s
19 708 Pages

Silvia Di Natale (Gênes, 1951) Il est écrivain et sociologue italien, gagnant Premio Grinzane Cavour et Bagutta Prix.

biographie

En raison des transferts continus de son père, vivant dans différentes villes italiennes à régler en Milan, où il a assisté à la « G. Berchet », puis les études universitaires d'État. En 1974, il est diplômé en littérature moderne à Milan.

Il a vécu 1973-1984 Monaco de Bavière, où il enseigne dans les cours huitième année pour les travailleurs italiens.

Après une année de voyage en Asie, il inscrit dans le « Ludwig-Maximilians-Universität » de Monaco à la faculté des sciences sociales. En 1983, il a obtenu une thèse sur les bergers Sardaigne.

En 1982, il a passé une année en voyage Inde, en collaboration avec Gerhard, psychiatre, son mari.

Depuis 1984, la vie en Ratisbonne, où il a participé à la recherche sur les « organisations régionales et coopératives locales pour atténuer le chômage rural en Andalousie », à l'Université de Ratisbonne. En attendant, il travaille sur la thèse des travailleurs sur le terrain andalous, qui en 1993 a obtenu son doctorat.

En 1993, il se consacre agression dans l'enfance, la réalisation de la recherche: « Comment les enfants jugent agression » à l'Institut de psychologie de l'Université de Ratisbonne. Ce projet fait suite à celui de 2000 pour l'Université de Hildesheim, en Saxe« Comportement réglementaire et agressif jugement. Une recherche empirique entre les enfants agressifs et non agressifs de l'école primaire. »

En 1997, commence la recherche de son premier roman, « Kuraj », publié en 2000 par la maison d'édition Feltrinelli à Milan, il a remporté entre autres les prix bagutta et il est traduit en anglais, français, néerlandais, espagnol et allemand.

Depuis, Silvia Di Natale est principalement dédiée à l'écriture et public Feltrinelli trois autres romans: "The Hop Garden" (2004), "L'ombre du chêne" (2006), qui a remporté le Prix Grinzane Cavour, et "Green Alley" (2008). En 2009, il a publié à la maison d'édition Piemme « La fille de Ratisbonne ». Le livre des enfants: « La ville dans le désert noir, » est publié en 2006 par l'éditeur de Agostini.

En plus d'écrire Silvia Di Natale aussi exploite un sculpteur, du marbre, le bronze et le bois. L'exposition « Les mots dans les bois », 12 statues en mémoire de la guerre au Kosovo, est présenté à Ratisbonne, Wolfsburg, Hildesheim, Osnabruck, et Cuxhaven.

Il convient de mentionner, il est également ses activités en tant que président du « conseil des étrangers » de la municipalité de Ratisbonne, menée de 1998 à 2001.

publications

  • "Die andalusischen Landarbeiter. Geschichte, Lebenswelt, Handlungsstrategien" [PhD] (+ Budrich Leske, 1994)
  • Kuraj (Feltrinelli, 2000)
  • "The Hop Garden" (Feltrinelli, 2004)
  • « L'ombre du chêne » (Feltrinelli, 2006)
  • « Les villes dans le désert noir » (De Agostini, 2007)
  • "Green Alley" (Feltrinelli, 2008)
  • "La jeune fille à Ratisbonne" (Piemme, 2009)
  • Milleviite. Voyage en Colombie (Feltrinelli, 2013)
  • "Attendez entre le Café Fleurs," (Piemme, 2014)

sources

autorités de contrôle VIAF: (FR24826770 · LCCN: (FRn97064237 · SBN: IT \ ICCU \ FERV \ 075214 · ISNI: (FR0000 0001 1609 4302 · GND: (DE123570840 · BNF: (FRcb144724682 (Date)