s
19 708 Pages

Marta Ajo (3 mai 1943[1]) Il est écrivain et journaliste italien.

biographie

Commencer une carrière dans le journalisme en 1981. Il collabore avec L 'Suivant!, le Messager, nous, les femmes, MondOperaio, nouveau Monde, Minerva.

Il occupe depuis 1964 une activité politique au sein du PSIUP, passant ensuite en 1972 Parti socialiste italien jusqu'en 1992. Il a occupé divers postes institutionnels tels que vice-président du Comité à la Ministère de la Sécurité du Travail et social, Président du Comité à la même Ministère des Affaires étrangères et la parité Conseiller régional du Bureau du travail Région Latium.

Depuis 1997, suite à la construction du premier du projet de site de la « Commission nationale pour l'égalité et l'égalité des chances » de Présidence du Conseil des ministres, en prenant soin de la section éditoriale jusqu'en 2004.

Il mène des activités journalistiques sur le Web axé sur les questions sociales liées aux femmes et a publié des œuvres de fiction.

Depuis 2005 et portail réalise un soin www.donneirioggiedomani.it

publications

  • La femme dans le socialisme italien entre les événements et l'histoire 1892-1978, Editions, 1979 lerici.
  • le déménagement, Pages, 2007.
  • Un thé au cimetière, Albatros, 2009.
  • Nilde Iotti, en l'italien, Castelvecchi 2010.
  • troisième classe Voyage, Érudite, 2016

À titre de conservateur:

  • Les femmes et le travail, publié par le ministère du Travail, 1986.
  • Les travaux dans le Sud entre marginalité et les ressources, publié par le ministère du Travail, 1987.
  • Femme, Immigration, Travail, Le Fan, 1994.
  • Guide des droits des femmes immigrées, Le ventilateur, 1995.

notes

autorités de contrôle VIAF: (FR48032601 · LCCN: (FRn79024406 · SBN: IT \ ICCU \ IEIV \ 034320