s
19 708 Pages

Victor Kravchenko (en ukrainien: Віктор Андрійович Кравченко?; Ekatérinoslav, 11 octobre 1905 - New-York, 25 février 1966) Ce fut un diplomate et transfuge soviétique.

biographie

Il a écrit ses expériences de vie et officier soviétique dans le livre Je choisi la liberté publié en 1946 et traduit en italien en 1948 sous le titre Je choisi la liberté.

Né dans une famille de révolutionnaires, Kravchenko est devenu ingénieur et a travaillé dans la région Donets Basin. Il a rejoint le parti communiste en 1929. Il a assisté à la réduction de la faim et de l'ampleur de la mortalité des paysans ukrainiens au cours de la collectivisation Forcé (voir Holodomor). De telles expériences et exécutions ils l'ont été témoins loin du régime soviétique.

au cours de la Guerre mondiale, était capitaine de 'Armée rouge avant d'être envoyé en mission diplomatique Washington. En 1943, il a demandé et obtenu asile à États-Unis alors ils ont demandé aux autorités soviétiquesextradition comme un traître. Il vivait sous un faux nom et a épousé Cynthia Kusher, et ils eurent deux fils qui ne connaissaient pas son identité: Andrew et Anthony.

Ses célèbres mémoires Je choisi la liberté, contenant des révélations étendues sur collectivisation, la camps de prisonniers et l'utilisation du travail forcé, ont été publiés dans une période de tension entre l'Union soviétique et l'Occident. L'auteur a été sévèrement attaqué par le régime soviétique et Internationaux partis communistes. L'hebdomadaire du Parti communiste français Les Lettres Françaises Elle l'accusait de mentir et d'être un espion occidental. Kravchenko a poursuivi la préparation et en 1949 a eu lieu ce qu'on appelait Le procès du siècle, Ils ont assisté à des centaines de témoins. Alors que le régime soviétique a mobilisé d'anciens collègues de Kravtchenko et son ex-femme de le dénoncer, les avocats ont appelé les survivants des camps de prisonniers de l'auteur. Parmi eux, il était Buber-Neumann Margarete,[1] veuve de Heinz Neumann, ancien chef du Parti communiste allemand. Elle avait été prisonnier du Goulag[2] et, après Molotov-Ribbentrop 1939, a été livré par l'Allemagne de l'URSS et Hitler dans le reclus le camp de concentration de Ravensbrück[3][4]. Le procès a pris fin avec la victoire de Kravchenko, obtenir une compensation financière symbolique d'un franc, secoua non seulement les eaux du communisme international.[5][6]

La mort de l'auteur d'une blessure par balle dans son appartement ne sait pas, bien qu'il ait été officiellement décrit comme un suicide. Son fils Andrew est convaincu que son père a été tué par des agents de KGB.

notes

  1. ^ Tzvetan Todorov, L'homme désorienté. Les chemins d'appartenance, traduction par M. Baiocchi, Donzelli, 1997, p. 65, ISBN 978-88-7989-318-3.
  2. ^ Buber-Neumann Margarete, Prisonnier de Staline et Hitler, Bologne, Il Mulino, 2005 ISBN 88-15-10501-8.
  3. ^ Nikolaus Wachsmann, KL: Une histoire des camps de concentration nazis, Londres: Macmillan, 2015, ISBN 1429943726, p. 227 (Google books); édition italienne: KL: l'histoire des camps de concentration nazis; traduction de Sara Crimi, Francesco Peri et Laura Tasso, Milan: Mondadori, 2016, ISBN 978-88-04-65994-5
  4. ^ Buber-Neumann Margarete, Sous deux dictateurs: prisonnier de Staline et Hitler; traduit par Edward Fitzgerald; avec une introduction par Nikolaus Wachsmann, Londres: Pimlico, 2008
  5. ^ Tim Tzouliadis, Les oubliés. Histoire des Américains qui ont cru à Staline, Milan, Longanesi, 2001, p. 297.
  6. ^ http://www.spartacus.schoolnet.co.uk/RUSkravechenko.htm#source

bibliographie

  • Victor Kravchenko, Je choisi la liberté, Longanesi, Milano, 1948
  • Victor Kravchenko, Je suis avec la justice, Longanesi, Milano, 1954
  • Kravchenko contre Moscou, Société d'édition Milano, 1950
  • Domenico Vecchioni, Victor Kravchenko, l'homme qui a choisi la liberté, ed. Eura Press, 1996
  • Nina Berberova, L'affaire Kravchenko; traduction Francesco Bruno, Parme: Guanda, 1991, ISBN 88-7746-532-8
autorités de contrôle VIAF: (FR814198 · LCCN: (FRn83010296 · GND: (DE119084570 · BNF: (FRcb120115786 (Date)