s
19 708 Pages

Gunnar Björling
Gunnar Björling dans les années soixante

Gunnar Björling (Helsinki, 31 mai 1887 - Helsinki, 11 juillet 1960) Il était écrivain et poète finnois. Dans les années 20, son travail prefiguratrice tournaient autour de trois autres figures littéraires de l'époque, Edith Södergran, Elmer diktonius et Rabbe Enckell, en plus Harald Hornborg et Olof Enckell.

biographie

enfance

Gunnar Björling est né dans une famille de classe moyenne. Son père était un bureau de poste officiel Helsinki. Son enfance a été divisée entre Viipuri et Helsinki. Il a passé ses vacances d'été Kangasala.

études

De 1901 à 1902, Gunnar Björling a suivi des cours offerts par 'Académie militaire de Hamina. Il a étudié ensuite philosophie à l 'Université d'Helsinki. Il a eu comme professeur Edvard Westermarck, dont l'enseignement a eu une grande influence sur le développement de sa pensée.[1] Gunnar Björling aspirait à une carrière dans l'enseignement. Pourtant, en 1915, après l'achèvement du diplôme de maîtrise de l'importance donnée à la conscience durable, il a renoncé à son projet initial pour se consacrer à la pige dans le cadre du magazine d'avant-garde Quosego.[2]

Sa situation financière déjà précaire, puis laissé sans vie plus décent, ce qui l'a forcé à recourir aux maigres subventions allouées par le fonds pour les services supplémentaires.

sémiotique

style

Bien que les écrits de Gunnar Björling sont généralement préparés avec un style libre relativement fluide, leur contenu, complexe, teintée de lyrisme et de réflexions métaphysiques qui reste moins marginal, ésotérique et difficile d'accès. Par conséquent, leur compréhension se révèle être assez difficile pour les nouveaux arrivants et pour les non-initiés.[1]

dadaïsme

Gunnar Björling
Les auteurs d'expression suédoise finlandaise qui se répandent leurs écrits artistiques au cours des années '30. Sur cette photo, datée 1965 apparaissent successivement de droite à gauche, les figures littéraires suivantes: Elmer diktonius, Harald Hornborg, Olof Enckell, Rabbe Enckell et à gauche, avec des lunettes, son visage tourné vers le bas: Gunnar Björling.

ses poèmes[3] et ses aphorismes[4] inspiration dadaïste[5] représentent une forme courte de l'allégorie dissocie dall'acutezza mentale qui se révèlent être la préoccupation d'un besoin prioritaire. Le rêve de coups de sa plume révèle cette division à la croisée des chemins avec une prose souple, honnête et dissous, qui se réfère, conjointement, l'une des bases fondamentales du registre réflexif qui invoquera une approche éthique souveraine imprégnée. Le look associé à son travail réunit également les grandes traditions occidentales et orientales dont l'enseignement repose principalement Quintessence sur la perception des événements qui menace existentielle où le laps de temps est considéré parsemé de coups cachés.[6].

Kiri-ra!

Les formulations absconses Gunnar Bjoerling posent comme philippiques tordues et s'y opposent, en principe, la fragmentation structurelle ou la propagation de la pensée. Cette préemption donne, d'ailleurs, le titre de poète et écrivain tourmenté, poussé par une recherche insatiable de disséquer le pourquoi et le comment.[1] Cette fonction se trouve le plus clairement dans des œuvres telles que Vilande dag[7] ou Kiri-ra![8] qui Rabbe Enckell et Peter Sandelin incarnent la forteresse invétérée du cadre expressif.[9][10]

Remerciements

En 1947, Gunnar Björling a remporté le prix de la 'Académie suédoise[11]

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Les membres de l'Académie suédoise.

