s
19 708 Pages

Michel Chaillou
Michel Chaillou

Michel Chaillou (Nantes, 15 juin 1930 - Paris, 10 décembre 2013[1]) Il était écrivain français.

biographie

Né à Nantes 15 Juin, 1930 de jeunes parents, Michel Chaillou sera élevé par ses grands-parents paternels, les tuteurs d'abord d'une usine de papier à Chantenay, le quartier de classe ouvrière de Nantes, puis au diocèse de la ville. Très fort est le contraste entre ces modestes agriculteurs de Vendée et sa grand-mère maternelle, Alice imprévisible et pittoresque. Cette femme, appartenant à une riche famille d'artistes Nantes (qui comprendra le peintre Maurice Orliac, professeur à l'Ecole des Beaux-Arts de la ville, en fils de tour du peintre portraitiste Elise Canoby-Orliac) a couru à vingt ans avec un gitan, le futur grand-père de Michel Chaillou. Après la mort de son compagnon, qui lui a laissé deux enfants (Jean et Eve), Alice deviendra un personnage dans les quartiers populaires de Nantes, brocanteuse, chanteur de rue, deviner. Chaillou première fréquente l'école primaire à Chantenay, puis un institut religieux à Saint-Sébastien-sur-Loire où il a obtenu un certificat d'études primaires[2].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a déménagé avec sa mère Eva, remariée à un médecin, sur la presqu'île de Quiberon. le drame qui se passe ici, ces "amours de sa mère Avec des Militaires Germans"[3] qui marquera profondément la sensibilité Michel Chaillou (voir autobiographiques 1945, Paris, Seuil, 2004). Après la Libération, il quitte la France et toujours avec la mère commence une nouvelle vie -benché difficult- à Casablanca. Elle a passé six ans, a repris ses études interrompues qui achèveront en France où il tombe en 1951. Il est inscrit à la Faculté de Philosophie de l'Université de Poitiers et de financer leurs études est le surveillant dans diverses écoles de la région (Luçon, Pons, Melle, Thouars ). Il est diplômé en philosophie et contracter un premier mariage en 1955.

En 1957, il a été rappelé à l'Algérie. De retour à la vie civile après 28 mois de service militaire, obtient le Capes de Lettres modernes[4] et elle enseigne à l'école secondaire des femmes à Niort puis au lycée de Montmorillon. En 1960, elle a divorcé et a commencé à penser à quitter la province pour régler à Paris.

En 1962, il a été admis à la scène de l'audiovisuel Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud. Là, elle rencontre Roland Barthes, et sa future seconde épouse, Michèle, qui a épousé en 1966 et qui en 1971 aura un fils, David Chaillou, compositeur.

De 1963 à 1968, maintenant en permanence installe à Paris, il enseigne la littérature au lycée à Saint-Germain-en-Laye. Jusqu'en 1970, il alterne l'enseignement avec des collaborations avec la télévision française, pour qui produit des programmes éducatifs.

En 1968, il sort à l'éditeur Gallimard son premier roman, Jonathamour[5] , inséré dans la série « Le Chemin », réalisé par Georges Lambrichs. Au cours de la « Déjeuners du Chemin », sont nés des amitiés début avec quelques écrivains, dont: Jacques Borel, Jean-Loup Trassard, Jacques Réda, Michel Deguy, Henri Meschonnic, Ludovic Janvier, Patrick REUMAUX, Pierre Lepère, Jean Roudaut, Pierre Pachet. Depuis 1987, avec la fermeture de la série, il publiera ses œuvres de différents éditeurs: Gallimard, Seuil, Fayard ...

En 1969, il enseigne l'IUT[6] Saint-Denis. En 1975, obtenu un doctorat en littérature française à l'Université de Paris VIII thèse intitulée « critique Bergerie (le sentiment géographique Dans les pages de L'premières Astrée) » sous la direction de Roland Barthes. Publié par Gallimard en 1976 avec le titre Le sentiment géographique, il imposera le nom du Chaillou littéraire[7]. En 1982, il a invité par l'Université de Virginie à Charlottesville (USA), l'enseignement d'un cours sur les romans oubliés du XVIIe siècle la littérature française. De 1991 à 1995 enseigne la littérature française du XVIIe et du XVIIIe siècle, l'Université de Paris VIII-Vincennes.

Dans l'activité d'enseignement parallèle et l'écriture, Chaillou a toujours cultivé un intérêt à la radio. Alain Trutat l'a invité à participer à ses émissions de radio expériences créatives: de nombreuses émissions sur France Culture entre 1970 et 2002 témoignent de sa capacité à improviser et un mot lyrique dans l'équilibre entre l'écriture et l'oralité (Perdus Dans la mer de Weddell, Une descente de la Volga Imaginaire, Hantées Histoires, Avignon Coeur de Lion ...). De 1973 à 1976, il a été membre du comité de lecture de Radio-France en 1976 et fait partie de l'atelier « texte-image » de l'Institut National de l'Audiovisuel (INA).

Sa participation vivante et active dans les causes de la vie littéraire en 1982 est nommé premier président dell'ADILC (Association de défense et illustration de la littérature contemporaine). Il a été membre du comité de lecture de la revue Posie de Michel Deguy et il a participé à plusieurs comités du Centre national des lettres. De 1985 à 1988, il a été directeur littéraire du Salon du livre de Montreuil jeunesse. En 1989, en collaboration avec Michel Deguy, Jacques Roubaud, Denis Roche, Florence Delay et Natacha Michel, constitue le groupe dell'Hexaméron[8].

En 1990, à la demande de l'éditeur Faure-Poirée Colline, il crée une histoire littéraire à collier Hatier - « Brèves littérature » - qui court jusqu'en 1996 (24 volumes publiés). Ils collaborent de nombreux écrivains et chercheurs, dont Jean-Noël Vuarnet, Pierre Lartigue, Bernard Cerquiglini, Pierre Lepère, Pierre Pachet, Jacques Roubaud, Patrick Chamoiseau, Jacqueline Cerquiglini-Toulet, Jean Roudaut, Henri Meschonnic, Michel Butor, Natacha Michel, Dominique Noguez ... La série rassemble des auteurs qui maintiennent un personnel, intime et animé avec la littérature du passé.

En 2000, sous l'impulsion du romancier et critique d'art Michel Ragon, originaire de la Vendée comme lui, il se rapproche de Nantes, sa ville natale. Décerné par l'Académie de Bretagne Les Croyance des voleurs, il est devenu membre honoraire en 2005. Le dernier roman de Michel Chaillou, Le Hypothese de l'ombre, Il a été publié par Gallimard trois semaines avant sa mort. son journal, écrit entre 1987 et 2012, il a été libéré à titre posthume en Avril 2015 Fayard. Depuis 2004, certains de ses manuscrits enrichir un fonds au département des manuscrits de la Bibliothèque nationale de France[9]. Deux manuscrits (Les Croyance des voleurs et La Fuite en Egypte) Ils ont été donnés à la place à la bibliothèque municipale de Nantes.

Le style et l'écriture de Michel Chaillou

Composé d'une trentaine de textes, le travail de Michel Chaillou touche et épousent les différents genres. avec Jonathamour Il a fait ses débuts dans le plus classique romantique. Son deuxième livre, Collège Vaserman, invente un théâtre imaginaire sous les auspices d'un comédien de mauvaise humeur. avec Le sentiment géographique, Il construit un départ « pastorale moderne » des premières pages le Astrée d'Honoré d'Urfé et errant dans la région du Forez. Chez Montaigne CostDomestique explore un autre temps et un autre paysage, la Dordogne et le Montaigne du XVIe siècle. La diversité et l'originalité de son écriture ont permis Sylvie Jaudeau a déclaré: « Michel Chaillou, par l'écriture baroque, tente de renouveler la technique du roman, y compris dans ses disciplines pratiques et les genres qui sont généralement étrangers: histoire, biographie , le théâtre. »[10]

avec Les Croyance des voleurs, Chaillou inaugure une nouvelle phase dans sa production: l'autobiographie, ou plutôt ce qu'il appelle le « semi-autobiographiques », à la fois la réalité et l'imagination se mêlent dans ces textes. Son enfance turbulente, à peine caché dans ses autres textes, sinon déguisé, est maintenant au centre d'une histoire qui est construit à partir d'un livre: son enfance à Nantes (Les Croyance des voleurs), L'adolescence au Maroc (Memoires de Melle), De la jeunesse à Melle (La Vie Privée du Désert), Le retour de l'Algérie (Le dernier des Romains), Pour revenir enfin aux épisodes qui ont le plus marqué la vie de sa famille, comme le vol de la grand-mère Alice (La Fuite en Egypte). Néanmoins, il ne renonce pas à l'histoire des textes de rédaction de fiction, en fonction du temps et de son imagination, Ambienta au XVIIe siècle (terres Le ciel touche à Peine), Ou dans le cotentin contemporain (Indigo indigne), Les îles anglo-normandes (La Preuve par le chien), Sur la presqu'île de Quiberon, ou dans les lieux de son enfance (Le Crime du beau temps, Le Hypothese de l'ombre).

Les critiques immédiatement souligné l'originalité de son écriture, d'abord Jean-Pierre Richard comme « Speaking Chaillou » a identifié une façon très particulière d'être et avec des mots[11]. Ou François Bon quand il dit: « Vous définissez la syntaxe et la langue -dans une voie à suivre, ce qui est. Il est un « Promeneur »: toujours le même jardin, pratiquement identique, dans lequel il est cependant ouvert à toute la littérature, avec son temps, ses cavaliers (autres qui lui ressemblent) ".[12]

Le style est le souci constant de Chaillou, est le « sujet Profond » du livre, qui est opposé à la « apparente sujet », l'histoire racontée. Sa relation avec la littérature et sa conception de l'écriture littéraire sont largement et abondamment décrites et analysées il La Écoute intérieure (2007), une collection d'entretiens avec le romancier Jean Védrines, ainsi qu'un journal (2015)[13].

Tout d'abord et Reconnaissances

  • 1989: Prix des Libraires[14]
  • 2002: Prix de la langue française[15].
  • 2007: Grand prix de l de littérature 'Académie française verser l'ensemble de l'œuvre de son fils.[16]
  • vous Chevalier Légion d'honneur et l'officier Dañs Ordre du Mérite.

travaux

  • Jonathamour, Gallimard, coll. "Le Chemin", 1968, coll. "Folio", 1991.
  • Collège Vaserman, Gallimard, coll. "Le Chemin", 1970
  • Le sentiment géographique, Gallimard, coll. "Le Chemin", 1976, coll. "L'Imaginaire" en 1989
  • La Petite Vertu : Annees de prose Huit sous la Courante Regence, Balland, 1980; SEUIL, coll. « Fiction Cie », 1990
  • Chez Montaigne CostDomestique, Gallimard, coll. "Le Chemin", 1983; coll. "L'Imaginaire" en 2010
  • Le Vindicte du Sourd, Gallimard, coll. "Folio Junior" 1984 prix Korrigan
  • Le Rêve de Saxe, Ramsay 1986; Gallimard coll. "Folio" 1988
  • Les Croyance des voleurs, SEUIL, coll. « Fiction Cie », 1989 Prix des Libraires 1989 Prix de la Ville de Nantes, Vitet prix de l'Académie française
  • le Hexameron (En collaboration Michel Deguy Avec, Florence Delay, Natacha Michel, Denis Roche et Jacques Roubaud), Seuil, coll. « Fiction Cie », 1990
  • Pédestre Petit Guide de la littérature française au XVIIe siècle: 1600-1660 (Collaboration En Michèle Avec Chaillou), Hatier, coll "Brèves littérature", 1990. REPRIS sous le titre La Fleur des rues, Fayard, 2000; Pocket, 2017, coll. Agora, de Sophie Tonolo préface.
  • La rue du Capitaine Olchanski: roman russe, Gallimard, coll. "L'un et l'autre", 1991
  • Memoires de Melle, SEUIL, coll. « Fiction Cie "1993, coll." Points « 1995 Prix Hugues Rebell 1994
  • La Vie Privée du Désert, SEUIL, coll. « Fiction Cie "1995, coll." Points « 1997 Grand prix Poncetton de la Société des Gens de Lettres
  • Le machinal Colossus, en collaboration Martin Jarrie Avec, Nathan 1996
  • terres Le ciel touche à Peine, SEUIL, coll. « Fiction Cie », 1997
  • Les habitudes du fantôme, SEUIL, 1999
  • La France fugitif, Fayard 1998, Le Livre de Poche, 2001 Prix 1999 Cazes
  • indigo indigne, SEUIL, coll. « Fiction Cie », 2000, Fayard 2007 prix de la Ville littéraire de Caen
  • Le Matamore ébouriffé, Fayard, 2002; Le Livre de Poche, 2004
  • 1945, SEUIL, coll. « Fiction Cie », 2004, La 2012 Différence, prix 2004 Breizh Ouest de prix, prix des audiolecteurs
  • La Preuve par le chien, Fayard, 2005 Prix de la Ville de Rennes
  • virginité, Fayard, 2007
  • La Écoute intérieure, neuf sur la Entretiens avec Jean Védrines littérature, Fayard 2007
  • Le dernier des Romains, Fayard, 2009
  • Le Crime du beau temps, Gallimard, coll. "Haute enfance", 2010
  • La Fuite en Egypte, Fayard, 2011
  • Éloge du démodé, La Différence, 2012
  • Le Hypothese de l'ombre, Gallimard, coll. "Haute enfance", 2014
  • Journal (1987-2012), Fayard, 2015

traductions :

  • En italien: Accueil Accueil Montaigne, Trad. Gabriella druides, Milan, Coliseum, 1989
  • En portugais: A Crenca dos ladrões, Trad. Vera Adams, Rio de Janeiro, Nova Fronteira, 1995

Articles et études critiques

  • Bon, François, "Chaillou: digression majeure" [en ligne] disponible sur l'adresse URL: http://remue.net/spip.php?article3204
  • Braudeau, Michel, Proguidis, Lakis, Salgas, Jean-Pierre, Viart, Dominique, Le roman français contemporain, Ministre des Affaires Etrangères - ADPF, 2002. p. 9
  • Disson, Agnès, "Une nouvelle histoire", revue Schincho (Japon), n ° septembre 1999, p. 192-210
  • Jaudeau, Sylvie, Dictionnaire de la littérature française du XXe siècle, Paris, Encyclopédie Universalis-Albin Michel, 2000, p. 190-193
  • Lebrun, Jean-Claude, "Michel Chaillou un Artiste de contretemps" L'Humanite, 01.06.2000, [en ligne] disponible sur l'adresse URL: http://www.humanite.fr/node/228426.
  • Lebrun, Jean-Claude, "Les Eaux du baroque hautes" L'Humanite, 26.09.1997.
  • Lebrun, Jean-Claude, « Michel Chaillou. L'année zéro " L'Humanite, 11.03.2004.
  • Lebrun, Jean-Claude, "Rêveries d'un promeneur littéraire" L'Humanite, 11.12.1998, [en ligne] disponible sur l'adresse URL: http://www.humanite.fr/node/197165.
  • Martin, Serge, Michel Chaillou: les Vies des voix imaginaires, 12/09/2014, [en ligne] disponible sur l'adresse URL: https://ver.hypotheses.org/1173.
  • Réda, Jacques, "Un Songe POURTANT cadastrable", en Autoportraits, Fata Morgana, 2010, p. 39-45
  • Richard, Jean-Pierre, "Une du mal à géographie" dans L'État des Choses, Études sur d'aujourd'hui huit écrivains, nrf Essais, Gallimard, 1990, p. 171-198
  • Rolla, Chiara, "L'Astrée Michel Chaillou SELON," dans narrations 2 Stratégie, Le roman contemporain, par Rosa Galli Pellegrini, la Conférence internationale Compte rendu de Gênes, Bari-Paris, Schena-Didier Erudition 2002, p. 221-235
  • Rolla, Chiara, "Michel Chaillou: sentimental Promeneur Voyageur Littéraire et choix à la Recherche d'un temps perdu jamais", en Trois sur le roman études de l'extrême Marie Ndiaye contemporain, Sylvie Germain, Michel Chaillou, direction sous la de Rosa Galli Pellegrini, Bari, Schena, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne, 2004, p. 121-167
  • Rolla, Chiara, "Michel Chaillou: écouter l'histoire, la littérature, le monde, la vie" en Le roman français contemporain (1980-2009), par Elisa Bricco, "New Current", 144/2009, p.369-399.
  • Viart, Dominique, Le roman français au XX e siècle, Hachette upper "Les Fondamentaux", 1999, p. 131-132
  • Viart, Dominique, Bruno Vercier, La littérature française au présent, La bibliothèque du Bordas, 2005, p. 379-380

conférences

  • 28-29 mai 2015: Université d'Angers, "Michel Chaillou: une écriture en parcours", organisée par Pauline Bruley [Université d'Angers, CERIEC (EA 922)], en collaboration avec la Bibliothèque nationale de France, l'Académie Bretagne et littéraire de des Pays de la Loire, l'Université du Littoral-Côte d'Opale et Lyriades de la langue française. interventions Michel Deguy, Jean-Loup Trassard, Marie-Laure Prévost, Guillaume Fau, Gérard Dessons, Jean Védrines, Jérôme Roger, Bertrand Invité, Jean-Yves Paumier, Noëlle Ménard, Serge Martin, François Berquin, Camille Esmein-Sarrazin, Catherine Haman, Jean-Marie Borzeix, Pauline Bruley et David Chaillou. Les actes seront publiés en 2017.
  • 6 à 7 Octobre 2016: Université du Littoral-Côte d'Opale: "Michel Chaillou, le fugitif écriture", organisée par Catherine François Haman et Berquin, UR EA HLLI 4030, l'équipe "du fictionnel Modalités", en collaboration avec ' Université d'Angers et centre de recherche SHS, avec le soutien de Foncifrance. Interventions Pauline Bruley, François Berquin, Marie-Laure Prevost, Chiara Rolla, Sophie TONOLO, Jacques Neefs, Guillaume Fau, Serge Martin, Christine Prévost, Isabelle Dangy, Anita Lavernhe-Grosset et Catherine Haman. Les actes seront publiés en 2017 dans la revue Roman 20-50.

notes

  1. ^ De l'écrivain Décès Michel Chaillou (fr) Lemodne.fr
  2. ^ En 2005, la station locale Télé-Nantes a fait un bref rapport dans lequel Chaillou retrace les lieux de son enfance à Chantenay: https://www.youtube.com/watch?v=ZlO2f49MGC8.
  3. ^ Jean-Claude Lebrun, "Michel Chaillou L'année zéro", L'Humanité, 11.03.2004, http://www.humanite.fr/node/301763
  4. ^ Les CAPES (Certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré) est une compétition pour l'accès à l'enseignement à l'école publique.
  5. ^ Le Jonathamour voir l'entrevue avec André Bourin 11 Mars 1969: "Un Romancier de Michel Chaillou jeune" http://www.ina.fr/video/CPF10005607/un-jeune-romancier-michel-chaillou-video.html.
  6. ^ Institut Universitaire de Technologie.
  7. ^ Pour honorer le texte de Michel Chaillou, Gallimard en 2010 inaugure une série consacrée à voyager appeler « Le sentiment géographique »: http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Le-sentiment-geographique .
  8. ^ Le Hexameron, Paris, 1990 SEUIL.
  9. ^ BNF, Département des manuscrits, NAF cote 28040. L'inventaire détaillé du fonds est disponible en ligne à l'adresse suivante: http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc12762f. Le 15 Juin 2015, la BNF a honoré Michel Chaillou avec une lecture-concert à la Bibliothèque de l'Arsenal: http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_conferences_2015/a.c_150615_chaillou.html.
  10. ^ « Michel Chaillou, par le Biais d'écriture baroque Une TENTE de la technique du renouveler roman en annexant il des disciplines et des genres ici, il ETRANGERS Sont: histoire, biographie, théâtre. "Sylvie JAUDEAU," CHAILLOU MICHEL - (1930-2013) », Encyclopédie Universalis [en ligne], 27 CONSULTE 2017. URL février: http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-chaillou/ [Chiara Rolla] texte traduit.
  11. ^ Richard, Jean-Pierre, "Une du mal à géographie," L'État des Choses, Études sur d'aujourd'hui huit écrivains, nrf Essais, Gallimard, 1990, p. 171-198
  12. ^ «C'est la syntax, ici definit, et Une Façon de marcheuse - en langue, Se entend. C'est un promeneur: le same et Toujours jardin à l'Quasiment Identique, maïs Une Fois where déploie de plus de Toute la littérature appelee, âgés ses, des ses pilotes (d'ici il Réinscription ressemblent) », François Bon, » Michel Chaillou digression majeure « Actualité Poitou-Charentes, avril 2009, également disponible en ligne sur le site de remue.net à l'adresse suivante: http://remue.net/spip.php?article3204. [Texte traduit par Chiara Rolla]
  13. ^ Le Journal et plus généralement sur les travaux de Michel Chaillou, vous écoutez l'interview le 25 Juin 2015 Jean Philippe Vannini Védrines: Les Jeudis de Radio Aligre littéraires, "Hommage à Michel Chaillou" http://aligrefm.org/programmes/les-emissions/les-jeudis-litteraires/emission-du-25-juin-2015.html.
  14. ^ http://www.prix-des-libraires.fr/
  15. ^ http://www.academie-francaise.fr/prix-de-la-langue-francaise-0
  16. ^ http://www.academie-francaise.fr/grand-prix-de-litterature

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Michel Chaillou

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR84087317 · LCCN: (FRn81015762 · ISNI: (FR0000 0001 1073 5092 · GND: (DE120147041 · BNF: (FRcb118958766 (Date)