s
19 708 Pages

Giulio Mozzi (Camisano Vicentino, 17 juin 1960) Il est l'un écrivain et éditoriale conservatrice italien, professeur de écriture créative.

biographie

De 1982 à 1989, il a travaillé dans le bureau de presse de l'artisanat de Venise Fédération régionale (FRAV /Confartigianato). De 1989 à 1996, il a travaillé à la Bibliothèque internationale de Padoue Cortina. Dans les années nonante, il a travaillé pour la maison d'édition theoria. à partir de 2002 un 2009 il a édité le récit italien pour la maison d'édition Sironi, de Mars 2008 en Février 2014 Il a été consultant Einaudi Free style. Il est actuellement consultant pour la fiction italienne Marsilio Editori. Dans le réseau de soins en 2000 Blog moustaches, bulletin. Elle est active - et donné - en particulier comme un écrivain d'histoires courtes. Une courte histoire ferme Meridian Histoires italiennes du XXe siècle édité par Enzo Siciliano.

Ils sont le résultat de son travail de scouting littéraire les premières publications des auteurs tels que Tullio Avoledo, Marco Candida, Massimo Cassani, Leonardo Colombati, Giorgio Falco, Massimiliano Nuzzolo, Antonio Pagliaro, Federica Sgaggio, Veronica Tomassini, Vitaliano Trevisan, mariolina Venezia, Ivano Porpora, Alessandra Sarchi, Francesco Paolo Di Maria Salvia. artiste Bruno Ensemble Lorini a créé en 1998 un artiste fictif, Carlo Dalcielo, dont les œuvres exposées dans des expositions et publié sous forme de livre, sont souvent de nature collective. résident Padoue, en 2013, il a créé un poète imaginaire érotique, Mariella beau.

travaux

Recueils de nouvelles

  • 1993 Ceci est le jardin (theoria; puis Arnoldo Mondadori Editore 1998 éditeur Sironi 2005; traduit par Elizabeth Harris, Ceci est le jardin, Lettre ouverte, 2014). Vainqueur Mondello Opera Prima, Palerme.
  • 1996 bonheur Earthly (Einaudi: Alors Laurana Publisher 2012). Finaliste à Premio Strega, Rome.
  • 1998 Le mal naturel (Arnoldo Mondadori Editore: Alors Laurana Publisher 2011).
  • 1999 Les fantômes et les fuites (Einaudi).
  • 2001 fiction (Einaudi).
  • 2009 Je suis le dernier à tomber (et d'autres histoires crédibles) (Arnoldo Mondadori Editore: Alors Laurana Publisher 2013). Settembrini Prix Vainqueur de Venise 2011.
  • 2017 2,0-fiction, édition avec les modifications précédentes fiction, (Laurana Publisher).

dans les versets

  • 2000 Le culte des morts en Italie contemporaine (Einaudi)
  • 2008 Vos mains, accroché (Lulu.com).
  • 2013 rudimentaire Madrigali, autoedizione numérique Amazon.com.
  • 2013 De l'archive, Nino Aragno Editore.

D'autres œuvres littéraires

  • 2001 tennis (avec Laura Pugno, Nouvelle édition Magenta).
  • 2004 Sous le ciel de l'Italie (avec Dario Voltolini, éditeur Sironi].
  • 2010. La salle des animaux, éditions Duepunti.
  • 2015. Fables de mort, Laurana Publisher.

Anthologies de rookies

  • 1996 Coda. Onze « Moins de 25 ans » nés après 1970 (avec Silvia Ballestra, Transeuropa Edizioni).

livres d'actualité

  • 1998 Ce que je dois vous dire. Autoportrait des filles et des garçons italiens (Avec Giuseppe Caliceti, Einaudi).
  • 2002 Cela fait si longtemps que je voulais dire. Les parents italiens écrivent à leurs enfants (Avec Giuseppe Caliceti, Einaudi).
  • 2009 corps vivant et mort du corps: Eluana Englaro et Silvio Berlusconi, avec une note de Demetrio Paolin, Transeuropa.
  • 2010 Résidentiel. Un voyage dans les maisons des autres, (Avec Clementina Sandra Ammendola, avant-propos Marianella Sclavi), Terre di Mezzo.
  • 2011 10 raisons d'être catholique, avec Valter Binaghi, Avant-propos Tullio Avoledo, Laurana Publisher.

La théorie et l'enseignement de l'écriture

  • 1997 Mots privés prononcés en public. Les conversations et des histoires sur l'écriture (theoria; nouvelle édition augmentée, éditeur Fernandel 2002).
  • 1997-1998 Recette écriture créative (Stefano Brugnolo, theoria, nouvelle édition augmentée Zanichelli 2000).
  • 2001 leçons d'écriture (Éditeur Fernandel).
  • 2004-2005, (Non) un cours d'écriture et la narration
  • 2009 (Non) un cours d'écriture et la narration, Edition révisée pour la presse, Terre di mezzo.
  • 2010 Le journal de tous. Une expérience dans l'instrument privé joué par les élèves du secondaire dans la province de Trento, par Giulio Mozzi et Amedeo Savoia, IPRASE.
  • 2011 L'enseignant à la foire. Les réunions avec les éditeurs à la Foire du Livre de Turin 2010 et les plans de cours sur l'édition, par Giulio Mozzi et Amedeo Savoia, IPRASE.
  • 2012, Conseils de poche pour les écrivains en herbe, Terre di mezzo.
  • 2013 Reportage photo dans les mots. Une aventure de l'écriture et, par Giulio Mozzi et Amedeo Savoia, avec une contribution de Silva Filosi, IPRASE.
  • 2014 L'atelier du mot. Par les nouvelles au roman: guide pour l'utilisation de styles et registres d'écriture (Stefano Brugnolo), Editeur Sironi.

plus

  • 1996-1997, Magazine Web Nautilus (Juillet 1997). Histoires et écriture créative.
  • 2004, ses paroles Les couteaux d'hiver et Lettre d'amour à une baleine devenir deux pistes cd Voyage le groupe Paduan Mideando quintette à cordes.
  • 2007 son texte Mani la chanson devient un cd toutes les directions le groupe Paduan Mideando quintette à cordes.
  • 2008 Le peintre et le poisson. Un poème de Raymond Carver, oeuvre de Carlo Dalcielo, Bruno Lorini et Giulio Mozzi (fax minimum).
  • 2011 Rappelez-vous toujours, histoire d'image (sujet Giulio Mozzi, photographie de Marco Signorini, scénario de Silvia Montemurro et Giulio Mozzi), a fait la commission de Musée de la photographie contemporaine.

critique

« La technique narrative des Hubs semble être structuré précisément sur un refus de priorité de dire, au moins si des moyens narrant delà des événements significatifs, page caractères marqués, fétiches symboliques: sortir, bref, s'exposer et exposer dans les mots une vision du monde. Mais il est assis à l'intérieur de la zone protégée d'une médiocrité présumée et a poursuivi "

((Stefano Giovanardi, La République, le 8 Juillet, 1993).)

« Le padovano Giulio Mozzi a son propre style, ce qui semble le résultat d'exercices longs, des expériences de la vie réelle et imaginaire, tests répétés et de l'écriture, le résultat d'une vocation têtue. Il est un style simple et intensément réfléchi, sans fioritures et précis, et serpentant le long, mécontent, non sans excentricités pondérées. Son ton poli et profond de la voix est unique Certainement rappeler personne de sa génération (les auteurs aujourd'hui entre trente et quarante ans), estime que modulent le discours magistral avec facilité. Mais ce ton délicat est trompeur. Hubs est un dur menacé par la fragilité "

((Alfredo Giuliani, La République, le 11 Avril, 1996).)

«J'ai l'impression que le mélange buaggini et des moments de vérité intense, Moyeux ne qu'obéir sa moitié volonté de guérir et d'alléger l'angoisse. Parfois, il se livre à un non-sens enfantin, écrit des poèmes réalistes, avec beaucoup d'enthousiasme "

((Alfredo Giuliani, La Repubblica, le 5 mai 1999).)