travaux

  • (SV) Björling Gunnar, Vilande dag, 96 pages, Helsingfors, Daimon, 1922.
  • (SV) Björling Gunnar, Kiri-ra!, Helsinki, Helsingfors: Författarens Förlag, 1930. Récupéré le 10 Novembre 2012.
  • Solgrönt, 1933
  • Fågel badar Snart le vattnen, 1934
  • Att de Bláa Nagel, 1936
  • Le vétérinaire de Där att du, 1938
  • Det oomvända anletet, 1939
  • O finns en dag, 1944
  • Ord och att ej annat, 1945
  • Och med Leker skuggorna le sanden, 1947
  • Vårt kattliv timmar, 1949
  • Angelägenhet, 1949
  • Ett blyertsstreck, 1951
  • Träd står i sina rader, 1952
  • Att i sitt öga, 1954
  • Jord Du, du dag, 1957
  • En Mun main vid, 1958
  • Hund heureux Skenar, 1959
  • dikter, 1959
  • Allt jag vill fait l'aiguille des minutes (Efterlämnade dikter), 1974
  • Jag viskar creuser jord, 1992

Sélection de poèmes

  • (SV) Björling Gunnar, Kosmos Valmiiksi Kirjoitettu: Valitut Runot, 254 pages, Helsinki, Otava, 1972 OCLC 9852538.

aphorismes

notes

bibliographie

  • (SV) Carpelan Bo, Studier i Gunnar Björlings diktning 1922-1933, en Skrifter utgivna av i Svenska Finlande litteratursällskapet, 377 pages, Helsinki, Diss. Helsingfors Universitet, 1960.
  • (SV) Warburton Thomas, Attio år finlandssvensk litteratur, 428 pages, Stockholm, Aube, 1984 OCLC 12314592.
  • (FI) Warburton Thomas, Attio år finlandssvensk litteratur, cf. Bibliographie p. 420-422 index; 429 pages, Helsingfors, H. Schildt, 1984 OCLC 461946864.
  • (SV) Ida Felman, Gunnar Björling: modernisten med eget ett språk (abstrait), Dans Svenska Yle, svenska.yle.fi 2002. Récupéré le 10 Novembre 2012.

« Je Hor dikterna Hjärtats gata, Morgonlöv och ljusning, O Denna morgondagen, På vingslag, Med sommar, Nu är ej död, O jord och att som Luft och chapeau. »

  • (FR) Walter de Gruyter, Oskar Bandle, Lennart Elmevik, Arme à feu Widmark, Les langues nordiques du 20thth siècle, en Les langues nordiques: Un manuel international de l'histoire des langues germaniques du Nord, Volume 22 Handbücher zur Sprach und Kommunikationswissenschaft par Lennart Elmevik, vol. 2, 2005, p. 1661 ISBN 3-11-017149-X.
  • (FR) Henri Béhar, Catherine Dufour, Dada: total du circuit, 770 pages, collection "Les dossiers H" Éditions L'Age d'Homme, 2005, p. 356, 743-770, ISBN 2-8251-1906-7, ISSN ISSN 0339-4654, OCLC 62363769.
  • (SV) Stefan Nygård, Johan Strang, Mellan idéalisme och philosophes analytisk: den moderne filosofin i Sverige och Finlande 1880-1950, en Skrifter utgivna av i Svenska Finlande litteratursällskapet (691), 282 pages, Helsingfors, Stockholm, Bokförlaget Atlantis, 2006 OCLC 122926503.
  • (SV) Jan Arnald, Stol n ° 4 - Anders Olsson, Stockholm, Svenska Akademien, 2011. Récupéré le 11 Novembre, 2012.

« Han påbörjade ett Stort forskningsprojekt den om finlandssvenske Poeten Gunnar Björling, som inte bara den skulle avsätta mäktiga avhandlingen Att Dagen Laisser - Gunnar Björlings poetiska värld (1995) outan också resultera les för redaktörskapet utgivningen av Björlings Skrifter I-V (1995) »

  • (FR) Stefan Nygård (chercheur principal), National et international Ultra (1922) et Quosego (1928): Une histoire culturelle de l'avant-garde dans les pays nordiques (abstrait), Dans Avant-Garde études critiques, nº 28, Amsterdam, Rodopi: Département des cultures du monde, Février 2012, pp. 337-350, ISSN 1387-3008, OCLC 833285836. Récupéré le 3 Juin, 2013.
publication Hôte: Une histoire culturelle de l'avant-garde dans les pays nordiques.
Projet: Contre le grain - intellectuels cosmopolites en Finlande (c. 1880-1935), cf. Page 337
autorités de contrôle VIAF: (FR46859883 · LCCN: (FRn90657434 · ISNI: (FR0000 0000 5326 4043 · GND: (DE11917412X · BNF: (FRcb12469650r (Date)