s
19 708 Pages

Marta Cartabia
Marta Cartabia - 2011.jpg

Vice-président de la Cour constitutionnelle
au bureau
Début du mandat 12 novembre 2014

Le juge constitutionnel de République italienne
au bureau
Début du mandat 13 septembre 2011

données générales
université Université de Milan
profession professeur

Marta Cartabia (San Giorgio su Legnano, 14 mai 1963) Il est professeur et constitutionnalistes italien, juge de la Cour constitutionnelle de 2011, Vice-président de la Cour constitutionnelle du 12 Novembre 2014.

biographie

Marta Cartabia est diplômé en jurisprudence à l 'Université de Milan en 1987 avec mention très bien, thèse « Il y a un droit constitutionnel européen? » (rapporteur Valerio Onida, le futur président Cour constitutionnelle).

En 1993, il a reçu son Doctorat en droit de la 'Institut universitaire européen de Fiesole (Superviseur, Bruno de Witte). Il est spécialisé à 'Université d'Aix-Marseille sur les questions de droit constitutionnel comparé, il a joué régulièrement des recherches à l'étranger, en particulier dans États-Unis d'Amérique. Immédiatement après l'obtention du diplôme était chercheur Université de Michigan Law School Ann Arbor sous la direction de professeurs J. Weiler H. H. et T. Sandalow.

De 1993 à 1999 il était chercheur de droit constitutionnel à l'Université de Milan, et entre 1993 et ​​1995 exercé des fonctions d'assistant de studio à la Cour constitutionnelle; par la suite il a été professeur Associé (1999 - 2000) et ordinaire (2000 - 2004) de droit public à l 'Université de Vérone; Depuis 2004, il est professeur de droit constitutionnel à la 'Université de Milano-Bicocca, où il était également propriétaire du cours Jean Monnet Droit constitutionnel européen (2005-2008). Il a enseigné dans plusieurs universités en Italie et à l'étranger, y compris Tours, Toulon, San Sebastián, Eichstätt.

il était parmi les premiers membres la Straus Institute for Advanced Study en droit et justice (Université de New York), Dirigée par Joseph H.H. Weiler. Il a des postes de direction dans de nombreux magazines nationaux et internationaux et est un fondateur et co-directeur de Journal de droit public italien[1], le premier magazine italien entièrement juridique Anglais.

Il est membre du 'Association italienne des constitutionnalistes et dell 'Conseil de la Société inaugurale de ICONS - La Société internationale de droit public[2].

missions institutionnelles

  • De 2008 à 2010: expert italien FRALEX - « Agence des droits fondamentaux des experts juridiques » Agence des droits fondamentaux dell 'Union européenne à Vienne.
  • De 2003 à 2006: composant ajouté Réseau d'experts indépendants sur les droits fondamentaux de Commission européenne.

Le juge constitutionnel

Marta Cartabia
Marta Cartabia avec le Président de la République Giorgio Napolitano le jour du serment en tant que juge constitutionnel (13 Septembre 2011)

Le 2 Septembre 2011, il a été nommé juge de la Cour constitutionnelle de la République italienne de Président de la République Giorgio Napolitano[3]. Il a juré de Quirinale 13 septembre 2011 ainsi que le juge Aldo Carosi élu en Juillet et de la Cour des comptes[4].

Il est la troisième femme à être nommée juge après Fernanda Contri et Maria Rita Saulle; Il est également l'un des plus jeunes nommés juges, devancée seulement par Francesco Paolo Bonifacio, Aldo Mazzini Sandulli, Paladin Livio et Antonio Baldassarre[5].

La nomination de Marta Cartabia a suscité la controverse dans la communauté LGBT, sur le web par certains journaux à émettre[6] A propos de la déclaration: « La Cour constitutionnelle a clairement indiqué (envoyé 138 de 2010).[7] que la Constitution italienne protège la famille, le différenciant des autres formes de cohabitation et ne permet pas le mariage homosexuel ".

12 Novembre, 2014 elle a été nommée Vice-président de la Cour constitutionnelle de son président Alessandro Criscuolo[8] 24 coming reconfirmé Février, 2016 par le Président nouvellement élu Paolo Grossi[9].

honneurs

Chevalier Grand-Croix de' src= Chevalier Grand-Croix de l'Ordre du Mérite de la République italienne
« L'initiative du Président de la République '
- 24 Octobre 2011[10]

Œuvres choisies

  • Marta Cartabia, Citoyenneté européenne, "Juridique Treccani Encyclopédie italienne", Rome, Institut Encyclopédie italienne, 1995.
  • Marta Cartabia, principes inviolables et intégration européenne, Milan, Giuffre Editore, 1995.
  • Marta Cartabia et Joseph H.H. Weiler, Italie en Europe, Bologne, Mulino, 2000.
  • Raffaele Bifulco, Marta Cartabia, Alfonso Celotto, L'Europe des droits, Bologne, Il Mulino, 2001.
  • Marta Cartabia (ed) Les droits en action, Bologne, Il Mulino, 2007.
  • Mary Ann Glendon, Traditions dans la tourmente, traduction de Paolo G. Carozza et Marta Cartabia, Soveria Mannelli, Editeur Rubbettino, 2007.
  • Marta Cartabia, Europe et les droits: Prendre le dialogue au sérieux, « Droit constitutionnel européen Revue », 2009, 5-31.
  • Marta Cartabia, L'universalité des droits de l'homme à l'ère de nouveaux droits, "Cahiers constitutionnels", 2009, 3, 537-68.
  • Marta Cartabia et Andrea Simoncini (ed) La durabilité de la démocratie au XXIe siècle, Bologne, Il Mulino, 2009.
  • Marta Cartabia (ed) Dix cas sur les droits en Europe, Bologne, Il Mulino, 2011.
  • Marta Cartabia et Andrea Simoncini (ed) La loi du roi Salomon. La raison et le droit dans les discours de Benoît XVI, Milan, Rizzoli Bibliothèque universelle, 2013.
  • Vittoria Barsotti, Paolo G. Carozza, Marta Cartabia, Andrea Simoncini, Italienne justice constitutionnelle dans un contexte mondial, New York, Oxford University Press, USA, 2015.

notes

  1. ^ (FR) A propos IJPL, sur www.ijpl.eu. Récupéré le 6 Avril, 2017.
  2. ^ (FR) Icône de programme de la conférence 2016 par Playnary - Issuu, sur issuu.com. Récupéré le 6 Avril, 2017.
  3. ^ appuyez sur rendez-vous, sur www.quirinale.it, 2 septembre 2011. Récupéré le 6 Avril, 2017.
  4. ^ Site web de la Cour constitutionnelle: biographie Juge, sur www.cortecostituzionale.it, 2 septembre 2011. Récupéré le 6 Avril, 2017 (Déposé par 'URL d'origine 12 novembre 2014).
  5. ^ biographique, sur www.lettera43.it, 2 septembre 2011. Récupéré le 6 Avril, 2017.
  6. ^ NG - Marta Cartabia. Le nouveau juge de la Cour, sur notiziegaytum.tumblr.com, 2 septembre 2011. Récupéré le 6 Avril, 2017.
  7. ^ jugement n. 138 de 2010 de Cour constitutionnelle
  8. ^ Criscuolo nouveau président du conseil, sur www.repubblica.it, 12 novembre 2011. Récupéré le 6 Avril, 2017.
  9. ^ Vue: Paolo Grossi nouveau président, sur www.repubblica.it, 2 septembre 2011. Récupéré le 6 Avril, 2017.
  10. ^ Quirinale Site Web: détail Ornement, sur www.quirinale.it. Récupéré le 6 Avril, 2017.

Articles connexes

  • Cour constitutionnelle de la République italienne

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Marta Cartabia

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR103272402 · LCCN: (FRn97121456 · GND: (DE1068734469