s
19 708 Pages

abrogation référendaire de 1987
état Italie
date 8 à 9 Novembre 1987
type référendum
La question de la responsabilité civile des juges
oui
  
80,21%
aucun
  
19,79%
Oui check.svg quorum atteint
(Participation: 65,11%)
II question sur la commission d'enquête
oui
  
85,04%
aucun
  
14,96%
Oui check.svg Le quorum atteint
(Participation: 65,10%)
III question sur l'emplacement des centrales nucléaires
oui
  
80,57%
aucun
  
19,43%
Oui check.svg Le quorum atteint
(Participation: 65,10%)
question IV sur les contributions aux municipalités qui accueillent les centrales nucléaires
oui
  
79,71%
aucun
  
20,29%
Oui check.svg Le quorum atteint
(Participation: 65,12%)
V sur la question de la participation de l'interdiction Enel sur les installations nucléaires à l'étranger
oui
  
71,86%
aucun
  
28,14%
Oui check.svg Le quorum atteint
(Participation: 65,09%)


Les 8 et 9 Novembre 1987 en Italie On a demandé aux citoyens de voter pour cinq référendums.

histoire

la Parti radical, la Parti libéral italien et Parti socialiste italien introduit en 1987 exigeant trois référendums pour la responsabilité civile des juges, l'abrogation de la Commission d'instruction et le système électoral Conseil judiciaire suprême.

La première stratégie contre le référendum était celle de la dissolution anticipée de l'impasse qui avait eu lieu dans les relations entre DC et PSI: Protagoniste était Ciriaco De Mita, qui a décidé des élections anticipées pour briser la convergence de ces mois entre les partis laïcs et en particulier entre Bettino Craxi et Marco Pannella. Il a été décidé de fixer la élections pour la mi-Juin et le référendum le 8 Novembre[1].

Après des élections anticipées, rendez-vous référendaire devant, DC PCI, d'abord hostile aux questions, fait la queue en faveur du « oui ». Ce brusque changement de direction des deux principaux partis issus des implications politiques qui pourraient provoquer une éventuelle défaite du « non déploiement» pivoté sur DC-PCI, par opposition à un déploiement progressif laïque formé par les radicaux et les socialistes.

Ils ont été déclarées irrecevables par la jurisprudence Cour constitutionnelle des questions sur la chasse et sur l'élection du système CSM.

Les référendums du 8 Novembre 1987 est terminée par une affirmation claire de « oui », que les médias dans les cinq questions auxquelles ils ont atteint environ 80% des voix.

Après le choix des Italiens de la responsabilité civile des juges, le Parlement a approuvé (13 Avril 1988) Loi n °. 117 sur « réparation des dommages causés dans l'exercice des fonctions judiciaires et la responsabilité civile des juges », dite « loi Vassalli« (A voté par DC, PCI et PSI) les dispositions qui, selon les radicaux, définitivement loin de la décision prise par les Italiens lors du référendum, en transférant la responsabilité de toutes les erreurs du juge, mais l'Etat, qui pourrait alors exercer des représailles sur le même , dans la limite d'un tiers du salaire annuel[2].

Influence des événements de l'histoire contemporaine

L 'erreur judiciaire qu'il implique le célèbre animateur de télévision Enzo Tortora Il a contribué à un non-négligeable à la publicisation du référendum dans la demande d'une responsabilité civile des juges[1].

la catastrophe de Tchernobyl ", est arrivé l'année précédente, sous l'influence de la campagne électorale: les causes de Tchernobyl ont été recherchés, ainsi que l'erreur humaine, nell'arretratezza technologique et l'attention insuffisante que les planificateurs soviétiques avaient donné des mesures de sécurité[1], mais ambientantisti et socialistes - la première par vocation, la seconde à monter un thème de la popularité facile - vous avez pris votions pour mettre un terme à la construction de centrales nucléaires en Italie[1].

Dans la continuité du référendum 1981, trois questions directes ont été répliquées d'abolir les règles relatives à la mise en œuvre et des centrales nucléaires, les contributions aux municipalités et régions des sites d'énergie nucléaire, les procédures de localisation des centrales nucléaires et deux questions visant à abroger la « ensemble de règles contenues dans la loi n. 968 de 1977, qui régit les limites de la chasse, en termes d'espèces, traqués fois autorisés, les méthodes de chasse et d'autres particularités qui contrastait avec la même proclamation de la loi sur la priorité de la nécessité de protéger les espèces sauvages.

Responsabilité civile des juges

résultats

Abolition des règles, d'établir un responsabilité civile pour les juges. Propulsé par Parti radical, PSI et PLI, à la suite des événements de cas Tortora.

Question: « Voulez-vous l'abrogation des articles 55, 56 et 74 Code de procédure civile approuvé par le décret royal 28 Octobre 1940, n. 1443? ».

résultats[3]
réponse votes pourcentage
il oui 20770334 80,21%
aucun aucun 5126021 19,79%
votes valides 25896355 86,70%
Vide ou vide 3969894 13.30%
total des votes 29866249 100%
taux de participation 65,11% (Quorum atteint)
Nombre total d'électeurs 45870931
il oui
20770334
(80,21%)
X mark.svg aucun
5126021
(19,79%)

50%

Commission enquête

résultats

Abolition de la commission d'enquête des crimes et le traitement des ministres. Propulsé par Parti radical, PSI et PLI.

Question: « Est-ce que vous souhaitez l'abrogation des articles 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 et 8 du. 10 mai 1978 n. 170 portant (De nouvelles règles sur les procédures de poursuite en vertu de l'art. 25 Janvier 1962 n. 20)? ».

résultats[3]
réponse votes pourcentage
il oui 22117634 85,04%
aucun aucun 3890111 14,96%
votes valides 26007745 87,09%
Vide ou vide 3854925 12,91%
total des votes 29862670 100%
taux de participation 65,10% (Quorum atteint)
Nombre total d'électeurs 45870931
il oui
22117634
(85,04%)
X mark.svg aucun
3890111
(14,96%)

50%

centrales nucléaires Localisation

résultats

Suppression de l'intervention de l'État si la Ville ne donne pas un site pour la construction d'un centrale nucléaire. parrainé par Parti radical, après les événements de la inhérente catastrophe de Tchernobyl " la 1986.

Question: « Voulez-vous être abrogé la disposition qui permet au CIPE (Comité interministériel pour la planification économique) pour décider de l'emplacement central dans le cas où les autorités locales ne décident pas dans le temps établi? (La norme à laquelle la demande est qu'en ce qui concerne « la procédure de localisation des centrales nucléaires, la détermination des zones sensibles de règlement », fournie par le 13e paragraphe de la seule loi de l'article 01/10/1983 N ° 8) ».

résultats[3]
réponse votes pourcentage
il oui 20984110 80,57%
aucun aucun 5059819 19,43%
votes valides 26043929 87,21%
Vide ou vide 3818447 12,79%
total des votes 29862376 100%
taux de participation 65,10% (Quorum atteint)
Nombre total d'électeurs 45870931
il oui
20984110
(80,57%)
X mark.svg aucun
5059819
(19,43%)

50%

Contributions des collectivités locales

résultats

Suppression des cotisations de compensation à les autorités locales la présence sur son territoire de centrales nucléaires ou au charbon. parrainé par Parti radical.

Question: « Voulez-vous être abrogé compensation aux municipalités qui accueillent les centrales nucléaires ou du charbon? (La norme à laquelle la demande est qu'en ce qui concerne « la fourniture de contributions en faveur des municipalités et des régions du siège nourris avec différents combustibles autres que les hydrocarbures », sous réserve des paragraphes 1,2,3,4,5,6 , 7,8,9,10,11,12 de la Loi) ».

résultats[3]
réponse votes pourcentage
il oui 20618624 79,71%
aucun aucun 5247887 20,29%
votes valides 25866511 86,59%
Vide ou vide 4005059 13,41%
total des votes 29871570 100%
taux de participation 65,12% (Quorum atteint)
Nombre total d'électeurs 45870931
il oui
20618624
(79,71%)
X mark.svg aucun
5247887
(20,29%)

50%

Interdiction de participation Enel dans les centrales nucléaires à l'étranger

résultats

Exclusion de la possibilité pour 'Enel de participer à la construction de centrales nucléaires à l'étranger. parrainé par Parti radical.

Question: « Voulez-vous être abrogé la règle permettant de participer à des accords internationaux ENEL (Ente Nazionale Energia Elettrica) pour la construction et l'exploitation des centrales nucléaires à l'étranger? (Cette règle est contenue dans la loi n. 856 de 1973, qui a modifié l'article 1 de la loi portant création Enel) ".

résultats[3]
réponse votes pourcentage
il oui 18795852 71,86%
X mark.svg aucun 7361666 28,14%
votes valides 26157518 87,61%
Vide ou vide 3698086 12,39%
total des votes 29855604 100%
taux de participation 65,09% (Quorum atteint)
Nombre total d'électeurs 45870931
il oui
18795852
(71,86%)
X mark.svg aucun
7361666
(28,14%)

50%

notes

  1. ^ à b c Indro Montanelli et Mario Cervi, boue Italie les années, Milan, Rizzoli, 1993.
  2. ^ Loi 13 Avril 1988 n. 117 (PDF) presidenza.governo.it. Récupéré le 2 Janvier, 2016.
  3. ^ à b c et Archives historiques des élections - Référendum le 8 Novembre 1987, en Ministère de l'intérieur. Récupéré 10 Avril, 2017.

Articles connexes

  • référendum

liens externes