s
19 708 Pages

Sacrosanctum Concilium
Lettre encyclique
Armoiries de Paul VI
pontife Paul VI
date 4 décembre 1963
Année de son pontificat la
Traduction du titre Conseil sacro-saint
thèmes abordés liturgie
Constitution papale conciliaire nº le Réconcilier
Constitution conciliaire précédente -
Constitution conciliaire prochaine Lumen Gentium

la constitution Sacrosanctum Concilium le sacré liturgie Il est l'un des quatre constitutions conciliaires émises par Vatican II.

Il a été adopté avec 2.158 voix pour et seulement 19 contre et a été solennellement promulguée par Pape Paul VI 4 décembre 1963.[1][2]

Il traite de la liturgie Eglise catholique, en particulier celle de Eglise latine, en continuité avec l'encyclique Dei médiateur de de papa Pio XII. Les principes énoncés formés à l'intérieur du point de départ pour la réforme liturgique mis en œuvre par l'Eglise catholique après la clôture du Concile Vatican II.

contenu

Le Conseil est principalement les « principes généraux de la réforme et la promotion de la liturgie sacrée. » Il affirme que « la liturgie est le sommet vers lequel tend l'activité de l'Eglise et, en même temps, la police à partir de laquelle toute sa puissance. »[3] La nature même de la liturgie exige la pleine participation consciente et active des fidèles[4] et par conséquent le Conseil donne des instructions sur la préparation appropriée des pasteurs d'âmes.[5]

Puis il déclare que « la Sainte Mère l'Église voudrait faire une restauration générale de la liturgie », de sorte que « les choses saintes que [les textes et les rites] signifient, s'exprimer plus clairement et le peuple chrétien comprendre plus facilement le sens et peuvent participer avec une célébration pleine, active et communautaire ».[6] Rappelez-vous que la réglementation de la liturgie que pour le pape et d'autres évêques, tant individuels que dans les « collectivités territoriales compétentes des évêques » (la conférences épiscopales), Et personne d'autre, pas même un prêtre.[7] Sur la base des études théologiques établies, vous pouvez passer en revue historique et pastorale parties de la liturgie et donc les livres liturgiques (missel, etc.) doivent être examinés « le plus tôt possible ».[8] Il est préférable de la forme commune de la célébration liturgique (en particulier de la messe), où tout le monde, à la fois profane ministre, jouer son bureau à faire tout et seulement ce qui, selon la nature du rite et les normes liturgiques, il relève de sa compétence. La participation des fidèles doit être promu par leurs acclamations, des réponses, des hymnes (psaumes, antiennes et autres), des actions et des gestes, et il doit être mentionné dans les livres liturgiques.[9]

Compte tenu de la nature didactique et pastorale de la liturgie, les rites doivent éviter prolixité inutiles et en général être facilement compris.[10] « La lecture du sacré plus ample, plus variée et meilleur choix. »[11] Prédication fait partie de l'action liturgique et doit être mentionné dans les livres liturgiques: il est connu que les éditions tridentin Missel romain prévoir la récitation du Je pense que immédiatement après la lecture de l'Evangile, à l'exception messes solennelles, où la prédication était facultative ( "Il autem praedicandum sit ...« ).[12] « L'utilisation de langue latine, La loi particulière doit être maintenue dans rites latins. Mais depuis, aussi bien dans la masse, l'administration des sacrements et dans d'autres parties de la liturgie, souvent l'utilisation de la langue nationale peut être un grand avantage pour le peuple, à accorder une plus grande partie de la langue nationale " dont l'extension est laissée à la décision (si elle est confirmée par le Saint-Siège) de la conférence de ses évêques.[13]

Quant à la 'Eucharistie, Conseil que la question de "Ordo« Vous faites face à un examen qui, pris pour préserver les rites essentiellement les simplifier, supprime les doubles emplois et introduit des éléments sans utiliser beaucoup et de retour d'autres éléments qui avaient été perdus. Vous devrez lire la plupart de la Bible, la distribution du texte dans une boucle années. il est fortement recommandé de l'homélie, qui a été proclamé, sauf pour une raison grave, à la messe du dimanche et fête avec la participation du peuple, et (re) présenter le Prière des fidèles. Le Conseil répète ce qu'il a déjà dit sur l'utilisation, en amplitude déterminée par la Conférence épiscopale respective du latin au lieu de la langue nationale. Il ajoute que « les fidèles capables de dire ou chanter ensemble en latin les parties de l'ordinaire de la messe qui se rapportent à eux. » Il est recommandé de donner la communion aux fidèles avec hosties à la messe et permet, dans certaines circonstances, la communion sous les deux espèces (pain et vin). Elle étend la faculté de concélébration du même mis de côté plus de prêtres.[14]

Le Conseil donne des instructions similaires par rapport aux autres sacrements et sacramentaux,[15] un Liturgie des Heures (Entre autres, la distribution des psaumes sur une période plus longue que la traditionnelle semaine et l'heure de la suppression avant),[16] tous 'année liturgique (Entre autres, ce qui réduit le nombre de saints célébré partout des festivals)[17], un musique sacrée,[18] art sacré et les objets sacrés.[19]

application

Pour la mise en œuvre effective de ces intentions Pape Paul VI il a institué en 1964 une commission nommée Consilium à exsequendam Constitutionem de liturgie qui a travaillé sur la révision de la liturgie de la clôture du Conseil jusqu'à la 1969.[20]

notes

  1. ^ Commissionis Liturgicae Fontes
  2. ^ Sandro Magister, « la réforme liturgique, une histoire à réécrire »
  3. ^ SC 10
  4. ^ SC 14
  5. ^ SC 15-18
  6. ^ SC 21
  7. ^ SC 22
  8. ^ SC 23-25
  9. ^ SC 26-31
  10. ^ SC 34
  11. ^ SC 35
  12. ^ Ritus Servandus dans celebratione Missae, VI
  13. ^ SC 36
  14. ^ SC 47-57
  15. ^ SC 59-82
  16. ^ SC 83-101
  17. ^ SC 102-111
  18. ^ SC 102-121
  19. ^ SC 122-130
  20. ^ Ferdinand Dell'Oro, "Liturgie" dans Treccani, la culture italienne

Articles connexes

  • Liste des constitutions apostoliques
  • Documents du Concile Vatican II
  • La réforme liturgique
  • Liturgiam authenticam

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Sacrosanctum Concilium

liens externes

traduction italienne du site de Saint-Siège.

autorités de contrôle VIAF: (FR188531159 · GND: (DE4178867-9