixante-dix et la période de années quatre-vingt Levy conduit Publicis vers un développement progressif au niveau international, afin de rendre un réseau mondial. En fait, ce chemin est plus difficile que prévu, et Levy se rend compte que la seule façon d'élargir rapidement et capillaire acquérir directement d'autres réseaux, comme elle l'avait fait la BBDO la création de la 'Omnicom Group.[4] en 1988 Il est conclu une alliance avec l'agence de publicité américaine Foote, Cone Belding (appelé True North). Cette alliance, cependant, a commencé à signaler des problèmes lorsque la tête du FCB Norman Brown, qui a négocié l'accord avec Maurice Lévy, il prend sa retraite et est remplacé par Bruce Mason. Le nouveau président ne favorise pas un partenariat, et l'achat d'une petite agence américaine Publicis est utilisé comme prétexte par Mason pour accuser l'agence française de vouloir rivaliser avec le FCB sur le territoire américain et ne respecte pas les accords. L'alliance sera dissous dans 1996, après une longue bataille juridique.[4]
Il est vrai que, au cours de la années nonante, Publicis avait été consolidante du côté européen avec l'acquisition du réseau français-CAF BMZ qui lui a permis d'avoir des bureaux dans Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Belgique et Italie, mais la rupture des accords avec FCB avait représenté un sérieux revers parce qu'il avait entraîné la perte de l'ensemble du marché américain.[4] Pour cette raison Publicis, pour tenter de rattraper le temps perdu, il se lance dans ce même Levy appelé « Une course folle aux acquisitions'. Le projet, à son apogée, a même vu l'agence française pour ouvrir un nouveau bureau dans un nouveau pays chaque semaine. Parmi les acquisitions les plus importantes de cette période, il est possible de citer l'agence San Francisco Hal Riney Partenaire.[4]

en 1996 meurt Marcel Bleustein-Blanchet.[3]

La période entre la fin des années nonante et au début des 2000 Elle se caractérise par une percée importante dans le processus d'acquisition, à l'achat du réseau Saatchi Saatchi et le groupe Bcom3 de Leo Burnett qui résumera la création de Publicis (2002).[4]

publicité majeure

Parmi les plus importantes par Publicis créée réclame depuis près d'un siècle d'activités que vous pouvez citer:[3][6]

  • 1932 - La publicité pour l'entreprise de chaussures André, avec le slogan "Le Chausseur chausser Sachant" inventé par Marcel Bleustein-Blanchet.
  • les années 1950 - Campagne publicitaire pour la Nescafé.
  • les années 1950 - Manifeste pour l'entreprise de vêtements fabriqués à partir de Prénatal Paul Colin.
  • 1952 - Manifeste pour les chaussures faites par André Raymond Savignac, représentant un homme avec une botte géante collée sur lui.
  • 1958 - Publicité pour coquille « Ce que je aime Shell » joué sur le fait que, français, « Shell » et « Elle » (Vous) ont une certaine similitude dans la prononciation. Le slogan sera utilisé pour une dizaine d'années.
  • 1958 - Film tache pour la pâte dentifrice Colgate, actrice Geneviève Cluny comme un témoignage.
  • 1962 - Campagne publicitaire pour la ligne de vêtements conçus par Prénatal Pierre Cardin. Photos du Jeanloup Sieff.
  • 1967 - Publicité pour la ligne de sous-vêtements Selimaille. Ceci est le premier publicité d'employer l'histoire photographie un intégrante nu masculin, par Jean-François Bauret. Une autre particularité de cette annonce est le fait qui ne figure pas le produit annoncé.
  • les années 1970 - Campagne publicitaire pour des collants Dim.
  • 1972 - campagne de publicité pour le lancement de la voiture Renault 5.
  • 1972 - Marque, logo et de la publicité pour la banque BNP.
  • 1974 - Publicité pour la crème glacée dirigée par Gervais Sergio Leone, avec de la musique Wagner arrangé par Ennio Morricone.
  • 1980 - campagne publicitaire Elnett de laque pour cheveux produit par L'Oréal.
  • 1981 - Publicité pour la Renault 18 réalisé par Sergio Leone. Le film est une automobile enchaîné dans une arène (ces points seront alors l'objet d'une parodie dans les films Diego Abatantuono Attila Fléau de Dieu).
  • 1981 - Publicité pour la Nescafé réalisé par Alain Franchet. Le film est un train traversant un plateau de Amérique du Sud. La chanson utilisée, "le colegiala» Puis il a eu un grand succès à l'époque.
  • 1983 - Publicité pour Amnesty international, contre torture.
  • 1983 - commercial pour le parfum lancôme, avec Isabella Rossellini comme un témoignage
  • 1988 - Campagne Publicité air France « L'art de voler », en utilisant les interprétations des différents artistes d'aller à une véritable collection d'art dédié aux compagnies aériennes françaises.
  • années 1990 - Campagne publicitaire pour la bière Heineken « Esprit de bière ».
  • années 1990 - campagne de publicité pour les appareils fabriqués par Whirlpool Philips.
  • 1998 - Campagne de publicité pour l'agence de Voyage club Med.
  • 1999 - de sa campagne d'information présentant la monnaie unique européenne, la 'euro, réalisée au nom de la Banque centrale européenne.
  • 2004 - Publicité pour le scooter Vespa, avec flipper à mi-chemin entre Tommy et Quadrophenia.
  • 2005 - Publicité pour le Champion de vêtements de sport de l'entreprise, sur la base Trompe-l'œil urbain.
  • 2005 - Affiches pour l'organisation internationale Médecins Sans Frontières « Sur les soins médicaux sur place».

notes

  1. ^ (FR) Âge Publicité - la structure du groupe quatre mondial de la publicité en haut par les recettes (rapport 2009)
  2. ^ (FR) Âge Publicité - classement des quinze agences de publicité haut (et son réseau) par les recettes (rapport 2009)
  3. ^ à b c et fa g h la Stéphane Pincas et Marc Loiseau. Une histoire de la publicité. Colonia, Taschen, 2008. ISBN 978-3-8365-0212-2.
  4. ^ à b c et fa g h la j k l m n ou p q Mark Tungate. Adland: une histoire globale de la publicité. Londres, Kogan page Publishers, 2007. ISBN 978-0-7494-4837-0.
  5. ^ Le siège actuel du Publicis Champs-Elysées, anciennement l'Hôtel Astoria, était au cours de la Guerre mondiale siège social Dwight Eisenhower, commandant en chef des forces alliées en Europe, et par la suite Le président américain. À la mémoire de cette période, dans le bâtiment principal sont conservés dans un souvenirs de l'époque vitrine différentes, y compris une scission d'Eisenhower lui-même.
  6. ^ Julius Wiedemann (ed). Publicité maintenant. imprimer. Colonia, Taschen, 2008. ISBN 978-3-8228-4028-3.

liens externes