s
19 708 Pages

« Un amoureux des résumés et des formes courtes, dans ses poèmes, il a chanté le mécontentement, l'amertume, la colère de ceux qui aspirent à une certaine forme de clarté, finissent par trouver que la vérité négative ... »

(Massimiliano Perrotta[1])

Sebastiano Addamo (Catane, 18 février 1925 - Catane, 9 juillet 2000) Il était écrivain et poète italien.

biographie

Sebastiano Addamo vient d'une famille originaire de Carlentini. Tout d'abord de cinq enfants, trois filles et deux garçons, Addamo passé dans cette petite ville de Syracuse son enfance dans le pays voisin, Lentini, a terminé ses études secondaires; 12 mars 1948, il est diplômé en droit en 'Université de Catane, une thèse sur Adriano Tilgher intitulé Adriano Tilgher: sa pensée et son concept de droit.

Après l'obtention du diplôme, il est devenu professeur adjoint du même Condorelli, mais jamais entreprendre une carrière universitaire en raison des conditions économiques difficiles de sa famille. Dans ces années, il a participé à la vie culturelle et politique de son pays, Carlentini, comme conseiller municipal de la ville populaire; était, alors, un directeur d'école Lentini.

Le premier roman date de 1963 avec Violetta, édité par Arnoldo Mondadori Editore, qui a été suivi La décision de la soirée 1974 (publié par Garzanti et réédité par Bompiani en 2008); Un homme digne de confiance (1978), publié par encore Garzanti; Les mandarins chauves (1978), étant donné à la presse par l'éditeur de Vanni Scheiwiller; Les habitudes et l'absence (1982), est sorti avec Sellerio; bourgeois Palinsesti (1987), trois histoires publiées par Scheiwiller à nouveau; petit de (1994), un recueil de nouvelles sur les types de le tournesol Angelo Scandurra; Ne pas vous jamais jour (1995), encore une fois avec Sellerio.

Les principales collections de poésie: La métaphore derrière nous (1980), publié par des spirales; Le tour de vis (1983) et Les lignes de la main (1990), sorties à Garzanti; Alternatives mémoire, pas apparu sous sa forme définitive dans la revue poésie puis publié par Scheiwiller (1995). Ces travaux doivent être ajoutés (en plus des poèmes inédits et ceux qui sont apparus dans le journal, mais pas encore disponible en volume) le financement à court terme Paraboles et significations, sortie en 1978 à Guanda pour Poésie collective - Archive La Fenice, et 1984 Plaquette La belle verbale, édité par Scheiwiller et embelli par deux gravures par Dimitri Plescan.

Il a publié des volumes d'essais Vittorini et récit sicilien contemporain (Sciascia, 1962); clercs trahis (Pellicanolibri, 1978); En outre, les chiffres (Sellerio, 1989); éditeurs Histoires (Scheiwiller, 1991). Pour Laterza il a édité en 1995 Pensez-y, Jack! de Luigi Pirandello. Les effets tardifs sont apparus le volume Sur les écrivains siciliens (Preuve de l'auteur, 2004), une collection d'interventions de la littérature contemporaine par Maria Cristina Fowler; et le poème Dîner avec les communistes et corps (Sikeliana, 2012).

Il a collaboré avec les journaux (Sicile, le Matin) Et les magazines (nouveaux sujets, poésie, Chroniques parlementaires siciliens).

del 2000 il est papillons, Francesco Pennisi composition musicale avec les paroles de Addamo.

Massimiliano Perrotta Il a supervisé et dirigé la version scénique de deux monologues Addamo: Fin de la journée, basé sur l'histoire, qui a débuté en 2005 et 2008 Il a été publié par La Cantinella; ce cri, basé sur le livre Les habitudes et l'absence, qui a fait ses débuts en 2011.

Ses livres ont été traduits en France et en Bulgarie.

A Catane Il a remporté un prix littéraire international qui porte son nom et un carré.[2][3]

bibliographie

travaux

fiction

  • Violetta, Milan, Arnoldo Mondadori Editore, 1963
  • La décision de la soirée, Milan, Garzanti, 1974
  • Un homme digne de confiance, Milan, Garzanti, 1978
  • Les mandarins chauves, Milano, Scheiwiller, 1978
  • Les habitudes et l'absence, Palerme, Sellerio, 1982
  • bourgeois Palinsesti. trois histoires, Milano, Scheiwiller, 1987
  • petit de, Valverde, le tournesol, 1994
  • Ne pas vous jamais jour, Palerme, Sellerio, 1995

poésie

  • Paraboles et significations, Milan, Guanda, 1978
  • La métaphore derrière nous, Milan, Spirales, 1980 (préface de Leonardo Sciascia)
  • Le Tour de la vigne, Milan, Garzanti, 1983
  • La belle verbale, Milano, Scheiwiller, 1984
  • Les lignes de la main. 1983-1987, Milan, Garzanti, 1990
  • Alternatives mémoire. poèmes 1975-1983, Milano, Scheiwiller, 1995

Non-fiction

  • Vittorini et récit sicilien contemporain, Caltanissetta-Rome, Sciascia, 1962
  • Je trahis clercs. Spoke sur la littérature contemporaine, Catane, Pellicanolibri, 1978
  • En outre, les chiffres, Palerme, Sellerio, 1989
  • Zolfare Sicile, Palerme, Sellerio, 1989
  • éditeurs Histoires, Milano, Scheiwiller, 1991

