s
19 708 Pages

Jane Austen
Jane Austen

Jane Austen (Steventon, 16 décembre 1775 - Winchester, 18 juillet 1817) Ce fut un écrivain britannique, figure de proue fiction préromantique et entre les auteurs de la scène littéraire anglaise et le plus célèbre et connu dans le monde entier.

biographie

Jane Austen
Illustration du presbytère en Steventon, de A Memoir de Jane Austen (2e éd. 1871).

Enfance et de l'éducation

fille de prêtre anglican George Austen et Cassandra Leigh, Jane Austen est née le 16 Décembre, 1775 à Steventon, en Hampshire, un petit village dans le sud-est de l'Angleterre. Penultimate de huit enfants, six garçons et deux filles (James, George, Edward, Henry Thomas, Francis William Frank, Charles John, Jane et Cassandra Elizabeth), était particulièrement proche de sa sœur Cassandra (qui, comme l'auteur, ne se marieront pas jamais), avec laquelle une correspondance dense diverti[1] allé pour la plupart détruits.[2]

Jane a passé la première année de sa vie avec un nounou, comme il était d'usage à l'époque. Il a grandi dans un environnement culturel vivant et stimulant; le père a personnellement chargé de son éducation par l'enseignement de la français et les bases de langue italienne et contribué à sa croissance littéraire grâce à une collection de livres qui avait environ cinq cents volumes.[3] en 1783, selon les traditions de la famille, Jane et Cassandra sont allés à Oxford et après Southampton de poursuivre leurs études avec Mme Ann Cawley. à partir de 1785 un 1786 deux sœurs ont assisté à l'École Abbey lecture[4] et ils sont rentrés chez eux en Décembre de cette année.

entre 1787 et 1793 Jane Austen a écrit son œuvres de jeunesse, trois collections, des tons humoristiques ou gothiques, des histoires, des poèmes, des romans et des projets de parodies qui émulés que la littérature ont été écrites pour divertir le petit cercle de connaissances. Toutes les chansons sont en fait consacrées à des amis et la famille à l'exception de Edgar et Emma.[5] Amour et amitié, le plus célèbre œuvres de jeunesse, forme épistolaire est une parodie des contes romantiques; les protagonistes (Laura, Isabel et Marianne) décrivent pour leurs émotions amoureuses avec Forti toni et le décorum violent et le bon sens oubli. Austen traiter à fond cette question quelques années plus tard avec le personnage de Marianne Dashwood Sense and Sensibility.

premiers romans

Jane Austen
Arbre généalogique de la famille Austen.

en Décembre 1795 Austen connaissait Thomas Langlois Lefroy, le neveu de certains voisins Steventon, pour lequel il a commencé à se sentir un attachement; la famille Lefroy pensait que la fille du révérend Austen socialement inadéquat pour les jeunes Tom et a décidé de le retirer de Steventon déjà en Janvier 1796. Compte tenu de la dépendance économique des jeunes par grand-oncle de Lefroy qui a pris soin de ses études pour y faire face une activité juridique, le mariage était si impossible.[6]

Entre 1795 et 1799 Austen a commencé l'écriture de ceux qui deviendraient ses œuvres les plus célèbres: premières impressions, premier projet de Orgueil et préjugés, et Elinor et Marianne qui est devenu Sense and Sensibility. En 1795, il a également travaillé dans un récit épistolaire, Lady Susan, et il a écrit, en fait, son premier roman Elinor et Marianne. en 1796 il a commencé à travailler sur son deuxième roman premières impressions, a pris fin en Août 1797 à l'âge de seulement 21 ans.

