s
19 708 Pages

Arthur Machen
Arthur Machen

Arthur Machen (Caerleon-on-Usk, 3 mars 1863 - Beaconsfield, 15 décembre 1947) Il était écrivain Gallois, connu pour ses histoires d'horreur, le fantastique et le surnaturel[1]. Il est également connu pour aider à créer le mythe de Anges de Mons, un groupe légendaire des anges qui aiderait l'armée britannique pendant la Bataille de Mons, en Première Guerre mondiale.

Arthur Machen
signature

Vie et œuvre

œuvres de l'enfance et au début du

Arthur Machen
Le lieu de naissance de l'écrivain

Né Arthur Llewelyn Jones, en Caerleon, en Monmouthshire, Machen a passé son enfance dans cette région riche en références de charme et historiques qui ont profondément influencé sa sensibilité et par la suite son art. Quelques années après sa naissance, afin de mettre la main sur un héritage, le père, le pasteur anglican, Il a pris le nom de sa femme, Machen, changeant légalement le nom de famille Jones-Machen[1].

Arthur Machen
L'ancienne résidence du recteur de Llanddewi Fach, où Arthur Machen a passé son enfance

À l'âge de onze Machen est allé Cathédrale Hereford école où il a reçu une éducation classique qui a contribué à alimenter son amour pour l'antiquité déjà commencé. La pauvreté de sa famille l'a empêché d'aller à l'université et est allé à Machen Londres où il a fait valoir sans succès les examens pour être admis à la profession médicale. Machen cependant prouvé leur qualité littéraire et 1881 Il a publié le long poème Eleusinia, qui a laissé influencer par certains éléments fascinants de soi-disant mystères d'Eleusis.

De retour à Londres, il a vécu dans la pauvreté relative en travaillant comme journaliste, la typographie utilisée et tuteur, en continuant son temps libre un romancier, que beaucoup de longues promenades dans cette période a souffert à travers la ville.

Mariage et œuvres de maturité

en 1884 publié son deuxième ouvrage, la pastiche L'anatomie du tabac (L'anatomie du tabac), Et il a obtenu un emploi permanent à l'éditeur et libraire George Redway comme archiviste et rédacteur en chef adjoint. Sa nouvelle position a également acheté d'autres œuvres, principalement en tant que traducteur du vieux français, y compris L'Heptaméron de Marguerite de Navarre, Le Moyen de parvenir de Béroalde de Verville et Les Mémoires de Giacomo Casanova (Mémoires de Casanova). Les traductions Machen est rapidement devenu un modèle pour les autres jeunes traducteurs, en raison de leur style brillant et leur langue dans le journal d'origine. en 1887 Machen a épousé Amy Hogg, professeur de musique décontractée avec une passion pour le théâtre et de nombreuses connaissances de l'intérieur cercles littéraires bohème Londres. Amy a présenté son mari Arthur Edward Waite, qui allait devenir plus tard l'un des amis les plus proches avec Machen Matthew Phipps Shiel et Edgar Jepson. Après son mariage, Machen une certaine stabilité économique atteint et en vertu de ses nouvelles œuvres est grâce à une petite pension de famille dans Écosse et il avait beaucoup plus de temps à consacrer à l'activité littéraire.

autour 1890 Machen a commencé à écrire des histoires pour certains profondément influencé par les magazines Robert Louis Stevenson, très en vogue à l'époque: certains de ces magazines avaient comme sujets presque exclusivement la fantaisie et l'horreur. Il suffit de travailler avec l'un de ces magazines a conduit à la naissance de son premier grand succès, Le Grand Dieu Pan (Le Grand Dieu Pan), Publié dans 1894 par John Lane Série keynotes, un magazine qui a donné la parole au mouvement esthétique naissante. Le roman a été Machen profondément critiquée pour son contenu sexuel et les éléments horribles, et aussi bien vendu grâce à ce feu critique. Machen a écrit plus tard Les Trois Imposteurs (en 1895) Une nouvelle base de sull'espediente narrative à tisser différentes histoires sur fond d'un fil conducteur. Le roman est considéré comme probablement le meilleur travail de Machen, cependant, à la suite du scandale qui a balayé Oscar Wilde la même année, pour Machen, il est devenu de plus en plus difficile de trouver des éditeurs, à cause de son passé comme un écrivain décadent. Malgré cela, il a écrit quelques-unes de ses meilleures œuvres, y compris La colline des rêves (La colline des rêves) hiéroglyphes (hiéroglyphes) Un fragment de la vie (Un fragment de la vie) Les Blancs (les blancs) et quelques histoires qui ont été recueillies dans l'anthologie Ornements en Jade (ornements de jade).

La période théâtrale et le second mariage

Arthur Machen
La Chambre des âmes (London, Richards Grant, 1906), avec une couverture conçue par Sidney Sime

en 1899 Amy est mort d'un cancer après une longue maladie: la perte a eu un effet terrible sur les nerfs Machen, qui a récupéré que peu à peu vers la fin de l'année suivante grâce aussi à mon ami A. E. Waite qui était très proche. Il était sur les conseils de Waite Machen avant de rejoindre le groupe ésotérique Ordre Hermétique de l'Aube d'or puis la compagnie d'acteurs de Voyage Frank Benson en 1901. Ses voyages avec la compagnie amenés 1903 un second mariage avec Dorothie Purefoy Hudleston. Machen a trouvé un éditeur 1902 pour hiéroglyphes, analyse de la nature de la littérature dans laquelle il a conclu la nécessité de mettre le joueur de l'extase esthétique. en 1906 carrière littéraire a prospéré à nouveau avec le livre de Machen La Chambre des âmes qui a recueilli ses meilleures œuvres. En outre, il a publié un ouvrage satirique, Dr Stiggins - Ses vues et principes, Fondamentalement, il considère son témoignage moins de succès. Machen était également intéressé par les mythes de Saint Graal et Re Artu, d'arriver à publier certaines études l'Académie de Lord Alfred Douglas. Certaines de ces théories, y compris que le Graal était simplement le résultat de mauvaises traductions et la corruption dans la transmission au début des rituels chrétiens étaient derrière Secret Glory, écrit peu de temps avant La colline des rêves (1907), Le chef-d'œuvre de la Machen. Dans les années suivantes Machen a poursuivi ses activités en tant qu'acteur et journaliste, en dépit des problèmes économiques croissants en raison de l'épuisement des revenus de l'Ecosse.

La Première Guerre mondiale

en 1910 Machen a accepté un emploi permanent en tant que journaliste au 'Nouvelles du soir de Alfred Harmsworth à Londres. en Février 1912 Il est né un fils, Hilary, suivi de sa fille Janet dans 1917. Au début de la guerre en 1914 Il a été envoyé comme correspondant de guerre et retourna à nouveau à la célébrité avec les épisodes de « chronique » le Bowman et Anges de Mons. Il a également publié une série d'histoires, dont beaucoup propagande, y compris Le Grand Retour (1915) et la Terreur (1917), Ainsi que d'une série d'articles autobiographiques plus tard recueillis dans l'anthologie Loin de choses.

L'argent gagné de Machen avec un journaliste (qui n'aimait pas beaucoup), lui a permis de se déplacer au bois de Saint-Jean, dans une vieille maison, dans 1919: La maison est devenue un lieu de rencontres littéraires et artistiques avec des personnages comme le peintre Auguste Edwin John, Wyndham Lewis et Jerome K. Jerome. Le rejet de Machen par 'Nouvelles du soir en 1921 causé quelques problèmes financiers, mais il a été une libération pour lui: Machen était un personnage très respecté et un auteur recherché des études et des essais jusqu'à ce que la vingtaine d'années.

Arthur Machen
édition des États-Unis Secret Glory (New York: Knopf, 1922), appartenant à la série que l'éditeur Alfred A. Knopf auteur britannique a consacré la vingtaine d'années

les Twenties

en 1922 la fortune littéraire de Machen a réalisé un nouveau succès avec la publication de Secret Glory et Far Off Things, en plus de la nouvelle édition de Casanova, La Chambre des âmes et La colline des rêves. Les travaux de Machen ont également été publiés et appréciés Amérique, dont ils sont les éditeurs grâce à de nombreuses demandes Vincent Starrett, James Branch Cabell et Carl Van Vechten. L'apogée de son succès était en 1923, quand ils ont été publiés anthologie complète de ses œuvres et une deuxième collection d'écrits autobiographiques, Les choses Proche et. Le dernier volume, Le London Adventure, Il a été publié dans 1924.

Les dernières années

en 1926 Machen a eu la chance de manquer à nouveau: il a continué à publier des anthologies de ses premières œuvres, produisant des essais et des articles pour de nombreux magazines, ne consacrent pas beaucoup au récit. en 1927 a été embauché pour les sélections éditoriales de Ernest Benn, avec qui il a travaillé jusqu'à 1933. en 1929 Machen et sa famille ont déménagé de Londres à Amersham, en Buckinghamshire, en raison de nouveaux problèmes économiques. en 1932 Il est entré dans la liste civile et a bénéficié d'une pension sociale pour les mérites littéraires de cent livre, mais la perte d'emplois à Benns un an plus tard, n'a pas amélioré la situation. D'autres anthologies d'œuvres plus courtes ont été publiés dans Machen une trentaine d'années, notamment grâce à John Gawsworth, qui doit aussi avoir une biographie de Machen, la production 2005.

Les difficultés économiques de Machen ne fut achevée qu'en 1943 à l'occasion de son quatre-vingtième anniversaire, quand il a été ajouté à une liste de personnalités littéraires importantes dont max Beerbohm, T.S. Eliot, Bernard Shaw, Walter de la Mare, Algernon Blackwood et John Masefield. Le produit de cette initiative lui a permis de vivre heureux ses dernières années, jusqu'à ce que 1947 quand il est mort.

Le Grand Dieu Pan

Arthur Machen
Nymphes et satyres (1873), peint William-Adolphe Bouguereau
(FR)

« [...] est l'une des meilleures histoires d'horreur jamais écrits. Peut-être le meilleur dans la langue Inglese.[2] »

(IT)

« [...] il est l'un des plus importants histoires d'horreur jamais écrits. Peut-être le meilleur anglais. »

(Stephen king)

publié en 1890, le roman a été révisé et réédité avec quelques pièces rapportées dans 1894. Le roman a été l'un des nombreux à cette époque utilisaient Dieu casserole comme symbole de la puissance de la nature et la paganisme: L'histoire, situé dans Pays de Galles, Il raconte l'histoire d'une femme dont l'esprit est détruite par une expérience scientifique dans le but de vous mettre en contact avec Dieu casserole; ans plus tard, la jeune Helen Vaughan fait son apparition dans la société londonienne laissant derrière lui une traînée de cœurs brisés et les suicides d'amour. Ceci est le résultat de la fusion entre le dieu Pan, aussi appelé Nodens, et la femme d'expérience. Le travail a été salué par Howard Phillips Lovecraft dans son essai critique Horreur Supernatural dans la littérature (1926). L 'Encylopedia of Science Fiction (1993) Considère lieu le roman Machen essai modeste. Dans tous les cas, le travail a influencé les histoires L'horreur Dunwich lovecraft et Ghost Story de Peter Straub.

traductions italiennes des œuvres

  • La poussière mortelle, traduction de Marie Odazio, Rome, Edizioni Del Bosco, 1972 SBN IT \ ICCU \ PUV \ 1034399. Il contient: joint l'histoire des Noirs; La lumière intérieure; La poussière mortelle.
  • La pyramide de feu, édité par Jorge Luis Borges; traduit par Adriana Crespi, Parme, F. M. Ricci, 1977 SBN IT \ ICCU \ SBL \ 0241090. Il contient: Le roman noir Seal; Le roman de poudre blanche; La pyramide de feu.
  • Les trois imposteurs, traduction de Roberta Rambelli, Rome, Fanucci, 1977 ISBN 88-347-0204-2. Il contient: La lumière intérieure; trois imposteurs Adventures; L'aventure de Golden Tibère; Le Long Lost Brother - joint l'histoire des Noirs; La réunion sur le trottoir - Histoire de la vallée sombre; La réunion dans le bar privé; L'imagination décorative - L'histoire de la Vierge de Nuremberg; Le reclus Bayswater - L'histoire de la poudre blanche; Un incident étrange dans Clerkenwell - L'histoire des lunettes jeunes; L'aventure dans la maison déserte; La main rouge; La pyramide étincelante.
  • Le grand dieu Pan et autres histoires surnaturelles, par Giuseppe Lippi, Milan, Arnoldo Mondadori Editore, 1982 SBN IT \ ICCU \ MOD \ 0126418. Il contient: Le Grand Dieu Pan; La lumière intérieure; L'histoire du Black Seal; L'histoire de la poudre blanche; Les créatures blanches; archers; Le grand retour; la terreur.
  • L'aventure basée à Londres, ou l'art de la déambulation, traduction de Franco Basso et Stefano Giusti, Milan, Tranchida, 1986, 1998 ISBN 88-85685-15-3, SBN IT \ ICCU \ IFC \ 0381721.
  • la terreur, traduction de Marialivia Serini, présentation par Oreste del Buono, Naples-Rome, theoria, 1986 SBN IT \ ICCU \ BRI \ 0004924.
  • Les créatures de la terre, Traduction Donatella Sant'Elia, Rome, Fanucci, 1987 ISBN 88-347-0040-6.
  • La colline des rêves, par Claudio De Nardi, Trento, Editeur Reverdito, 1988 ISBN 88-342-0223-6. Nouvelle édition avec une introduction du même Machen, inédit en Italie, et les contributions Gianfranco de Turris et Claudio De Nardi, l'examen de la traduction de Giuseppe Aguanno, Palerme, le palindrome, 2017, ISBN 978-88-98447-31- 2.
  • Au-delà du seuil, par Franco Basso, Milan, Tranchida, 1993 ISBN 88-8003-025-6. Il contient: L'Arbre de Vie; le touranien; Le jardin de roses; la cérémonie; La retraite des soldats; Des enfants heureux; Une chambre confortable; Le Drake tambour; Au-delà du seuil.
  • Le Grand Dieu Pan, traduction de Annalisa Di Liddo, Rome, Fanucci, 2005 ISBN 88-347-1052-5.
  • Les archers et d'autres légendes de la guerre. la terreur, Traduction par Fabio Bussotti, Reggio Emilia, Miraviglia, 2008 ISBN 978-88-89993-04-0. Il contient: Archers, le repos du soldat, l'ostensoir, des feux de route, archers et autres fantômes nobles, la terreur.
  • Les Anges de Mons et d'autres légendes de la guerre, édité par Romolo Giovanni Capuano, Fidenza (PR), Mattioli 1885, 2014, ISBN 978-88-6261-447-4.
  • Le Grand Dieu Pan, édition critique, l'introduction de H. P. Lovecraft; avec un essai de Susan Johnston Graf; traduction et notes par Alessandro Zabini, Rome, trois éditeurs, 2016.
Arthur Machen
plaque bleue affiché dans la ville natale de Machen en Novembre 1997,[3] Société littéraire décerné par Arthur Machen (Arthur Machen Society)

notes

  1. ^ à b Machen Arthur, en Treccani.it - ​​Encyclopédies en ligne, Institut Encyclopédie italienne, le 15 Mars 2011. Récupéré le 8 Février, 2016.
  2. ^ Auto-Interview, stephenking.com, 4 septembre 2008. Récupéré le 8 Février, 2016.
  3. ^ Gina Wisker, Fiction Horror: Introduction, Londres-New York, Continuum, 2005, p. 74, ISBN 0-8264-1561-X. Récupéré le 8 Février, 2016.

bibliographie

  • E. F. Bleiler (ed) "Arthur Machen", en Fiction Writers Supernatural, New York, Scribner, 1985, p. 351-353, ISBN 0-684-17808-7.
  • Brian Stableford, "Machen, Arthur (Llewellyn)", David Pringle (ed) Guide de Saint-James à Horreur, gothique et écrivains fantômes, Londres, St. James Press, 1998, pp. 382-384, ISBN 1-55862-206-3.
  • Paul W. Fox, « Eureka en jaune: L'art de la détection dans Keynote Mystères d'Arthur Machen », en Clues, vol. 25, nº 1, 2006, pp. 58-69.
  • Gwilym Jeux (eds), Machenology: Hommages au Maître des Mystères, 2007. Récupéré le 8 Février, 2016.
  • John Gawsworth, La vie d'Arthur Machen, édité par Roger Dobson, 2e éd., Leyburn, Tartare Press, 2013 ISBN 1-905784-55-4.
  • James Goho, « La souffrance et le mal dans le court métrage de fiction d'Arthur Machen », en Journeys into Darkness: Essais critiques sur Horreur Gothique, New York, Rowman Littlefield, 2014 ISBN 1-4422-3145-9.
  • S.T. Joshi, "Arthur Machen", en Étrange telle, Austin, University of Texas Press, 1990 ISBN 0-292-79050-3.
  • Aidan Reynolds et William Charlton, Arthur Machen, Oxford, Caermaen Books, 1988 [Londres, John Baker, 1963], ISBN 0-948482-06-0.
  • John Simons, « Horreur dans les années 1890: le cas d'Arthur Machen », Clive Bloom (ed) Creepers: Horreur britannique et fantaisie au XXe siècle, Londres, Pluto Press, 1993 ISBN 0-7453-0664-0.
  • Lee Speth, "Cavalier traitement: plus sur Arthur Machen", en Mythlore, vol. 8, nº 1, printemps 1981, pp. 41-42.
  • Wesley D. Sweetser, Arthur Machen, New York, Twayne Publishers, 1964 SBN IT \ ICCU \ CO \ 0898605.
  • Oliver Tearle, éblouissements de Vision: Hallucination et littérature, 1880-1914, Brighton, Sussex Academic Press, 2014, ISBN 0-8240-0059-5.
  • Mark Valentine, Arthur Machen, Bridgend, Seren Books, 1995 ISBN 1-85411-123-X.
  • Edward Wagenknecht, "Arthur Machen", en Sept Maîtres de fiction Supernatural, New York, Greenwood Press, 1991 ISBN 0-313-27960-8.

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Arthur Machen
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Arthur Machen

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR2473758 · LCCN: (FRn50042012 · ISNI: (FR0000 0000 8081 5744 · GND: (DE118781057 · BNF: (FRcb11913791v (Date) · NLA: (FR35319134