s
19 708 Pages

Fortunato Stefano D'Arrigo (Ali Terme, 15 octobre 1919 - Rome, 2 mai 1992) Il était écrivain, poète et critique d'art italien.

biographie

D'Arrigo est né en Ali Terme, en province de Messine, 15 Octobre 1919. Après avoir étudié en milazzo et il a terminé ses études en Messina, où il a obtenu une thèse sur Friedrich Hölderlin, il a déménagé à Rome pour collaborer dans les journaux et magazines en tant que critique d'art, où il a assisté à des peintres et des sculpteurs et a écrit le premier verset.

Son recueil de poèmes code de la Sicile, publié par Scheiwiller en 1957, Il a été relancé avec quelques ajouts par Mondadori en 1978.

La plus grande partie de son écriture est en fait dans son grand roman, Horcynus Orca, dont l'incubation a duré de 1957 jusqu'à 1975: Un véritable événement littéraire dont vous avez parlé, et mal, aussi à cause de quelques chapitres de magazines et de lancement mondadori quand il a imprimé enfin la première édition.

Le livre, les pages et en 1257, raconte l'histoire de « Ndrja cambria, marin Ce fut la Marine retour après Proclamation Badoglio 8 Septembre 1943 à Scylla sa ville natale, sur les rives de Détroit de Messine, paysages magnifiques et en même temps histoire énorme.

A la sortie vendu rapidement 80.000 exemplaires (25.000 ainsi que d'autres édition ultérieure économique, et 20.000 d'un nouveau livre de poche) obtenir plus d'attention de la critique et plusieurs autres écrivains de l'époque, Mario Grasso, Giacomo Debenedetti, Maria Corti, Ignazio Baldelli, Gianfranco Contini, Claudio Magris, Vittorio Sereni, Geno Pampaloni, Pier Paolo Pasolini, Giorgio Caproni, Giovanni Raboni, Luigi Malerba, Vincenzo Consolo, Primo Levi, Giuseppe Pontiggia ou Alfredo Giuliani.

Horcynus Orca est un travail complexe et sophistiqué construit avec une nouvelle langue qui a ses racines dans l'ancienne Sicilien et traite le mythe de Nostos, le héros errant dans cette littérature depuis ses origines au monde contemporain, primordial Odyssée de Homère sa « suite » dans Ulysse de James Joyce, mais avec plus d'attention à la culture et la littérature de la mer (c.-à- Melville, Conrad, Stevenson ou Hemingway - bien sûr en particulier Le vieil homme et la mer - mais aussi à notre Raffaello Brignetti, par exemple) qui a conduit certains scientifiques à la proposition de l'auteur d'un diplôme honoris causa en océanographie.

Le titre, au cours de la longue gestation, qui comprenait deux longues et la correction d'épreuves de pagination, est passé de Le chef Dolphin à Les faits de la bête au définitif. Di a également fait la première version est disponible pour les lecteurs avec le titre précédent précisément dé Les faits de la bête, version plus courte et donc plus riche en sicilianismi ensuite éliminés (dont certaines ont également été libérés sous forme de pages Jours de féra, à Einaudi, en 1960).

Le deuxième roman de D'Arrigo est Haut de femmes nobles, publié à une distance considérable de la première, en 1985. Ici, l'auteur change complètement la renonciation de la scène et de l'atmosphère d'expérimentation linguistique et fait face, avec plus nettes et plus un langage direct, la question de la médecine, les hôpitaux et les laboratoires de recherche où hermaphrodite belle, aimée par l'émir de Kuneor, est finalement transformé en une femme, et vous êtes confrontés devant les thèmes éternels de la vie et la mort.

