s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche d'autres utilisations, voir Dublin (homonymie).
Dublin
ville
(FR) Dublin
(Géorgie) Baile Atha Cliath
Dublin - Armoiries Dublin - Drapeau
Dublin - Voir
localisation
état Irlande Irlande
province Drapeau de Leinster (lumineux) .svg Leinster
comté
administration
maire Brendan Carr (LAB) De 27/06/2016
Langues officielles Anglais, irlandais
territoire
Les coordonnées 53 ° 20'33 « N 6 ° 15'57 « W/53,3425 6,265833 N ° W °53,3425; -6,265833(Dublin)Les coordonnées: 53 ° 20'33 « N 6 ° 15'57 « W/53,3425 6,265833 N ° W °53,3425; -6,265833(Dublin)
altitude 0 m s.l.m.
surface 114,99 km²
population 527612[1] (Recensement de 2011)
densité 4 588,33 ab./km²
autres informations
Cod. Postal D01-18, 20, 22, 24, D6W
préfixe 01
temps UTC + 0
gentilé Dubliner
hymne Molly Malone
titre Obedentia Civium Urbis Felicitas
cartographie
Carte de localisation: Irlande
Dublin
Dublin
site web d'entreprise

Dublin (AFI: / Dublin /[2]; en Anglais Dublin, / Dʌblɪn /; en irlandais Baile Atha Cliath,[3] « Ville du gué de la clôture », ou tout simplement Áth Cliath, ou pas correctement Dubh Linn, « Black Pool ») est la capitale de République d'Irlande, ainsi que les plus grandes et les villes les plus peuplées, non seulement du pays mais de l'ensemble 'île. Les habitants sont un total de 567 422. Si l'on considère le 'région métropolitaine, à plus d'un million.[4] La ville est en expansion urbaine et économique constante depuis des décennies, et contribue à PIB la République avec 60 milliards euro.

fondé par Vikings en tant que centre de commerce esclaves, la ville est située à l'embouchure de la rivière Liffey, sur la côte est de l'île et ce qu'on appelle aujourd'hui Dublin Region, avec vue sur la mer d'Irlande (en Anglais mer d'Irlande). Ce fut la capitale irlandaise depuis les temps médiéval.

La ville est dans la zone administrée par la Dublin City Council en même temps que les banlieues adjacentes ayant appartenu à County Dublin et maintenant divisée entre les comtés de Dun Laoghaire-Rathdown, Fingal et Dublin Sud. la Grand Dublin Elle se compose de ce qui précède ainsi que les comtés Kildare, Meath et Wicklow.

Molly Malone Il est le titre de l'hymne officieux de la ville.

Géographie physique

climat

Dublin
Les températures moyennes (en rouge) et les précipitations (en bleu) à Dublin

Le climat à Dublin et dans toute l'Irlande est atténué de l'océan, non seulement sur la côte, mais aussi à l'intérieur parce qu'ils ne disposent pas de hautes chaînes de montagne telles que les Alpes peuvent bloquer les vents de la mer.

mois[5] janvier février MAR. avril mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre année
2005-2006
Temp. Maximale moyenne 8°C
8°C
10°C
13°C
15°C
18°C
20°C
19°C
17°C
14°C
10°C
8°C
13°C
Temp. Moyenne minimum 1°C
2°C
3°C
4°C
6°C
9°C
11°C
11°C
9°C
6°C
4°C
3°C
6°C
précipitation 67 mm 55 mm 51 mm 45 mm 60 mm 57 mm 70 mm 74 mm 72 mm 70 mm 67 mm 74 mm 762 mm

Les origines du nom

Le nom anglais actuel de la ville est le résultat final de dell'anglicizzazione Dubh Linn, qui en gaélique signifie « piscine noire », bien que certains doutent de cette dérivation. En acceptant cette théorie, vous devriez considérer le fait que dans l'ancien gaélique, l'a été écrit sans DAA mais avec un point au-dessus de courant « bh » (qui se lit à peu près « v »): est évidemment inconnue aux Normands français sont arrivés en 1169, ils le feraient transcrite en Dublinn ou Dub Linn.

Cependant, le nom gaélique moderne choisi par le gouvernement irlandais, est Baile Atha Cliath (Ou PARTIELLE Áth Cliath), Ce qui signifie « la ville de gué des obstacles de canne » et tire le règlement fondé en 988 dall 'haut roi Mael Sechnaill II, qui a élargi l'ancienne colonie de Dubh Linn piscine noir, avec précision.

Certains ont suggéré que le nom était la source Dublin scandinave, comme cela pourrait suggérer l'expression islandais "Djup lind" ( "puits profond"). La théorie ne tient pas pour deux raisons valables: le nom Dubh Linn Il est fait de préexister aux invasions viking Irlande et le nom utilisé par l'ancienne Norse pour la ville était rien mais le Celtic Dubh Linn, ils prononçaient « Dyfflin », ou dans notre italienne « Diuvlin » sans dévier de la prononciation gaélique.

histoire

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Dublin Histoire.
Dublin
Le château de Dublin, la maison du représentant irlandais de la couronne britannique jusqu'en 1922

Avant l'année Mille

Les premières nouvelles sur l'existence de Dublin, dont la date de fondation reste incertaine, ils viennent Claudio Tolomeo (140 Après Jésus-Christ) qu'il vous renvoie à avec le nom de Eblana. Pour les premiers siècles AD les nouvelles sont sporadiques et entrelacés avec des mythes et des légendes comme le plus ancien, à part le témoignage de l'époque romaine, est la victoire remportée par les habitants de la ville contre le peuple Leinster en 291, tout autour de la 450 Patrick d'Irlande probablement il a été engagé dans le travail de propagation de la ville Christianisme.

Du siècle prochain est l'invasion tentative de danois, peut-être réussi: que par '832 nous avons des preuves claires avec le couronnement du souverain normand Thorkel I, mais il est certain que les Danois étaient déjà longtemps en Irlande. Thorkel, cependant, a choisi armagh comme le centre de son pouvoir. en 1014 Brian Boruma, roi de Munster, Il a attaqué les populations du Nord dans ce qui est rappelé par le nom de Bataille de ClontarfLa bataille a été gagnée, mais le roi et sa famille, ainsi que 11 000 de ses hommes, ont perdu la vie.

en Xe siècle Il a eu lieu la fusion entre Ath Cliath et Dubh Linn, colonies à chaque celtique, l'autre viking. L'avant-poste était en fait utilisé par les Vikings pirates comme base pour leurs raids sur les côtes et les ports irlandais.

Medieval Dublin en Colombie

Dublin
Cathédrale Saint-Patrick, construit à l'époque médiévale, la cathédrale nationale aujourd'hui Eglise d'Irlande (anglican)

Après l'invasion Anglo-normand la 1171, qui a évincé la Colline de Tara, Dublin est devenue la capitale du royaume d'Irlande, l'obtention du statut et des droits dans la ville 1172. De nombreux colons sont partis Angleterre et Pays de Galles installer dans le nouveau pays conquis et en forçant les Vikings à aller au-delà de la Liffey.

Au XIVe siècle, pour lutter contre l'influence de l'indigène irlandaise, la zone a été fortifiée et isolée, devenant ce que pendant des siècles a été appelé The Pale. La puissance développée au cours du château de Dublin (Château de Dublin), Tandis que trois églises ont été construites (Cathédrale Christ Church, Cathédrale Saint-Patrick et l'église Saint-Audoen) à distance de marche entre eux, et le Parlement de l'Irlande.

Ce qui caractérise le Dublin médiéval est certainement la mentalité de 'siègeLes habitants de pâle Ils avaient en effet créé un infranchissable "enclave« Là où les gens vivaient exclusivement de la race normande, tandis que les » barbares « irlandais étaient confinés à l'extérieur: cette mentalité se reflète dans le symbole de l'épisode, le pèlerinage annuel au Cullen Field à Ranelagh, où, en 1209 avait été massacrée par le clan O'Toole, les colons nouvellement arrivés de Bristol: Au cours de cet événement, Dubliners Norman dûment escorté par la milice, ont défilé sur le site du massacre et étendront un drap noir à la montagne dans une bataille symbolique contre les Irlandais. jusqu'à ce que XVIIe siècle le peloton a été systématiquement escorté, telle était la terreur de la « montagne de l'ennemi ».

Le Dublin médiéval était entre 5 et 10.000 habitants et une très petite zone d'un peu plus 3 km². La vie était très précaire: en 1348 la ville a été durement touchée par la peste noire, épidémie mortelle qui a frappé toute l'Europe, et qui a fait de nombreuses victimes, puis enterré dans des fosses communes dans la région aujourd'hui appelée Blackpits. La peste a duré plusieurs fois jusqu'à ce que l'explosion plus violente 1649. En plus de cette menace constante, la ville était souvent l'objet de violence et, sieges plusieurs batailles Contexte: expédition symbolique des troupes écossaises 1314 qui a rasé la banlieue de Dublin.

en XVIe siècle a émergé la figure de Fitzgerald comte de Kildare et ses descendants, des personnalités politiques recherchés par les dirigeants britanniques pour la défense de Dublin de garder intactes ses colonies du risque d'invasion des populations voisines irlandaises. Ce ne fut pas particulièrement bon choix, car ils ingérés à plusieurs reprises des comptes dans la vie politique britannique, provoquant deux épisodes emblématiques: en 1407, au cours de la Guerre des Roses, Ils ont envahi la ville avec les troupes alliées de Duché de Bourgogne, proclamant Lambert Simnel, de maison York, Roi d'Angleterre; en 1536, à la place, Thomas Fitzgerald Il assiège le château de Dublin pour venger l'emprisonnement d'un Garret Fitzgerald relative. Henry VIII Il a répondu par une expédition difficile à détruire Fitzgerald et rétablir les administrateurs britanniques; à partir de ce moment, il a commencé une relation plus étroite, mais peut-être moins heureux, entre Londres et Dublin.

Colonial et Dublin géorgien

Dublin
Henrietta Street, une rue de Dublino Georgiana

Dublin et ses habitants ont subi une profonde transformation au cours des siècles XVI et XVII, lors de victoires du premier total de Dellîle d'Irlande par les Anglais, par le Tudor.

En particulier, la XVIe siècle a été une période très occupée dans l'histoire de la ville: les anciens colons britanniques ont été très tôt soulevé par la conquête et le désarmement progressif des Irlandais, mais bientôt l'imposition lourde de la couronne et, en particulier, l'imposition de Réforme protestante Ils ont changé leur situation. Il est arrivé autour de: Dubliners exécutions d'émeutiers, le harcèlement des soldats britanniques (pendant la guerre d'Irlande des neuf ans), qui se sont installés dans les maisons des civils, blessés avec les petites ruelles faute d'explosion à l'hôpital adéquat un entrepôt de poudre à canon anglais entraînant 200 décès. en 1592 Elizabeth I Il a inauguré la Trinity College, à laquelle, cependant, ils ne pouvaient accéder aux protestants irlandais: les Irlandais ont répondu en envoyant leurs enfants à étudier dans les universités catholiques européennes. Ce fait très ennuyé que Londres pouvait voir Dubliners que les gens antipathiques, et a encouragé une deuxième vague de colons protestants, que par 1640 Ils étaient plus nombreux que les catholiques.

Théâtre de divers sieges, plus ou moins de succès au cours de la Guerres confédérées irlandaises, Dublin est tombé totalement entre les mains de la nouvelle minorité anglaise après la conquête Cromwellian Irlande. De cet événement (qui de là, paradoxalement, et enfin, la communauté vieil anglais, maintenant identificatasi avec irlandais natif) Dublin aurait vécu plus de deux siècles de paix et de stabilité.

Il était géorgien, tôt XVIIIe siècle, et l'imposition de conjonction de l'anglais en Irlande et les lois pénales britanniques, que Dublin a été entièrement restaurée, en profitant du sommet, avec la construction de palais de l'époque des quartiers typiques et un goût raffiné. Il a commencé en tournant toutes les maisons vers la Liffey, en leur donnant une façade agréable: ce fut la première fois depuis avant la rivière était considérée comme une zone sale et le drainage et toutes les maisons lui donnaient.

Ils se levèrent rapidement rue Sackville (Maintenant O'Connell Street) Dame Street, Westmoreland Street, Henrietta rue et D'Olier Street, tous construits après la démolition des vieux quartiers médiévaux et les agglomérations suivantes. Ils sont venus à la lumière aussi cinq des principales places géorgiennes; Rutland Square (Maintenant appelé Parnell Square) et Mountjoy Square en North Side, Merrion Square, Fitzwilliam Square et Vert Saint-Étienne. Seule la zone de temple Bar et Grattan place n'a pas été déformée.

en 1700 Dublin, avec 70.000 habitants, est la deuxième ville de 'Empire britannique.

fermeture et de l'indépendance

Dublin
Statue de Larkin, le promoteur principal de la fermeture commémoré dans la rue principale de Dublin, O'Connell Street. En arrière-plan, General Post Office, Siège des séparatistes au cours de la Insurrection de Pâques en 1916

Dublin est entré dans la XX siècle, comme une des villes révolutionnent des siècles précédents, mais les portes des années de nouveaux troubles brutaux. Le premier est venu en 1913, lorsque 25.000 travailleurs mal payés de diverses usines Dubliners sont descendus dans les rues dans le plus grand événement jamais en Irlande et au Royaume-Uni: fermeture. Dirigée par James Larkin unioniste, l'événement est devenu très agité et se termine par trois morts et des milliers de blessés par la police.

après la Première Guerre mondiale, le premier arrivé qui va changer de façon permanente la situation politique Dublin et une grande partie de l'Irlande: en Avril 1916, un petit groupe de républicains dirigé par Patrick Pearse, Elle a donné naissance à ce qui était alors appelé plus tard Insurrection de Pâques (Insurrection de Pâques)[6]. La petite rébellion a été facilement réprimée par les troupes britanniques, mais il est devenu très important pour les aspects suivants: vue, en effet, à partir d'une population très isolée sinon hostile de Dublin, mais a subi une sévère répression sanglante et l'exécution de beaucoup les jeunes qui a provoqué un changement rapide de l'opinion parmi les gens.

en 1918 Il a commencé la guérilla Les volontaires irlandais (Volontaires irlandais, qui, guidés par Collins Michael, Ils se rebaptisés Armée républicaine irlandaise) Et contre les Britanniques 1922 Dublin est la capitale d'une Irlande indépendante. Pendant la guerre civile de nombreuses zones ont été détruites: l'État libre d'Irlande après restauré plusieurs, mais la ville est restée dans un état de négligence jusqu'à ce que la surface sixties, sinon démolition (comme colonne Nelson, détruit par 'IRA dans ces années et maintenant remplacé par flèche).

Ces derniers temps, il y a eu de nombreux travaux de restauration et de reconstruction, également entraîné par le boom économique qui a caractérisé l'Irlande en 1990, mais ces nouvelles ont déformé les caractéristiques cependant, et les constructions et reconstructions modernes, de l'identité traditionnelle et irlandaise, Dublin rendant de plus en plus comme la ville à la norme de la plupart des capitales européennes.

crête

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Symboles Dublin.

Monuments et sites

Dublin
Cathédrale du Christ, l'église de la cathédrale (anglicane) et Dublin Glendalough

architecture religieuse

  • Cathédrale du Christ
  • Cathédrale Saint-Patrick
  • La pro-cathédrale St Mary

L'architecture civile

architecture militaire

  • Château de Dublin

Architectures d'infrastructure

culture

Dublin
pont Ha'penny sur Liffey. En arrière-plan, la silhouette Custom House la XVIIIe siècle et Liberty hall, le plus haut bâtiment de la ville

tranquille Dubliners et dell 'Ulysse de James Joyce, Dublin est l'un des principaux centres de la culture irlandaise. le quartier temple Bar, traversé de la rue (aujourd'hui piétonne et plein de pub irlandais typique), est le principal point de la vie nocturne plus touristique, toujours été le théâtre de spectacles par artistes de rue. Parfois, il est seulement visité le week-end des gens qui viennent même de grande-Bretagne.

La ville accueille l'un des plus grande communauté gay du monde, en dépit de 'homosexualité Il n'est plus un crime que par 1993, grâce à l'intervention du Cour de justice européenne.

Dublin abrite le Musée national d'impression de l'Irlande, le Irish Museum of Modern Art, la National Gallery of Ireland, dell'Hugh Lane Gallery Municipal, la Chester Beatty Library et trois sièges Musée national d'Irlande.

éducation

Dublin
Trinity College, universités célèbres de Dublin, le plus ancien et le plus important d'Irlande

Dublin est le principal centre éducatif irlandais, avec trois universités.

la Université de Dublin Il est le plus ancien de l'Irlande, créé en XVIe siècle. son seul collège est le célèbre Trinity College, mettre en place le temps Elizabeth I et fermé à l'Emancipation catholique vers le haut (au début XIXe siècle). Le complexe de la Trinité a été construit en différentes époques. Au sein de son musée moderne est conservé, ainsi que d'autres précieux manuscrits enluminés, la Livre de Kells (Livre de Kells), un ancien (parmi les premiers absolu) livre d'apparat en quatre volumes contenant les Évangiles, chef-d'œuvre artistique unique dans le monde. La grande bibliothèque en annexe au musée contient des centaines de mètres des étagères et des livres anciens précieux, et le privilège ancien reçoit une copie de chaque nouveau livre (2 km de nouvelles étagères une année correspondante).

la Université nationale d'Irlande (NUI) est des plus grandes universités irlandaises: elle est en réalité une université confédéré, avec des universités plus éloignées qui en font partie, parmi eux le tout importante University College Dublin (UCD), qui jouit d'une grande réputation à l'étranger et est basée sur le territoire du comté de Dún Laoghaire-Rathdown. est sans aucun doute le plus jeune de la Dublin City University, nature pour faire face à la demande croissante dans d'autres collèges et spécialisés dans les cours d'affaires, d'ingénierie et de sciences.

Il convient de noter Collège royal des chirurgiens en Irlande, collège indépendant situé entièrement dédié à St. Stephen Green aux sciences médicales, et parmi les établissements d'enseignement supérieur non universitaire, la Dublin Institute of Technology, la grande nation, ainsi que la Ecole Nationale Supérieure d'Art et Design (NCAD) et Dun Laoghaire Institute of Art, Design et technologie, réservé à la place artistique.

exposition

  • 1853 - Exposition industrielle (1853)
  • 1865 - Exposition internationale des arts et manufactures (1865)
  • 1874 - Exposition internationale des arts et manufactures (1874)

Northside contre Southside

Dublin
LiffeyLa rivière est une frontière naturelle entre les deux zones Dubliners

Traditionnellement Dublin est caractérisé par la rivalité entre les zones séparées par le passage de Liffey, ou ceux du Nord ( Northside) Et le sud (la Southside). la Northside est considéré comme la zone de la classe ouvrière et le fonctionnement de la ville, alors que la Southside comme celle de la classe moyenne et les plus riches. Cette division se reflète également dans les codes postaux: dans le nord du impair (par exemple Phibsborough D7), et les pairs du sud (par exemple D4 Ballsbridge).

La rivalité est probablement né au moment du duc de Kildare, qui a décidé de construire sa résidence (Leinster House, le parlement actuel) dans le sud, puis en effet moins convoité, commentant le choix inhabituel avec un Là où je vais, me suit la mode ( « Partout où je vais, la mode me suit »). En effet, beaucoup ont suivi son geste.

Cette division reflète en réalité que partiellement la situation socio-économique de la ville. Pour donner quelques exemples, le 'Aras an Uachtaráin (Résidence du Président de la République) Il est situé dans la Northside ainsi que certains des quartiers les plus riches, Howth, Malahide et Castleknock, sont au nord de la rivière, tandis que Tallaght, Palmerstown, Crumlin et Ballyfermot, traditionnellement quarts des travailleurs sont dans le sud.

Certains soutiennent qu'une subdivision plus fidèle est celle entre la côte est, où il y a des quartiers les plus chic (Ce élégant), et le populaire Ouest, bien que la division Northside / Southside reste certainement le plus enraciné à Dublin.

divertissement

le quartier temple Bar, au sud de la Liffey, est le lieu où il réalise l'essentiel de la vie nocturne dans la capitale irlandaise.[7]

Dublin
Le célèbre pub Temple Bar, situé dans le quartier

Où le centre-ville il y a plusieurs théâtres, le plus important est le 'Abbey Theatre, célèbre pour avoir joué un rôle important dans la littérature irlandaise.[8]

Il peut au nord-ouest de la visite de la ville Phoenix Park, un parc qui couvre plus de 700 ha et qui, dans son intérieur loge le Dublin Zoo, le siège de Président de la République d'Irlande et l'Ambassade de États-Unis d'Amérique.[9]

Très célèbre est aussi le bordel de l'Lillie, une boîte de nuit fréquentée par de nombreuses personnalités bien connues.

Personnes liées à Dublin

Écrivains, poètes et philosophes

artistes

  • U2 - groupe de rock irlandais
  • Bono - chanteur U2
  • The Edge - guitariste, pianiste et deuxième voix du groupe de rock irlandais U2
  • Paul Harrington - chanteur, vainqueur de 'Concours Eurovision de la chanson 1994
  • Boyzone - groupe pop des années nonante
  • Ronan Keating - chanteur de Boyzone
  • Stephen Gately - chanteur
  • Rebecca Quin connu sous le nom Becky Lynch - lutteur WWE
  • Conor McGregor - combattant d'arts martiaux mixtes irlandais
  • Thin Lizzy - groupe de hard rock irlandais
  • Bob Geldof - Boomtown rats chanteur
  • les Dubliners - groupe de musique folk irlandaise (Luke Kelly, Ronnie Drew, Barnie McKenna, John Sheahan)
  • les Pogues - groupe de musique folk-punk,
  • Colin Farrell - acteur
  • Michael Gambon - acteur
  • le script - groupe irlandais
  • Dave king - chanteur du groupe punk celtique Flogging Molly
  • les Chieftains - groupe folklorique de la musique celtique traditionnelle
  • John Field - pianiste, compositeur, a écrit le premier nuit
  • Gabriel Byrne - acteur
  • My Bloody Valentine - groupe shoegaze
  • Sinead O'Connor - chanteur
  • Westlife - groupe pop irlandais
  • Virgin Prunes - Groupe 80 annees sombres, grands amis de U2; groupe culte dans 'souterrain.
    • Gavin Friday - leader Virgin Prunes, et en solo après la dissolution du groupe
  • Larry Mullen - batteur du groupe de rock irlandais U2
  • Adam Clayton - bassiste du groupe de rock irlandais U2
  • Laura Izibor - chanteur
  • Jonathan Rhys-Meyers - acteur
  • Brendan Gleeson - acteur
  • David Kelly - acteur
  • Stuart Townsend - acteur
  • Fionnula Flanagan - actrice
  • Brenda Fricker - actrice
  • Sarah Bolger - actrice
  • Colm Meaney - acteur
  • Liam Cunningham - acteur
  • Jim Sheridan - directeur
  • Cruachan - bande métallique irlandais celtique
  • Andrew Scott - acteur
  • les Cranberries - célèbre groupe de rock dans les années 90
  • Eoin Macken - acteur
  • Hozier - auteur-compositeur
  • Richard Houston - peintre et graveur XVIIIe siècle
  • Patricia Collinge - actrice

Les politiciens et les dirigeants

  • Theobald Wolfe Tone - révolutionnaire, chef des États-Irishmen
  • monsieur Arthur Wellesley - soldat, homme politique, le Premier ministre britannique
  • monsieur Edward Carson - premier syndicalisme irlandais et ministre du cabinet britannique
  • Patrick Pearse - écrivain, l'un des leaders du Insurrection de Pâques
  • Sean Lemass - Taoiseach (Premier ministre) pour la période 1959-1966
  • Garret FitzGerald - Taoiseach
  • Bertie Ahern - Taoiseach

autres

  • Frank Duff, fondateur de Légion de Marie
  • Andrew Cunningham, l'un des plus habiles amiraux britanniques pendant la Seconde Guerre mondiale

économie

Dublin
Green Center de Stephen

Caractériser et industrie historique Element Dublin est sans aucun doute la Brasserie Guinness, où il est produit à partir de 1759 la célèbre gros (Stout) Guinness.

Après la mi années nonante (Quand la République d'Irlande a été surnommé Tigre celtique, unis à Tigres asiatiques le développement économique impétueux) un nombre considérable d'entreprises dans pharmaceutique et 'technologies de l'information Vous avez réglé à Dublin. Le site opératoire de la Microsoft pour l'Europe, l 'Afrique et Moyen Orient est situé dans la partie sud de la ville, dans la zone industrielle de Sandyford, ainsi que des installations photocopier et Google. la Intel et Hewlett-Packard Ils ont des sites de production importants Leixlip, à l'ouest de Dublin, alors que Facebook Dublin a son siège européen.[10] La capitale irlandaise a été surnommé "Silicon Valley d 'Europe».

Dans les services financiers, Dublin est un centre de renommée mondiale. Par exemple, le Centre international de services financiers, emploie 14.000 personnes, dans des secteurs allant de l'assurance à la gestion des actifs, la gestion de la trésorerie des entreprises dans le secteur bancaire international.

Infrastructures et transports

communications

Telifís Radio Éireann (RTÉ), le radiodiffuseur public national, a ses principaux bureaux à Dublin. Même le premier radiodiffuseur privé, TV3, basé dans la capitale; une grande partie de sa programmation est importée de la télévision britannique et américain, qui attire le public des jeunes. Ils sont situés à Dublin aussi les principaux bureaux et infrastructures de An Post, Eircom, Vodafone et O2. Même les grands journaux et les grandes stations de radio basées dans la capitale de l'Irlande, par exemple, Le Irish Times, l'Irish Independent (le plus grand journal irlandais) et aujourd'hui FM.

transport

Dublin
L'aéroport de Dublin, l'aéroport principal de l'Irlande

Il est le fait assez intuitif que Dublin est le cœur du système de transport irlandais, en dépit de sa position latérale par rapport à l'île. Le port est l'île principale en ce qui concerne le transport maritime et relie la ville à Swansea et Liverpool.

En ce qui concerne le trafic aérien, la ville est desservie par un aéroport, la Aéroport de Dublin (déjà Aer Rianta), L'île principale.

Les gares principales sont Heuston pour les destinations du sud et de l'ouest de la République, et Connolly station pour Sligo et le trafic Dublin-Belfast.

Dublin
O'Connell Street, la rue la plus célèbre de Dublin: le centre fait partie visible de flèche

Réseau routier

Les principales routes irlandaises commencent tous à Dublin à d'autres grands sites irlandais. L'autoroute M50 est une route qui entoure une manière semi-circulaire (nord-ouest-sud) et touche presque toutes les routes nationales et les routes principales. L'autoroute a été construite en 20 ans, et la dernière pièce a été achevée en 2005. Depuis plusieurs années, il a été également inséré un péage sur le tronçon appelé Westlink près de Lucan.

La ville est également entouré de ce que le Dublin City Council Il l'a appelé "parcours orbital interne et externe« ( » L'extérieur et à l'intérieur de « course orbital): le premier entoure la partie géorgienne de la ville St Stephen Green Mountjoy Square et auberges de roi Cathédrale Saint-Patrick; le second est un tour le long des deux Dubliners canaux plus larges, et le Grand Canal Canal royal.

Certaines routes surtout dans la vocation commerciale et de loisirs (par exemple. Le quartier « Temple Bar ») sont des piétons.

les transports en commun

Dublin
Citadis. Cette nouvelle génération de tramway électrique depuis 2004 et déjà très populaire, fait partie intégrante du système de transport urbain Luas

Les transports en commun à Dublin se compose de vélos, bus, train et tramway. Tous les transports en commun, à l'exception du vélo, peut être utilisé par une carte magnétique appelée carte Leap [11]. Grâce à cela, vous pouvez utiliser tous les moyens de transport sans qu'il soit nécessaire d'acheter différents billets de voyage pour tout voyage que vous allez monter. Le type de carte Leap [12] dépend de combien de temps vous avez l'intention d'aller à bord: la norme Card Leap est normalement utilisé, il est habituellement utilisé par les voyageurs ou par les voyageurs comme le saut Visitor Card ceux qui ont l'intention de rester dans la ville pendant au moins une semaine et a une durée de 1, 3 ou 7 jours.

Le système de transport Dublin Area Rapid Transit (DART[13]) Est-ce un chemin de fer qui dessert les stations à intervalles réguliers le long de la côte est de l'agglomération de Dublin.[14] un système de tramway nommé Luas[15] Il a été inauguré en 2004 et couvre la partie sud de la ville et la zone portuaire.[16] lignes de banlieue Kildare et Maynooth, En outre, ils atteignent la plupart des banlieues ouest de la capitale irlandaise.

La partie principale du transport public à Dublin est occupé par le service d'autobus, exploité par Bus Atha Cliath[17] (Dublin Bus), Qui fonctionne dans un réseau d'environ 200 trajets quotidiens (identifié par un numéro, parfois avec un suffixe de lettre, par exemple. 40, 40A, 40B, 40C, 40D) et 24 appels de nuit tirés Nitelink, Disponible du lundi au samedi, qui sont identifiés par un suffixe « N » (p. 40N). En excluant les autobus touristiques, tous les moyens de Dublin Bus Ils ont pas un billet fixe, mais les tarifs journaliers sont déterminés par le nombre de sections - les tarifs sont payables en numéraire et que le montant exact est acceptée - si un client paie plus, il y a billet de changement à soumettre aux bureaux de Dublin Bus O'Connell Street qu'ils sont payés de retour en espèces. Ces derniers temps, cependant, ils ont été distribués des billets prépayés pour les sections les plus largement que ALLANT oblitérés dans les machines situées dans la partie arrière du véhicule. Ensuite, il y a aussi tous les jours et les billets de plusieurs jours valables sur l'ensemble du réseau métropolitain (y compris bus direct vers et depuis l'aéroport).

De nombreuses autres compagnies de bus opérant à Dublin, y compris Bus Éireann, populaire parmi ceux qui souhaitent atteindre des distances plus longues et les banlieues de la capitale. Manquant d'une autorité compétente, un voyageur peut trouver particulièrement difficile de trouver des services adaptés à son déplacement.

Taxis - très populaires et facilement disponibles la nuit - sont largement utilisés les transports en commun, grâce au fait que leur nombre a plus que triplé au cours des dernières années suite à la libéralisation du secteur.[18]

Pour se déplacer à Dublin est également possible d'utiliser le Vélib ', Vélos Dublin[19] couvrant une grande partie du centre-ville. Ils sont présents sur le territoire plus de 100 train à certains d'entre eux, vous pouvez également acheter des billets 3 jours valable avec lequel vous pouvez transformer toute la ville.

Dans le passé, jusqu'à 1932 de la banlieue de la ville a également commencé une ligne de tramway, la Dublin Blessington vapeur Tramway.

administration

gouvernement de la ville

Dublin
Dublin City Hall, Bureau du Conseil municipal, déjà maison royal Exchange

La ville de Dublin est régie par Dublin City Council (déjà Dublin Corporation), Présidé par Lord Maire de Dublin, dont il est élu chaque année et réside dans Mansion House, résidence du premier citoyen de Dublin 1715. Le Conseil a son siège à Dublin City Hall de seconde moitié de.

La plupart des bureaux, cependant, sont situés dans contestée Bureaux civiques, construit dans ce qui était l'un des sites les mieux préservés de l'époque viking, alors démolie corporation malgré l'opposition intense de milliers de citoyens, y compris l'historien F.X. Martin et le sénateur Mary Robinson, qui est devenu président. sur Wood Quay les bâtiments ont été construits plus tard appelé bunkers pour leur aspect douteux.

jumelage

Dublin est jumelée avec:

Gouvernement de l'État

Dublin
Leinster House, Palais Ducal XVIIIe siècle maintenant le siège du Parlement

Etant la capitale de la République d'Irlande Dublin est également le clair gouvernement national.

Le Parlement irlandais (Oireachtas Éireann) Est composé de trois organes: la Président de la République, la Dail Eireann (Chambre des Députés) et le Seanad Éireann (Senate): les deux chambres se réunissent à Leinster House, Il est situé dans le sud de la ville, et le siège officiel du Parlement depuis la création du État libre d'Irlande, à savoir le 6 Décembre 1922.

Le Président de la République d'Irlande au lieu de rester à Aras an Uachtaráin, ancienne résidence du « gouverneur général de l'État libre d'Irlande », situé dans le plus grand parc à Dublin, Phoenix Park.

Dublin
Bâtiments du gouvernement irlandais, le palais du gouvernement, déjà Collège Royale des Sciences

Cependant, le gouvernement, répond à la Bâtiments du gouvernement irlandais, complexe immobilier conçu par Sir Aston Webb, auteur de la façade Buckingham Palace et le palais au départ Collège Royale des Sciences, dernier grand bâtiment construit par les Britanniques en Irlande. Situé près de Leinster House, le bâtiment était initialement un hébergement temporaire de certains ministères (comme Leinster House a été le siège temporaire du Parlement, mais les deux est finalement devenu officiel et stable) au cours des premières années de État libre d'Irlande. jusqu'à ce que 1990, le gouvernement irlandais a partagé l'utilisation du bâtiment avec la Faculté de génie UCD, qui occupait le centre du bloc de construction.

Pendant l'occupation britannique, le Parlement du Royaume d'Irlande se sont réunis à l'ancienne Maisons du Parlement irlandais, aujourd'hui le siège de Bank of Ireland, immeuble situé dans un endroit appelé College Green, où il y a aussi la Trinity College et la statue de Henry Grattan.

sportif

A Dublin, ils se trouvent pratiquement toutes les organisations sportives nationales irlandaises.

  • A Croke Park, une installation remarquable de 82.000 spectateurs, il y a le GAA, Gaelic Athletic Association, organisation en charge de la football gaélique et dell 'hurling, les sports typiques omniprésentes et bien appréciées en Irlande sont jouées dans le même stade les plus grandes courses de l'été et le jour de la Saint Patrick.
  • Lansdowne Road, a été démoli un autre grand stade de Dublin 2007. Géré par 'IRFU, Il a été le terrain de la maison de rugby irlandais, mais aussi football, qu'il jouait avant Dalymount Parc, Aujourd'hui la maison de l'installation Bohemians. les rivaux Shelbourne F.C. jouer au lieu de fermer Tolka Park, la Shamrock Rovers en Tallaght Stadium, tandis que St. Patrick Athletic joue ses matchs à domicile au Richmond Park. la Shelbourne Park et Leopardstown Ils sont des stades pour les courses de chevaux et autres.
  • L 'Aviva Stadium Il est le principal stade de la ville. à partir de 2010, année où a été inauguré, accueillant les matches du football et de rugby.
  • la Les champs O'Malley Il est le siège de base-ball Dublin et, au cours de Les compétitions internationales toute l'Irlande. La ville compte trois entreprises différentes inscrites dans le championnat irlandais au maximum, Irish League Baseball. Les trois équipes sont les Hurricanes de Dublin, le Dublin Blacksox Dublin et les Spartiates, qui détiennent le titre 2008 et six autres titres nationaux acquis de 1999 partir.

La ville est ou a été le site de nombreuses équipes football, souvent ils ont remporté le titre national:

  • la rebelles Dublin, 7 fois les gagnants Shamrock Bowl
  • la Celtes Dublin, 5 fois les gagnants Shamrock Bowl
  • Dublin Tornadoes, 3 fois les gagnants Shamrock Bowl
  • Les Tigres de Dublin, une fois l'un des gagnants Shamrock Bowl
  • Le Dublin foudre, la première fois les gagnants Shamrock Bowl
  • la Trinity College, 1 finaliste de temps pour le Shamrock Bowl
  • Les Bulls, Dublin 1 fois finalistes Shamrock Bowl
  • le Dublin West Rhinos
  • les Dragons Dublin
  • la DCU Saints
  • la UCD

sport Personnes liées à Dublin

notes

  1. ^ zone urbaine de 1,110,627 habitants, région métropolitaine 1,804,156 habitants (recensement de 2011)
  2. ^ Luciano Canepari, Dublin, en Le Dipi - Dictionnaire de la prononciation italienne, Zanichelli, 2009 ISBN 978-88-08-10511-0.
  3. ^ Base de données placenames de l'Irlande. (En anglais).
  4. ^ Recensement de 2011: Volume 1, Tableau 7. (En anglais)
  5. ^ Les données de la météorologie et le climat BBC Météo.
  6. ^ James Stephens, L'insurrection à Dublin, Napoli, Menthalia 2015 ISBN 978-88-97774-04-4.
  7. ^ Auteurs divers Irlande, Milano, Touring Club Press, 2001, p. 59.
  8. ^ Auteurs divers Irlande, Milano, Touring Club Press, 2001, p. 67.
  9. ^ Auteurs divers Irlande, Milano, Touring Club Press, 2001, p. 72.
  10. ^ Auteurs divers Irlande, Milano, Touring Club Press, 2001, p. 37.
  11. ^ www.leapcard.ie
  12. ^ dublinofacile.com
  13. ^ www.irishrail.ie
  14. ^ www.dublin.ie
  15. ^ www.luas.ie
  16. ^ www.luas.ie
  17. ^ www.dublinbus.ie
  18. ^ Taxis à Dublin
  19. ^ www.dublinbikes.ie

bibliographie

  • Pat Liddy, Dublin A Celebration - Du 1er au 21ème siècle (Dublin City Council, 2000) ISBN 0-946841-50-0
  • Maurice Craig, L'architecture de l'Irlande des débuts à 1880 (Batsford, édition Broché 1989) ISBN 0-7134-2587-3
  • Frank McDonald, Sauvegarde de la Ville: Comment arrêter la destruction de Dublin (Tomar Publishing, 1989) ISBN 1-871793-03-3
  • Edward McParland, L'architecture publique en Irlande 1680-1760 (Yale University Press, 2001) ISBN 978-0-300-09064-2
  • Hanne Hem, Dubliners, le compte Anthropologue, Oslo, 1994
  • James Joyce, Dubliners, Traduction du Attilio Brilli, Oscar Mondadori, Milano, Arnoldo Mondadori, 1987, p. 208, ISBN 88-04-31500-8.
  • Francesco Memoli, Du vert clair au vert foncé - Les conséquences de l'Irlande, Gagliano del Capo, Edizioni Miele, 2012, p. 220, ISBN 978-88-6332-127-2.
  • James Joyce, Ulysse, traduction de Giulio De Angelis, Mondadori, 1988, p. 741, ISBN 88-04-41477-4.
  • Gabriella Agrati et Maria Letizia Magini (ed) La saga irlandaise de Cuchulainn, Mondadori, 1982, p. 253.
  • Roddy Doyle, Patricia Scanlan, Dermot Bolger, Deirdre Purcell, Vincent Banville, Sheila O'Flanagan, Histoires de Dublin, La poche Phéniciens, 2007

Articles connexes

  • County Dublin
  • Dublin Bay
  • Ville Irlande
  • The Pale
  • Philip Lynott

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Dublin
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Dublin
  • Il contribue à Wikivoyage Wikivoyage Il contient des informations touristiques Dublin
autorités de contrôle VIAF: (FR150028417 · LCCN: (FRn79065753 · ISNI: (FR0000 0004 0408 6999 · GND: (DE4013170-1 · BNF: (FRcb11985247x (Date)