s
19 708 Pages

la déchets d'élevage ou fumier Ils sont l'ensemble des déchets d'une élevage Domestiques et les composés de déjections animales solides et liquides (matières fécales et urine), À partir de matériaux solides possibles d'origine végétale utilisés comme Lettimi, de l'eau potable et de lavage, comme les restes de la nourriture non utilisée.

Importance écologique

Dans les systèmes d'élevage agricoles traditionnels, caractérisé par une teneur de densité du cheptel de l'entité, en ce qui concerne superficie agricole utilisée, déchets d'élevage, généralement représenté par fumier, Ils ont été éliminés d'une manière durable avec l'utilisation agricole sous forme de engrais et ils ont contribué à la préservation de la fertilité chimique et physico-mécaniques terres agricoles. Pour cette raison, le fumier du bétail, dans ce cas, le fumier, a été identifié dans une production économique et, généralement soumis à réutiliser au sein de la même entreprise ou à la vente en tant que sous-produit et, par conséquent, a une valeur intrinsèque en tant que substitut de engrais ordinaires.

Dans les systèmes agro-élevage et intensive, plus, dans les fermes sans terre, la charge de bétail est trop grande et la quantité de déchets produits dépasse la capacité d'élimination du sol, prenant ainsi la connotation de polluant. L'action polluante doit être forte teneur azote et substance organique biodégradable et se manifeste avec le passage du déchet liquide dans les eaux de surface, à travers la décharge directe ou lixiviation dans niveau hydrostatique. La pollution de l'eau de surface des causes de fumier eutrophisation et la réduction du contenu oxygène l'eau. Pour ceux-ci, il faut ajouter les risques pour la santé et d'hygiène liés à l'augmentation possible de nitrates et les micro-organismes pathogènes où les eaux sont destinées à des fins de consommation.

La gestion des systèmes d'eaux usées à forte intensité ouvre donc des problèmes écologiques et d'hygiène et est donc soumis à une réglementation législative. en Italie l'utilisation agricole du fumier a été réglementé par décret législatif n. 152 du 11 mai 1999. Le paragraphe 1 de l'article. . 2 du décret législatif défini comme suit:

  • « Le fumier du bétail » le fumier du bétail ou un mélange de litière et d'abattement de bétail, également sous forme de produit transformé (lettre s);
  • « Épandage » les matériaux à la terre soit par étalement sur la surface du sol, l'injection dans le sol, le remplissage, le mélange avec les couches superficielles du sol (lettre n);
  • « Utilisation Agronomique » la gestion des effluents d'élevage, des eaux de végétation laissés par la transformation des olives ou des eaux usées provenant des fermes et des petites entreprises alimentaires, leur production par l'application au sol visé au point n), visant à l'utilisation des substances nutriments et sol contenu dans le même ou leur utilisation ou fertirriguo d'irrigation (lettre N-bis).

Aujourd'hui est régie par le décret-loi n ° 152/2006..

classification

eaux usées du bétail
Réservoir Slurry

En ce qui concerne les espèces élevées et la technique de l'élevage, déchets d'élevage diffèrent à la fois dans leur composition et leur charge polluante et, en fin de compte, dans les techniques de gestion et d'élimination. Une distinction fondamentale consiste à palabilità, terme technique qui exprime la sensibilité des eaux usées à traiter en tant que matière solide ou fluide:

  • Ils effluents « pelleté » (solide) ceux qui peuvent former des piles. Tels sont les fumier, la fumier séchés, boues d'épuration, compost obtenu à partir du compostage de fumier.
  • Effluents sont « pas shovellable » ou « pompable » (fluides) ceux qui ne peuvent pas former des monticules et doivent donc être contenus dans des réservoirs de stockage. Ils sont composés à partir du fumier sans addition de litière (ou avec des additions minimales de litière) et éventuellement avec l'addition d'eau de lavage, même en grande quantité. A cette catégorie appartiennent les effluents eaux d'égout et suspension. La première est constituée par du fumier, de l'eau de boisson et de lavage et est totalement dépourvu de literie, la seconde est une matière semi-fluide constitué d'une suspension contenant également une certaine quantité de litière.

Articles connexes