La taille et la valeur de l'écrivain que la roman Horcynus Orca Il a dans le paysage littérature non seulement italien (bien que la traduction difficile dans d'autres langues) ne permettent pas un traitement concis et banal et vous ne pouvez conseiller sa découverte, ou redécouverte par la lecture directe, puisque le roman est à nouveau disponible à partir Rizzoli, dans les travaux en quatre volumes édités par Walter Pedullà.

travaux

poèmes

  • code de la Sicile (1957)

romans

  • Horcynus Orca (1975)
  • Jours de féra (1960)
  • Haut de femmes nobles (1985)

bibliographie

  • Claudio Marabini, D'Arrigo lecture, Milano: Mondadori, 1978.
  • Emilio Giordano, « Horcynus Orca »: le voyage et la mort, Naples Les publications scientifiques italiennes, 1984.
  • Stefano Lanuzza, Scill'e les sites Scylla de Horcynus Orca ", Acireale: Lunarionuovo 1985.
  • Franco La Rosa Pappalardo, Voyage au centre de la planète homme, Rome, l'humanité, le 12 Novembre 1986.
  • Emilio Giordano, « Haut de femmes nobles » ou la métamorphose infinie: le dernier essai D'Arrigo, Salerno: Edisud, 1989.
  • Giuseppe Pontiggia introduction Stefano D'Arrigo, Horcynus Orca, Milano: Mondadori, 1994. ISBN 88-04-38235-X
  • Giancarlo Alfano, Les effets de la guerre. Langue, le style, la narration. Sur "Horcynus Orca" par Stefano D'Arrigo, Luca Sossella, 2000. ISBN 88-900010-5-4
  • Walter Pedullà, introduction Stefano D'Arrigo, Les faits de la bête, acura Coupon A. et S. Sgavicchia, Milano: Rizzoli, 2000. ISBN 88-17-66981-4
  • Le sang pilonné la mer. Des études de Stefano D'Arrigo, par Francesca Gatta, Rubbettino, 2002. ISBN 88-498-0367-2
  • Walter Pedullà, introduction Stefano D'Arrigo, Horcynus Orca, Milano: Rizzoli, 2003. ISBN 88-17-87228-8
  • Syrienne Sgavicchia, Le vol fou. Horcynus de lecture Rome (Collier "Giacomo Debenedetti", Département de l'Université italienne "La Sapienza"), 2004, ISBN 88-901994-2-3.
  • Marco Trainito, L'immense mer du mal: essai sur « Horcynus Orca » par Stefano D'Arrigo, introduction de Silvana Grasso, Gela: Cerro, 2004.
  • Walter Pedullà, introduction Stefano D'Arrigo, Haut de femmes nobles, Milano: Rizzoli, 2006. ISBN 88-17-00985-7
  • Papier ambre, Variations sur le thème du fantastique, « Horcynus Orca » par Stefano D'Arrigo, Ravenne: Allori, 2006. ISBN 8890091111
  • Marco Trainito, Le code D'Arrigo, Trévise: Anordest Publishing, 2010. ISBN 978-88-96742-06-8
  • Gualberto Alvino, Onomaturgia darrighiana. édition révisée et correcte, "La littérature et dialectes", 5, 2012, pp. 107-136.
  • Stefano D'Arrigo, un (anti) classique du XXe siècle? (Sous la direction de Jean Nimis et syrien Sgavicchia), Toulouse, Collection de l'écrit, 2012, 234 p. [ISSN 1769-1725-13]
  • Francesco Marroni, "Horcynus Orca": Stefano D'Arrigo et métalinguistique Agon,  "Magazine de la littérature moderne et comparée", XLVII, 4 (Octobre-Décembre 2013), pp. 351-362. [ISSN 0391-2108]
  • Francesco Marroni, "Horcynus Orca" et "Ulysse": Dialogic Stefano D'Arrigo Vortex, « Des études Joyce en Italie », numéro spécial: Joyce / et de l'Italie, édité par Franca et Enrico Ruggieri Terrinoni, (N.S.) 1 (2013), pp. 49-66. ISSN 2281-373X ISBN 978-88-97831-05-1

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Stefano D'Arrigo

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR93508688 · LCCN: (FRn86142363 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 014836 · ISNI: (FR0000 0001 1775 6718 · GND: (DE119385384 · BNF: (FRcb12095081b (Date)