s
19 708 Pages

Siegfried Lenz
Siegfried Lenz en 1969

Siegfried Lenz (Lyck, 17 mars 1926 - Hambourg, 7 octobre 2014) Il était écrivain allemand.

biographie

Considéré parmi les narrateurs les plus importants de littérature allemande contemporain, Siegfried Lenz est né en Lyck dans la région de la Prusse orientale alors République de Weimar, en 1926. A la mort prématurée de son père, un fonctionnaire des douanes, sa mère et sa sœur ont quitté Lyck où Siegfried était avec sa grand-mère jusqu'à son recrutement Kriegsmarine, eu lieu dans 1943.

Peu de temps avant la fin de Guerre mondiale, fui en déserteur en Danemark, Lenz a été faite prisonnier de guerre par les troupes britanniques, et utilisés par eux comme un interprète. Lors de la libération, il inscrit à 'Université de Hambourg d'étudier la philosophie, anglistica et de la littérature, mais il a éclaté en studio pour travailler au journal Die Welt, dont il était rédacteur en chef de 1950 un 1951. Dans ce contexte, il rencontrera aussi future épouse Liselotte, qui est mort en 2006, qui a présenté certaines de ses œuvres.

Depuis 1951, Siegfried Lenz a vécu en tant qu'auteur indépendant à Hambourg et a suivi les événements de groupe 47 qui a été fondée par Hans Werner Richter a compté parmi ses membres un grand nombre des plus importants écrivains allemands de Après la deuxième guerre mondiale, comment Heinrich Böll, Günter Grass, Erich Fried, Hans Magnus Enzensberger.

Avec Günter Grass, son ami et compatriote, il inscrit au début des années soixante-dix à Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD), devenant un partisan de la soi-disant Ostpolitik de Willy Brandt, la politique de conciliation avec l'époque République démocratique allemande.

à partir de 2002 Lenz était membre honoraire de l'Académie libre des Arts Hambourg (Freie Akademie der Künste à Hambourg) Et depuis 2003, il est professeur à 'Université de Düsseldorf "Heinrich Heine».

prix littéraires majeurs

  • 1953 Lessing Prix de la Ville libre hanséatique de Hambourg
  • 1961 Prix ​​culturel des réfugiés de Prusse orientale, catégorie littérature
  • 1962 Prix littéraire de la ville de Brême
  • 1976 Doctorat honorifique de l'Université de Hambourg
  • 1979 Andreas Gryphius Prix
  • Prix ​​Thomas Mann 1984
  • 1999 Prix ​​Goethe ville de Francfort
  • 2002 citoyen d'honneur de la ville de Hambourg
  • 2003 Président d'honneur de l'Université Heinrich Heine de Düsseldorf
  • 2004 La citoyenneté d'honneur de la région du Schleswig-Holstein
  • 2010 Prix ​​Nonino

œuvres principales

romans

  • 1951 Es waren Habichte in der Luft (Il y avait des éperviers dans l'air)
  • 1953 Duell mit dem Schatten (Duel avec l'ombre)
  • 1959 Brot und Spiele (Pain et jeu)
  • 1963 Stadtgespräch (Discours dans la ville)
  • 1968 Deutschstunde (cours d'allemand)[1]
  • 1981 der Verlust (la perte)
  • 1985 Exerzierplatz (terrain de manœuvre)
  • 1999 Arnes Nachlass (L'héritage de Arne)
  • 2003 Fundbüro (Bureau des objets)
  • 2009 Schweigeminute (Une minute de silence)[2]

Romans et nouvelles

  • 1955 guerre Alors zärtlich Suleyken, Kurzgeschichten (Si tendre était Suleyken - Nouvelles)
  • 1960 Das Feuerschiff, Erzählungen (Le bateau-phare - Histoires)
  • 1975 Der Geist der Mirabelle - Geschichten aus Bollerup (L'esprit de Mirabelle - Histoires de Bollerup)
  • 1987 Das Mädchen Serbische, Erzählung (La jeune fille serbe - Tale)
  • 2006 Die Erzählungen (les histoires)

films Adaptations

  • Ein Haus aus Liebe Lauter, dont il a été transformé en un film de télévision en 1966, dirigé par Herbert Vesely, mettant en vedette Heinz Bennent et Herbert Fleischmann.

Bibliographie secondaire

  • Versari, Daisy, « cours d'allemand » comme une métaphore: considérations sur le roman Siegfried Lenz, en: Modernes Spicilegio, des essais et de la recherche des langues et littératures étrangères, n. 8, 1977, Imola, Galeati, 1978
  • Maletzke, Erich, Siegfried Lenz. Eine Biographische Annäherung, Klampen, Springe, 2006

notes

  1. ^ Le premier des deux romans jusqu'à présent traduits en italien. Traduction de Luisa Coeta, Milan, Mondadori, 1973
  2. ^ Traduction en italien Paolo Francesco Porzio, Vicenza, Pozza, 2009

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Siegfried Lenz
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Siegfried Lenz

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR99944575 · LCCN: (FRn50049781 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 129651 · ISNI: (FR0000 0001 2283 4071 · GND: (DE118571680 · BNF: (FRcb12016642p (Date) · LCRE: cnp01294272

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez