19 708 Pages

Leigh Brackett
Leigh Brackett en 1941

Leigh Brackett (Los Angeles, 7 décembre 1915 - Lancaster, 18 mars 1978) Ce fut un écrivain et écrivain États-Unis.

Il a écrit, en plus de nombreux romans fantaisie et science-fiction, un certain nombre de scénarios de films célèbres, y compris The Big Sleep (de Howard Hawks, 1946) Rio Bravo (Également par Howard Hawks, 1959) The Long Goodbye (de Robert Altman, 1973) et L'Empire contre-attaque (de Irvin Kershner, 1980). Il a été présenté comme « la reine de space opera».[1][2][3]

biographie

Sa première histoire (Mars Quête, inédit en Italie) a été publié en Février 1940 la revue Astounding Science-Fiction, tandis que son premier roman, jaune, Il a été imprimé en 1944. Le réalisateur Howard Hawks était tellement fasciné par ce livre, je Brackett contacté parce que affiancasse William Faulkner à la rédaction du scénario The Big Sleep (1946): Le film, avec Humphrey Bogart, Le jaune est considéré comme l'un des meilleurs jamais fait.

en 1946 écrivain de science-fiction mariée Brackett Edmond Hamilton. Dans la même année, le magazine Histoires Planet publié l'une des histoires les plus respectés Brackett, Lorelei de la Croix-Rouge Brume, écrit en collaboration avec Ray Bradbury.

Alors que dans une quarantaine d'années Brackett a porté principalement sur des histoires d'écriture, en la cinquantaine et au début sixties sa production se transforme: depuis le milieu des années cinquante, l'écrivain a commencé à travailler à plein temps pour le monde plus lucratif de télévision et cinéma. Il est revenu pour se consacrer à la science-fiction soixante-dix, quand il a publié une trilogie connue sous le nom de Le livre SkaithLes trois volumes, mis sur planète extrasolaire de Skaith, encore une fois ils avec Eric John Stark, créé en 1949, le personnage le plus célèbre est sorti de la plume de l'écrivain. aventurier demi et demi voleur, Stark, souvent comparé à Conan le Barbare de Robert E. Howard, en fait, il présente certaines caractéristiques en commun avec la John Carter of Mars de Edgar Rice Burroughs ou par Mowgli de Rudyard Kipling.

Par rapport à d'autres auteurs d'œuvres de science-fiction, Brackett a comporté d'une manière spéciale l'univers créé par elle. La quasi-totalité de ses histoires sont mis sur des versions alternatives des planètes fictives la système solaire, suivant certaines croyances typique des années trente et quarante (que, par exemple, Mars il aurait été un monde désertique à peine habitable et Vénus une région sauvage couverte de jungles), mais en ajoutant de nombreux détails qui ont aidé à faire ses histoires plausibles.

L'Empire contre-attaque

Leigh Brackett est également connu pour le scénario L'Empire contre-attaque (1980), Le second film de la trilogie originale Star Wars (Star Wars). Le rôle exact que Brackett a joué dans l'écriture du script est contenu dans un petit différend. Ce qui est certain est que George Lucas Il a demandé à l'auteur de rédiger le scénario basé sur le sujet écrit par lui. Nous savons aussi que Brackett a écrit un premier projet, tout à fait définitivement, le scénario, qui a été remis à Lucas, peu avant que l'auteur est mort du cancer le 18 Mars 1978. Le projet a été révisé par Lucas et le nouveau venu Lawrence Kasdan, et Brackett est que Kasdan (mais pas Lucas) ont été crédités comme auteurs de la version finale du script.

certains critiques[citation nécessaire], cependant, ils affirment que Lucas n'a pas aimé le travail de Brackett, dont le projet a ensuite été complètement éliminé. Lucas, à ce stade, il a réécrit le scénario et aurait livré à Kasdan, qui donc aurait pas travaillé directement sur les travaux de Brackett. En suivant cette ligne de pensée, Lucas aurait entré le nom de l'auteur dans le générique que comme un signe de courtoisie au travail qu'elle a accompli au cours de sa maladie.

travaux

(Partielle)

romans de science-fiction

  • Et Mars règnera ou 2038. Urquhart (Ombre sur Mars, 1951; initialement publié en Histoires effrayantes, Automne 1944; titre US Le Nemesis de Terra, 1961); traduction de F. Jachino, Cosmo 111, Ponzoni Editeur, 1962
  • La loi de Vardda (le Starmen, 1952; aussi La race galactique, 1955; Le Starmen de Llyrdis, 1976); traduit par Maria Bulgheroni, Urania 26, Arnoldo Mondadori Editore, 1953
  • L'épée de Rhiannon (L'épée de Rhiannon, 1953; initialement publié en Sea-Rois de Mars, 1949)
  • En plus de l'infini (Le Big Jump, 1955); traduction Ugo Malaguti, Saturne. Collier de science-fiction 1, Balance Editrice, 1977
  • La Cité Interdite ou Bartorstown. La Cité Interdite (The Long Tomorrow, 1955)
  • alpha Centauri (Alpha Centauri or Die, 1963; retravaillant des contes L'Arche de Mars, 1953 et Teleportress d'Alpha C, 1954); traduction Roberta Rambelli, Saturne. Collier de science-fiction 6, Balance Editrice, 1978
  • Le secret Sinharat (Le Secret de Sinharat, 1964; l'expansion de l'histoire Reine des Catacombes martiens sur Histoires Planet, Été 1949); traduction Ugo Malaguti, en La route de Sinharat, Slan. Le meilleur de la science-fiction 11, Balance Editrice; tout Les canaux de Mars, Classics Urania 248, Mondadori, Milan, 1997
  • Les gens du talisman (Les gens du Talisman, 1964; l'expansion de l'histoire Amazon Noir de Mars sur Histoires Planet, Mars 1951); traduction de Ugo Malaguti, en La route de Sinharat, Slan. Le meilleur de la science-fiction 11, Balance Editrice, 1972
  • L'étoile amère (The Ginger étoiles, 1974; initialement publié dans deux épisodes de Mondes de Si, Février et Avril 1974); traduction de Ugo Malaguti, Slan. Le meilleur de la science-fiction 23, Balance Editrice 1974
  • Les loups de Skaith (Les Hounds de Skaith, 1974); traduction de Ugo Malaguti, en Skaith!, Slan. Le meilleur de Sci 32, Balance Editrice, 1977
  • Les voleurs Skaith (Les Reavers de Skaith, 1976); traduction de Ugo Malaguti, en Skaith!, Slan. Le meilleur de la science-fiction 32, Balance Editrice, 1977

Anthologies de fiction

  • Histoires martiens (La venue des Terrans, 1967)
  • La route de Sinharat ou Les canaux de Mars (Le Secret de Sinharat / Les gens du Talisman, 1964); Slan. Le meilleur de la science-fiction 11, Balance Publishing Août 1972
  • Le halfelin et autres histoires, 1973
  • Le Livre de Skaith, 1976 édition omnibus de trois romans par Skaith
  • Le meilleur de Leigh Brackett, 1977 ed Edmond Hamilton
  • Mars Quête: Le début Brackett, 2000
  • Stark et les rois étoiles, 2005, Edmond Hamilton
  • Sea-rois de Mars et Histoires Otherworldly, 2005 Fantastique Masterworks 46
  • Lorelei of the Mist Red: Romances planétaires, 2007

romans courts

(Partielle)

  • La ville de siècles perdus (La Citadelle des perdus Age, 1950); traduction de Ugo Malaguti, en [La Cité des siècles perdus], SF Nova * a. IX n. 31, Balance Editrice, 1975
  • Shannach, le dernier (Shannach, le dernier, Histoires Planet, novembre 1952); traduction de Ugo Malaguti, en [A la fin de l'arc en ciel], SF Nova * a. VIII n. 25, Balance Editrice, 1974
  • La Cité des Dieux (Cité des Perdus, 1958; publ. orig. comment Enchanteresse de Vénus, Histoires Planet, Automne 1949); traduction Ugo Malaguti, en [L'ère de l'infini], SF Nova * a. VII n. 22, Balance Editrice, 1973

autres genres

Romans Mystère

  • Un Cadavre Too Many (No Good d'un Corpse, 1943)
  • Stranger à la maison, Comment 1946. nègre pour le compte de l'acteur George Sanders
  • Le troisième jour (Un oeil pour oeil, 1958); traduction de Pinuccia Rebora, Il Corriere della Sera, Milan 1959
  • Le tigre parmi nous, 1957 (ed au Royaume-Uni.: Craignez No Evil, 1960). Transposé dans le film 13 West Street, réalisé par Philip Leacock (1962)
  • commanditaire, 1969

romans occidentaux

  • Suivez le vent gratuit, 1963 Prix de Spur dell'assoc. Les écrivains occidentaux de l'Amérique
  • Rio Bravo, 1959. Transposition basé sur le scénario littéraire par Leigh Brackett et Jules Furthman

filmographie

notes

  1. ^ Mark Bould, Andrew M. Butler, Adam Roberts, Sherryl Vint, Cinquante Chiffres clés de la science-fiction, Routledge, Juillet 31, 2009, p. 37 ISBN 978-0-203-87470-7. Récupéré le 1er Octobre 2013.
  2. ^ Howard V. Hendrix, George Slusser, Eric S. Rabkin, Visions de Mars: Essais sur la planète rouge dans la fiction et de la Science, McFarland, 2011, p. 73, ISBN 978-0-7864-8470-6. Récupéré le 1er Octobre 2013.
  3. ^ Leigh Brackett, partie 1 de 2

Articles connexes

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Leigh Brackett
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Leigh Brackett

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR71387903 · LCCN: (FRn79065020 · ISNI: (FR0000 0001 1029 0871 · GND: (DE119209977 · BNF: (FRcb11893735v (Date)
fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller