s
19 708 Pages

Eglise de Santa Margherita
état Italie Italie
région Lombardie Lombardie
emplacement CoA Ville Milano.svgMilan
religion Christian catholique de rite ambrosien
diocèse Archidiocèse de Milan
démolition 1786

Les coordonnées: 45 ° 27'59.17 « N 9 ° 11'20.58 « E/45.466436 ° N ° E 9,1890545.466436; 9,18905

la Eglise de Santa Margherita, anciennement appelé Santa Maria di Ghisone, était église de Milan. Situé dans l'angle actuel entre la Via Manzoni et Via Silvio Pellico, il a été démoli en 1786[1].

histoire

L'église du monastère a des origines très anciennes mitoyens: selon Latuada l'église remonte à 912[2], tout en racontant Paolo Rotta que l'église et le couvent sont nommés dans les documents datant de 963, dans la volonté de Aribert la 1034 et enfin 1396. jusqu'à ce que 1138 l'église était connue comme la « Santa Maria di Ghisone », un nom donné sans doute en l'honneur du fondateur du monastère appartenant à la famille Ghisoni, apparaître puis avec le nom « Santa Maria et Margarita » et, enfin, sous le nom de « Santa Margherita « à partir de laquelle vient également le nom de la première continuation vers le centre via Manzoni, puis voie du jardin. Le monastère est encore nommé dans une bulle Papa Pio II la 1459[3]. Le monastère a été fermé et démoli en l'année 1786[1].

architecture

L'église, reconstruite à partir de la structure d'origine, bien que personne ne sait exactement quand, il est apparu au début XVIIIe siècle avec trois autels, dont la majeure en marbre et orné d'une toile Panfilo Nuvolone représentant Santa Margherita[4]. Les deux autels mineurs étaient ornés d'une toile au lieu de Pietro Magatti de Immaculée Vergine Maria et San Benedetto: Chapelles avec autels étaient richement décorés de bronzes dorés et marbre. La voûte de l'église a été peinte à la main Ferdinando Porta[5].

notes

  1. ^ à b Sonzogno, p. 113
  2. ^ Latuada, p. 200
  3. ^ Rotta, p. 162
  4. ^ Latuada, p. 203
  5. ^ Latuada, p. 204

bibliographie

Articles connexes