s
19 708 Pages

Alfredo Giuliani (mombaroccio, 23 novembre 1924 - Rome, 20 août 2007) Il était écrivain, poète et critique littéraire italien, appartenant à groupe 63.

biographie

Alfredo Giuliani est diplômé en philosophie en 1949 avec thèse sur Carlo Michelstaedter. Il a travaillé pendant plusieurs années dans le bureau de presse d'une agence gouvernementale, puis se consacre à l'enseignement. Elle a enseigné par 1971 un 1979 littérature italienne art moderne et contemporain à la DAMS de Bologne et 1980 un 1995 à la Faculté de lettres concernant "Université de Chieti comment professeur.

en la cinquantaine a commencé à engager, en tant que critique militant, répertoire poésie sur magazine "le Verri« de Luciano Anceschi, avec qui il était un ami, et la poursuite des efforts à cette activité jusqu'à 1961.

Tous les commentaires qui ont été publiés dans la revue ont été publiés dans 1965 de maison d'édition Feltrinelli avec le titre Images et manières, dans la série « Materials » (plus tard réédité en 1996 par les publications scientifiques italiennes).

en 1955 Il a été publié sa première collection poétique intitulé Le cœur boiteux.

Il faisait partie de groupe 63 et 1961 Il a supervisé la publication de 'anthologie Les fins dernières, un des textes fondamentaux de neoavanguardia, dans lequel on recueille ses poèmes à côté de ceux de Edoardo Sanguineti, Elio Pagliarani, Antonio Porta et Nanni Balestrini.

Il a été rédacteur en chef du magazine groupe 63 quinze fondé en Rome en 1967 et il a contribué à tous les jours la République et magazines Le cheval de Troie, textuel et Gradiva.

En 1970, il a publié Einaudi son histoire en prose de Jérusalem délivrée de Torquato Tasso.

Il a traduit des œuvres en vers et en prose James Joyce, Dylan Thomas, Edwin Arlington Robinson, Ben Jonson, Alfred Jarry, Henri Michaux, Thomas Stearns Eliot et Périclès de William Shakespeare.

Il a présenté des œuvres Antonio Porta, École de Palerme (c.-à- Michele Perriera, Roberto Di Marco et Gaetano Testa), De Anna Malfaiera, Giorgio Celli, Marin Mincu, Catullo, Virgilio, Paolo Ruffilli, Murasaki Shikibu, Dianfei Zhong Acheng, Tristan Corbière, Jules Renard, Ariodante Marianni, Edoardo Cacciatore, Alessandro Manzoni, Giacomo Leopardi, Giulio Cesare Croce, des poètes "TelQuel« (Marcelin Pleynet, Jean Pierre Faye, Denis Roche), De anonyme Le roman Tristano, Abruzzes et quelques poètes (en Perles des Apennins Abruzzes).

travaux

Poésie, théâtre, anthologies

  • Le boiteux cardiaque. Avec sept versions D. Thomas, Magenta, Varese, 1955
  • Les dernières. Poèmes pour les années soixante, Rusconi et Paolazzi, Milan, 1961, puis nouvelle édition Einaudi, Torino, 1965, et la troisième édition Einaudi, Torino, 2003
  • Pauvre Juliette et autres poèmes, Feltrinelli, Milan 1965
  • Marguerites au soleil, Les deux, Bologne, 1965
  • le tautofono, Scheiwiller, Milan 1969
  • Qui aurait pensé, Einaudi, turin 1973
  • Notre père Ubu, Écrivains Coopérative, Rome, 1977
  • ANIMA boutonnières malsain, Tognolo, Modena, 1981
  • Vieillissement Tale - de Verri (Le magazine littéraire) dédié à la poésie, en 1983, combinée à la collection de collage de trois eaux-fortes + Antonio Papasso
  • Les versets et ne paie pas, Feltrinelli, Milan 1986
  • Trois représentations sur commission, Lubrina, Bergame, 1990
  • Ivresse de placamenti, avec une introduction par Romano Luperini, Manni, Lecce, 1993
  • Le cheval de Troie: machines et mécanismes scéniques et littéraires, Litograf 5, Reggio Emilia, 1995
  • Poetrix Bazaar, Pironti, Naples, 2003
  • Furia serena. Œuvres choisies, avec un essai de Ugo Perolino, Anterem, Vérone, 2004
  • Depuis le journal de Max. Les pensées et ridevoli patacchi, Marini, Bari, 2006

Non-fiction

  • Images et manières, Feltrinelli, Milan, 1965 et ESI, Naples, 1996
  • Poètes de TelQuel, avec Jacqueline Risset, Einaudi, Torino, 1968
  • Marseille médicaments, Adelphi, Milan 1977
  • Chute du XXe siècle. Chroniques Littérature, Feltrinelli, Milan 1984

romans

  • Le jeune Max, Adelphi, Milan 1972

Bibliographie critique

  • Corrado Costa, Le test de loup-garou. A propos de « Pauvre Juliette », à savoir une conception de l'amour dans la poésie contemporaine, dans "Marcatré« Nos. 26/27/28/29, 1966
  • Lucio Vetri, anthologie d'essais. Alfredo Giuliani et la poésie comme « virelangue de tension vitale et d'ironie », dans "Il Verri", nos. 9-10, de Mars à Juin 1986
  • Ugo Perolino, La poésie uniforme. De neoavanguardia les figures imaginaires de Alfredo Giuliani, Napoli, ESI, 1994
  • Antonio Pietropaoli (ed) Matériaux critiques pour l'étude du vers libre en italien, Napoli, ESI, 1994
  • Qui aurait pensé: l'art, la poésie et la littérature pour Alfredo Giuliani, édité par Corrado Bologna, Paola et Massimo Montefoschi Peak, Milan, Feltrinelli, 1994
  • Fausto Curi, Le rapport peut, Bologne, Pendragon, 1995
  • Andrea Cortellessa, Alfredo Giuliani Concertino sghembo, dans Id. Le sens physique. Essais et discours des poètes italiens des années 1940 à nos jours, Rome, Fazi, 2006
  • Tommaso Lisa, L'objet poétique à Luciano Anceschi les fins dernières, Florence, Firenze University Press, 2007
  • Antonio Schiavulli, L'aventure dans les signes. Le poème de novissima par Alfredo Giuliani, Bologne, Gedit, 2008
  • Andrea Cortellessa, Alfredo Giuliani: la poésie au-delà de leurs limites et La chose plus, dans Id., secrets Livres. Auteurs-critiques dans le Novecento italien, Florence, lettres, 2008

Articles connexes

  • groupe 63

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR22157741 · LCCN: (FRn84158788 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 011219 · ISNI: (FR0000 0001 1605 6146 · GND: (DE119372479 · BNF: (FRcb12033072n (Date) · BAV: ADV10148675

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez