s
19 708 Pages

26. Panzer-Division
26 Division Panzer Logo.svg
symbole tactique montré sur les véhicules de la Division Panzer 26
vue d'ensemble
permettre 14 septembre 1942 - mai 1945
pays Allemagne Allemagne
service Heer (wehrmacht)
type division blindée
véhicules d'occasion StuG III, Panzer V
surnom Grenadierkopf (Head grenadier)
Batailles / guerres opération Achse
Atterrissage à Salerne
Bataille de Monte Cassino
Atterrissage d'Anzio
ligne gothique
mitraille opération
symboles
un autre symbole 23 Division Emblem.svg Infanterie

Sources citées dans le texte

Les rumeurs sur les unités militaires sur Wikipédia

la 26. Panzer-Division[1] (26 division cuirassé) Ce fut une formation blindée allemand de Guerre mondiale créé en Septembre 1942 en Belgique de la division d'infanterie 23. Un mois plus tard, il a été transféré à Amiens de poursuivre la formation et de suivre la côte en prévision d'un éventuel débarquement allié; été 1943 Il a été envoyé en Italie où il a participé à tous »opération achse et où il est resté pour le reste de la guerre en prenant part à toutes les batailles les plus difficiles de Campagne italienne contre alliés. La division blindée se rendit, alors qu'il était en Italie du Nord, mai 1945.

Ses membres étaient responsables dell 'massacre de Padule en Août 1944.

histoire

26. Panzer-Division
StuG III de 26. Panzer-Division près Neptune dans Mars 1944. Le panthère est le 4ème régiment blindé détaché dans le secteur de 13e Panzer Division
CINÉMAS D'EXPLOITATION 26. SECTION-PANZER
lieu période
Belgique Septembre 1942 - Octobre 1942
France Octobre 1942 - Juillet 1943
Italie Juillet 1943 à mai 1945

Le 3 Juillet 1942 Il a reçu l'ordre de construire une nouvelle division blindée, précisément le 26, de la 23 Division d'infanterie, qui avait été retiré de la front de l'Est. Le 14 Septembre de la même année, la nouvelle vie a fait des unités Mons et la formation continue à Amiens (France) Au sein de la 15e armée.[2]

en Juillet 1943 Il est venu l'ordre de transfert en Italie, compte tenu du retour probable du pays alliés. En Août, il a combattu contre les Britanniques en Calabre et le mois suivant s'y est opposé, ainsi que d'autres divisions mobiles allemandes, la atterrissage Salerno, dans un organique LXXVI corps d'armée blindé, tandis qu'un bataillon blindé de la division (kampfgruppe Büsing) il a été attaché à la 3. Panzer-Division et a participé à tous 'attaque sur Rome sous le suivant 8 Septembre opération achse.

Après la stabilisation de l'avant sur Gustav ligne Il a participé à Bataille de Monte Cassino et atterrissage à Anzio. En Février, il est venu dans un bataillon renforcé Panzer V pour compenser le départ d'un autre bataillon blindé pour le front de l'Est. En mai 1944, peut-être qu'il était FROSINONE.[2]

La 26e division blindée adoptée en Juin dans toscane où ils sont arrivés des renforts et où le bataillon de 26º reconnaissance Armored, le 23 Août, était coupable d'un crime de guerre faisant l 'massacre de Padule: En réponse l'activité partisane dans la région, 162 civils ont été tués.[3] En Octobre, la division est allé à la région Rimini et peut-être tourné en Novembre, autour Cesena. Le même mois, il a absorbé les restes de quelques-uns des départements de terre Luftwaffe. en Mars 1945 il était Bologne où un mois plus tard, il se trouvait au milieu de 'opération mitraille Alliés qui l'a forcée à se retirer, se battre, vers Imola.[2]

La Division Panzer 26 a cessé de se battre en mai, quand il se rendit aux Alliés en Vicenza et Trentin-Haut-Adige.

Ordre de bataille

1942

  • Stab (siège social)
  • 202. Panzer-Regiment (202º régiment blindé)
  • 26. Panzergrenadier-Brigade (26 brigade Panzergrenadier)
    • 9. Panzergrenadier-Regiment
    • 67. Panzergrenadier-Regiment
    • 26. Kradschützen Abteilung (26º bataillon motocyclistes)
  • 93. Panzer-Régiment Artillerie (Régiment 93e artillerie blindé)
  • 93. Aufklärungs-Panzer-Abteilung (bataillon 93e reconnaissance blindé)
  • 93. Panzerjäger-Abteilung (bataillon 93e Anti-tank)
  • 93. Panzer-Pionier-Bataillon (bataillon blindé 93e génie militaire)
  • 23. Panzer-Nachrichten-Abteilung (communications bataillon blindé 23)
  • Unité de Service et

1943

  • coup de couteau
  • 26. Panzer-Regiment
    • Panzer-Abteilung I (1er bataillon blindé)
    • Panzer-Abteilung II
  • 9. Panzergrenadier-Regiment
  • 67. Panzergrenadier-Regiment
  • 93. Panzerjäger-Abteilung
  • 26. Aufklärungs-Abteilung
  • 93. Panzer-Régiment Artillerie
  • 93. Panzer-Pionier-Bataillon
  • 82. Panzer-Nachrichten-Abteilung
  • 93. Feldersatz-Kompanie (93ème société remplacements)
  • Unité de Service et

1944

  • coup de couteau
  • 26. Panzer-Regiment
    • Panzer-Abteilung I
    • Panzer-Abteilung II
  • 9. Panzergrenadier-Regiment
  • 67. Panzergrenadier-Regiment
    • Le Schützen-Bataillon
    • Schützen-II Bataillon
  • 93. Panzer-Régiment Artillerie
    • -Abteilung I Artillerie
    • II-Abteilung Artillerie
    • Artillerie-Abteilung III
  • 26. Aufklärungs-Abteilung
  • 304-Heeres Flak-Abteilung Artillerie-(304º détachement FlaK armée)
  • 51. Panzerjäger-Abteilung
  • 93. Panzer-Pionier-Bataillon
  • 93. Panzer-Nachrichten-Abteilung
  • Unité de Service et

1945

  • coup de couteau
  • 26. Panzer-Regiment
    • Panzer-Abteilung I
    • Panzer-Abteilung II
  • 9. Panzergrenadier-Regiment
    • Le Panzergrenadier-Bataillon
    • Panzergrenadier-II Bataillon
  • 67. Panzergrenadier-Regiment
    • Le Panzergrenadier-Bataillon
    • Panzergrenadier-II Bataillon
  • Verstärktes-Grenadier Régiment (Régiment grenadiers armé)
    • Le Grenadier-Bataillon
    • Grenadier-II Bataillon
  • 93. Panzer-Régiment Artillerie
    • Panzer-Abteilung I-Artillerie
    • Panzer-Abteilung II-Artillerie
    • Panzer-Artillerie-Abteilung III
  • 26. Panzer-Aufklärungs-Abteilung
  • 304-Heeres Flak-Abteilung Artillerie-
  • 93. Panzerjäger-Abteilung
  • 93. Panzer-Pionier-Bataillon
  • 93. Panzer-Nachrichten-Abteilung
  • Unité de Service et

décorations

Quarante membres du 26. Panzer-Division a reçu le Croix allemande en or et 7 l'argent, 19 a obtenu l'honneur de l'armée et 17 la broche Croix de la Croix de fer de chevalier, 2 qui ne sont pas de confirmer, avec trois feuilles Quercia et une avec des frondes Quercia et seau.[3]

Les commandants

nom degré maison fin
Smilo von Lüttwitz Oberst 14 septembre 1942 30 septembre 1942
Smilo von Lüttwitz Generalmajor 1 Octobre 1942 21 janvier 1944
Hans Hecker Oberst 22 janvier 1944 11 avril 1944
Hans Boelsen Oberst 11 avril 1944 7 mai 1944
Smilo von Lüttwitz Generalleutnant 8 mai 1944 6 juillet 1944
Eduard Crasemann Oberst 6 juillet 1944 18 juillet 1944
Hans Boelsen Generalmajor 19 juillet 1944 26 août 1944
Eduard Crasemann Oberst 27 août 1944 30 septembre 1944
Eduard Crasemann Generalmajor 1 Octobre 1944 14 janvier 1945
Karl Stollbrock Oberst 15 janvier 1945 28 janvier 1945
Alfred Kuhnert Oberst 29 janvier 1945 28 février 1945
Viktor Linnarz Generalleutnant 1 Mars 1945 8 mai 1945

Les données de:[3]

notes

  1. ^ Dans la langue allemande le point. « » équivalent à nombres ordinaux dans la langue italienne; dans ce cas, il est mis en place de « ª »
  2. ^ à b c unités de la Wehrmacht, en okh.it. Récupéré 18 Janvier, 2011.
  3. ^ à b c (FR) 26. Panzer-Division, en axishistory.com. Récupéré 18 Janvier, 2011.

liens externes

autorités de contrôle GND: (DE4683541-6