s
19 708 Pages

Abun (en Europe erreur connue sous le nom Abuna, qui a été utilisé dans la construction de 'alphasyllabaire guèze አቡነ Abuna / Abune notre père amharique et tigrinya) Il est le titre honorifique utilisé pour tout évêque Église orthodoxe éthiopienne Tawahedo, ainsi que l'Eglise orthodoxe érythréenne. Il est seulement été historiquement utilisé pour la tête de l'Eglise copte orthodoxe en Ethiopie pour plus de 1000 ans, lorsque le Patriarcat copte d'Alexandrie nommé évêque seulement à un moment de servir les chrétiens éthiopiens.

histoire

Historiquement, le Abuna de l'Eglise éthiopienne a été nommé par Patriarche d'Alexandrie, qui avait autorité sur l'Ethiopie du diocèse, l'empereur éthiopien sur demande. Dans les temps historiques après avoir payé une redevance au gouvernement musulman pour ce privilège. Abouna a dû être choisi par les membres du couvent de Saint-Antoine.[1]

Le candidat avait souvent aucune connaissance de la langue maternelle et même les coutumes locales de l'église éthiopienne. En conséquence, la plupart des Abuna avaient une influence minimale sur la religion éthiopienne et de la politique. L'autorité réelle en matière ecclésiastique était dell'Ichege ou abbé le monastère de Debra Libanos en Shoa, le seul possesseur de ce titre particulier en Ethiopie. Ce titre est maintenant communément admis par le Patriarche de l'Eglise orthodoxe Tewahedo d'Ethiopie.

Les visiteurs de l'Ethiopie que Francisco Álvares XVIe siècle et Remedius Prutky XVIIIe siècle émerveillée coordination masse diacres et prêtres qui était le principal dell'Abuna des tâches.

Après plusieurs siècles, l'empereur Haile Selassie L'Ethiopie, le dernier règne chrétien orthodoxe monarque dans le monde, a conclu un accord avec l'Eglise orthodoxe copte Alexandrie, 13 Juillet 1948. Cela a conduit à la promotion de l'Eglise éthiopienne au rang de patriarcat autocéphale. Cinq évêques ont été immédiatement consacrés par le pape orthodoxe copte d'Alexandrie. Ensuite, ils ont élu un patriarche éthiopien pour leur église après la mort de Abuna Qerellos IV, le dernier patriarche copte pour diriger l'Eglise d'Ethiopie. Le premier patriarche d'Ethiopie était Abuna Basilios, qui fut consacré 14 Janvier 1951.[2]

Le dernier patriarche de l'Ethiopie a Abuna Mathias, réussi à Abuna Paulos décédé le 16 août 2012.

notes

  1. ^ Margery Perham, Le Gouvernement éthiopien, deuxième édition (Londres: Faber and Faber, 1969), p. 104
  2. ^ Perham, gouvernement, p. LVI

bibliographie

  • (FR) [Margery Perham, Le Gouvernement éthiopien, deuxième édition (Londres: Faber and Faber, 1969), p. 104]
  • (FR) [Perham, gouvernement, p. LVI]

Articles connexes