19 708 Pages

Peter Emil Huber-Werdmüller (Zurich, 24 décembre 1836 - Zurich, 4 octobre 1915) Ce fut un entrepreneur suisse, fondateur de Maschinenfabrik Oerlikon.

biographie

études

Peter Emil Huber-Werdmüller était le fils d'un fabricant de soie, est allé à l'école à Zurich et Welschland. Il a ensuite assisté de 1855, au ETH Zurich, au cours de génie mécanique. En 1858, il obtient son diplôme d'ingénieur et a travaillé à Conservatoire National des Arts et Métiers Paris. Il a déménagé longtemps Angleterre où il a appris les compétences dans l'industrie.

prêts

Son premier emploi était à la Sulzer AG Winterthur, dirigé par Charles Brown. Brown a trouvé un guide et un enseignant. Plus tard, il a travaillé chez Escher Wyss Cie. A Zurich. En 1863, il fonde avec l'anglais M. M. Jackson Giesserei P. E. Huber Cie. à Oerlikon (Zurich). L'entreprise a été vendue en 1867 à Daverio, Siewerdt Giesker de rorschach et liquidée en 1872.

En 1876, il crée la nouvelle organisation Maschinenfabrik Oerlikon avec Huber-Werdmüller en tant que président nommé par le conseil d'administration. Il voulait une forte division électrique, et en 1884, il a conduit Charles Brown. Brown a commencé ses deux fils Charles et Sidney, les deux ingénieurs, sur le conseil d'administration. Ils ont fourni les générateurs de courant électrique continue avec le réseau par Kriegstetten à Soleure, en dehors de la Suisse à la Internationale Elektrotechnische Ausstellung 1891 Francfort, où le premier implant de générateur Drehstromübertragung Lauffen-Francfort Il a commencé à travailler avec des générateurs d'Oerlikon. Plus tard, le fils Dietrich Schindler-Huber est devenu son président.

Le développement de la division électrique de Oerlikon a servi au progrès technique en Suisse et en Europe. En 1886, le découvreur électrolyse, Paul Héroult avec son Hall-Héroult processus, Il a utilisé en 1887 dynamo Oerlikon, Zurich avec un test. Huber compris l'immense potentiel de la procédure pour la synthèse de 'aluminium. En collaboration avec les entrepreneurs Georg Robert Neher, Gustave Naville, président de Escher Wyss Cie. Zurich, a créé le Alumiumfabrik à Neuhausen am Rheinfall. La famille Neher a pris possession de l'utilisation de conduites d'eau en Suisse, nécessaire pour créer énergie électrique. La société Oerlikon, produit à cette époque, les plus grands producteurs d'électricité dans le monde, nécessaires pour Hall-Héroult processus. Les turbines ont été livrées par Escher Wyss Cie.

Avec d'autres partenaires fondée en Octobre 1887, Schweizerische Gesellschaft Metallurgische, par la suite Industries en aluminium AG, de l'AIAG Neuhausen, puis de 1963 Schweizerische Aluminium AG.

Dans le secteur de l'aluminium à Schaffhouse Huber-Werdmüller le cofondò Kraftübertragswerke Rheinfelden (Aujourd'hui, Energiedienst Holding) et la construction de aluminium Rheinfelden.

Je travaille comme un agent public

Depuis 1867, les activités entreprises dans le public pour le développement des infrastructures de Zurich. Dans le cadre du conseil municipal de la banlieue de Zurich Riesbach, où il est né, il a promu la construction du chemin de fer. Il a promu un quai fonctionnel sur le lac de Zurich. La conséquence a été le développement de Seefeld (Zurich) avec le chemin de fer et est devenu membre de Chemin de fer suisse du Nord-Est. Il a promu la construction du Uetlibergbahn, contre une grande opposition populaire, puis Adhäsionsbahn. Il a fondé l'association du tramway Zurich Zürich-Riesbach-Enge, avec tram à cheval. En 1893, il a été construit le ferrotramvia électrique Zurich.

Huber-Werdmüller en 1889 est devenu l'un des membres fondateurs de la Association suisse pour électrique (ASE) et en 1909 il est devenu membre honoraire.

bibliographie

  • (DE) Olivier Beffort: Aluminium im Zeitraum 1880-1905. Dans: Ludwig von Tetmajer Przerwa: Pioneer / Pioneer der Schweizer Wirtschaft und Technik. Bd. 66, 1995, S. 112-114.
  • (DE) Wilhelm Füssl: Oskar von Miller 1855-1934 - Eine Biographie. C. H. Beck, Munich 2005, S 452, ISBN 978-3-406-52900-9.
  • (DE) Fritz Rieter: Peter Emil Huber-Werdmüller, 1836-1915, der Gründer der Maschinenfabrik Oerlikon, massgeblicher Mitgründer der Aluminium-Industrie-Aktien-Gesellschaft und weiterer Unternehmungen. Verein für Studien wirtschaftshistorische, Zürich 1957, 107 S. (Pioneer der Schweizer Wirtschaft und Technik. Band 7).
  • (DE) Hans Staffelbach: Peter Emil Huber-Werdmüller 1836-1915, Emil Huber-Stockar (1865-1939): Vater und Sohn. Zwei Lebensbilder als Beitrag zur Geschichte der Technik schweizerischen. Hrsg. von Max Huber-Escher und Hans Hürlimann-Huber. Schulthess, Zürich 1943, 338 S.
  • (DE) Leo Weisz: Studien zur Geschichte der Industrie-und Handels Schweiz. Band 2, Verlag Neue Zürcher Zeitung, Zürich 1940, 258 S.
  • (DE) Leo Weisz, Walther Meier: Geschichte der Aluminium-Industrie-Aktien-Gesellschaft Neuhausen 1888-1938. Band 1, Aluminium-Industrie-Aktien-Gesellschaft, 1942 Chippis.:
  • (DE) A. J. P. E. Huber-Werdmüller. Dans: Schweizerische Bauzeitung, 65/66 (1915), S. 176ff. (Digitalisat)
autorités de contrôle VIAF: (FR3535253 · GND: (DE128811625
fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller