s
19 708 Pages

Herta Müller
Herta Müller
Médaille du Prix Nobel Prix ​​Nobel de littérature 2009

Herta Müller (Nitchidorf, 17 août 1953) Il est écrivain, essayiste et poétesse allemand, né en Roumanie et vainqueur du Prix ​​Nobel de littérature en 2009. Il est connu pour avoir décrit dans ses œuvres les conditions de vie en Roumanie pendant la dictature Nicolae Ceauşescu.

biographie

Herta Müller
Lecture, « Le swing de souffle » Potsdam, juillet 2010

Herta Müller est né en Nitchidorf, en District Timiş, dans la région de la Banat (en Roumanie), Le 17 Août, 1953 d'une partie de la famille minorité allemande de la région. Son père avait servi dans Waffen SS au cours de la Guerre mondiale, Roumanie étant un allié de l'Allemagne nazie à ce moment-là. Peu de temps avant la fin du conflit, le pays passa dans la sphère d'influence de la 'Union soviétique de Staline, qui en Janvier 1945, ordonné en représailles à l'expulsion de tous les Roumains de langue maternelle allemande d'âge entre 17 et 45 ans, parmi lesquels il a expulsé les bénéficiaires inclus la mère de l'écrivain.[1] Il a étudié la littérature allemande et roumaine à l'Université de Timişoara, ville où fait partie du collectif d'écrivains anti-communistes Aktionsgruppe Banat et 1976, Il a commencé à travailler comme traducteur pour une société d'ingénierie, à partir de laquelle sera tiré en 1979 pour défaut de coopérer avec la Securitate, les services secrets du régime communiste roumain.[2]

Il gagne sa vie comme professeur de maternelle et professeur allemand. En 1982, il publie son premier livre, Niederungen (Bassure), qui, cependant, ne seront libérés que sous la forme censuré, comme la plupart des publications de l'époque: le thème central du travail est la dictature du régime de Ceauşescu, décrit et observé à travers les yeux d'un enfant dans le rôle de premier plan.[3] La version non censurée est seulement deux ans plus tard en Allemagne, ainsi que son deuxième ouvrage, Drückender Tango (Oppressive Tango).[1] en 1987, après le harcèlement répété par la Securitate, quitté la Roumanie pour vivre en Allemagne, à Berlin (Où il réside encore), en même temps que l'écrivain Richard Wagner, son mari au moment et à partir de là commenceront à recevoir des propositions pour une chaire universitaire.[4] L'expérience de l'exil ou séjour dans un pays étranger sera condensé dans le roman Reisende auf einem Bein (Voyager sur une jambe).[5]

en mai 1989, Roland Kirsch, un de ses meilleurs amis et ancien membre dell'Aktionsgruppe Banat, a été retrouvé pendu dans son appartement. Bien que le cas a été déposé comme un suicide, Müller a déclaré l'hebdomadaire allemand Die Zeit ne pas croire cette version des événements: selon lui, les voisins de la maison Kirsch entendrait beaucoup de gens parler fort dans l'appartement de Kirsch le soir de sa mort. Kirsch, lui aussi, ne serait pas soumis à une autopsie post-mortem et son nom sera retiré du dossier sur l'auteur de la Securitate, comme il n'a jamais existé.[6]

en 1995 Müller devient membre de l'Académie allemande de la littérature et la poésie. en 1997 abandonne la PEN club, pour protester contre la décision de réunir les associations qui se dirigeaient vers l'Allemagne de l'Ouest et de l'Est avant l'effondrement de mur de Berlin. en 2008 Il a envoyé une lettre à Horia-Roman, président de l'Institut culturel roumain Patapievici critique, pour exprimer le soutien pour une école roumaine-allemande qui employait deux anciens informateurs de la Securitate.

en 2009 publié le roman Atemschaukel (L'oscillation de la respiration), dénonçant le travail des horreurs subies par les Roumains germanophones déportés dans des camps de travail soviétiques. Le livre était censé être un partenariat avec le poète roumain de l'allemand et ancien déporté Oskar Pastior, dont l'expérience la vie tragique sert de source d'inspiration pour l'intrigue, mais Pastior est mort en 2006, forçant le Müller à renoncer à sa contribution directe.[1] Le roman, un succès remarquable, au point d'être nominé pour le Deutscher Book Prize, l'un des principaux prix littéraires de l'Allemagne.[7] Le 8 Octobre de la même année Herta Müller reçoit Prix ​​Nobel de littérature, pour les raisons suivantes: « Avec la concentration de la poésie et la prose de franchise, dépeint le paysage des dépossédés ».[8] Le dernier écrivain allemand de gagner avant qu'elle avait été Günter Grass en 1999.

en 2012, à l'occasion de la remise des Prix ​​Nobel de littérature chinois Mo Yan, l'auteur a défini ce choix de la part de 'Académie suédoise «Catastrophe», parce que l'écrivain chinois aurait démontré à maintes reprises complaisante envers « Les lois de censure sévères du pays d'Asie »[9]. Une telle accusation serait né d'une déclaration Mo Yan lors de la conférence de presse après la cérémonie de remise des prix, que la censure est un acte nécessaire.[10]

travaux

  • Niederungen ( "Bassure"), anthologie contes.
  • Drückender Tango ( "Tango oppressive"), des histoires, Bucarest 1984.
  • Der Mensch ist ein großer Fasan auf der Welt ( « L'homme est un grand faisan dans le monde »), Berlin, 1986.
  • Barfüßiger Februar ( "Pieds nus Février"), Berlin 1987.
  • Reisende auf einem Bein ( "Voyager sur une jambe"), Berlin, 1989.
  • Wie sich Wahrnehmung erfindet ( "Comme la perception elle-même invente"), Paderborn 1990.
  • Der Spiegel im de Teufel ( « Le diable est assis dans le miroir »), Berlin 1991.
  • Der Fuchs guerre schon der Jäger damals ( « Même alors le renard était le chasseur), Hambourg 1992.
  • Eine Warme Kartoffel ist ein Bett warmes ( "A patate chaude est un lit chaud"), Hambourg 1992.
  • Der Wächter nimmt seinen Kamm ( "La garde prend son peigne"), Reinbek bei Hamburg 1993.
  • Angekommen nicht wie de ( « Comment ne pas y arriver »), Lichtenfels 1994.
  • Herztier ( "Heart Beast"), Hambourg 1994.
  • Hunger und Seide ( "Fame et de la soie"), essais, Reinbek bei Hamburg 1995.
  • In der Falle ( "Dans le piège"), Göttingen, 1996.
  • Heute wär ich mir lieber nicht begegnet ( "Aujourd'hui, je préférerais ne pas répondre"), Reinbek bei Hamburg, 1997.
  • Der Fremde Blick oder das Leben ist ein Furz in der Laterne ( « Le regard étranger, que la vie est un pet dans une lampe de rue »), Göttingen, 1999.
  • Im Haarknoten wohnt Eine Dame ( "Une dame vit dans un petit pain"), la poésie, Reinbek bei Hamburg 2000.
  • Heimat ist das, a été gesprochen wird ( « La maison est ce dont on parle ici »), Blieskastel 2001.
  • Der König und sich verneigt tötet ( "Le Roi s'incline et tue"), essais, Monaco, 2003.
  • Die mit den Herren blassen Mokkatassen ( "Messieurs pâle avec des tasses"), de la poésie, Monaco (et ailleurs) 2005.
  • Este sau nu este Ion ( « Y at-il ou est-il Ion »), un livre de poésie écrite en roumain, Iaşi: Polirom, 2005.
  • Atemschaukel ( "Le swing de souffle"), Monaco, 2009.
  • Cristina und ihre Attrappe oder était (nicht) steht in den Akten der Securitate ( "Cristina et son imitation, ou ce (non), il y a dans les dossiers de la Securitate"), Göttingen, 2009.
  • Immer und immer Schnee derselbe derselbe Onkel ( "Toujours la même neige et toujours le même oncle"), Hanser Verlag, Monaco, 2011.
  • Telefoniert mit den Vater Mouches ( "Papa appelle à la volée"), de la poésie, Hanser Verlag, 2012 Monaco.
  • guerre de Mein Vaterland Apfelkern. Ein Gespräch mit Angelika Klammer ( "Ma patrie était un pépin de pomme. Une conversation avec Angelika Klammer"), Carl Hanser, Monaco, 2014.

ouvrages traduits en italien

  • Animal du cœur. Rovereto, Keller, 2008. ISBN 978-88-89767-07-8.
  • Le regard étranger, que la vie est un pet dans un lampadaire. Palerme, Sellerio, 2009. ISBN 88-389-2466-X.
  • Cristina et son double. Palerme, Sellerio, 2010. ISBN 88-389-2470-8.
  • pris au piège. Palerme, Sellerio, 2010. ISBN 978-88-389-2512-2.
  • Le souffle d'oscillation. Feltrinelli, 2010. ISBN 88-07-01811-X.
  • Les arcs de roi et tue. Rovereto, Keller, 2011. ISBN 978-88-89767-21-4.
  • Aujourd'hui, je préfère ne pas répondre, Feltrinelli, 2011. ISBN 978-88-07-01851-0.
  • La peur ne peut pas dormir. Réflexions sur la violence du siècle dernier. Feltrinelli, 2012. ISBN 978-88-07-17240-3.
  • Bassure, Feltrinelli, 2013. ISBN 88-07-88131-4.
  • l'homme L » est un grand faisan dans le monde, Feltrinelli, 2014 ISBN 88-07-03115-9.
  • Ma maison était un pépin de pomme. Une conversation avec Angelika Klammer, Feltrinelli, 2015. ISBN 88-07-03170-1.

Filmographie

  • 1993 Vulpe - Vanator (Der Fuchs guerre schon der Jäger damals), Mise en scène: Stere Gulea, interprètes: Oana Pellea, Dorel Vişan, George Alexandru.

honneurs

Grand-Croix du Mérite avec étoile de' src= Grand-Croix du Mérite avec étoile de l'Ordre du mérite de l'Allemagne
- 2010
Médaille de' src= Massimiliano Décret sur la médaille pour la science et les arts
- 2012

notes

  1. ^ à b c (FR) Bio-bibliographie sur le site du Prix Nobel, nobelprize.org. Récupéré le 12 Octobre 2016.
  2. ^ Herta Müller Prix Nobel de littérature - BBC, sur www.corriere.it. Récupéré le 11 Octobre, 2016.
  3. ^ (FR) Entretien avec Herta Müller, rferl.org. Récupéré le 12 Octobre 2016.
  4. ^ (FR) Deutsche Welle, le 8 Octobre, 2009, dw.com. Récupéré le 11 Octobre, 2016.
  5. ^ tonnelier, p.477
  6. ^ (DE) La Securitate est encore en service, zeit.de. Récupéré le 12 Octobre 2016.
  7. ^ (DE) Sandra Kegel, Deutscher Prix du livre 2009: Nicht Herta Müller, sondern Kathrin Schmidt, en Frankfurter Allgemeine Zeitung, 13 octobre 2009. Récupéré le 12 Octobre 2016.
  8. ^ (FR) Prix ​​Nobel de littérature en 2009, nobelprize.org. Récupéré le 11 Octobre, 2016.
  9. ^ Ancien Nobel Herta Mueller: Choice à Mo Yan est une catastrophe, lapresse.it. Récupéré le 11 Octobre, 2016.
  10. ^ Parce que Mo Yan défend la censure?, panorama.it. Récupéré le 11 Octobre, 2016.

bibliographie

  • (FR) Brandt Bettina; Glajar Valentina (ed) Herta Müller. Politique et esthétique. University of Nebraska Press, Lincoln, 2013. ISBN 978-0-8032-4510-5. pdf (extrait)
  • (DE) Brodbeck Nina, Schreckensbilder, Marburg 2000.
  • (FR) Cooper Thomas, Herta Müller: Entre mythes de Appartenir, à Neubauer, John; Zsuzsanna Torok, Borbala (ed) L'exil et le retour des écrivains de l'Europe centrale et orientale: Recueil, Walter De Gruyter Inc, 2009, pp. 475-497, ISBN 978-3-11-021773-5.
  • (DE) Daum Thomas (ed) Herta Müller, Frankfurt am Main en 2003.
  • (DE) Norbert Otto Eke (ed) Die Wahrnehmung erfundene, Paderborn 1991.
  • (FR) Glajar Valentina, Le discours de Mécontentement: La politique et la dictature dans Herztier de Hert Müller dans Glajar Valentina (ed) L'héritage allemand dans l'est de l'Europe centrale. Comme indiqué dans la littérature récente langue allemande, Camden House, Rochester, NY, 2004, p. 115-160.
  • (FR) Valentina Glajar, Banat-souabe, roumain et allemand: Identités dans Herztier Conflit de Herta Muller en Monatshefte, vol. 89, n. 4, 1997, pp. 521-40. vol. 89
  • (FR) S. Maria Grewe, Imaginer l'Est: Quelques réflexions sur la littérature contemporaine Minority en Allemagne et Exoticist discours dans la critique littéraire Lee Roberts (eds) L'Allemagne et l'Imaginée Est, Cambridge, 2005.
  • (FR) S. Maria Grewe, Aliénant Poétique: Sur Poétique de la politique étrangère dans Select Works par Herta Müller et Yoko Tawada, New York, Columbia UP, 2009.
  • (FR) Brigid HainesThe Unforgettable oublié « : Les traces de traumatisme dans Reisende auf einem Bein de Herta Müller en La vie allemande et Lettres, vol. 55, no. 3, 2002, p. 266-81.
  • (FR) Brigid Haines et Margaret Littler, Contemporary Writing allemand des femmes: Modification de l'objet, Oxford, Oxford UP, 2004.
  • (FR) Brigid Haines (ed.), Herta Müller. Cardiff 1998.
  • (DE) Martin A. Hainz, aveugle Den eigenen Augen VERTRAUEN? über Roumanie en Der Hammer - Die Zeitung der Alten Schmiede, 2004 num. 2, pp. 5-6
  • (DE) Herta Haupt-Cucuiu: Eine Poesie der Sinne, Paderborn, 1996.
  • (DE) Ralph Köhnen (ed.), Der Druck der Erfahrung treibt die Sprache in die Dichtung: Bildlickeit dans texten Herta Müllers, Frankfurt am Main: Peter Lang, 1997.
    • (DE) Karin Bauer, Köhnen du révérend Ralph, ed., Der Druck der Erfahrung treibt die Sprache in die Dichtung: Bildlickeit dans texten Herta Müllers., en L'Allemand trimestriel, vol. 72, nº 4, 1999, pp. 421-22, DOI:10,2307 / 408496.
  • (FR) Lyn Marven, Corps et narration en allemand Literatures contemporaine en: Herta Müller, Libuse Moníková, Kerstin Hensel. Oxford, Oxford University Press, 2005.
  • (FR) Anna Porter, La passion solitaire de Herta Muller, en Queen trimestriel, vol. 117, nº 4, 2010, pp. 489-496.
  • (DE) Grazziella Predoiu, Faszination und Provokation belle Herta Müller, Frankfurt am Main, 2000.
  • (DE) Diana Schuster, Die Banater Autorengruppe: Selbstdarstellung und Rezeption und Deutschland in Rumänien. Konstanz: Hartung-Gorre Verlag, 2004.
  • (DE) Carmen Wagner, Sprache und Identität. Oldenburg, 2002.

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Herta Müller
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Herta Müller

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR12324250 · LCCN: (FRn86833524 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 067092 · ISNI: (FR0000 0001 2120 8546 · GND: (DE119053071 · BNF: (FRcb12034676x (Date) · ULAN: (FR500341673