s
19 708 Pages

Agostino Formica (Terranova Sappo Minulio, 29 septembre 1946) Il est l'un écrivain et essayiste italien.

Il est diplômé en langues et littératures modernes au 'Université de Messine[1].

Il a été impliqué dans des enquêtes sur les langues minoritaires Calabre (la grec Calabre et occitan de Guardia Piemontese) Et la récupération des traditions musicales. Pour Guardiolo occitan a été impliqué dans le stockage, la transmission et l'enseignement de la langue, la création d'un manuel scolaire[2] et la conduite en tant que directeur scientifique pour la ville de Guardia Piemontese, un projet financé par Communauté européenne au fil des ans 1999 et 2001[3]

Comme critique d'art a publié les commentaires des catalogues d'exposition et a pris soin d'artistes Maurizio Carnevali, Berenice, Giuseppe Pesa ( « pasturaru » de Seminara), Micuccio Morfea, Nietta d'Athéna, Antonio Turco, Mico Famà Albino Lorenzo, Luigi Zangari, Renato Lamalfa, Peppe Fonti, Carmine Zizzari.

Il a également filmé le documentaire en tant que réalisateur: projets IRRSAE dans le cadre de la Calabre, avec des textes de Pietro Monteleone, La minorité de langue grecque de Calabre, Les minorités linguistiques en Calabre et Le carrefour multiculturel Calabre, pour lequel il a également édité la musique originale; dans le projet européen déjà mentionné, Guardia Piemontese. Ses perspectives langue, l'histoire et la culture[4], en 2001 et Terranova alma mater de la plaine de Gioia Tauro. L'identité perdue, en 2003, pour lequel il a également édité les textes.

En 1990, il a reçu le « Trofeo Mediterraneo des Arts et des Lettres » « pour mériter les hautes activités sociales, humaines et culturelles et un intensifia cherchant à atteindre et l'affirmation des idéaux nobles de la vie ». en 1990 a également été signalé à la non-fiction "Prix ​​Calabre« Organisé par le Cercle culturel et Villa San Giovanni relations internationales.

En 2003, il a remporté le 1er prix de la première édition du Prix national Belmoro - section narrative inédite - pour l'opéra « Les papillons, les roses, le gel ».

Il a également participé à d'autres projets européens[5], à des conférences et des séminaires sur les questions de l'enseignement et les minorités linguistiques.

Depuis 2008, il est membre de la Députation de l'histoire nationale de la Calabre (voir Députation de l'histoire nationale).

publications

  • Récit de A. Floccari, Lo Faro, Rome, 1988;
  • Le jour de la Calabre, Barbaro, Oppido Mamertina, 1988;
  • le Caméléon, Barbaro, Oppido Mamertina, 1989;
  • index Appuyez sur et de la Calabre zéro. Itinéraire de malaise (1946-1958), Témoignages Collier, Jason Publishing, Reggio Calabria, 1990;
  • violence pas, Pour graphique, Polistena, 1993 (récit);
  • Une traduction en français et en avant-propos Tour de la Calabre. Colonne mobile en Calabre en 1852 H. De Rilliet, Jason Publishing, Reggio Calabria, 1991;
  • A Petra « trocculeda, Pour graphique, Polistena, 1995 (poème épique en vers rimés héroïque sur l'histoire de Terre-Neuve Sappo Minulio dans le dialecte local).
  • Terre-Neuve-Sappo Minulio Histoire. 1900-1928: la société, l'économie, la politique. Le soulèvement populaire de 1921. L'affaire Taurianova, Pour graphique, Polistena, 1998.
  • La minorité de la Calabre de langue grecque. Routes, des signes et des dessins de l'insularité (Par Agostino Formica et Pietro Monteleone), ordinateurs portables IRRSAE Calabria, 1996;
  • G. Creazzo, A. Formica, P. H. Kunert, O meu libre, Gnisci, Paola, 2001 (manuel pédagogique pour l'enseignement de la langue occitane à l'école);
  • G. A. Creazzo Formica, livret pédagogique pour l'enseignement efficace des langues moins répandues en Europe. La Guardia Piemontese occitane, Gnisci, Paola, 2001;
  • Belle respirer le ciel, éditeur Falzea, Reggio Calabria, 2001 (roman);
  • Histoire de la diaspora occitane en Guardia Piemontese (Calabre) et aujourd'hui de l'expérience « chansons » de la manière de Troubadours, Presses Universitaires de Bordeaux, Pessac, 2009;
  • Un manuel pour l'enseignement de l'occitan Guardia Piemontese, Viella, Rome, 2003;
  • Domenico Barreca Histoire d'un musicien de la Calabre à 21º régiment d'infanterie à la direction de la "Corpo Musicale Civico" de Catane, l'Association culturelle "The Dawn", 2010;

notes

  1. ^ Une partie de la thèse est fusionnée dans un article « impressionnisme et le modernisme dans la musique: Claude Debussy et Rubén Darío », publié dans la revue questions (1971).
  2. ^ G. Creazzo, A. Formica, P. H. Kunert, O meu libre, Gnisci, Paola, 2001. Le manuel, ventilées par modules éducatifs, a été enrichi par des réflexions grammaticales, des documents authentiques (y compris une « action scénique en un acte » sur le « massacre de vaudoises 5 Juin, 1561) et un vocabulaire essentiel.
  3. ^ Projet "Le Guardiolo en Calabre, rejeton extrême de l'occitan" (B3 Line -. N ° 10006. 98-06- MOD-0166-00 Communautés européennes, 1999, et la DG EAC 00/136, la Convention n ° 2001-2013 / EDU 001 MLCD, 2001).
  4. ^ Archimedia, Catanzaro
  5. ^ Pour IRRSAE Calabria "Prévention des difficultés précoce d'adaptation et d'apprentissage", le "Centre National d'Etudes et de Formation Pour L'infance inadaptée" (CNEFEI) Suresnes (Paris); « action Comenius 3.1 Escuela écologique européen « Département de l'école, la culture et l'éducation du gouvernement de Navarre