s
19 708 Pages

« Dieu maudisse les Anglais! »

(fasciste global inventé dans les années quarante par Mario Appelius[1])

anglophobie (à partir de français anglophobie, à son tour de latin médiéval anglus[2] « Anglais » et grec φόβος, phobos « Afraid, phobie« )[3] est le peur ou le sentiment de suspicion envers tout ce qui est Anglais; dans l'hostilité générale exprimée envers la culture et le peuple anglais.

Europe

France

L'hostilité entre France Angleterre et est une sempiternelle question que vous commencez dans le premier Moyen âge et continue au fil du temps jusqu'à aujourd'hui. Il remonte à Jacques-Bénigne Bossuet la première utilisation du terme « perfide Albion » pour désigner l'Angleterre, puis fermement établie dans l'utilisation des écrivains français et des journalistes tout au long du XIXe siècle, et en particulier pendant le conflit colonial de Suez et Fachoda crise.

lorsqu'en XX siècle les deux dirigeants politiques sont riavvicinarono avec 'Entente Cordiale, l'utilisation de l'expression passée à travers en Italie, où il a Benito Mussolini, conscient de son passé journalistique polémiste. L'hostilité entre la direction politique est réapparue parfois dans la Seconde Guerre mondiale (voir pas de de Gaulle à l'entrée de la Grande-Bretagne Communauté européenne), Mais plus que tout le reste est encore très répandu parmi les fans de football: le anglophoby, entre les fans français, fonctionne comme un compteur à la forte gallophobie en vol stationnaire qui a conduit, entre autres, à des accusations contre la France par exemple celui d'avoir truqué le Football Coupe du Monde 1998 qu'il a eu lieu ici où il a gagné la nation hôte.

Pays de Galles

Irlande

En 2008, il a été signalé un cas de discrimination contre un citoyen britannique résidant dans la capitale irlandais Dublin, qui a été vu après appel par le juge d'obtenir 20 000 € l'indemnisation des abus et de discrimination simplement parce que l'anglais.[4]

Écosse

Une étude réalisée en 2005 par 'Université de Glasgow constaté que les gens écossais le ressentiment serbe et la haine de l'Angleterre dépassant de loin la 'islamophobie jusque-là la pensée répandue.[5]

Les principales causes qui conduisent à de nombreuses préoccupations de l'hostilité écossaise question écossaise et le séparatisme Royaume-Uni, ce qui montre une forte nationalisme qui justifie ce sentiment anti-anglais.[6]

D'autres recherches démentent données sur le anglophoby fort, prétendant au lieu d'être à peu près le phénomène, revalorisé au fil des ans et marquée par une sorte de identité nationale Britannique.[7]

Amériques

argentin

Le anglophoby en argentin Il provient principalement de la controverse du Malouines / Malvinas et guerre qui a donné lieu en 1982 avec le Royaume-Uni. En raison de cela, ils ont éclaté des émeutes et des actes de vandalisme contre les Britanniques.

Canada

Dans la province de Québec Il a toujours trouvé un fort sentiment anti-anglais, principalement en raison du fait que la région a été colonisée par France qui a établi ici la langue et la culture française, et même la majorité de la population est résident maintenant francophone ainsi que le français est la langue officielle de la province.

La fondation de nouvelle-France (Maintenant, le Québec) et les affrontements avec les colonies anglaises voisines ont favorisé la hausse des dell'anglofobia et la question de l'indépendance de la province.

Au Québec, la population de langue française comprend la grande majorité, et le français est la seule langue officielle. Le contexte historique et la menace qui mène all'anglofobia a conduit à un fort mouvement sécessionniste par Canada pour l'indépendance du Québec.

États-Unis

notes

  1. ^ Dieu Brits de
  2. ^ Cit. par exemple. de Gregorio Magno.
  3. ^ Carlo Battisti, Giovanni Alessio, Dictionnaire étymologique de la langue italienne, Florence, Barbera, 1950-1957.
  4. ^ Anglais gagne maisons de course irlandais, BBC, le 12 Août 2008. Récupéré 12 Décembre, 2008.
  5. ^ Asifa Hussain, Miller, William, Vers un nationalisme multiculturel? Anglophobie et de l'islamophobie en Ecosse (PDF), Dans Briefings transfert: Briefings n ° 24, économique Social Research Council, Mars 2005, p. 4. 20 Juillet Récupéré, 2008 (Déposé par 'URL d'origine 3 juin 2013).
  6. ^ SIEF2008 - Panneaux: Angleterre et Saint George « : représentations de Englishness au 21e siècle
  7. ^ Alan Pulverness, (Institut Norwich pour l'enseignement des langues

bibliographie