Impressionné par les talents littéraires de sa fille, George Austen, la même année, il a contacté un éditeur proposant la publication de premières impressions mais sans obtenir aucun résultat positif.[7] Entre 1797 et 1798 Austen retravaillé Elinor et Marianne éliminant ainsi le style épistolaire, rapprochant le projet final de très Sense and Sensibility. Après la révision a commencé à écrire un nouveau roman qui engagera environ un an, initialement intitulé Susan, puis est devenu Northanger Abbey, satire du roman gothique en vogue à Austen. vendu en 1803 pour £ 10 par Henry Austen à un éditeur, Benjamin Crosby, n'a pas été publié jusqu'à ce que le Austen pas repris les droits 1816.[8]

Bath et Southampton

en Décembre 1800 Le révérend Austen a décidé de quitter et a déménagé à Steventon bain suivi par la famille. Au cours de leur séjour dans la ville, écrit Jane le Watsons, Il a quitté incomplet, et a travaillé avec quelques modifications Susan. Le père d'un bain est mort subitement en 1805, laissant sa femme et ses deux filles dans des conditions financières précaires mais aidé par Edward, James, Henry et Francis Austen.

en 1806 Les trois femmes déplacées à Southampton, son frère Frank, et plus tard, en 1809, à Chawton, un petit village de 'Hampshire à quelques kilomètres de leur lieu d'origine, où son frère Edward a mis à la disposition de sa mère et ses sœurs une maison qu'il possédait.

Chawton

L'éditeur Egerton publié en Janvier 1813 Orgueil et préjugés, dernière révision premières impressions. Le roman a été très bien accueilli immédiatement et déjà en Octobre de la même année, il a été imprimé une deuxième édition. en 1812 Il a commencé à rédiger Mansfield Park, complété et publié en 1814, Il a tous les exemplaires vendus en six mois.[9]

Aussi en 1814, il a commencé à rédiger Emma, conclu en 1815 et publié en Décembre de la même année par John Murray, éditeur connu Londres. Emma a été le dernier roman de Jane Austen publié dans la vie. En fait, son roman dernier et le plus mature, persuasion (Qu'il a écrit en 1815), il a été publié à titre posthume en Décembre 1817 avec Northanger Abbey.

Jane Austen
Le chalet Chawton où Austen a vécu plusieurs années de sa vie, il est maintenant Musée de la Maison de Jane Austen.

en 1816 Austen est devenu très malade. Parmi les différentes hypothèses à l'il est plus admis que Austen avait été frappé par La maladie d'Addison[10][11], incurable à ce moment; en 1817 soeur Cassandra l'a emmenée Winchester, à la recherche des soins appropriés, mais dans cette ville Austen mourut et fut enterré dans la cathédrale. le chalet où il a vécu les dernières années de sa vie et où il est mort, aujourd'hui encore, vous pouvez voir, non loin de la cathédrale,. Dans les derniers mois de vie, il avait continué à écrire à partir de l'écriture Sanditon, un satire sur les progrès et ses conséquences, qui est resté inachevé en raison de l'aggravation de sa maladie. Dans son testament, elle a de quitter tout ce qu'il avait à sa sœur et la somme de £ 50 à son frère.[12]

Ses romans ont été publiés de façon anonyme, tout simplement avec des allégations telles que « par Lady » ou « par l'auteur de Sense and Sensibility. » Bien que dans certains milieux aristocrates était connu le nom de l'auteur, que la publication posthume de Northanger Abbey et persuasion Frère Henry a révélé le nom de l'auteur au public.

Dans la vie Jane n'a jamais quitté sa famille et est mort célibataire comme sa sœur; après sa mort, sa sœur Cassandra, et plus tard, les frères et leurs descendants, ont détruit la plupart des lettres et des documents privés qui avaient appartenu.[2] Le petit-fils J. E. Austen-Leigh a écrit un biographie, A Memoir de Jane Austen, publié en 1869; Austen en elle est présentée comme un spécimen Mademoiselle, tirés de la vie domestique et dédiée à qu'incidemment littérature[13].