« Nous sommes convaincus que nos anciens » jeunes « écrivains (aujourd'hui 49 ans), de Padoue Giulio Mozzi est le seul capable de nous donner, aujourd'hui, le grand roman-fresque de la société et les coutumes de notre temps. Pourquoi l'acuité de la vision, une vaste culture, l'originalité d'écriture, l'intelligence critique. Et il peut tracer avec des personnages beaux et les humeurs "

((Giovanni Pacchiano, 24 / heures de soleil, 6 décembre 2009.)

« Un personnage si triste ensemble régresse et est exprimé de préférence grâce aux artifices de la répétition et l'accumulation; mais la prose qui donne a la possibilité de faire défiler selon les modules un'oralità sans accent: rien, une chute brutale enchevêtrements rien ou aphasie. Et par conséquent, il retourne séduisant; Il semble que l'équivalent d'une matière psychique sombres et obsessionnelles sûr, mais gérable. Il y a même senti quelque chose Calvino, la fréquence des connexions logiques, les dilemmes, les assiduités du raisonnement; quelque chose qui rappelle des histoires comme Day Watcher, nuit rider, certains textes Palomar, mais transposée dans une atmosphère de déraillement du fond du cœur être. »

((Bruno Pischedda, 24 / heures de soleil, 20 février 2011.)

« Il est souvent difficile, mais pas assez pour rendre compte de la capacité narrative à Giulio Mozzi, en disant de ses histoires si elles sont bonnes ou mauvaises; est un symptôme de la complexité et l'originalité de sa voix. [...] Ce qui, oscillant entre une simplicité presque primitive et la sophistication des simples, atteint un objectif thématique qui est l'antithèse de la simplicité, l'immersion du joueur dans un pêle-mêle de la vie intérieure, pleine de doutes, où il devient difficile s'orienter moralement. »

((Matteo Giancotti, lecture, supplément de Corriere della Sera, le 8 Avril 2012).)

« La première chose est-à-dire la lecture de ces histoires [bonheur] Earthly, est que vous êtes confronté à un mineur classique, un livre qui va durer bien au-delà de 16 ans à compter de la première publication. Il y a au moins quatre histoires que le rythme, l'intensité, le nettoyage doit être compté parmi les meilleurs au cours des dernières années de fiction italienne. »

((Nicolò Menniti Ippolito, Il Mattino di Padova, le 26 Avril 2012).)

« Dire que [en Fables de mort] Hubs seront réconciliés, et a réconcilié son lecteur, jusqu'à la mort sinon la mort, il dit trop. Je pense plutôt que lui a opéré un changement de la douleur comme une affaire privée à mourir comme un événement public, le collectif, avec un résultat de réalisme créaturelle semblable à celle qui anime les Triomphes de la mort des fresques de trois siècles, d'ailleurs mentionné dans le livre. Une danse ronde où la mort conduit tout, la dame et le chevalier, l'agriculteur et l'évêque. Un passage pérenne qui est aussi la danse, fête, spectacle, le partage, le mystère et le riz. Sans ressentiment, en acceptant d'être l'âme et à la nourriture de temps et de la merde, et il n'y a pas une mince affaire. Je ne sais pas si cela est suffisant pour Hubs. Pour le lire, tant que la loi, oui. Un livre fermé, le problème commence à nouveau, bien sûr. »

((Daniele Giglioli, lecture, supplément de Corriere della Sera, le 8 Mars, 2015).)

curiosité

  • En Juillet 2001, le livre fiction Il a été sélectionné parmi les finalistes Prix ​​Chiara. Ce fut le même auteur de signaler aux organisateurs, étant réservé pour le prix aux œuvres publiées entre Mars 2000 et Mars 2001, et ayant été publié fiction en mai 2001, le travail n'a pas le droit de participer (tous les jours le Prealpina, 27 juillet 2001).

Articles connexes

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Giulio Mozzi
autorités de contrôle VIAF: (FR77422916 · SBN: IT \ ICCU \ LO1V \ 132881 · BNF: (FRcb135288062 (Date)