s
19 708 Pages

la élections générales Haïti la 2006 Ils ont eu lieu le 7 Février pour l'élection président et les membres du Parlement.

Le président sortant était Gerard Latortue, a pris ses fonctions en 2004, lorsque le pays était occupé par des groupes armés d'opposants du président élu, Jean-Bertrand Aristide, que la pression internationale sur le pays abandonné. Puis vint une force onusienne pour désarmer les gangs (les opposants et pro-Aristide) a été formé et le gouvernement de transition. Les élections ont été reportées quatre fois depuis Octobre 2005, pour des raisons logistiques et surtout de l'insécurité généralisée, que le contingent de l'ONU ne pouvait minimalement dans sa tentative de désarmer les bandes armées.

Selon les statistiques officielles préliminaires, René Préval Lespwa la coalition avait un net avantage à l'élection présidentielle avec 48,8% des voix, mais moins de 50% requis pour être élu au premier tour. Mais le 16 Février, après plusieurs jours de manifestations organisées par les partisans de Préval et des réunions entre le conseil électoral et le gouvernement intérimaire, il a conclu un accord que Préval a été le vainqueur des élections, avec un pourcentage de 51,1% de la déclaration vote, en évitant un second tour et la persistance de la situation de chaos généralisé causé par des bandes armées dans le pays [1][2]. De plus, beaucoup de ces groupes armés se sont déclarés disposés à déposer les armes si Préval a été déclaré vainqueur de l'élection.

élection différends

Le processus électoral a eu de nombreux différends, y compris la tentative de boycott par l'un des principaux partis politiques, qui ont conduit à une augmentation de la violence; également un candidat a été déclaré admissible, en dépit d'une décision de la Cour suprême.

Les élections ont eu lieu grâce au soutien de MINUSTAH, une force multinationale de l'ONU qui a occupé le pays du vol à l'étranger du président Jean-Bertrand Aristide.

Le jour des élections, en raison de problèmes d'organisation, une pénurie de personnel dans les élections, la disparition des cartes et longues files d'attente aux bureaux de scrutin, le temps de fermeture de vote a été prolongé d'au moins deux heures.[3]

Il y avait plusieurs raisons pour lesquelles les élections haïtiennes ont été reportées à plusieurs reprises. En raison de la pénurie de fonds, les responsables électoraux ont été incapables d'inscrire les électeurs dans la période d'Août 2005. De plus, il y a eu des émeutes répétées dans de nombreux endroits en Haïti, en particulier dans les bidonvilles de Port-au-Prince où il y a eu de nombreux soulèvements contre le gouvernement intérimaire et où les forces de l'ONU et en particulier la Police nationale haïtienne ont été à leur tour accusés de brutalité et assassiner. On a également discuté du nombre de sièges, 800-900, petits par rapport à plusieurs milliers de place pour les élections précédentes.

Le 25 Janvier 2006, les autorités supervisant les élections ont annoncé qu'il n'y aurait pas de sièges Cité Soleil, un ghetto pauvre avec une population estimée à entre trois et six mille personnes, la plupart des partisans d'Aristide et son parti, Fanmi Lavalas; électeurs inscrits à Cité Soleil ont dû quitter leur quartier pour voter.[4]

élections présidentielles

Les candidats et les listes votes  %
René Préval, Avant de l'espoir (Lespwa Fwon / Front de l'Espoir) 992766 51, 0,21
Leslie Manigat, Regroupement démocrates nationaux progressistes (Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes) 240306 12,40
Charles Henry Baker, Respect (Respè) 159683 8,24
Jean Chavannes Jeune, Union nationale chrétienne pour la reconstruction d'Haïti (Union Nationale Chrétienne Pour la reconstruction d'Haïti) 108283 5,59
Luc Mesadieu, Edifier Mouvement chrétien pour une nouvelle Haïti (Chrétien Mouvement Batir verser Nouvelle juin Haïti) 64850 3,35
Serge Gilles, Fusion des sociaux-démocrates haïtiens (Fusion des Sociaux-Démocrates Haïtienne) 50796 2,62
Paul Denis, Organisation des peuples en lutte (Organizasyon Pep Kap Lite, Organisation de peuple en lutte) 50751 2,62
Evans Paul, Alliance démocratique (Alyans / Alliance Démocratique) 48232 2,49
Philippe Guy, Front pour la reconstruction nationale (Front pour la Reconstruction Nationale) 37303 1,92
Luc Fleurinord, Mouvement indépendant pour la réconciliation nationale (Mouvement pour la Indépendant Nationale RECONCILATION) 36912 1,90
d'autres candidats 7,67
tableaux blancs 4.36
bulletins nuls 7,42
total   100,00
Résultat partiel sur 95,78% des votes comptés.

