s
19 708 Pages

Les juges de Maat
Livre des Morts: Sont visibles, et assis dans une taille réduite, certains des 42 juges de Maat (de Papyrus d'Ani). British Museum, Londres.

la Les juges de Maat ils sont divinités égyptiennes appartenant à Religion de l'Égypte ancienne, 42 divinité de jugement, divinités mineures justice (Maat) Qui, selon la vision théologique égyptien, Ils participeraient au psicostasia et le jugement de Osiris dans 'vie après la mort[1][2][3].

description

aveux négatifs et pesée du cœur

La longue formule 125[4] la Livre des Morts Il énumère les noms et l'origine (parfois géographique, mais aussi l'atmosphère) des juges Maat. Chacun d'eux correspond dieux, par le défunt, une déclaration d'innocence par rapport à un « péché » spécifique que chacun des quarante-deux juges avaient décidé de punir.

L'esprit serait accompagné du dieu psychopompe Anubis en présence d'Osiris, où il dit qu'il est coupable d'aucun des « 42 péchés » contre la justice et de la vérité en récitant un texte connu sous le nom « Confessions négatives »[5]. Le cœur du défunt serait alors pesé sur une balance à deux plateaux: un plat pour le cœur, l'autre pour la plume de Maat. Maat, au nom de laquelle ils ont agi les 42 juges qui flanquaient Osiris, était la déesse qui personnifie la vérité, la justice, la justice et l'ordre du cosmos et était souvent symbolisé par une plume autruche (signe hiéroglyphe de son nom)[6][7]. Si le cœur et la plume ont été appariés, alors les dieux seraient convaincus de la justice du défunt, qui aurait donc accès à la vie éternelle devenir maa-kheru, ce qui signifie « vengeance / justifiée, » littéralement « vrai de la voix » ( « Bienheureux » dans le sens le plus large)[8]; mais si le cœur était plus lourd résultat de la plume de Maat, puis un monstre terrifiant nommé Ammit, le « dévoreur », aurait dévoré détruire l'esprit du défunt[9][10].

L'épisode de psicostasia est remarquable non seulement pour sa vitalité symbolique et même dramatique, mais aussi parce qu'il est l'un des rares parties de Livre des Morts avec des connotations morales. Le jugement par Osiris avec l'autre 42 divinité de jugement[11] et beaucoup de peinture l ' « Confessions négatives »éthique et moral Égyptien. Ces 42 protestations d'innocence du défunt ont été interprétés par certains comme un arrière-plan historique possible les dix commandements[12]Mais, tandis que l'éthique Dix Commandements judéenne-chrétien constitué de règles attribuées à une révélation divine, les « Confessions négatives » est présenté plutôt comme transpositions divines (chaque fait correspond à l'un des 42 juges divinités) d'une morale quotidienne[13].

Liste des noms, origines et compétences (Wilkinson)

L 'égyptologue britannique Richard Herbert Wilkinson, dans son Les Dieux et Déesses complets de l'Egypte ancienne (2003), elle a décrit comme suit les noms évocateurs, lieux géographiques ou atmosphériques d'origine et les crimes punis par les 42 juges de Maat[2]:

Nom de Dieu identification crime Nom de Dieu identification crime
1 « Le long de l'étape » Héliopolis mensonge 22 « Disjoncteur » Xoïs transgression
2 "Hugger Fire" Kheraha vol 23 "Jammer" Uerit colère
3 "Nosy" Ermopoli rapacité 24 « Jeune » Nomo de Héliopolis indifférence à

la vérité

4 "Eater de nuances" « La grotte » vol 25 « Prédire » Uenes confusion
5 "Dangerous" Rosetau assassiner 26 « Vous autel » « Le secret du palais » Frode
6 « Double lion" « Ciel » Destruction de la nourriture 27 « Face derrière lui » « Cave du mal » sexe

avec un garçon

7 « Yeux » Féroce Letopoli malhonnêteté 28 "Hot Foot" "Twilight" négligence
8 "Flame" « Autant en emporte en arrière » Le vol des offres 29 « Vous l'obscurité » "Darkness" Lite
9 « Casseur d'os » Héracléopolis mensonge 30 « Bearer de votre

offres "

Saïs activités démesurées
10 "Green Flame" Menfi voler la nourriture 31 « En ce qui concerne les visages » Nedjefet impatience
11 « Vous cave » « L 'Ouest" maussaderie 32 "Accuser" Uetjenet Les dommages aux effigies

les divinités

12 "White Teeth" Crocodilopolis transgression 33 « En ce qui concerne les cornes » Assiout la volatilité

parler

13 "Eater Blood" « » Abattoirs Mise à mort d'un

taureau sacré

34 Nefertum Menfi iniquité
14 « Viscère Eater » « Maison des années trente » faux témoin 35 Temsep Busiris conspiration contre

la pharaon

15 « Seigneur de la vérité » Maati Vol de pain 36 « Vous qui avez agi

obstinément "

Antaeopolis barbotage

(?)

16 "Wandering" Bubasti espion 37 « Hitters eau » « L 'abîme" bruit
17 "Pale" Héliopolis potins 38 « commandant

l'humanité "

« Votre maison » Insulte à Dieu
18 « Doublement mauvais » Andjet contention 39 « Cédant de bonne » « la nome dell'Arpione "

(7 et 8 Basse-Égypte)

Faire ...?[14]
19 « SerpentUamemti" « Lieu de

exécution"

adultère 40 « Cédant des pouvoirs » « La ville » importance maintenant
20 « Regardez qui abrite » « Maison min" mauvais

comportement

41 « Serpent dans la tête

érigé "

« La grotte » malhonnête richesse
21 « Au-dessus du vieux » IMAU instiller la peur 42 « Snake portant

et il donne "

« La Terre tranquille » blasphème

notes

  1. ^ Hart 1986, pp. 34-5.
  2. ^ à b Wilkinson 2003, pp. 84-5.
  3. ^ (RU) Les Démons de l'Egypte ancienne, sur www.touregypt.net. Récupéré 29 Juillet, 2017.
  4. ^ Budge en 2008, pp. 355-78.
  5. ^ Taylor 2010, p. 208.
  6. ^ Maât, en Encyclopédie Histoire ancienne. Récupéré le 21 Juillet, 2017.
  7. ^ Taylor 2010, p. 209.
  8. ^ Taylor 2010, p. 215.
  9. ^ (FR) Dieux de l'Egypte ancienne; Ammit, sur www.ancientegyptonline.co.uk. Récupéré le 21 Juillet, 2017.
  10. ^ Taylor 2010, p. 212.
  11. ^ Hart 1986, pp. 34-5.
  12. ^ Faulkner 1994, p. 14.
  13. ^ Taylor 2010, pp. 204-5.
  14. ^ Lacuna.

bibliographie

  • Budge, Ernest Alfred Wallis, Le Livre des Morts égyptien, Londres, New York, Penguin Books, 2008 ISBN 978-0140455502.
  • Faulkner, Raymond O. (traducteur), Le Livre des Morts égyptien, le Livre de Going Forth par jour. La première présentation authentique du Papyrus d'Ani complète, édité par Eva von Dassow, San Francisco, Chronicle Books, 1994.
  • Hart, George, Un Dictionnaire des dieux égyptiens et Déesses, Routledge, 1986 ISBN 0-415-05909-7.
  • Taylor, John H. (eds), Égyptien ancien Livre des Morts: Voyage à travers la vie après la mort, Londres, British Museum Press, 2010 ISBN 978-0-7141-1993-9.
  • Wilkinson, Richard H., Les Dieux et Déesses complets de l'Egypte ancienne, Thames Hudson, 2003 ISBN 0-500-05120-8.

Articles connexes