s
19 708 Pages

Eglise des Saints-Anges Gardiens
Eglise de Milan Saints Anges Gardiens facciata.jpg
état Italie Italie
région Lombardie Lombardie
emplacement CoA Ville Milano.svg Milan
religion Christian catholique de rite ambrosien
titulaire guardian Angels
diocèse Archidiocèse de Milan
architecte Carlo Bassi, Goffredo Boschetti
style architectural moderne
Début de la construction 1965
achèvement 1965

Les coordonnées: 45 ° 27'02.06 « N 9 ° 12'30.49 « E/45.450573 N ° 9.208469 ° E45.450573; 9.208469

la Eglise des Saints-Anges Gardiens est un lieu de culte catholique de Milan placer en dehors port romain, siège de la paroisse.

histoire

L'église des Saints-Anges Gardiens a été construit en 1965 les architectes du projet Carlo Bassi et Goffredo Boschetti,[1][2] pour servir le quartier placé à l'extérieur port romain, en phase de construction progressive de densification.[1]

Il est l'une des 22 églises commémoratives Vatican II[2].

description

architecture

Eglise des Saints Anges Gardiens (Milan)
l'intérieur

L'église se trouve dans frise Via Pietro Colletta, et est entouré de bâtiments résidentiels. Il est en retrait et est bordé par un petit cimetière de l'église accessible par un escalier.[1]

L'extérieur est constitué de plusieurs volumes parallélépipèdes, recroquevillé autour de la forme cubique central; le revêtement est brique en vue, dans un plus grand volume balayé par des rainures verticales, aux fins d'éclaircissement visuel.[2]

L'intérieur est un plan longitudinal, cependant, caractérisée par 'autel dans un endroit presque central, entouré de tous côtés par des bancs pour les fidèles.[1] Les espaces sont diversement éclairés, entrée du crépuscule à la pleine lumière l'autel, symbolisant le chemin de la recherche divine.[2][3]

Les parois intérieures sont recouvertes de béton apparent, et en partie traversée par lacunes Il a fermé par fenêtres coloré, conçu par le Père franciscain Costantino Ruggeri.[2][4]

Le bâtiment a une surface spécifique de 1150 m2, avec une capacité de 1000 personnes;[5] au sous-sol, ils se trouvent les salles paroissiales,[2][5] et sur le côté de la maison paroissiale, trois étages, et le 'art oratoire.[5] A l'origine, il était prévu de construire un beffroi sur le côté gauche de façade, qui, cependant, il est resté inachevé.[2]

pipe Organ

A gauche de presbytère, étage, il y a le 'orgue Mascioni opus 1022, construit en 1978.[6]

L'instrument est transmission mixte, mécanique pour les claviers et pédales et l'électricité pour les registres; son matériau phonique est entièrement enfermé dans un boîtier bois de noyer, avec une exposition composée de cannes de principal. la console Il dispose de deux claviers de 58 notes chacun, et pédales de 30 notes.

notes

  1. ^ à b c C. Gnech, p. 55.
  2. ^ à b c et fa g De Carli C. (eds), p. 189.
  3. ^ C. Gnech, pp. 55-56.
  4. ^ C. Gnech, p. 59.
  5. ^ à b c C. Gnech, p. 56.
  6. ^ mascioni-organs.com, Milan - SS. Guardian Angels - Op 1022 - 1978. (PDF) mascioni-organs.com. Récupéré 5 mai 2014.

bibliographie

  • Cleto Gnech (ed) Vingt-deux églises pour vingt-deux conseils, Milan, Comité pour les nouvelles églises de Milan, 1969, p. 55-59, ISBN inexistante.
  • Cecilia De Carli (ed) De nouvelles églises dans le diocèse de Milan. 1945-1993, Editions Vita e Pensiero, Milan, 1994, p. 189 ISBN 88-343-3666-6.

Articles connexes

  • Églises à Milan
  • Paroisses de l'archidiocèse de Milan
  • Vingt-deux églises pour vingt-deux conseils

D'autres projets

liens externes