s
19 708 Pages

Bino Sanminiatelli
Bino Sanminiatelli

Bino Sanminiatelli (Florence, 7 mai 1896 - Greve in Chianti, 10 janvier 1984) Il était écrivain et concepteur italien. Son vrai prénom était Fabio.

biographie

Originaire d'une riche famille de propriétaires fonciers agricoles basée à Perignano, en pise, Fabio Sanminiatelli dit « Bino » est un producteur de vin « prêté », comme il le disait, « à littérature». Il a contribué au magazine Italie Futurist et, avec Enrico Prampolini, en 1917, il fonde le magazine nous. [1]

Ses œuvres sont empreints d'une forte autobiographiques lyrique et très attaché à sa terre, toscane (Et Pisan Hills de lari en particulier), à partir duquel est sorti que rarement, pour faire quelques voyages, dont les notes ont été incorporées dans ses journaux intimes très précieux et d'essais, où il fait preuve d'une rigueur documentaire rare. Il était aussi connu pour son travail en tant que designer. Elle a eu des rôles de leadership dans Società Dante Alighieri.

Sa production littéraire comprend des romans, des journaux, des articles littéraires. Plus son écriture est à la dérive loin de bozzettismo les premiers travaux, plus en mesure d'exprimer « les dispositions de l'agitation, la révolte, le mécontentement qui caractérisent l'homme du milieu du XXe siècle. » [2] Cela devient plus claire et explicite dans l'impression du journal des travaux et, en particulier, dans les journaux Permission de vivre (1963) et Presque un homme (1968). Même les meilleurs romans reflètent aussi un conflit évident, comme celui qui porte le caractère Gianni Macchia, le protagoniste du roman brillant inhibé Epper interdictions (1954).

Il y a aussi des jugements limitant, voire négatif, critique. Par exemple, selon Giorgio Bàrberi Squarotti, son « goût béat pour la langue finit souvent de déterminer une certaine monotonie du rythme narratif. » [3]

œuvres principales

Romans et histoires

  • Le mouton fou, Florence, Vallecchi, 1920
  • bouche Mariana, Florence, Bemporad, 1927
  • Le monde de Mustapha, Florence, Vallecchi, 1929
  • L'impact de ces, Milano, Garzanti, 1930
  • Jeux pour enfants, Florence, Vallecchi, 1933 (Premio Viareggio)
  • Arnaccio, Florence, Vallecchi, 1935
  • Nuit de fête, Florence, 1936 Vallecchi
  • flammes Monteluce, Florence, Vallecchi, 1938
  • Les dames Montegioia, 1938
  • Palais de la Poste, Florence, Vallecchi, 1939
  • Le cours omnibus, Florence, Vallecchi 1941
  • Cerf dans Maremma, Rome, Tumminelli, 1942
  • La quinine cheval, 1942
  • Les frères enchantées, Rome, Astrolabe, 1951
  • Les gens dans la famille, Florence, Vallecchi, 1951
  • interdictions, Florence, Vallecchi, 1954
  • la mûre, 1961
  • la vie du pays, 1980
  • irrégulier, 1982
  • Via della Micia 3, 1985

revues

  • Je dis au revoir, Florence, Vallecchi, 1959
  • L'autorisation de vivre, Milan, Bompiani, 1963
  • Presque un homme, Milan, Rizzoli, 1968
  • journal dernière, 1973
  • dernière fois, 1977

Essais

  • Le voyageur sédentaire, Florence, Vallecchi 1953.
  • Pise et ses terres, Pise, EPT, 1960.
  • La vie de Michel-Ange (essai) | Vie de Michel-Ange, Rome, Canesi, 1965.

notes

  1. ^ source: Dictionnaire biographique de l'italien, Rome, Encyclopédie italienne Institut.
  2. ^ Guido Di Pino, Bino Sanminiatelli, en Littérature italienne - ContemporainVolume troisième, Milano, Marzorati, 1973, p. 246.
  3. ^ Giorgio Bàrberi Squarotti en Grand dictionnaire encyclopédique, onzième volume Torino, UTET, p. 414.

bibliographie

  • Pietro Pancrazi en Corriere della Sera, 16 novembre 1977.
  • Giuseppe Ravegnani en Print, 8 mai 1929.
  • Giuseppe Antonio Borgese, en Corriere della Sera, 1er Janvier 1930.
  • Guido Piovene, en la Conférence, Février de 1931.
  • Leone Repaci en Le Journal du peuple, 7 août 1933.
  • Goffredo Bellonci en Il Giornale de l'Italie, 20 août 1933.
  • Luigi Fallacara en le titre, Juillet 1938.
  • Arnaldo Bocelli Encyclopédie italienne, Annexe deuxième, 1939-1948.
  • Emilio Cecchi, en européen, 19 août 1951.
  • Carlo Bo Salon littéraire, 7 octobre 1951.
  • Enrico Falqui en temps, 30 mai 1954.
  • Giuseppe De Robertis, en le temps(Hebdomadaire), le 26 Octobre 1959.
  • Giovanni Grazzini, en Il Giornale di Sicilia, 12 octobre 1961.
  • Luigi Maria Personé en le Petit, 18 mars 1964.
  • Guido Di Pino, en Littérature italienne - Contemporain, Volume troisième, Milano, Marzorati, 1973, pp. 235-248.
autorités de contrôle VIAF: (FR68986571 · LCCN: (FRn81149613 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 000590 · ISNI: (FR0000 0000 6633 2455 · GND: (DE119039389 · BNF: (FRcb12258761w (Date) · NLA: (FR35794668 · BAV: ADV12200614