s
19 708 Pages

Seidaimyōjin
Un jeu de Kemari à Tanzan-Jinja

Seidaimyōjin (精 大 明 神?) est le Dieu protecteur de kemari et chaque sport a joué avec balle.[1][2]

Seidaimyōjin est vénérée dans certains temples Shinto en préfectures japonais de Kyoto et Shiga.[1] Parmi les plus importants, on peut citer la Shiramine Sanctuaire.[3]

la Mari (Le ballon kemari) est le shintai (l'objet dans lequel la kami réside et qui est porté autour de processions) du sanctuaire dans Hirano Ōtsu.[1]

description

Le nom de cette kami découle de la coutume des joueurs Kemari de répéter le mot six (esprit) pour encourager un. Seidaimyōjin est représenté avec les caractéristiques de singe car il se concrétiserait sous le règne Go-Toba kemari devant un célèbre joueur, Dainagon Fujiwara no Narimichi, est venu à la millième jour de la pratique du jeu, avec l'apparition d'un primate surmonté à la tête par une mer d'or.[1]

Ce lien avec le singe influence certaine de la dynamique du jeu kemari: Les défis doivent être effectuées le jour du singe et doivent commencer à environ quatre l'après-midi, puisque le calendrier basé sur le cycle sexagésimal Chine la période comprise entre trois et cinq l'après-midi étaient la « période du singe. »[1]

notes

  1. ^ à b c et Mizuki, p. 226
  2. ^ (FR) Haute-Cour keepy-uppy à Kyoto conduit à se livrer à l'ancienne fièvre sanctuaire japonais, sur Theguardian.com. Récupéré 3 mai 2015.
  3. ^ Shiramine Sanctuaire, sur Japanvisitor.com. Récupéré 17 Septembre, ici à 2015.

bibliographie

  • Shigeru Mizuki, spiritueux japonais, Saint-Marin, Kappalab 2015 ISBN 978-88-9800-271-9.

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez