s
19 708 Pages

Paul de Kock
Charles Paul de Kock

Charles Paul de Kock (Passy, 21 mai 1793 - Paris, 27 avril 1871) Il était écrivain français.

biographie

Son père, Jean Conrad de Kock, une source de banquier néerlandais, Il a été victime Régime de la Terreur, Il est d'avoir été guillotiné à Paris le 24 Mars 1794. Sa mère, Anne-Marie Perret, était veuve Bâle.

Paul de Kock a commencé sa carrière comme employé de banque. Pour la majeure partie de sa vie, il a vécu dans le boulevard Saint-Martin. Sa carrière d'écriture a commencé très tôt, et composé de nombreux brochures. Son premier roman, L'Enfant de ma femme (1811) Il a été publié dans son financement. en 1820 Il a commencé une série de romans longs et avec succès, et sa période la plus prospère était sous la Bourbon Dynasty et sous le règne de Luigi Filippo d'Orléans. Il était relativement plus populaire à l'étranger, où il était considéré comme l'écrivain qui a donné une bonne fresque de la vie parisienne, qu'en France elle-même. En conséquence, la disparition de grisette et la dispersion économique décrite par Henri Murger Paul de Kock fait presque obsolète.

Les œuvres de Paul de Cock sont très nombreux. A l'exception de quelques romans historiques pas très bien géré, sont toutes les histoires de la classe moyenne parisienne, y compris les plus connus sont André le savoyardes (1825) et Le Barbier de Paris (1826). Il est mentionné à plusieurs reprises il les démons et Les Frères Karamazov Dostoïevski, comme l'auteur de romans médiocres et facile à lire.

D'autres projets

  • Il contribue à Wikisource Wiktionnaire: Il contient une page dédiée à Paul de Kock
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Paul de Kock

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR100183137 · LCCN: (FRn89616873 · SBN: IT \ ICCU \ MACRO \ 035188 · ISNI: (FR0000 0001 2145 1079 · GND: (DE116273739 · BNF: (FRcb12116503p (Date) · NLA: (FR35654629 · BAV: ADV10195749 · LCRE: cnp01259990