thèmes

Tout en vivant dans la période de guerres napoléoniennes, Austen aborde jamais dans ses romans les événements de guerre. Les milices de passage sont l'arrière-plan des événements de sa plus chère: les cercles restreints de la province, les histoires d'amour et de la vie de tous les jours.[14] avec ironie et de l'esprit[15] Il illustre les personnages qui habitent la campagne anglaise et affectant le rêve de double bonheur de ses héroïnes. Les femmes sont le noyau fondamental de chaque roman de Jane Austen « l'un des premiers écrivains à consacrer l'ensemble de ses travaux à l'analyse du féminin »[16] ou, selon les termes de Virginia Woolf, « L'artiste le plus parfait parmi les femmes. »[17]

Mais l'ironie de Jane Austen n'a pas épargné même ses héroïnes, dont décrit de façon implacable ses forces et ses faiblesses. Grâce à quelques barres lecteur sarcastique encadrant les personnages sans avoir besoin de longues dissertations. Les femmes doivent posséder des vertus telles que la modération et le bon sens qui gagnent sur la spontanéité et la passion, comme en témoigne le sort différent qu'Austen raisonnable soumis à Elinor et Marianne impétueuse Sense and Sensibility. Le timide de Fanny Price Mansfield Park et soumis Anne Elliot persuasion attendre patiemment leur moment l'amour conquérant. mais même Elizabeth Bennet avec ses préjugés, le rêveur gâté Emma Woodhouse et Catherine Morland mûre et de comprendre l'importance de la réflexion[18] venir, toujours présent, le mariage désiré.

La vie quotidienne devient un important sujet narratif: les habitudes, les lieux et les classes sociales sont essentielles pour la conduite des événements. Les paysages affectent les polices, la campagne privée est opposée à la ville corrompue et son peuple contre lequel l'auteur prend parti.[14] L'égoïsme des riches (la Ferrars, Bertram) et la cupidité des nobles (Elliot, Lady Catherine de Brough) sont les obstacles à surmonter pour atteindre le bonheur.

style

« Alors, » elle a observé Elizabeth, « son concept de femme instruite Il doit inclure la capacité hors du commun ".

« Exactement, la capacité hors du commun. »

"Oh, bien sûr!" exclamé son [Darcy fidèle] partisan [Caroline Bingley]; « Vous ne pouvez pas vraiment estimer une personne éduquée qui ne dépasse pas la moyenne Une femme doit apprendre en arrière-plan de la musique, le chant, le dessin, la danse et les langues modernes, pour mériter cet attribut;. Et en plus de tout cela, il doit avoir une certaine chose en apparence et l'allure, le ton de la voix, de la manière d'expression et de parler, ou l'adjectif sera gagné que la moitié ".

« Il doit posséder tout cela », at-il ajouté Darcy, « et tout cela devrait néanmoins se joindre à quelque chose de plus important, le résultat d'un raffinement spirituel provenant de nombreuses lectures. »

« Sans surprise, plus je crois que vous savez que cinq ou six femmes instruites. Je me demande, si jamais, qui sait même. »

Orgueil et préjugés, Chapitre 8.[19]

Le austeniana d'écriture présente quelques scènes de digressions narratives et descriptives, mais se caractérise par des dialogues que l'auteur fait la discours direct, avec style épistolaire et discours indirect libre.
Ce dernier, mélangeant le discours direct avec la médiation de narrateur, il est utile de faire l'auteur, dans une ironie ou dramatique, les pensées et les paroles des protagonistes.[20]

« Le portrait! Cette ardeur avait montré sur l'image! Et la charade! Et une centaine d'autres circonstances ... comment avait semblé clairement Harriet! Bien sûr, la charade, avec son « esprit prêt » mais ses « yeux tendres ... »: en fait, ne convenait pas à l'un ou l'autre; Ce fut un coup de tête sans goût ni la vérité. Qui pourrait trouver leur chemin dans cette folie? »

(Emma Woodhouse, chapitre 26, Emma)

L'absence de verbes « dire » et « penser » dans un lien entre le narrateur et le personnage, donner l'impression au lecteur d'être dans l'esprit des protagonistes. Jane Austen utilise largement cette technique pour illustrer l'arrière-plan des personnages.
Dans l'usage de la parole directe, Austen donne à chaque caractère des traits distinctifs qui rendent reconnaissable par ses paroles. Par exemple, l'amiral Croft dans persuasion Il est reconnaissable par argot Naval et M. Woodhouse Emma par sa langue perpétuellement hypocondriaque.

« » Il est très gentil de votre part, Monsieur Knightley, sortir à cette heure tardive pour nous faire une visite. Je crains que cela a été pour vous un camminataccia. "
«Pas du tout, monsieur C'est une belle nuit de pleine lune, et si doux que je dois retirer de votre grand feu. »
« Mais vous l'avez trouvé umidissima et fangosissima. J'espère que vous ne vous prenez un frisson. »
« Muddy, monsieur! Mais regardez mes chaussures. Il y a un croquis. » »

(M. Knightley et M. Woodhouse, chapitre 1, Emma)

Les dialogues sont généralement composés de périodes très courtes et badinage sont rapides et incisifs. En ce sens, sont des conversations particulièrement pertinentes entre Elizabeth et Darcy en Orgueil et préjugés.

travaux

Chronologie des œuvres

romans

  • Sense and Sensibility (Sense and Sensibility, 1811)
  • Orgueil et préjugés (Orgueil et préjugés, 1813)
  • Mansfield Park (Mansfield Park, 1814)
  • Emma (Emma, 1815)
  • Northanger Abbey (Northanger Abbey, 1803 - publié à titre posthume en 1818)
  • persuasion (persuasion, 1818 - à titre posthume)[21]

histoires

D'autres œuvres

  • Sir Charles Grandison (1793, 1800)
  • Conception d'un roman (1815)
  • poèmes
  • prières
  • courrier
Jane Austen
Page Titre de collection de 1906

Juvenilia - Premier volume (1787-1790)

  • Frédéric et Elfride
  • Jack et Alice
  • Edgar et Emma
  • Henry et Eliza
  • Les aventures de M. Harley
  • Sir William Mountague
  • Les souvenirs de M. Clifford
  • La belle Cassandra
  • Amelia Webster
  • la visite
  • le mystère
  • Les Trois Sœurs
  • A Mlle Jane Austen Anna Elizabeth:
    • Un fragment - écrit à leur inculquer la pratique de la vertu
    • Une excellente description des différents effets de différents esprits de sentiment
    • Le curé généreux
  • Ode à la piété

Juvenilia - Deuxième volume (1790-1792)

  • Amour et amitié
  • Lesley Castle
  • L'histoire de l'Angleterre
  • Collection de lettres
  • A Mlle Fanny Catherine Austen:
    • le philosophe
    • Le premier acte d'une pièce
    • Lettre de Miss
    • Un voyage au Pays de Galles
    • histoire

Juvenilia - Troisième volume (1792-1793)

  • Evelyn
  • Catharine ou à l'arbre

culture Influences

Le travail de Jane Austen a été une source d'inspiration pour les écrivains et les directeurs et, dans plus de deux siècles après sa mort, sa popularité est encore très élevé.[22] Outre les innombrables essais sur sa production littéraire, est observable une « renaissance » plus populaire 90 ans dans lequel elles ont été produites des dizaines de films à succès pour le cinéma et la télévision, au point que Vanity Fair en 1996, il écrit[23]:

(FR)

« L'écrivain le plus chaud dans le show business n'est pas John Grisham ou Michael Crichton, mais Jane Austen '

(IT)

« L'auteur du spectacle de mode ne sont pas John Grisham ou Michael Crichton, mais Jane Austen '

(Vanity Fair, 1996)

cinéma

Jane Austen
Anne Hathaway a joué le rôle de Jane Austen dans Becoming Jane.
  • Jane Austen à Manhattan Il est un film de James Ivory la 1980 qui raconte les aventures de deux compagnies de théâtre rivaux New-York du mal à mettre les premiers travaux d'Austen sur scène.
  • En 2007, il a été tourné sur le film The Jane Austen Book Club: Le fil est un club littéraire où chaque mois est discuté d'un roman Austen.
  • Austenland est un film la 2013 réalisé par Jerusha Hess, sur la base du nouveau Austenland Shannon Hale. Le personnage principal, Jane Hayes, est une fille de New York caractère obsédé M. Darcy et insatisfaits de leur vie amoureuse qui décide d'acheter un voyage à Royaume-Uni dans une station de thème de Jane Austen à la recherche du parfait gentleman.

Orgueil et préjugés

Sense and Sensibility

Mansfield Park

Emma

  • Emma la 1948 dirigé par Michael Barry.
  • Emma la 1996 réalisé par Douglas McGrath, avec Gwyneth Paltrow et Jeremy Northam.
  • le film Clueless 1995, inspiré en partie au travail de Austen.

persuasion

  • persuasion Direct depuis 1995 Roger Michell, Amanda Root et Ciaran Hinds.Initialement conçu comme un film de télévision a ensuite été distribué par Sony Pictures Classics.[26]

Lady Susan

  • L'amour et la tromperie la 2016 réalisé par whit Stillman, avec Kate Beckinsale et Chloë Sevigny. Le film est inspiré moins de travail Lady Susan Jane Austen.

télévision

  • Mlle Austen Regrets est un téléfilms, starring Olivia Williams, produit par BBC en 2007, qui narre les dernières années de la vie de l'auteur. en États-Unis Il a été transmis dans la série The Complete Jane Austen: La série reprend les films de télévision basés sur les œuvres de Jane Austen.
Jane Austen
Olivia Williams a joué le rôle de Jane Austen dans "Mlle Austen Regrets"

Orgueil et préjugés

  • Orgueil et préjugés téléfilm 1938, écrit par Michael Barry, avec Lewis et Andrew Curigwen Osborn.
  • Orgueil et préjugés série télévisée la 1952, dirigé par Campbell avec Logan et Daphne Slater Peter Cushing.
  • Orgueil et préjugés scénarisé TV en langue italienne la 1957, réalisé par Daniele D'Anza avec Virna Lisi et Franco Volpi.
  • Orgueil et préjugés Série TV 1958 écrit par Cedric Wallis avec Jane Downs et Alan Badel.
  • De Vier dochters Bennet adaptation allemand la 1961, réalisé par Cedric Wallis et Lo Van Hensbergen.
  • Orgueil et préjugés Série TV 1967, réalisé par Joan Craft avec Celia Bannerman et Lewis Fiander.
  • Orgueil et préjugés Série TV 1980, dirigé par Cyril Coke avec Elizabeth Garvie et David Rintoul.
  • Orgueil et préjugés Série TV 1995, réalisé par Simon Langton et écrit par Andrew Davies, avec Jennifer Ehle et Colin Firth.
  • fierté préjudice film 2005, réalisé par Joe Wright avec Keira Knightley et Matthew Macfadyen.
  • Lost in Austen Série TV 2008, réalisé par Dan Zeff avec Gemma Arterton et Elliot Cowan. adaptation imaginative du roman.

Sense and Sensibility

  • Sense and Sensibility Série TV 1971, dirigé par David Giles avec Joanna David et Ciaran Madden.
  • Sense and Sensibility Série TV 1981, dirigé par Rodney Bennett avec Irene Richard et Tracey Childs.
  • Sense and Sensibility Série TV 2008, réalisé par John Alexander et écrit par Andrew Davies, avec Hattie Morahan et Charity Wakefield.

Mansfield Park

  • Mansfield Park Série TV 1983, réalisé par David Giles Sylvestra Le Touzel, Nicholas Farrell et Anna Massey.
  • Mansfield Park téléfilm 2008, réalisé par Iain B. MacDonald avec Billie Piper.

Emma

Northanger Abbey

  • Northanger Abbey téléfilm 1986, réalisé par Giles Foster et mettant en vedette Katharine Schlesinger Peter Firth.
  • Northanger Abbey Série TV 2007, réalisé par Jon Jones et écrit par Andrew Davies avec Felicity Jones et JJ Champ.

persuasion

  • persuasion Série TV 1960 dirigé par Campbell Logan, Daphne Slater et Paul Daneman.
  • persuasion Série TV 1971, réalisé par Julian Mitchell Ann Firbank et Bryan Marshall.
  • persuasion téléfilm 1995, réalisé par Roger Michell Amanda Root et Ciaran Hinds. Initialement conçu comme un film de télévision a ensuite été distribué par Sony Pictures Classics.
  • persuasion Série TV 2007, réalisé par Adrian Shergold, avec Sally Hawkins et Rupert Penry-Jones.

théâtre

  • Impression première, musical Broadway la 1935 adapté de Orgueil et préjugés;
  • JANE, la comédie musicale, spectacle de 2006 basé sur la vie de l'auteur, réalisé par Geetika Lizardi.[27]

littérature

  • les Janeites Il est un conte de Rudyard Kipling publié dans la collection Débits et crédits la 1926. Il raconte l'histoire d'un groupe de militaires de Première Guerre mondiale Les fans de romans de Jane Austen.
  • Comment trouver l'homme droit selon Jane Austen est un essai par Lauren Henderson, étudier les héroïnes des romans de Jane Austen, élaborer un code de conduite pour les relations de couple.[28]
  • En 2008, il a été publié en Italie le roman James Syrie, The Lost Diary de Jane Austen, qui raconte l'histoire d'une histoire d'amour imaginaire entre l'écrivain et M. Ashford, un personnage inspiré par les héros des personnages principaux de romans de Jane Austen.[29]
  • Orgasme et Préjugés. Le sexe perdu Jane Austen Arielle Eckstut est un roman. L'auteur écrit des scènes érotiques à l'origine dans les romans de Austen, mais censurées par sa sœur Cassandra.[30]
  • La jeune fille qui voulait être Jane Austen est un roman pour enfants Polly Shulman a publié en Italie en 2007. Il raconte l'histoire d'amour de deux amis, Julia et Ashleigh, avec une grande passion pour Austen. L'Ashleigh excentrique, pris par l'enthousiasme, commencent à croire l'héroïne Orgueil et préjugés.[31]

Orgueil et préjugés

  • L'auteur Pamela Aidan a publié une trilogie, vient de Orgueil et préjugés, qui présente l'histoire du point de vue de M. Darcy. Les romans sont publiés par le thé. « Pour l'orgueil ou l'amour. Un roman de Fitzwilliam Darcy, Gentleman », « entre le devoir et le désir. Un roman de Fitzwilliam Darcy, Gentleman » et « Ce qui reste. Un roman Fitzwilliam Darcy, Gentleman ».
  • L'écrivain américain Carrie Bebris est l'auteur de quatre romans de mystère (Fierté et prévoyance[32], Suspicion et sentiment[33], Les nuances de Pemberley[34], L'énigme de Mansfield Park[35]) Qui sont basées sur M. et Mme Darcy. dans les quatre suite, Darcy et Elizabeth se rencontrent les protagonistes d'autres romans Austen.
  • L'indépendance de Miss Bennet (2008) Colleen McCullough Mary Bennet raconte la vie, unique parmi les sœurs Bennet ne pas se marier, après la mort de sa mère.[36]
  • En 2009, il a été publié Orgueil et préjugés et zombies, roman Seth Grahame-Smith qui combine le texte des éléments Austen du genre horreur.[37]
  • En 2013, il a été publié par Marvel (Panini Comics), une version de bande dessinée de Pride and Prejudice inspiré du roman original de Nancy Butler et Hugo Petrus.

notes

  1. ^ Pietro Citati, Un chapeau de velours noir, en la République, 21 mai 1992. Récupéré le 6 Janvier, 2011.
  2. ^ à b Roberto Bertinetti, Sense and Sensibility, que Dame noire du désir de Jane Austen, en le Messager. Récupéré le 6 Janvier, 2010.
  3. ^ Poplawski, p. 67.
  4. ^ Austen, De Zordo, p. 16.
  5. ^ Austen, Ierolli, p. 5.
  6. ^ Austen, Mazzucco, p. 5.
  7. ^ Poplawski, p. 11.
  8. ^ Poplawski, p. 19.
  9. ^ Poplawski, p. 18.
  10. ^ Natalia Aspesi, Pas de sexe pour tante Jane, en la République, 23 juillet 1989. Récupéré le 6 Janvier, 2010.
  11. ^ Après près de deux siècles découvertes provoque la mort de Jane Austen, en ASCA.it, 3 décembre 2009. Récupéré le 6 Janvier, 2010.
  12. ^ Jane Austen, Shakespeare, Francis Bacon, Sir Francis Drake: veut en ligne, blitzquotidiano.it. Récupéré le 11 Mars, 2014.
  13. ^ Austen Leigh.
  14. ^ à b Giusti, p. 31.
  15. ^ Divers auteurs, Garzanti Encyclopédie de la littérature, Garzanti 2007.
  16. ^ bertinetti, p. 132.
  17. ^ Woolf, p. 124.
  18. ^ Lara, p. 144.
  19. ^ Jane Austen, Orgueil et préjugés, traduit par Maria Luisa Castellani Agosti, Rizzoli Bibliothèque universelle, 2010 ISBN 978-88-17-01154-9.
  20. ^ Franca Gavino Olivieri, lectures Les lecteurs, Principauté.
  21. ^ Index des romans canoniques, jausten.it. Récupéré le 01/06/2010.
  22. ^ Harman.
  23. ^ (FR) Austen comme Hot Property, worldmags.com. Récupéré le 7 Janvier, 2011.
  24. ^ Giovanna Grassi, Mon mariage indien, tout rire, en Le Corriere della Sera, 7 décembre 2004. Récupéré le 7 Janvier, 2011 (Déposé par 'URL d'origine pré 01/01/2016).
  25. ^ (FR) Orgueil et préjugés, jasna.org. Récupéré le 01/07/2011.
  26. ^ Scénariste destinées. Jane Austen et le cinéma: la raison d'une relation profonde, jane-austen.it. Récupéré le 01/07/2011.
  27. ^ (FR) Geetika Lizardi, scriptfactory.co.uk. Récupéré le 01/07/2011.
  28. ^ Lauren Henderson, Comment trouver l'homme droit selon Jane Austen, La tortue, 2006 ISBN 978-88-7738-440-9.
  29. ^ Syrie James, The Lost Diary de Jane Austen, Edizioni Piemme, 2008 ISBN 978-88-566-1257-8.
  30. ^ Arielle Eckstut, Orgasme et Préjugés. Le sexe perdu Jane Austen, Newton Compton, 2006 ISBN 978-88-541-0730-4.
  31. ^ Polly Shulman, La jeune fille qui voulait être Jane Austen, Fabbri Editori, 2007 ISBN 978-88-451-4210-9.
  32. ^ Carrie Bebris, Fierté et prévoyance, TEA, 2007 ISBN 978-88-502-1280-4.
  33. ^ Carrie Bebris, Suspicion et sentiment, TEA, 2008 ISBN 978-88-502-1511-9.
  34. ^ Carrie Bebris, Les nuances de Pemberley, TEA, 2009 ISBN 978-88-502-1721-2.
  35. ^ Carrie Bebris, L'énigme de Mansfield Park, TEA, 2009 ISBN 978-88-502-2029-8.
  36. ^ Colleen McCullough, L'indépendance de Miss Bennet, Rizzoli, 2008 ISBN 978-88-17-02729-8.
  37. ^ Seth Grahame-Smith, Orgueil et préjugés et zombies, Nord, 2009 ISBN 978-88-429-1644-4.