D'autres écrits

  • Chestov et la Béatitudes de l'impossible, en « pédagogie », Université de Catane, 1955
  • Société, mythe et poésie dans le récit Elio Vittorini, dans les « effets », de Juin à Juillet, Catane, 1959
  • Leonardo Sciascia et de la Sicile, dans "Le temps de la littérature", # 2, Naples, 1960
  • La Capria et démission après l'impatience, dans les « effets », nn. 4-6, Catane, 1961
  • Introduction à Albert Camus, "Annuaire Istituto Magistrale Turrisi Colonna", 1968/1969
  • Eloge de la Oblomov, dans "nouveaux sujets" nn.23-24, Rome, 1971
  • Machiavel et de la culture, textes de Sebastiano (AddamoSuggestions pour Prince) Guido Almansi, Franco Baldini, Marie-José Baudinet]], Jérôme Bindé, Anna Buttazzoni, Roberto Cecchetti, Noam Chomsky, Alain J.J. Cohen, Catherine Franchlin, Robert Georgin, Reuben Guilead, Shigeru Horiuchi, Massimo Meschini, Ugo Ronfani, Armando Verdiglione, Cesare Viviani, Venezia, Marsilio, 1979
  • Conjectures pour un poème théologique, dans "Spirales", nn.2-3, Milan, 1980
  • Pour un descriptif des propositions intellectuelle, en AA.VV., L'intellectuel et le sexe, Milan, Spirales, 1980
  • Alberto Camus, dans "nouveaux sujets" nn.67-68, Rome, 1980
  • Le destin et la poésie, dans "Almanach", Acireale, Mars-Avril 1981
  • Désenchantement du diable, dans "Spirales", Milan, Octobre 1981
  • hypothèses courtes autour d'un livre de versets, dans "Spirales", Milan, Novembre 1981
  • Impressions de la poésie contemporaine, dans Actes de la conférence sur « la poésie contemporaine », Caltagirone, 1982
  • Giovanna Chimirri Finocchiaro, Hommage à Manzoni, textes par Sebastiano Adamo, Gesualdo Bufalino, Emanuele Mandarà, Vanna Ruma, Maria Luisa Spaziani, Catania, C.U.E.C.M., 1985
  • Agriculture en Sicile, dans "Il Sole 24 Ore" (insert), Milan, Octobre-Novembre 1988
  • Salvatore Agati, trouver 11; introduction de Giacinto Spagnoletti; postface par Sebastiano Addamo, Catane, le droit d'auteur 1988 Essayez
  • Quasimodo et la racine sicilienne, "Kalos: Art en Sicile" 6 (novembre-décembre), Palerme, 1992
  • Culture et paysage de la Iblei, texte Sebastiano Addamo, photographies de Giuseppe Leone, traduit par Denis Gailor, Palerme, Bélier, 1993
  • Sebastiano Addamo présente "Pensez-y, Jack!" Luigi Pirandello: phénoménologie des cornes, Roma-Bari, Laterza, 1995

Travaux à titre posthume

  • Sur les écrivains siciliens, par Maria Cristina Fowler, Catane, Prova d'Autore, 2004
  • Fin de la journée, version scénique de Massimiliano Perrotta, Catania, La Cantinella, 2008
  • Dîner avec les communistes et corps, édité par Salvina Monaco, Mineo, Sikeliana, 2012

traductions

en allemand

  • bien, 1966
  • Une clarinette pour Rico, "Neue Deutsche Bauernzeitung", Berlin, 1968
  • le voyage, "Neue Deutsche Bauernzeitung", Berlin, 1968

en bulgare

  • Les poux de Dovereno (Un homme de confiance), Christo G. Danov, Plovdiv, 1980

en français

  • Les et de l'absence (Les habitudes et le manque), Nîmes, J. Chambon, 1989
  • Le jugement du soir (L'arrêt de la soirée), Nîmes, J. Chambon, 1991

Bibliographie critique

  • Gaetano Compagnino, Sebastiano Addamo: « Le tour de vis », en Kabbale et pierres noires, Actes de la Conférence nationale des études et de la recherche (1 Randazzo 30 Mars-Avril 1989), Randazzo, 1990, pp. 9-56.
  • Divers auteurs, Compte rendu de la conférence d'étude « La figure et l'œuvre de Sebastiano Addamo », Carlentini, Parisi, 2003.
  • Sarah Zappulla Muscarà, Comme les nouveaux arrivants à l'obscur, introduction à La décision de la soirée, Milan, Bompiani, 2008, pp. III-XII. ISBN 978-88-452-6072-8
  • Le mot et le lieu. Addamo, Bufalino, Châteaux, Consolo, Di Grado, Ferruzza, Iachello, Sofia, Zago, par Antonio Di Grado, Palerme, Kalos, 2010. ISBN 978-88-89224-84-7

notes

  1. ^ Massimiliano Perrotta, La province troublée, Sebastiano à Addamo, Fin de la journée, version scénique de Massimiliano Perrotta, Catania, La Cantinella 2008.
  2. ^ L'un des place de la vieille ville pour rappeler Sebastiano Addamo, Communiqué de presse, le 23 Juillet, 2012
  3. ^ Domenico Trischitta, Catania dédie une place à l'écrivain Addamo, "La République", le 24 Juillet, 2012

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Sebastiano Addamo

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR59098795 · LCCN: (FRn82087047 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 052952 · ISNI: (FR0000 0000 8137 7141 · GND: (DE119293471 · BNF: (FRcb12033466t (Date)

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez