s
19 708 Pages

E10 nb dd dd t
niwt
Banebdjedet
en hiéroglyphe

Banebdjedet[1] (également Banebdjed) Il est divinités égyptiennes appartenant à Religion de l'Égypte ancienne.

Il est un ancien dieu sous la forme de béliers dont le culte central était au centre de Mendes et qu'il était équivalent khnum en Haute-Egypte; sa femme était déesse au nom de la forme de poisson hatméhyt, peut-être la divinité d'origine de la ville[2]. Avec son fils Arpocrates ( « Horus le jeune »), sont connus triade ou « trinité de Mendes »[3].

Banebdjedet
Le Banebdjedet dieu dans la tombe KV19.

les mots mouton et âme Ils sonnaient de la même manière dans l'ancien langue égyptienne et divinités criocefale ont été considérées comme des formes syncrétique entre les différents[2].

En règle générale Banebdjedet il a été représenté avec quatre têtes de bélier le « Ba » du dieu du soleil (voir le concept de âme en religion égyptienne; mais il peut également être connecté à la première tétralogie des dieux qui régissait 'Egypte ancienne (Osiris, Geb, Shu et Ra-Atoum), À chacun desquels ils ont été dédiés grande temples en granit dans le vaste sanctuaire urbain[2].

la Livre de la Vache céleste Il décrit le « bélier de Mendès » comme « Ba d'Osiris », bien que ce ne fut pas une association exclusive. Une histoire datée nouvel Empire décrit comme étant consulté par le « tribunal divin » qui était à en juger la cas les jeunes qui se écoule entre Horus et son oncle Seth; Mais il propose qu'au lieu Neith de le faire comme un acte de diplomatie tout en continuant la controverse sera juste de suggérer que le Banebdjedet trône Il devrait être remis à Seth comme le grand frère souverain décédé Osiris[2].

Dans une chapelle Ramesseum un géant stèle Il décrit comment Dieu Ptah a pris la forme d'Banebdjedet, compte tenu de sa virilité acquise (le vérin est symbole puissance sexuelle), de façon à obtenir l'union avec la femme qui concevrait Ramsès II; étaient précisément les fortes connotations sexuelles inhérentes à son culte pour amener les premiers chrétiens à diaboliser la figure.[2]

notes

  1. ^ Hermann Ranke: Die ägyptische Personennamen. Verlag von J. J. Augustin dans Glückstadt, 1935, p.89
  2. ^ à b c et Manuel de la mythologie égyptienne, Geraldine Pinch, p 114-115, Oxford University Press, 2004, ISBN 0-19-517024-5
  3. ^ "Maîtresse de la Chambre, maîtresse du ciel: les femmes dans l'Egypte ancienne," Anne K. Capel, Glenn Markoe, p 72, Cincinnati Art Museum, Musée Brooklyn, Hudson Hills, 1996, ISBN 1-55595-129-5

bibliographie

  • Capel Anne K., Markoe Glenn, 1996: Maîtresse de la Chambre, maîtresse du ciel: les femmes dans l'Egypte ancienne, Cincinnati Art Museum, Brooklyn Museum Hudson Hills, ISBN 1555951295
  • Geraldine Pinch, 2004: Manuel de la mythologie égyptienne, Oxford University Press, ISBN 0195170245
  • Wilkinson, Richard H., 2003: Les Dieux et Déesses complets de l'Egypte ancienne, la Tamise Hudson, Londen, ISBN 0500051208

Articles connexes

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Banebdjedet

liens externes