source: Conseil Electoral Provisoire (Conseil électoral provisoire, CEP), les données mises à jour à 7,43 le 20 Février., 2006 [5]. La décision CEP affectée accord avec le gouvernement intérimaire de ne pas tenir compte des bulletins blancs dans le pourcentage de candidats pour permettre René Préval pour dépasser le seuil de 50% des suffrages au premier tour.

élections législatives

sénat

listes votes  % sièges
Front de l'espoir (Fwon Lespwa / Front de l'Espoir) 768487 18,95 13
Regroupement démocrates nationaux progressistes (Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes) 433438 10,69 1
Fusion des sociaux-démocrates haïtiens (Fusion des-Sociaux Haïtienne Démocrates) 400852 9,89 4
Cascade famille (Fanmi Lavalas) 330413 8.15 2
Organisation des personnes en lutte (Organizasyon Pep Kap Lite, Organisation de peuple en lutte) 243047 5.99 3
Union nationale chrétienne pour la reconstruction d'Haïti (Union Nationale pour chrétienne la reconstruction d'Haïti) 174757 4,31 2
L'Artibonite en action (Latibonit an Aksyon / L'Artibonite en action) 110775 2,73 2
Alliance démocratique (Alyans / Alliance Démocratique) 247361 6.10 1
Edifier Mouvement chrétien pour une nouvelle Haïti (Chrétien Mouvement Batir verser Nouvelle juin Haïti) 199711 4,93 0
Mobilisation pour le Progrès d'Haïti (verser la mobilisation le Progrès Haitien) 149282 3.68 0
Justice pour la paix et le développement (Justice pour la Paix et le Développement) 134437 3.32 0
Tous ensemble (Tet Ansanm ) 97050 2,39 0
Front pour la reconstruction nationale (Front pour la Reconstruction Nationale) 94600 2.33 0
Grand avant droit Centre (Centre Grand Droit avant) 84327 2.08 0
Mouvement indépendant pour la réconciliation nationale (Mouvement pour la Indépendant Nationale RECONCILATION) 74895 1,85 1
pont (Pont) 45407 1.12 1
autres parties 465493 11,48 0
total   100,00 30
source: E-Polityka, Conseil Electoral Provisoire

chambre

listes votes  % sièges
Front de l'espoir (Fwon Lespwa / Front de l'Espoir) 23
Fusion des sociaux-démocrates haïtiens (Fusion des-Sociaux Haïtienne Démocrates) 17
Union nationale chrétienne pour la reconstruction d'Haïti (Union Nationale pour chrétienne la reconstruction d'Haïti) 12
Organisation des personnes en lutte (Organizasyon Pep Kap Lite, Organisation de peuple en lutte) 10
Alliance démocratique (Alyans / Alliance Démocratique) 10
L'Artibonite en action (Latibonit an Aksyon / L'Artibonite en action) 5
Mobilisation pour le Progrès d'Haïti (verser la mobilisation le Progrès Haitien) 3
Mouvement chrétien pour une nouvelle Haïti (Chrétien Mouvement Pour Une Nouvelle Haïti) 3
Regroupement démocrates nationaux progressistes (Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes) 1
Cascade famille (Fanmi Lavalas) 1
Front pour la reconstruction nationale (Front pour la Reconstruction Nationale) 1
NRM 1
Mouvement indépendant pour la réconciliation nationale (Mouvement pour la Indépendant Nationale RECONCILATION) 1
KONBA 1
Justice pour la paix et le développement (Justice pour la Paix et le Développement) -
Tous ensemble (Tet Ansanm ) -
Grand avant droit Centre (Centre Grand Droit avant) -
pont (Pont) -
autres parties -
total   99

Articles connexes

  • Assemblée nationale d'Haïti

D'autres projets

liens externes