s
19 708 Pages

Francesco Parrino (Nxhiku Prifti en albanais; Piana degli Albanesi, 1754 - Piana degli Albanesi, 24 avril 1831) Il était écrivain, poète et prêtre italien de rite byzantin et l'origine ethnique arbëreshe. Il était transcripteur et auteur d'un manuscrit religieux important, la Lazëri, en albanais, dont le travail est un témoignage important de albanais.

biographie

Francesco Parrino est né en Piana degli Albanesi en 1754 par une famille albanaise, fils de Papas Demetrio et Angela Manzone. Il a fait ses premières études au séminaire italo-albanais à Palerme, ce qui prouve bientôt sa nature pour son propre idiome.

Alors, elle a écrit Nicolò Chetta en Nouvelles du Trésor sur les de « Macédoniens[1] autour de lui:

« Don Francesco Parrino, frère de don Antonino, après la grammaire, la philosophie et les dommages grec Pella est théologique; mais cette année a passé ... comme la santé malcondotta. Il est amoureux des étudiants [...] de la patrie en langue albanaise. [...] Il est plein d'amour à faire des vers dans la patrie de la langue albanaise qui est très ingénieux. »

Papas de rite byzantin, Il a écrit des vers importants albanais, comme la poésie Le shën Gjergji et la Shën Mitri luftuan (Saint-Georges et Saint-Démétrius se sont battus). Il est l'auteur de la Chanson de Lazare (Kenka et Lazërit)[2][3][4] qui est encore chantée[5] dans les rues Piana degli Albanesi vendredi soir avant la dimanche des Rameaux (Et Diellja et Rromollidhet), Lorsque vous vous souvenez du résurrection de Lazare de Béthanie de Jésus, un symbole de la résurrection commune des hommes.

Il était très aimé, écrit le poète Giuseppe Schirò, patrie albanaise[6] et se souvient de lui comme Collected Works VIII Essais:

« Francesco Parrino, des lettres [...] de c'est très peu, c'est- Lazëri, que je lis sur p. 282 et suivants. n. c. II, et un autre sur le même sujet. Son père était un homme de lettres distingué, qui a laissé des traductions écrites à la main des choses liturgiques byzantins, dont certains même en vers. »

La chanson est devenue populaire et commune à l'ensemble de la communauté albanaise de la Sicile, est un témoignage qui contient des informations linguistiques utiles[7], ainsi que historique. Une mauvaise variante de la version Parrino a été jugée Giuseppe Schirò dans un manuscrit envoyé au poète de Piana de P. Niilo Borgia[8], basilien Monaco arbëresh de Monastère de Grottaferrata. Il a ensuite été récupéré et publié dans les ouvrages traditionnels[2] Joseph Schiro. Sur ses transcriptions il a étudié et écrit, en 1938, même le K. albanais Prifti, de Kenga et "Lazarit" të Arbreshët dans "Përpjekja Shqiptare", II, p. 219 et suiv.

Il est mort à 77 ans Piana degli Albanesi le 24 Avril 1831.

notes

  1. ^ Nicolò Chetta, Nouvelles du Trésor sur les de « Macédoniens, Contessa Entellina, 2002, p. 557.
  2. ^ à b Prose et chants sacrés VI, 09-10.
  3. ^ ancienne littérature albanaise (s. XVI-XVIII), 696-701.
  4. ^ vue chansons traditionnelles p. 282.
  5. ^ Après la Proiasmena ( « masse des Présanctifiés ») le vendredi soir à la mémoire évangélique de l'événement, les fidèles chantent la chanson de Lazare (Lazëri), et, peu après, des groupes de jeunes, dirigé par un Papas dans les rues des pays et il sortit devant les maisons, effectuant la même chanson.
  6. ^ Sotir Ferrara, Le rôle du clergé de rite byzantin dans la préservation du patrimoine ethnique et culturel, les minorités ethniques et linguistiques. Actes du 2ème Congrès international. Piana degli Albanesi, 7/11 188 Septembre, I, Palerme 1989, p. 157.
  7. ^ chansons traditionnelles, XLI.
  8. ^ Musique et paraliturgie, 79-110.

bibliographie

  • Giuseppe Schirò, Works: Prose et chants sacrés VI, Bibliothèque "Giuseppe Schirò" Piana degli Albanesi, Cosenza, 95-110, 1997.ISBN inexistante
  • Giuseppe Schirò, chants traditionnels et d'autres sages des colonies albanaises en Sicile Naples XLI, 1923.ISBN inexistante
  • Compte rendu de la journée d'étude sur: Musique et paraliturgie degli Albanesi en Sicile, Girolamo Garofalo, 79-110, 2002.ISBN inexistante
  • anthologie Profil historique de la littérature des Albanais en Sicile: Volume I Albanica / albanistica la série fondée par Antonino Guzzetta et Matteo organisée par mandalas, Bibliothèque "Giuseppe Schirò" Piana degli Albanesi, Caltanissetta, 696-701, 2005.ISBN inexistante

Articles connexes