bibliographie

  • Jane Austen, persuasion, par Ornella De Zordo, 2e édition, Rome, Newton Compton Editori, 2007 ISBN 978-88-8183-472-3.
  • Jane Austen, œuvres de jeunesse, par Giuseppe Ierolli 2009.
  • Jane Austen, Sir Charles Grandison, édité par Beatrice Battaglia, Rome, Editori Riuniti, 1980 ISBN 978-88-359-9022-2.
  • (FR) Jane Austen, Northanger Abbey, New-York; Philadelphie, Holby, 1906.
  • J.E. Austen-Leigh, Je me souviens Jane Austen, Palerme, Sellerio, 1992 ISBN 88-389-0840-0.
  • Jane Austen, Orgueil et préjugés, édité par Melania G. Mazzucco, 7ème édition, Milan, Rizzoli, 2010 ISBN 978-88-17-01154-9.
  • Romina Angelici, Jane Austen. Femme et écrivain, Rome, fleur-ed, 2017, ISBN 978-88-97815-94-5 papier, ebook ISBN 978-88-97815-93-8
  • Beatrice Battaglia, La vieille fille analphabète. Parodie et Irony dans les romans de Jane Austen, Napoli, Liguori Editore, 2009.
  • Beatrice Battaglia, (ed), Jane Austen Aujourd'hui et hier, Ravenne, Longo, 2002.
  • Beatrice Battaglia Diego Saglia (eds), Redessinant Austen. Voyages à Austenland Pittoresque, Napoli, Liguori, 2004.
  • Mara Barbuni, Les maisons de Jane Austen, Rome, fleur-ed, 2017, ISBN 978-88-97815-88-4 papier, ebook ISBN 978-88-97815-87-7
  • Roberto Bertinetti, Portraits dames: essai sur Jane Austen, Milan, Jaca Book, 1987 ISBN 88-16-95026-9.
  • Laura M. Giusti, Littérature anglaise, Hoepli, 2002 ISBN 88-483-0250-5.
  • Claire Harman, Fame Jane, Picador, 2011 ISBN 0-312-68065-1.
  • Giuseppe Ierolli, Jane Austen est dit, Utelibri, 2012, ISBN 978-88-6736-015-4.
  • Maria Pia Lara, Intrecci morale. récits féministes de la sphère publique, Rome, Armando Editore, 2003 ISBN 88-8358-454-6.
  • Paul Poplawski, A Jane Austen Encyclopédie, Westport, Greenwood Press, 1998 ISBN 0-313-30017-8.
  • Paola Partenza, regarder et raconter des histoires. Quatre exemples de l'écriture des femmes. Wollstonecraft, Hays, Austen, Gaskell, 2008, Carocci, Rome, ISBN 978-88-430-4660-7
  • Virginia Woolf, Les femmes et l'écriture, Baldini Castoldi Dalai, 2003 ISBN 88-7738-396-8.
  • Francesco Marroni et Gloria Lauri-Lucente (dir.), Emma de Jane Austen. Revisitations et Contextes critiques, Rome, Arachné, 2011.ISBN 978-88-548-4282-3
  • Cinzia Giorgio, Fierté pas Prejudice. Jane Austen Filles, Editions En face, collier Mulieres, vol. 1, Rome, 2013, ISBN 978-88-97565-16-1.

D'autres projets

  • Il contribue à Wikisource Wiktionnaire: Il contient une page dédiée à Jane Austen
  • Il contribue à Wikisource Wiktionnaire: Il contient une page en anglais dédié à Jane Austen
  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Jane Austen
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Jane Austen

liens externes

biographie

E-Book

autorités de contrôle VIAF: (FR102333412 · LCCN: (FRn79032879 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 017136 · ISNI: (FR0000 0001 2283 635x · GND: (DE118505173 · BNF: (FRcb118896036 (Date) · ULAN: (FR500249665 · NLA: (FR35010277 · BAV: ADV10179859 · LCRE: cnp00543008