s
19 708 Pages

Direction générale des Beaux-Arts et du paysage
Logo des beaux-arts Direction générale et paysage

la Direction générale des Beaux-Arts et du paysage Il est l'un des douze directions générales Ministère du Patrimoine et des Activités culturelles et du tourisme et il exerce les fonctions et tâches liées à la protection du patrimoine historique, artistique et ethno-anthropologique, y compris les peintures murales et les décorations, pour protéger le patrimoine architectural et la qualité et la protection du paysage. En ce qui concerne la surveillance exercée par les surintendants beaux-arts et du paysage, la Direction générale exerce les pouvoirs de gestion, d'orientation, de coordination, de contrôle et uniquement en cas de nécessité et d'urgence, a informé le Secrétaire général, rappel et de remplacement, même proposition du secrétaire régional.

Le ministère, dans sa forme actuelle déterminée par le décret du Premier ministre 171 du 29 Août 2014 a repris, du 10 Décembre 2014, la dénomination Direction générale art et paysage. Auparavant, les tâches existantes liées à la protection de l'architecture et l'art contemporain, étaient couverts par la Direction générale des paysages, des Beaux-Arts, Architecture et Art contemporain (DG-PaBAAC) qui avait été mis en place, la en Juillet 2009, lorsque les tâches et les activités de la Direction générale de la protection et de la qualité du paysage, l'architecture et l'art contemporain (ancien DG-PARC DG-DARC) et la Direction générale de l'architecture, historique, artistique et ethno-anthropologique (DG-BASAE).

organisation administrative

Les tâches administratives sont effectuées au sein de la Direction des trois services:

  • Le Service: Organisation et fonctionnement
  • Service II: Protection du patrimoine historique et artistique, architectural et Primigenia
  • Service III: la préservation du paysage

Instituts et employés supervisés

De la direction générale dépendent, en vertu des dispositions actuelles Ministère du Patrimoine et des Activités culturelles et du tourisme sept instituts distincts: si

instituts nationaux

Institut central

  • Institut central pour demoetnoantropologia

Instituts d'une autonomie spéciale

  • Surintendance pour le centre historique, artistique et ethno-anthropologique et le musée de la ville de Florence
  • Surintendance pour le centre historique, artistique et ethno-anthropologique et le musée de la ville de Naples
  • Surintendance pour le centre historique, artistique et ethno-anthropologique et le musée de la ville de Rome
  • Surintendance pour le centre historique, artistique et ethno-anthropologique et le musée de la ville de Venise et les municipalités de la lagune.

Les exercices Direction supervisera également

Tâches et domaines de compétence

L'organisation administrative, les attributions, les définitions des domaines d'expertise ont été, jusqu'à la fin de l'année 2014, suite à la structure du Ministère du Patrimoine et des Activités culturelles et du tourisme changé après l'entrée en vigueur du décret du Président de la République 26 Novembre 2007, n. 233, sur « la réorganisation des règles du ministère pour le patrimoine et les activités culturelles, conformément à l'art. 1, paragraphe 404, de loi n ° 27 Décembre 2006, n. 296 », publié dans le supplément ordinaire à la Gazette officielles 15 Décembre 2007, n. 291, tel que modifié par le présent décret présidentiel 91 du 2 Juillet 2009, le règlement modifiant les décrets présidentiels de la réorganisation du ministère et de l'organisation des bureaux de collaboration directe du ministre du Patrimoine et de la Culture », publié dans le supplément ordinaire du Journal Journal officiel n °. 164 du 17 Juillet de 2009.

Le nouveau nom de la direction et de sa structure, à compter du 10 Décembre 2015, variera selon le décret du Président du Conseil des Ministres 29 Août 2014, n. 171 « des actifs du ministère de l'organisation et de la régulation des activités culturelles et le tourisme, les bureaux de la collaboration directe du ministre et l'évaluation indépendante de la performance du corps, conformément au paragraphe 4 de l'article 16, du décret-loi du 24 Avril 2014, n. 66, converti, avec des modifications, de la loi du 23 Juin 2014, n. 89 « publié au Journal officiel n °. 274 du 25 Novembre 2014

liens externes