s
19 708 Pages

la échange de quotas d'émissions (Emissions trading ou ET en anglais) est un outil administratif utilisé pour contrôler les émissions de polluants et gaz à effet de serre à l'échelle internationale grâce à la valeur monétaire des émissions elles-mêmes et commerce des quotas entre États différent, pour le respect de chacune de ces contraintes environnementales imposées par la Protocole de Kyoto.

Directive 2003/87 / CE[1]« > Modifier | changer wikitext]

La directive prévoit qu'à partir du 1er Janvier 2005 aucune installation qui relève de la même (industrie de l'énergie, l'industrie de l'acier, des produits minéraux, des céramiques et du papier), peuvent émettre des gaz à effet de serre, à savoir qu'il peut continuer à fonctionner sans autorisation appropriée. La première phase prévoit que le 28 Février 2005 à toutes les plantes qui entreraient dans le champ d'application de la directive ont été permis d'émission CO2 pour leur permettre de participer au marché du SCEQE.

La directive suppose que l'échange des droits d'émission est un outil efficace des politiques environnementales et par l'échange de réductions d'émissions dues échange de droits d'émissions aura lieu sur toute la communauté. Tout gestionnaire qui ne retourne pas un nombre suffisant de quotas pour couvrir les émissions émises au cours de l'année précédente sera tenu de payer une amende pour les émissions excédentaires de 100 euro pour tonne (Ci-dessus, dans les trois années 2005-07, le montant était de 40 euros par tonne).

notes

Articles connexes

  • Contraction et Convergence
  • changement climatique
  • effet de serre
  • réchauffement climatique
  • Protocole de Kyoto
  • vert certificat
  • certificat blanc
  • Citation des émissions de gaz à effet de serre

liens externes

autorités de contrôle GND: (DE4572791-0